Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Squier 40th Anniversary Telecaster
Photos
1/21

Test de la guitare Squier Telecaster 40th Anniversary Vintage Edition

Guitare de forme TC de la marque Squier appartenant à la série 40th Anniversary

Écrire un avis ou Demander un avis
test
29 réactions
Squier a 40 ans !
8/10
Partager cet article

Squier, qui n’est autre que la sous-marque de Fender, sort une collection d’instruments pour souffler ses 40 bougies. Dans ce test nous allons nous intéresser à une Telecaster dont le prix est parmi les plus élevés du catalogue de la marque.

Test de la guitare Squier Telecaster 40th Anniversary Vintage Edition : Squier a 40 ans !

40 ans, ça se fête !

Au débal­lage du carton soli­de­ment rembourré, c’est une Squier Tele­cas­ter « 40 th Anni­ver­sary Vintage Edition » que nous décou­vronsface dans sa teinte « Mocha » à la fini­tion sati­née (vernis poly­uré­thane). Le corps en nyatoh est magni­fié par deux lise­rés noirs et une plaque de protec­tion en alumi­nium anodisé, de couleur noire égale­ment. L’ac­cas­tillage est chromé avec un effet de vieillis­se­ment avancé plutôt sympa­thique. Celui-ci se compose d’un cheva­let à trois pontets, de méca­niques au style vintage, d’un sélec­teur trois posi­tions et de
 deux poten­tio­mètres de volume et de tona­lité. Les cordes traversent le corps et passent par un sillet en os. Squier a équipé cette guitare de micros élabo­rés par Fender nommés « Fender desi­gned Alnico Single-Coil ». Comme le nom l’in­dique, il s’agit de deux micros à simple bobi­nage avec des aimants Alnico 5. Le manche et la touche sont en érable et possèdent 21 frettes de type « narrow tall ». Son diapa­son est tout à fait stan­dard avec 25,5 pouces (648 mm) et un radius de 9,5 pouces (241 mm). Le profil du manche est de type « C » et sa teinte ainsi que les repères noirs lui donnent un style téné­breux loin d’être désa­gréable à regar­der.

plaque2La guitare est arri­vée très bien réglée, avec une action suffi­sam­ment basse et un bon réglage des harmo­niques. Aussi, les fini­tions sont bonnes avec un assem­blage sans défauts. La pose des frettes est très réus­sie, et ce, jusqu’à la dernière case.


Cette Squier se vend un peu plus de 500 euros et est livrée sans housse ou étui. C’est une somme qui commence à être consé­quente quand on parle de la sous-marque du fabri­cant améri­cain. Surtout que pour à peine plus cher, il est possible de trou­ver une Fender mexi­caine, au moins sur le marché de l’oc­ca­sion. Néan­moins, bran­chons la guitare pour voir ce qu’il en est réel­le­ment.

Ça twang !

Tout d’abord, à vide, et grâce notam­ment aux cordes traver­santes, lamanche guitare offre une bonne projec­tion sonore en plus d’un confort de jeu surpre­nant. Une fois bran­chée sur le canal clair de l’am­pli­fi­ca­teur Victory V30, le micro manche émet un son chaleu­reux avec suffi­sam­ment de rondeur malgré l’unique bobine. Je l’ai cepen­dant trouvé un peu terne et manquant de carac­tère. Sur la posi­tion inter­mé­diaire, la guitare se réveille un peu et on retrouve bien le « fouetté » carac­té­ris­tique d’une Tele­cas­ter. En posi­tion cheva­let, on sent bien que la guitare exige que l’on appuie sur le foots­wich pour passer aux choses plus sérieuses. Ce micro cheva­let arrive à faire satu­rer légè­re­ment le préam­pli et il faudra bien entendu faire atten­tion à votre égali­sa­tion pour ne pas percer les oreilles du public au premier rang. Quoiqu’il en soit, la réponse est très dyna­mique et le jeu est agréable. Il est d’au­tant plus agréable que le manche est vrai­ment confor­table avec un profil en « C » peu épais qui lui confère une bonne poly­va­lence. Je l’ai trouvé facile à jouer aussi bien dans le jeu en accords qu’en solo. Ce manche est une vraie réus­site !

1 – Canal clair – micro manche
00:0000:26
  • 1 – Canal clair – micro manche00:26
  • 2 – Canal clair – micro cheva­let00:31
  • 3 – Canal clair – micros manche + cheva­let00:19
  • 4 – Canal crunch – micro cheva­let00:28
  • 5 – Canal crunch – micro manche00:36
  • 6 – Canal crunch – micros manche + cheva­let00:17
  • 7 – Canal saturé – micro cheva­let00:25

Cepen­dant, c’est sur le canal crunch que cette Tele­cas­ter prend réel­le­ment vie. Le micro cheva­let se montre convain­cant avec un son mordant, précis et qui ne manque pas de dyna­mique. Je lui trouve dans cette situa­tion un carac­tère plus assumé que son binôme, qui malgré tout, fait preuve d’un peu plus d’ori­gi­na­lité que sur le canal clair.

micro chevaletDe la même manière, sur un son tota­le­ment saturé, la guitare s’en sort très bien malgré un bruit de fond qui pourra néces­si­ter l’uti­li­sa­tion d’un noise gate, mais on parle là d’une Tele­cas­ter, c’est donc normal. La guitare a du sustain, même beau­coup, et cela se ressent d’au­tant plus sur les bends dans les dernières cases qui tiennent sans devoir y mettre trop du sien. Bien entendu, en règle géné­rale, on n’at­tend pas grand-chose d’une Tele­cas­ter dans un contexte « gros son ». Néan­moins, le « twang » qu’offre la Tele­cas­ter est appré­cié et recher­ché par beau­coup de guita­ristes évoluant dans des styles progres­sifs du type djent, et cette Squier pourra tout à fait être un choix perti­nent pour ce genre d’uti­li­sa­tion.

Enfin, la guitare s’est montrée très stable au niveau de la tenue d’ac­cord durant tout le test malgré un jeu riche en vibrés et en bends.

Une Squier à ce prix ?

À plus de 500 euros la Squier, on était en droit d’at­tendre de cette Tele­cas­ter des pres­ta­tions en adéqua­tion avec ce posi­tion­ne­ment tari­faire. C’est un pari réussi ! Cette guitare offre un look assumé et une luthe­rie de bonne qualité avec des fini­tions très propres. Le manche est vrai­ment confor­table et pourra satis­faire aussi bien les ryth­mi­ciens que les solistes. Seuls les micros, notam­ment le micro manche, pour­raient prétendre à un chan­ge­ment futur pour faire passer cette guitare dans une caté­go­rie encore supé­rieure. Quoiqu’il en soit, il s’agit d’une excel­lente guitare qui trou­vera sans aucun doute un inté­rêt chez de nombreux guita­ristes à la recherche d’une Tele­cas­ter sous la barre des 600 euros avec un look hybride mêlant à la fois un style vintage et moderne.

  • cordes
  • face
  • face2
  • plaque
  • micro chevalet
  • manche2
  • jonction
  • manche
  • plaque2
  • plaque3
  • selecteur
  • tête
  • tête2

 

8/10
Fabrication (?) : Indonésie
Points forts
  • Une qualité de fabrication très correcte avec de belles finitions
  • Le manche est une réussite, aussi bien sur le plan du confort de jeu que de l’esthétique
  • Une guitare qui sait faire preuve de polyvalence et qui s’en sort plutôt bien sur des saturations plus généreuses
  • La tenue de l’accordage est très bonne
  • Le look
Points faibles
  • Un micro manche un peu terne, notamment pour une utilisation en son clair
  • Un prix qui pourrait éventuellement faire hésiter face à la concurrence des premières Fender mexicaines

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.