Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Embarquement pour les seventies
8/10
Partager cet article

La marque Warm Audio, plus connue pour ses périphériques de studio et microphones, s’est lancée il y a peu dans les pédales d’effets pour guitare. Les deux pédales qui figurent au catalogue pour le moment sont deux recréations de deux pédales vintage : la Foxy Tone Box inspirée de Foxx Tone Machine et le Jet Phaser qui s’inspire très largement du Roland Jet Phaser AP.7. C’est cette pédale gigantesque sur laquelle j’ai le plaisir de me pencher aujourd’hui.

JetPhaserComme pour la Foxy Tone Box, Warm Audio a choisi le format du châs­sis de la pédale origi­nale qui est litté­ra­le­ment énorme. On n’a plus l’ha­bi­tude de nos jours de poser le bout de la botte sur des pédales de cette taille, surtout à l’heure des pedal­boards char­gés sur lesquels on tente de gagner le moindre centi­mètre carré. C’est assez éton­nant, mais renvoie immé­dia­te­ment à un autre temps, une époque qui a vu naître pas mal d’ef­fets que nous utili­sons toujours aujour­d’hui avec plai­sir. Mais le plus surpre­nant reste le poids de la pédale qui affiche quand même 2,3 kg ! C’est beau­coup, mais comme pour la Foxy Tone Box, c’est aussi ce qui consti­tue son charme.

Un rapide coup d’œil suffit à consta­ter que les contrôles et la typo­gra­phie présents sur la pédale sont rigou­reu­se­ment iden­tiques à ceux de l’ori­gi­nal, le fameux Roland AP.7. La pédale origi­nale est d’ailleurs une évolu­tion du célèbre Roland AP.2, un phaser dont le circuit a été inté­gré plus tard dans l’AP.7, aux côtés d’un circuit de fuzz, j’y revien­drai. On trouve donc des contrôles dont la déno­mi­na­tion n’est pas très intui­tive, mais si on connaît un peu l’ori­gi­nale, on s’y retrouve assez vite. De gauche à droite, les réglages sont les suivants :

  • Switch pour sélec­tion­ner la source d’ali­men­ta­tion élec­trique : bloc secteur ou piles (la pédale fonc­tionne avec une tension de 18 volts, donc avec deux piles 9v)
  • Jet Level : ajuste le niveau de sortie de la pédale quand on est sur l’un des quatre modes « Jet »
  • Mode : potard cranté à six posi­tions pour bascu­ler entre les six modes
  • Reso­nance : ajuste l’in­ten­sité du phaser
  • Slow Rate : règle la vitesse d’os­cil­la­tion du phaser en mode « Slow »

JetPhaser-7

Enfin, deux foots­witches sont présents sur le (gros) boîtier : le premier sert à acti­ver/désac­ti­ver la pédale et le second permet de bascu­ler entre deux vitesses : Fast et Slow. Quand on est en mode « Fast », la vitesse est auto­ma­tique­ment réglée sur le maxi­mum et le réglage « Slow Rate » n’agit pas. On contrôle la vitesse du mode « Slow » grâce à ce réglage. Les fiches jack d’en­trée et sortie se trouvent à l’ar­rière de la pédale aux côtés de la fiche d’ali­men­ta­tion pour le bloc secteur fourni. Le boîtier est solide, il est en métal et dispose de coins en bois qui lui donnent ce look très vintage et rappellent forte­ment son aïeul, le Roland Jet Phaser AP.7.

En voiture six modes

L’ori­gi­na­lité du Jet Phaser réside dans la combi­nai­son des deux effets qu’il propose. La pédale intègre en effet le circuit de Phaser à FET (tran­sis­tors à effet de champ) qui dispose de huit passe-bandes (qu’on appelle « étages ») pour une sono­rité et un carac­tère vrai­ment parti­cu­liers que précède un circuit de fuzz à ampli-OP. En bascu­lant entre les six modes, dont quatre enclenchent la fuzz, on choi­sit diffé­rents étages de gain et autres filtres pour alté­rer le son. Les six modes offerts pas la pédale sont répar­tis en deux caté­go­ries : Jet et Phaser et s’éta­blissent comme suit :

  1. Fuzz bright avec phaser peu profond
  2. Fuzz bright avec phaser profond
  3. Fuzz sombre avec phaser peu profond
  4. Fuzz sombre avec phaser profond
  5. Phaser peu profond seul
  6. Phaser profond seul

JetPhaser-5Quand on utilise un des 4 modes Jet, c’est le potard du même nom qui ajuste le niveau de la sortie de la pédale. On peut le posi­tion­ner dans ses réglages extrêmes pour se servir de la pédale comme un boost.

En ce qui concerne la vitesse d’os­cil­la­tion du phaser, on peut l’ajus­ter à l’aide du réglage Slow Rate. Mais dès qu’on applique une pres­sion sur le foots­witch « Fast/Slow », la vitesse grimpe progres­si­ve­ment pour atteindre son réglage le plus élevé. C’est un effet très sympa qui rappelle les chan­ge­ments de vitesse géné­rés par une cabine Leslie. Même chose quand on se trouve en mode « Fast » : une pres­sion sur le foots­witch dédié et la vitesse descen­dra progres­si­ve­ment pour atteindre la valeur déter­mi­née par le réglage Slow Rate. Cela permet de créer des effets assez origi­naux et très musi­caux.

Ça en jette

JetPhaser-17J’ai déli­bé­ré­ment débuté le test par les deux modes de phaser seul, histoire de lais­ser la fuzz pour la fin. L’ef­fet est bien dosé et sait se faire assez discret. On peut inter­ve­nir sur l’in­ten­sité du phaser via le réglage Reso­nance et aller vers des sono­ri­tés un peu plus extrêmes si besoin. Sur des sons clairs ou satu­rés c’est un effet qui fonc­tionne bien et rappelle les sons qu’ont pu avoir des guita­ristes comme David Gilmour, Brian May ou le regretté Eddie van Halen. Si on cherche des sono­ri­tés un peu plus char­gées, le mode 6 est parfait. Il est vrai que la pédale s’ex­prime mieux dans un registre plus épais, avec un phaser plus profond. On retrouve un grain réso­lu­ment vintage, mais néan­moins très poly­va­lent. C’est très chouette. Les chan­ge­ments de vitesse sont un régal et la course du potard Slow Rate est suffi­sam­ment longue pour régler la vitesse avec préci­sion.

En parcou­rant les 4 modes Jet, avec le circuit de fuzz qui précède le phaser donc, on comprend pourquoi Warm Audio a voulu recréer la pédale. À l’heure où dix pédales sortent pas semaine (voire par jour), la marque a réussi à rendre acces­sible et fiable un effet très origi­nal. Les exem­plaires vintage encore en circu­la­tion sont en effet très recher­chés et s’échangent contre des sommes presque indé­centes, quand ils fonc­tionnent encore. La fuzz est parti­cu­lière et vrai­ment typique des Seven­ties. Les deux réglages dédiés à la sono­rité la plus brillante déve­loppent des sons qui permet­tront de sortir du mix sans effort et avec un grain inimi­table. Peu importent l’in­ten­sité et la vitesse du phaser, la fuzz sonne de manière très musi­cale et répond rela­ti­ve­ment bien aux varia­tions de jeu. Les réglages 3 et 4, avec une fuzz plus pleine et sombre sont parfaits pour des grosses ryth­miques psyché­dé­liques. Avec un phaser assez marqué, on est litté­ra­le­ment trans­porté 50 ans en arrière. J’ai presque eu envie de sortir le Patte d’Eph’ en velours orange (assorti à la Foxy Tone Box) !

Jet Phaser 1 – Reso­nance and Speed tweak
00:0001:26
  • Jet Phaser 1 – Reso­nance and Speed tweak01:26
  • Jet Phaser 2 – Reso­nance and Speed tweak02:06
  • Jet Phaser 3 – Reso­nance and Speed tweak01:47
  • Jet Phaser 4 – Reso­nance and Speed tweak02:17
  • Phaser 1 – Reso­nance and Speed tweak01:25
  • Phaser 1 dirty – Reso­nance and Speed tweak01:05
  • Phaser 2 – Reso­nance and Speed tweak01:37
  • Phaser 2 dirty – Reso­nance and Speed tweak01:28

 

Not just a phaser

JetPhaser-8Warm Audio signe avec la Jet Phaser une pédale atta­chante, bien construite et fiable. La marque a méti­cu­leu­se­ment choisi les meilleurs compo­sants pour fabriquer cette réédi­tion qui n’est, au regard de tout ce qu’elle a à offrir, pas si chère. Elle a une person­na­lité unique ce qui la rend parti­cu­liè­re­ment dési­rable. Son format, bien qu’il ne soit pas du tout pratique, et son look lui confèrent un Mojo digne d’Aus­tin Powers. La Jet Phaser plaira à tous les amou­reux de sono­ri­tés vintage, aux guita­ristes, bassistes ou clavié­ristes qui cherchent ce son typique, sans avoir à vendre deux organes pour s’of­frir la Roland AP.7 origi­nale. Propo­sée au tarif de 219 € envi­ron, la Jet Phaser a un excellent rapport qualité prix. À essayer d’ur­gence !

Condi­tions du tests : Fender Stra­to­cas­ter AVRI 62 pour les sons clairs – Warm Audio Jet Phaser – Marshall SV20 – Two Notes Torpedo Captor X (simu­la­tion d’en­ceinte 2×12 Marshall repiquée avec un SM57) – Logic Pro X – Abbey Road Cham­bers Reverb

8/10
Points forts
  • Sonorités inimitables
  • Un charme fou
  • Look original et hors normes
  • Qualité de fabrication
Points faibles
  • 2,3 kg pour une pédale… quand même
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.