LiveAujourd'hui à 12h30, on étudie les différentes offres de la Komplete 14 et on tire des conclusions
Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
M-Audio Fast Track Pro
Photos
1/581

Test de la Fast Track Pro de M-Audio

Interface audionumérique USB de la marque M-Audio appartenant à la série Fast Track

Acheter
test
Nomade's Land
7/10
Partager cet article

M-Audio, fort de son expérience dans le domaine des interfaces audio USB, nous propose une version estampillée ‘Pro’ de sa Fast Track. Avec 2 préamplificateurs micro, des entrées sortie/sortie S/PDIF et MIDI, elle semble avoir de sérieux atouts pour une utilisation nomade.

Le construc­teur est bien implanté dans l’in­dus­trie de l’in­ter­face audio numé­rique et sa ‘Fire­wire 410’ ainsi que sa ‘Fast Track’ ont marqué les esprits. Celle présen­tée aujour­d’hui se distingue de cette dernière par la présence de deux préam­pli­fi­ca­teurs micro au lieu d’un seul. Sera-t-elle l’in­ter­face USB nomade ultime?

 

Evolu­tion de cette dernière, la Fast Track Pro, comme son nom l’in­dique, se veut plus ambi­tieuse que sa soeur aînée et s’ins­crit préci­sé­ment entre les deux inter­faces phares de M-Audio. Si la belle garde en effet les dimen­sions de la Fast Track origi­nale, ses spéci­fi­ca­tions se rapprochent quant à elle de la Fire­Wire 410, grâce notam­ment à l’in­té­gra­tion de deux préam­plis micro dispo­sant d’une alimen­ta­tion fantôme. Du coup, à la voir comme ça, on serait tenté de se deman­der s’il s’agit d’une Mini Fire­Wire 410 à la sauce USB, ou d’une Super Fast Track. Ques­tion à laquelle nous allons répondre sans tarder…

 

Mensu­ra­tions

Mr. Bundle

 

Le nouveau bébé de M-Audio est fourni avec deux logi­ciels : GT Player Express qui ravira tous les guita­ristes élec­trique. Plus besoin d’em­me­ner son ampli, on branche la guitare ou la basse dans l’in­ter­face et c’est parti ! Le deuxième logi­ciel est le séquen­ceur à boucles Able­ton Live Lite 5 qui permet aussi d’en­re­gis­trer des pistes audio. Dans cette version limi­tée, vous avez 4 pistes audio, 4 pistes MIDI, les fonc­tions de boucle, une compa­ti­bi­lité VST et Audio Unit, des instru­ments logi­ciels et des effets. Certes les deux logi­ciels sont ampu­tés de pas mal de fonc­tions mais ils vous permet­tront de coucher des enre­gis­tre­ments dès la récep­tion de la Fast Track Pro.


Au débal­lage, on découvre une petite boîte aux formes arron­dies. La matière plas­tique bleue fait son effet et l’ap­pa­reil semble malgré tout robuste. Sa compa­cité et son poids en font une inter­face portable qui se glis­sera aisé­ment dans un sac à dos. De plus la carte étant alimen­tée par l’in­ter­face USB, on pourra s’af­fran­chir du bloc secteur qui n’est de toute façon pas fourni avec.

 

Bundle livré avec la M-Audio Fast Track Pro

En retour­nant l’ap­pa­reil, on remarque des patins en caou­tchouc qui l’em­pê­che­ront de glis­ser. Tout reste bien en place malgré son poids plume. Pour le reste, on trouve dans la boîte seule­ment le guide d’ins­tal­la­tion rapide, le CD de drivers, le câble USB et le CD de logi­ciels four­nis gracieu­se­ment. On aurait aimé le guide utili­sa­teur au format papier mais celui-ci est unique­ment dispo­nible au format élec­tro­nique PDF.

 

Au premier coup d’œil, on se rend compte que les poten­tio­mètres en façade sont peu espa­cés du fait de la petite taille de l’in­ter­face. La connec­tique semble quant à elle complète, mais jetons-y un coup d’œil plus atten­tif.

 

Connec­tique Hot

Sur le devant de notre inter­face, nous dispo­sons de deux connec­teurs de types combo Neutrix, c’est-à-dire accep­tant à la fois une prise mâle XLR et Jack 6.35mm en entrée. L’en­trée XLR permet­tra de bran­cher un micro, le signal passant par le préam­pli­fi­ca­teur, et l’en­trée Jack auto­ri­sera un niveau ligne ou instru­ment, sélec­tion­nable par le switch situé à côté de la prise. Chaque entrée dispose aussi d’un atté­nua­teur de 20dB (au cas où la source serait trop forte) et de l’ha­bi­tuel réglage de gain offrant 40dB de réserve. Notons tout de même que les poten­tio­mètres ne sont pas cran­tés, il sera donc moins aisé de faire le même réglage à gauche et à droite lors d’une prise stéréo. En revanche, ils sont agréables au toucher, ni trop durs, ni trop mous. Les gros doigts devront faire atten­tion quand même à ne pas tour­ner deux boutons en même temps car sur une inter­face aussi petite, l’es­pace est limité !

Une connectique complète pour la M-Audio Fast Track Pro

Du coté des diodes, une verte s’al­lume pour indiquer la présence de signal en entrée (au dessus de –24dBFS) et une rouge nous indique que celui-ci sature. Gare à la diode rouge ! Deux lumières indiquent l’ac­ti­vité du signal MIDI, une autre l’ac­ti­va­tion de l‘ali­men­ta­tion 48 Volts et la dernière la mise en marche de l’in­ter­face. Une sortie casque est aussi dispo­nible avec un bouton de volume, un switch pour sélec­tion­ner la sortie que l’on veut surveiller (1/2 ou 3/4), un autre pour passer en mono et enfin un poten­tio­mètre pour mixer entre le signal d’en­trée direct et le signal sortant de l’in­ter­face (le play­back du séquen­ceur par exemple). Finis­sons par le volume des sorties prin­ci­pales, clas­sique mais néan­moins indis­pen­sable.

 

Pour ce qui est de la face arrière, la Fast Track Pro est munie de deux sorties au format Jack 6.35mm symé­triques et quatre en RCA asymé­triques. Deux inserts sont aussi de la partie, on pourra y bran­cher un compres­seur par exemple. La connec­tique est de type Tip-Ring-Sleeve, c’est-à-dire que l’en­trée et la sortie insert tran­sitent par le même jack. Veillez donc à dispo­ser du bon câble si vous voulez bran­cher des péri­phé­riques à l’in­ter­face. L’in­ter­rup­teur pour l’ali­men­ta­tion fantôme, qui est obli­ga­toire pour utili­ser des micros statiques, est situé derrière ce qui n’est pas des plus pratique mais la face avant est déjà bien char­gée. Il reste à l’ar­rière de la bête les entrées/sorties MIDI, SP/DIF coaxiales et le connec­teur USB.

Reste à savoir si tout ce beau monde fonc­tionne correc­te­ment.

Taxi Driver

L’ins­tal­la­tion se fait sans heurt, le driver est stable et les quelques réglages sont simples : acti­ver/désac­ti­ver les entrées/sorties, régler la fréquence d’échan­tillon­nage et la quan­ti­fi­ca­tion. On dispose aussi du clas­sique réglage de la latence qui permet soit de soula­ger l’or­di­na­teur au niveau des ressources, soit de réduire le temps mis par le signal d’en­trée pour traver­ser votre logi­ciel audio et atteindre les sorties. En mettant le réglage au mini­mum, c’est à dire 128 samples, j’ob­tiens sous Cubase SX 3 un temps de latence de 5 ms. Ce qui est suffi­sant pour jouer avec son clavier MIDI en utili­sant un synthé­ti­seur virtuel sans ressen­tir de déca­lage. Bien sûr, on pourra bais­ser plus ou moins cette latence suivant la confi­gu­ra­tion de l’or­di­na­teur et le nombre de plug-ins lancés simul­ta­né­ment.

Drivers Fast Track Pro

Du côté du routing c’est très simple vu qu’il est tota­le­ment absent. En même temps la Fast Track Pro ne dispose que de 4 entrées/sorties. La liai­son USB 1 qui équipe l’in­ter­face commence à dater et reste quand même limi­tée. Cela oblige à réduire le nombre d’en­trées/sorties quand on augmente le taux d’échan­tillon­nage et la quan­ti­fi­ca­tion. Ainsi, en 16 bits/48 Khz, la Fast Track Pro dispose de 4 entrées et 4 sorties. Quand on monte la quan­ti­fi­ca­tion à 24 bits, il nous reste plus que 2 entrées et 4 sorties. En pous­sant l’in­ter­face dans ses derniers retran­che­ments, en 24 bits/96 Khz, il nous reste plus que 2 entrées ou 2 sorties. Donc pas de Full Duplex dans ce mode-ci. C’est malheu­reu­se­ment le prix à payer quand on utilise de l’USB 1.

 

En revanche la boîte reste compa­tible avec de vieilles machines ne dispo­sant ni d’USB 2 ni de Fire­wire. On remarquera que l’in­ter­face peut être auto­nome, sans être bran­chée sur un ordi­na­teur. Elle devient alors un double préam­pli­fi­ca­teur micro avec conver­tis­seur 24 bit/44.1 Khz. Mais il faudra pour cela ache­ter un adap­ta­teur secteur ! Mais assez de détails tech­niques, passons main­te­nant à la pratique.

Et le son alors?

M-Audio Fast Track Pro

Après diffé­rents tests, la carte se révèle stable, les préam­pli­fi­ca­teurs honnêtes sans toute­fois être trans­cen­dants. Voici un enre­gis­tre­ment d’une guitare acous­tique Taka­mine EG-10 avec un micro Oktava MK-012 situé à 20 centi­mètres de la rosace. Le tout est légè­re­ment coupé dans les graves et compressé avec des plug-ins Waves.

 

La Fast Track Pro de M-Audio : à peine plus longue qu'un micro...

Le micro utilisé a un niveau de sortie rela­ti­ve­ment faible et le poten­tio­mètre s’est vite retrouvé aux ¾ de sa course amenant un souffle et un léger buz. Il faut donc faire atten­tion aux micros utili­sés avec ce préam­pli­fi­ca­teur.

 

En effet, il a peu de réserve et cela peut se montrer contrai­gnant avec un micro ayant un faible niveau de sortie comme le MK-012. Les conver­tis­seurs courent dans la même caté­go­rie. Cela reste bien sûr suffi­sant pour une utili­sa­tion nomade, en tant que bloc note musi­cal ou pour ‘maquet­ter ‘.

 

Remise à niveau

 

La Fast Track Pro permet d’en­re­gis­trer au niveau ligne, instru­ment et micro. Mais quelle est la diffé­rence ? Le niveau ligne permet de bran­cher un synthé­ti­seur ou un lecteur CD. Le signal est asymé­trique et la connexion se fait en jack 6.35mm. Le niveau micro permet, vous l’au­rez deviné, de bran­cher un micro­phone par le biais de la prise XLR. Le signal est symé­trique et permet d’avoir de grande longueur de câble sans perte, il sera ensuite préam­pli­fié. Pour finir, le niveau instru­ment à haute impé­dance permet de rentrer direc­te­ment une guitare élec­trique ou une basse avec un jack 6.35mm. Si on ne respecte pas cela, il peut y avoir des distor­sions et une dégra­da­tion du son.


L’in­ter­face sera plus à l’aise avec des sources sonore élevées et des trans­duc­teurs à haut niveau de sortie. Mis à part cette petite lacune au niveau du gain, le son de la guitare et de l’Ok­tava est bien respecté. L’in­ter­face se destine, avec son prix attrac­tif, à des musi­ciens voulant une inter­face complète et très honnête sans trop dépen­ser.

 

Elle peut servir aussi à quelqu’un voulant un système faci­le­ment trans­por­table en complé­ment de son inter­face plus coûteuse mais moins mobile. En bref, cette Fast Track Pro se révèle très homo­gène et se suffi­sant à elle-même. Avec votre ordi­na­teur portable et votre micro elle forme le trio gagnant pour consti­tuer un studio d’en­re­gis­tre­ment porta­tif.

 

Cela reste très musi­cal et cohé­rent pour le prix de cette Fast Track Pro, ce que confirment les bench­marks réali­sés avec Right­Mark Audio Analy­ser…

Bench­mark

Voici le compte rendu proposé par le soft sur le test en 24 bits/44.1 Khz :

 

Frequency response (from 40 Hz to 15 kHz), dB: +0.06, –0.10 Very good
Noise level, dB (A): –94.4 Very good
Dyna­mic range, dB (A): 94.2 Very good
THD, %: 0.0010 Excellent
IMD + Noise, %: 0.0066 Excellent
Stereo cross­talk, dB: –94.6 Excellent
IMD at 10 kHz, %: 0.0058 Excellent

 

Gene­ral perfor­mance: Very good

Frequency response

Spectrum graph

Frequency range Response
From 20 Hz to 20 kHz, dB –0.23, +0.06
From 40 Hz to 15 kHz, dB –0.10, +0.06




Noise level

Spectrum graph

Para­me­ter Left Right
RMS power, dB: –91.5 –91.7
RMS power (A-weigh­ted), dB: –94.2 –94.4
Peak level, dB FS: –78.3 –78.3
DC offset, %: –0.00 –0.00




Dyna­mic range

Spectrum graph

Para­me­ter Left Right
Dyna­mic range, dB: +91.4 +91.6
Dyna­mic range (A-weigh­ted), dB: +94.2 +94.5
DC offset, %: –0.00 –0.00




THD + Noise (at –3 dB FS)

Spectrum graph

Para­me­ter Left Right
THD, %: 0.0012 0.0010
THD + Noise, %: 0.0054 0.0055
THD + Noise (A-weigh­ted), %: 0.0042 0.0042




Inter­mo­du­la­tion distor­tion

Spectrum graph

Para­me­ter Left Right
IMD + Noise, %: 0.0066 0.0067
IMD + Noise (A-weigh­ted), %: 0.0049 0.0050



Stereo cross­talk

Spectrum graph

Para­me­ter L <- R L -> R
Cross­talk at 100 Hz, dB: –95 –98
Cross­talk at 1 kHz, dB: –92 –94
Cross­talk at 10 kHz, dB: –76 –80




IMD (swept tones)

Spectrum graph

Para­me­ter Left Right
IMD + Noise at 5 kHz, %: 0.0057 0.0059
IMD + Noise at 10 kHz, %: 0.0057 0.0060
IMD + Noise at 15 kHz, %: 0.0059 0.0060

 

 


Conclu­sion

Pour un prix publique de 265€, la Fast Track Pro de M-Audio se révèle être une inter­face audio très souple. Fonc­tion­nant sur un vieil ordi­na­teur, possé­dant deux préam­pli­fi­ca­teurs micro et deux entrées instru­ment, elle permet de rentrer rapi­de­ment dans le vif du sujet et d’en­re­gis­trer. Son point fort est son auto­no­mie : pas besoin de lui rajou­ter un autre appa­reil pour faire face à toutes les situa­tions.

La qualité sonore est bien sûr en adéqua­tion avec son prix, n’es­pé­rez pas vous appro­cher du son des grosses produc­tions améri­caines ! Mais elle remplit large­ment son contrat pour le bonheur de tous les home-studistes en herbe.

 

M-Audio Fast Track Pro
7/10
Points forts
  • 2 préamplificateurs micro et 2 entrées instrument.
  • Faible latence.
  • Stabilité des drivers.
  • Installation simple.
  • Bundle appréciable.
  • Monitoring pratique.
Points faibles
  • Préamplificateurs pas toujours à la hauteur.
  • Pas de Full Duplex en 96Khz.
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.

Soyez le premier à réagir à cet article

    Vous souhaitez réagir à cet article ?

    Se connecter
    Devenir membre
    cookies
    Nous utilisons les cookies !

    Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
    Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

    Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

    Tous nos cookies
    Cookies non soumis à consentement
    Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
    Google Analytics
    Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
    Publicités
    Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

    Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

    Tous nos cookies
    Cookies non soumis à consentement

    Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

    Google Analytics

    Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

    Publicités

    Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


    Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
    Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.