sE Electronics sE X1R
+

sE X1R, Microphone à Ruban de la marque sE Electronics appartenant à la série X1.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
test ... And ribbon for all

Test du micro sE Electronics sE X1R

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

La firme anglo-chinoise n’est pas à son coup d’essai en matière de microphones à ruban puisque nous avions déjà testé la série des Voodoo, bien après la sortie du non moins célèbre RNR1. À la différence près que sE Electronics relève un certain défi en proposant un microphone à ruban à moins de 250 euros. Quick test.

À L’attaque

D’un point de vue esthétique, on pourrait s’y méprendre : le sE X1R ressemble en tout point à son homologue statique, le sE X1. Évidemment, c’est un microphone à ruban passif, par conséquent, point d’atténuateur ni de filtre. Donc on ne peut pas s’y méprendre bien longtemps... Toutefois, on reste globalement dans la nouvelle charte esthétique que sE a mise en place depuis la série Voodoo, à savoir jolie robe noire mate, finition impeccable et stylée.

Le sE X1R est livré dans une simple boîte en carton renforcée avec sa pince. Pas d’autre accessoire en vue. On est vraiment dans un mode «plug and go» ! Parfait. Attention tout de même à ne pas laisser l’alimentation fantôme sur votre préampli... On ne sait jamais...

Un petit tour des caractéristiques techniques révèle la présence d’un ruban en aluminium de 2μ relié par deux aimants en Néodyme. La courbe de réponse en fréquence affiche des résultats plutôt linéaires de 90 Hz à 3 kHz. En-dessous et au-dessus, on remarque une légère bosse qui vient altérer la linéarité de la courbe de réponse qui s’étend de 20 Hz à 16 kHz.

sE Electronics sE X1R

En termes de pression acoustique admissible, le sE X1R a l’air de se situer dans la catégorie des microphones à ruban «modernes» puisqu’il semble supporter des niveaux sonores plutôt élevés : 135 dB, pour une sensibilité affichée de -55,3 dB à 1V/Pa (oui, c’est un ruban hein, il va vous falloir un peu de gain quand même pour le faire réagir le monsieur... !).

Allez on y va, on écoute ce que ça donne!

Pas si terne que ça

sE Electronics sE X1R

Pesant dans les 500g environ, le sE X1R est facile à manier. Très sympathique à manipuler, je trouve que sE a bien fait d’apporter cette nouvelle touche esthétique à ses micros. Alors c’est vrai, cela tend légèrement à «l’uniformisation» de ses microphones, mais, honnêtement, cette couleur noire mate leur sied mieux qu’un gris métallisé somme toute assez... triste et commun, non ?

Facile à installer, son inconvénient physique majeur (comme le sE X1 à mon avis) réside dans son «volume». En effet si l’on veut effectuer des prises de son avec un deuxième micro un peu imposant à côté (comme un statique large membrane, par exemple, avec sa suspension bien large devant un haut-parleur guitare, au hasard...), le bas du corps du sE X1R aura tendance à lui faire prendre un peu de place. Rien de dramatique. Avec les microphones dynamiques que l’on aime bien, le problème ne se posera pas.

D’un point de vue «performances» (si je puis m’exprimer ainsi), le constructeur affiche une volonté assumée d’offrir une réponse en fréquence quelque peu «étendue» pour un microphone à ruban. Alors oui, évidemment, la réponse aux transitoires des microphones à ruban est bien connue pour être différente des autres, certes leur retranscription de la dynamique l’est tout autant, mais je me pose une question : pourquoi proposer une version «ruban» d’un micro voulant offrir des caractéristiques fréquentielles étendues ? Nous autres n’aimons-nous donc pas ce caractère «terne» et «feutré» que nous apportent habituellement les microphones à ruban? J’aurai certainement ma réponse un peu plus tard...

J’ai donc, pour ce faire, décidé de placer le sE X1R aux côtés du Royer 121, un microphone à ruban que l’on commence à connaître. Encore une fois, il ne s’agit pas là de réaliser un comparatif de micros, mais de pouvoir situer le micro testé par rapport à une référence plutôt connue. Évidemment, les deux microphones ne se situent pas dans la même catégorie de prix et je n’ai pas non plus dressé de liste des caractéristiques techniques comparatives pour pouvoir affirmer que les deux microphones seraient susceptibles de «s’affronter». Voilà.

Par rapport aux extraits sonores qui vont suivre : wyhiswyg en clair «what you hear is what you get». Je ne fais pas de normalisation des extraits sonores : je règle le préampli au même niveau sur les deux micros (en prenant le micro testé comme «référence», c’est-à-dire que j’essaie d’obtenir un niveau satisfaisant sur le premier micro et reproduis ce même réglage de gain sur le second micro). Encore une fois il s’agit de savoir ce que l’on peut retirer d’un tel microphone, en termes de son, de dynamique, etc.

ACC sE X1R
00:0000:31
  • ACC sE X1R 00:31
  • ACC R121 00:31
  • E GTR X1R 00:26
  • E GTR 121 00:26
  • VOIX sE X1R 00:58
  • VOIX R121 00:58

Effectivement, la comparaison est sans appel : la réponse en fréquence est bien étendue sur le sE X1R. C’est certain, on a bien les caractéristiques fréquentielles d’un microphone à ruban, mais c’est un peu comme si «le ruban voulait être un statique»... Ça n’est pas du tout gênant, mais cela renforce ma précédente question.

Car, le sE X1R se révèle plus polyvalent qu’un ruban «classique». Sur les guitares électriques, le bas est sympathique et on conserve la précision du médium aigu. La petite bosse au-dessus de 4 kHz se fait bien sentir. Idem pour les guitares acoustiques où le balayage est joliment retranscrit, sans agressivité.

En termes de niveau, c’est sûr, le sE X1R encaisse plutôt bien. Le niveau à l’ampli de guitare (Les Paul dans un Mesa Mark IV) était relativement élevé et le sE X1R a donné des résultats satisfaisants. Attention tout de même, c’est un microphone à ruban et je ne saurais conseiller une utilisation similaire de manière régulière si vous voulez conserver votre micro...

Quant aux exemples de voix... Désolé.

J’ai également réalisé d’autres tests à titre personnel «en condition» (c’est-à-dire, en séance réelle), mais n’ai malheureusement pas les autorisations nécessaires pour communiquer les extraits... Sur une batterie par exemple, en micro de «room», le sE X1R se défend bien. On obtient quelque chose d’assez naturel, les aigus en moins, mais avec une certaine précision. Finalement, le sE X1R se place un peu au-delà de la «simple» catégorie des microphones à ruban et offre des possibilités d’utilisation somme toute assez larges.

conclusion

sE Electronics décline le sE X1, microphone statique d’entrée de gamme de la marque, dans sa version à ruban avec le sE X1R et offre par conséquent aux moins fortunés d’entre nous la possibilité de profiter des performances sonores de ce genre de micro pour un tarif vraiment abordable. Affiché au prix de 209 € TTC (prix public), le sE X1R se montre bien plus polyvalent qu’il n’y paraît et devrait ravir bon nombre d’amateurs et de professionnels qui veulent bénéficier d’un microphone à ruban bien conçu et élégant fabriqué par une marque réputée.

Téléchargez les fichiers sonores (format FLAC)

Points forts Points faibles
  • Le son
  • Le look
  • Le rapport qualité/prix incroyable
  • La polyvalence
  • Pas d’accessoires...
  • Pas de manuel...
  • Si vous vous attendez à un ruban classique, le sE X1R risque de vous surprendre...
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail