Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
test
4 réactions
Guitare assistée par ordinateur
5/10
Partager cet article

Qui peut le plus peut le moins. Après nous avoir sorti les guitares USB iAXE, Behringer propose un petit boîtier permettant d’informatiser n’importe qu’elle gratte électrique standard.

Qui peut le plus peut le moins. Après nous avoir sorti les guitares USB iAXE, Behrin­ger propose un petit boîtier permet­tant d’in­for­ma­ti­ser n’im­porte qu’elle gratte élec­trique stan­dard.

Guitar Link

Moins gros qu’un paquet de ciga­rette, le Guitar Link est une petite poire dont le blanc paraf­fine évoque irré­mé­dia­ble­ment l’es­thé­tique Apple, un parti pris marke­ting qui devrait ravir Monsieur Dupont, qui pourra assor­tir l’objet à son bala­deur MP3, son grille pain et son lave vais­selle. Y a pas à dire : la pensée unique en matière de design a du bon.

L’in­ter­face se veut simple : à son extré­mité, un câble USB d’1,50 m permet de la connec­ter à l’or­di­na­teur, tandis qu’à la base, on retrouve deux prises au format jack 6,35 pour bran­cher guitare et casque. Sur les flancs de l’ap­pa­reil, une molette règle le volume de la sortie casque, tandis qu’un switch permet de spéci­fier le niveau du signal : voilà qui sera bien utile pour s’adap­ter à l’élec­tro­nique active ou passive des guitares suscep­tibles d’être bran­chées dans l’UGC102.

Deux LEDS complètent le tout, l’une attes­tant de la mise sous tension de l’ap­pa­reil (lorsqu’il est bran­ché à l’or­di­na­teur), l’autre indiquant si le signal sature l’en­trée. Expli­cite, la séri­gra­phie permet sans problème de se passer du manuel, ce qui ne sera pas un mal puisque, comme à son habi­tude, Behrin­ger nous grati­fie dans ce dernier d’un tutoie­ment toujours aussi regret­table, digne des émis­sions pour la jeunesse passant le mercredi après-midi. Para­doxa­le­ment, des sché­mas nous détaillent l’ana­to­mie d’un cordon jack (non fourni) ou de la sortie casque, à grands coup de voca­bu­laire tech­nique. Le « jeune » qu’on tutoie allè­gre­ment apprend ainsi que « pour une liai­son asymé­trique, il faut ponter la bague et le corps », en amont de la « décharge de trac­tion ». Qu’est ce que ça vient faire dans ce manuel ? Rien si ce n’est donner très arti­fi­ciel­le­ment une image de sérieux au produit, et raser quelques kilo­mètres de forêts en plus pour alimen­ter les usines à papier.

Un bundle (presque) bien

Softs


Fort heureu­se­ment, l’es­sen­tiel n’est pas là et outre l’in­ter­face audio propre­ment dite, il tient aussi dans le bundle logi­ciel qui est exac­te­ment le même que celui fourni avec la guitare iAXE du construc­teur : en plus des free­wares que sont Auda­city ou Krys­tal Audio, on se retrouve donc avec une version spéciale du Guitar Combos de Native Instru­ments, lequel propose trois simu­la­tions d’am­plis basées sur les algo­rithmes de Guitar Rig 2 : un Vox AC30, un Marshall JCM et un Fender Twin. Utili­sables en stand alone unique­ment, ces trois logi­ciels intègrent tous un magné­to­phone virtuel bien conçu, permet­tant de jouer sur un play­back ou d’en­re­gis­trer… le son non traité unique­ment. Voilà qui cantonne leur usage à la répé­ti­tion sur un ordi­na­teur portable et limite gran­de­ment leur utilité en matière d’en­re­gis­tre­ment, mais on ne va pas cracher sur ce qui nous est si genti­ment offert.

Sachez en outre qu’au-delà d’une période d’es­sai de 30 jours, il faudra vous déci­der à ne garder qu’un seul de ces 3 amplis… Vu qu’on trouve en free­ware d’ex­cel­lentes émula­tion du JCM 800 et du Fender Twin, vous seriez bien inspi­rés de garder le Vox. Mais c’est à vous de voir, et c’est à moi main­te­nant de bran­cher le boîtier magique sur mon PC, et une 6-cordes sur l’en­trée Jack.

Let’s Rock (ou presque) !

Jacks

Comme d’ha­bi­tude avec un péri­phé­rique USB, l’ins­tal­la­tion est une forma­lité : on installe les drivers, on branche et on peut de suite commen­cer à se servir du nouveau maté­riel. Déve­loppé par un tiers, le pilote de l’in­ter­face audio est rela­ti­ve­ment simple et s’ar­ti­cule en deux onglets. Le premier permet de défi­nir les canaux en entrée/sorties (stéréo ou mono ici) ainsi que la fréquence d’échan­tillon­nage (de 32 à 48 kHz), la réso­lu­tion étant quant à elle fixée à 16 bits. Le second donne quant à lui accès au para­mé­trage du pilote ASIO, sa prio­rité en tant que proces­sus, mais aussi et surtout la taille du buffer via 5 presets jouant sur la latence (comme toujours, plus la latence est courte, plus vous vous expo­sez à des clics, des « décro­chages » de l’in­ter­face).

Sans trop de surprise : ça marche, et bien même, puisqu’on peut tout à fait jouer sans latence gênante et sans que l’in­ter­face ne produise d’ar­te­facts ou de plan­ta­ge… Du coup, on s’amuse bien à faire défi­ler les presets des Guitar Combos et l’on en vient souvent à oublier qu’on mani­pule du virtuel. Pour 59 €, disons que le deal est honnête.

Il n’y a toute­fois pas de quoi crier au miracle non plus car, à bien y réflé­chir, on se rend compte que le Guitar Link et ses logi­ciels ont un champ d’ap­pli­ca­tion assez limité : dépourvu d’en­trée Micro, le petit module de Behrin­ger ne satis­fera que les guita­ristes cher­chant une solu­tion compacte pour travailler leur instru­ment via un ordi­na­teur. S’il est certes plus simple de se trim­bal­ler un portable qu’un ampli (encore qu’à l’heure des Roland Cube et des Fender Cham­pion 600, il semble que qualité et encom­bre­ment ne soient pas forcé­ment des vases commu­ni­cants), nombre de guita­ristes pour­rait bien lui préfé­rer un Vox amPlug AC30 pour 20 € de moins, ou un Pocket­POD pour 40 € de plus, et qui permettent, pour leur part, de se passer d’un ordi­na­teur. Evidem­ment, on peut être sensible au fait que le Guitar Link ouvre des pers­pec­tives en terme d’en­re­gis­tre­ment, mais en l’ab­sence d’en­trée micro et d’en­trée ligne, il est très loin d’of­frir la souplesse d’une vraie carte son, pas beau­coup plus encom­brante, et comme les seuls logi­ciels d’en­re­gis­tre­ment four­nis par Behrin­ger sont des free­wares que l’on peut télé­char­ger libre­ment…

Conclu­sion

Fonc­tion­nant sans problème et proposé à un prix tout à fait raison­nable, le Guitar Link de Behrin­ger n’a pas de véri­table défaut, mais il n’a pas non plus un énorme inté­rêt en raison d’une connec­tique exclu­si­ve­ment dédiée guitare et de logi­ciels un peu trop bridés, par rapport au JamLab de M-Audio dont son concept est large­ment inspiré (chez M-Audio, les amplis virtuels four­nis sont utili­sables dans un séquen­ceur en ReWire ou en plug-ins VST). Si l’on pouvait pardon­ner ses défauts à l’iAxe qui s’avé­rait être un instru­ment jouet plutôt réussi, clai­re­ment destiné à ouvrir les hori­zons des non-musi­ciens, il faut bien admettre qu’on en atten­dait un peu plus avec cette inter­face, quitte à payer un peu plus cher… Pour l’heure, il y a donc, à mon humble avis, de meilleurs inves­tis­se­ments à faire avec 59 €, y compris dans la gamme du construc­teur alle­mand.

[+] L’in­ter­face fonc­tionne bien.
[+] Simpli­cité de mise en oeuvre.
[+] Qualité des sons déli­vrés par les Guitar Combos.

[-] Le manuel qui prend clai­re­ment le lecteur pour un attardé.
[-] Pas de possi­bi­lité d’en­re­gis­trer le son traîté avec les Guitar Combos.
[-] Un seul Guitar Combos à choi­sir, et qui n’est utili­sable qu’en stand alone.
[-] Connec­tique guitare unique­ment, ce qui cantonne l’ou­til à la répé­ti­tion sur ordi­na­teur.
[-] Sensi­ble­ment trop cher pour ce que ça fait.

5/10
Points forts
  • L’interface fonctionne bien.
  • Simplicité de mise en oeuvre.
  • Qualité des sons délivrés par les Guitar Combos.
Points faibles
  • Le manuel qui prend clairement le lecteur pour un attardé.
  • Pas de possibilité d’enregistrer le son traîté avec les Guitar Combos.
  • Un seul Guitar Combos à choisir, et qui n’est utilisable qu’en stand alone.
  • Connectique guitare uniquement, ce qui cantonne l’outil à la répétition sur ordinateur.
  • Sensiblement trop cher pour ce que ça fait.
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

  • Marco rage 15 posts au compteur
    Marco rage
    Nouvel AFfilié
    Posté le 05/01/2015 à 16:55:27
    On trouve le "guitar Link" à moins de 10€ sans la marque Behringer sur n'importe quel site de matériel de musique pas trop arnaqueur voir directement sur les site chinois...
    Et du coup c'est pas trop cher pour le service rendu...
  • pinou 1903 posts au compteur
    pinou
    AFicionado
    Posté le 01/10/2015 à 12:15:37
    La "qualité" est-elle la même avec les versions qu'on trouve sur amazon, par exemple ?
  • remax_ren 36 posts au compteur
    remax_ren
    Nouvel AFfilié
    Posté le 05/10/2015 à 15:17:06
    Je pourrai te répondre d'ici 1 mois je pense, le temps que je la reçoive.

    J'ai acheté la moins chère que j'ai pu trouver sur ebay (celle là pour la modique somme de 5,84$ fdp compris!)

    Je pense que tous les clones sont les mêmes de toute façon, et que la Behringer aussi.
    J'ai lu, je ne sais plus ou, que quelqu'un avait installé un de ces clone sur Raspeberry pi, avec succès.

    Bref, réponse dans 1 mois (n'hésite pas à me relancer).
  • pinou 1903 posts au compteur
    pinou
    AFicionado
    Posté le 05/10/2015 à 15:20:31
    Merci, remax_ren.
    En fait, vu le prix (environ 6 euros), j'en ai commandé un aussi. On partagera alors les avis, dès lors.

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.