Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Lexicon MPX-500
Photos
1/164

Test Lexicon MPX-500

Processeur multi-effets de la marque Lexicon appartenant à la série MPX

test
1 réaction
Test Lexicon MPX-500

Avec le succès des solutions tout PC/Mac, les constructeurs hardwares ont révisé leur politique de prix. Ne pouvant plus baisser le prix des modules actuels pour des raisons de marketing, nous voyons sortir depuis un an des modules "pros" à des prix semi-professionnels. La lexicon mpx500 rentre dans ce groupe après la sortie de la fameuse Mone de TC Electronic.

Ne cachons donc pas qu’avec cette nouvelle gamme de prix, nous sommes très proches des grosses machines à 5 chiffres de ces dernières années. Enfin, sachez que le produit immé­dia­te­ment supé­rieur de Lexi­con – MPX 1 – sortie il y a quelques années, se facture le double de la MPX500 !

Les produits Lexi­con ont toujours la même présen­ta­tion : le fond noir et la ligne bleue, stan­dard de la marque. Comme toujours, la qualité de fabri­ca­tion est sans reproche et la profon­deur de l’ef­fet très réduite. On constate que ce module comporte beau­coup de poten­tio­mètres mais que nos 3 poten­tio­mètres habi­tuels (entrée/mix/sortie) ne sont pas « visibles ». Ensuite, que la fenêtre d’in­for­ma­tion est petite mais très complète avec en parti­cu­lier un petit poten­tio­mètre bien pratique en face arrière pour régler le retro-éclai­rage. Enfin, je remer­cie les ingé­nieurs d’avoir mis la mise en marche sur la face avant.

La MPX500 possède 2 entrées/sorties jacks symé­triques et XLR (s’il vous plaît). Ajou­tons à cette débauche de connec­tions analo­giques, des entrées/sorties S/PDIF. Cet effet est tota­le­ment contrô­lable par le MIDI. Il comporte une entrée et une sortie/thru MIDI. Bien entendu, dans cette gamme de prix, l’ali­men­ta­tion est incor­po­rée. Enfin, nous avons des prises pour les pédales de bypass et saisie du tempo. On remarque la présence de 240 presets et seule­ment 30 programmes utili­sa­teurs.

Test

Pour effec­tuer le test, nous sommes partis d’un master de voix et saxo sans effets. Nous avons ensuite testé les diffé­rents programmes. Les enre­gis­tre­ments ont été effec­tués par un Da7 et un DtD PC. Etant donné la caté­go­rie de l’ef­fet, nous avons utilisé pour les masters un micro Neumann TLM 103 bran­ché à un syme­trix et un compres­seur DBX.

La grosse diffi­culté que nous avons rencon­tré pour effec­tuer ce test concerne l’ab­sence de poten­tio­mètre de Mix. Je rappelle qu’il doit toujours être mis à fond lorsqu’on utilise un départ d’ef­fet d’une table de mixage. La docu­men­ta­tion, très pauvre sur ce sujet, ne nous a pas été de grande aide et nous avons du chan­ger nos micros d’épaule pour éviter des phéno­mènes de phase bien connues.

Une fois en marche, c’est la signa­ture Lexi­con : Une brillance inéga­lable qui ravira les voix et ceux qui aiment ce type de son. Lexi­con possède, aussi, une solide répu­ta­tion pour les guitares, ne l’ou­blions pas. Les synthés seront égale­ment à la fête avec ce module. Par contre, cette brillance peut être jugée exces­sive pour les cuivres ( saxo­phones, trom­pettes, etc…). Mis à part les effets de reverb, on retrouve l’ef­fi­ca­cité exem­plaire des autres effets avec, en parti­cu­lier, ce fameux pitch/detune déjà repéré dans l’en­trée de gamme MPX100 et qui donne ici toute son ampleur. Les delays, chorus, flange, écho sont vrai­ment très bons.

L’édi­tion des réglages est d’une simpli­cité exem­plaire avec les 4 poten­tio­mètres dédiés. La docu­men­ta­tion sera inutile pour les habi­tués même si l’on veut « bidouiller » les combi­nai­sons d’ef­fets. Les ampli­tudes de réglage sont de niveaux profes­sion­nels. Il faudra de nombreuses heures pour en faire le tour. C’est sans doute pour cette raison que Lexi­con offre autant de presets. Malheu­reu­se­ment, les noms de ceux-ci ne sont pas toujours très expli­cites. Ils sont adap­tés aux voix et guitares. Quelques presets semblent égale­ment effi­caces pour les percus­sions.

Avis person­nel

C’est un bon module qui comblera les chan­teurs et guita­ristes. Nous sommes presque à un niveau profes­sion­nel. Cela étant, l’ab­sence d’un réglage de Mix par un poten­tio­mètre est incom­pré­hen­sible compte tenu du public desti­na­taire.

A mon avis, le son est cepen­dant trop brillant. Cela se véri­fie surtout avec les cuivres (saxo alto par exemple) où la MPX500 s’est révé­lée très agres­sive. La MPX 1 lui reste bien supé­rieure pour cet office et dans l’en­semble sonne beau­coup moins métal­lique.

La gamme de « reverb » de Lexi­con se présente aujour­d’hui de la manière suivante:


  • MPX 100 : 2 000 Francs.
  • MPX 500 : 4 000 Francs.
  • MPX 1 : 8 000 Francs.
  • PCM91 : 23 000 Francs.



On aura compris que mis à part le PCM91, on double chaque fois que l’on monte de caté­go­rie. Chacun de ces modules s’adresse à un public. Vu la qualité des modules MPX (surtout le 1), je trouve que le prix de la PCM91 est hors d’époque. Fort est à parier que TCelec­tro­nic y travaille.

La MPX 500, bien que plus chère, entre en concur­rence directe avec la Tc Elec­tro­nic Mone, dont vous pouvez lire le test sur le site.

Fiche tech­nique et bilan

Conver­tis­seurs AN/NA : 24 bits
Trai­te­ment interne : 24 bits
Fréquence d’échan­tillon­nage : 44,1 kHz
Bande passante : 20 à 20 000 Hz
Entrées/sorties analo­giques : Jacks 6,35 et XLR
Sortie numé­rique : S/PDIF
Midi : In / Out, contrôles des effets en MIDI
Struc­ture : Struc­ture audio double-mono permet­tant d’af­fec­ter deux sources diffé­rentes sur deux effets indé­pen­dants simul­ta­né­ment. Codeurs permet­tants le réglage de 4 plages de para­mètres
Saisie tempo : Par bouton pédale ou MIDI
Alimen­ta­tion : Alimen­ta­tion incor­po­rée


Points forts
  • Finition parfaite
  • Superbe de "brillance" pour les voix
  • Edition des effets avec les 4 potentiomètres
Points faibles
  • Pas de potentiomètre de MIX
  • Reverb métallique et trop dure pour les cuivres (avis personnel)
  • Seulement 30 programmes utilisateurs
  • paradies 1672 posts au compteur
    paradies
    AFicionado
    Posté le 03/12/2013 à 01:55:15

    j'aime bien le "nous somme presque à un niveau professionnel" c'est bien français comme argument. Voici un lien vers le site d'Eric Marienthal, qui est un des sax alto les plus virtuoses et reconnus de ces 30 dernieres années, et il utilise un Mpx 110... Arretez donc de définir amateur / semi-pro / pro comme si il fallait toujours avoir une reference pour légitimer son opinion...C'est peut être un rack qui manque de finesse et de réglages pour concurencer les references du genre en studio pro, mais n'oublions pas les utilisateurs live. Tous ne font pas de la semi-daube avec des produits semi-amateurs... certain font juste de la musique...

     

    http://www.ericmarienthal.com/equipment.html

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.