LiveJeudi à 18h, on teste la nouvelle version d'un gros logiciel en live !
Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Fulltone Full-Drive 2 Mosfet
Photos
1/231

Test de la pédale d’overdrive Fulltone Full-Drive 2 Mosfet

Overdrive guitare de la marque Fulltone

Prix public : 205 € TTC
test
16 réactions
À tout berzingue
8/10
Award Qualité / Prix 2016
Partager cet article

Si l’OCD accapare toute l’attention parmi les overdrives proposées par Fulltone, d’autres pédales du constructeur n’en tirent pas moins leur épingle du jeu. C’est notamment le cas de la Full-Drive 2 Mosfet, une machine dotée de nombreux paramètres et d’un boost.

Accéder à un autre article de la série...

La Full-Drive 2 Mosfet se présente sous la forme d’un boîtier bleu légè­re­ment pailleté. Le look est assez quel­conque, mais la taille est raison­nable pour une pédale compor­tant deux foots­witchs. La machine de Full­tone embarque en effet deux canaux : l’un est dédié à l’over­drive, et l’autre au boost. Évidem­ment, chaque foots­witch est assi­gné à l’un de ces deux éléments. 

En plus des boutons de volume, de gain, et de tona­lité, la pédale dispose d’un réglage du boost, et de deux sélec­teurs pour chan­ger le carac­tère de l’ef­fet. L’un des sélec­teurs permet de choi­sir entre les modes Comp-Cut, FM, et Vintage, et l’autre entre les modes Stan­dard et Mosfet. Contrai­re­ment à ce que son nom indique, la Full-Drive 2 n’uti­lise donc pas en perma­nence un tran­sis­tor à effet de champ à grille isolée. Il faudra pour cela acti­ver le mode dédié.

How does it sound ?

Le carac­tère de la Full-Drive 2 Mosfet dépend énor­mé­ment des réglages choi­sis, et notam­ment des trois modes d’over­drive. Le mode Comp-cut offre un clean boost très brillant, qui conserve les aigus, mais mange un peu trop les graves. En augmen­tant le potard Over­drive, le son crunche petit à petit. C’est très joli, et ça réagit parfai­te­ment à la dyna­mique. Le mode FM permet de bascu­ler vers une véri­table over­drive. Les graves et les aigus se font alors très présents, mais ce n’est pas pour autant creusé dans les médiums. Le son est ample et plutôt rond. De plus, les sono­ri­tés de la guitare et de l’am­pli sont vrai­ment respec­tées. Enfin, le mode Vintage donne un résul­tat bien plus centré sur les médiums, à la manière d’une Tube Screa­mer

Quel que soit le mode enclen­ché parmi ceux que nous venons d’évoquer, il est possible d’uti­li­ser le sélec­teur Mosfet. Le son assez doux en stan­dard devient alors plus agres­sif, avec des attaques plus marquées et âpres. Cela se prête très bien à des ryth­miques modernes lorsque la satu­ra­tion est pous­sée.

Comme nous l’in­diquions, le boost est affecté à un foots­witch. Mais un potard permet égale­ment de modi­fier le gain obtenu. En mode Comp-cut, le boost augmente vrai­ment le volume. Par contre, dans les deux autres modes, il l’aug­mente moins, et ajoute surtout du gain. Cela donne plus de sustain, c’est plus gras, et plus trai­nant. Il est toute­fois dommage que l’im­pact du boost soit variable, et cela empêche tout chan­ge­ment à la volée.

Enfin, Le bouton de tona­lité agit de façon assez subtile. Il n’écrase pas trop le son dans les graves, et apporte un peu plus de brillance dans les aigus. C’est une vraie réus­site.

Conclu­sion

La Full-Drive 2 Mosfet de Full­tone a de nombreux atouts. Elle est très poly­va­lente, ses deux canaux sont un plus non négli­geable, et elle fonc­tionne même avec une alimen­ta­tion de 18V, ce qui modi­fie légè­re­ment les sono­ri­tés et augmente le « headroom ». De plus, le tarif de la pédale est très raison­nable au vu des possi­bi­li­tés, puisqu’il est de 159 €

Côté défauts, on pourra reproche l’im­pact variable du boost, ainsi qu’un certain manque de carac­tère. Plus que les sono­ri­tés, ce sont les capa­ci­tés de la machine de Full­tone qui séduisent. Enten­dons-nous bien, cela sonne très bien, mais il n’y a pas ce surplus d’âme que l’on trouve sur les pédales d’ex­cep­tion. Quoi qu’il en soit, vous en aurez pour votre argent, et même plus !

  • Fulltone Full-Drive 2 Mosfet : Fulltone Full Drive 2 Mosfet 3
  • Fulltone Full-Drive 2 Mosfet : Fulltone Full Drive 2 Mosfet 2
  • Fulltone Full-Drive 2 Mosfet : Fulltone Full Drive 2 Mosfet 1

 

← Article précédent dans la série :
Le miel sans les abeilles
Article suivant dans la série :
Le style danois →
8/10
Award Qualité / Prix 2016
Points forts
  • Une belle overdrive agrémentée d’un canal de boost
  • Boost réglable
  • De nombreux modes modifiant réellement le caractère sonore
  • Le prix
Points faibles
  • L’impact variable du boost
  • Petit manque de caractère

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.