Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Synchro Arts VocAlign Ultra
Photos
1/17

Test de Synchro Arts VocAling Ultra

Pitch Shifter/Time Stretcher de la marque Synchro Arts

Écrire un avis ou Demander un avis
test
9 réactions
Et j’ai crié, criiééé : Align
9/10
Award Valeur sûre 2021
Partager cet article

Ne nous le cachons pas : l’editing est un pensum, surtout à l’heure du calage des voix ou des instruments. Voilà bien une raison de s’intéresser à VocAlign dont débarque la version Ultra et qui promet de faire tout cela pour nous.

Test de Synchro Arts VocAling Ultra : Et j’ai crié, criiééé : Align

Seul sur son marché depuis plus de 25 ans, Synchro Arts offre une solu­tion des plus effi­cientes pour simpli­fier le calage des voix entre elles (et plus si affi­ni­tés). Reste qu’en termes d’er­go­no­mie comme d’in­té­gra­tion aux diffé­rentes STAN du marché, ses logi­ciels demeu­raient un brin trop rustiques. On n’est donc pas mécon­tent de voir débarquer la version Ultra de Voca­lign qui, par le truche­ment de la plate­forme ARA, s’in­tègre désor­mais à la perfec­tion dans la plupart des STAN du marché : en dehors de Digi­tal Perfor­mer et de Cake­walk qui est le seul à inté­grer une fonc­tion simi­laire, personne ne semble en effet manquer à l’ap­pel, sachant qu’une version VST3 du plug est propo­sés pour l’usage avec d’autres logi­ciels non suppor­tés. C’est en tout cas sous Studio One que nous teste­rons le soft, PreSo­nus ayant été bien en avance sur ses petits cama­rades pour inté­grer ARA.

Notons aussi un grand progrès du côté de la protec­tion du logi­ciel : l’iLok logi­ciel est désor­mais toléré en plus de l’iLok physique, ce qui est une très bonne chose pour ceux qui, comme moi, n’ont pas envie de mono­po­li­ser un connec­teur USB de leur portable juste pour une protec­tion qui n’ap­porte rien à l’uti­li­sa­teur…

À fond de cale

integrationTout comme avec Melo­dyne, un clique droit suffit à passer l’in­té­gra­lité du clip audio sélec­tionné en mode VocA­lign dont l’in­ter­face s’af­fiche dans la fenêtre d’édi­tion. La plupart des options demeurent grisée tant que vous n’avez pas effec­tué la détec­tion néces­saire sur chacun des pistes, et précisé de la sorte quelle piste doit servir de guide, de réfé­rence pour le calage en somme, ainsi que la piste qui doit être calée sur le guide.

Sitôt la chose faite, le logi­ciel mouline et vous propose le résul­tat du calage qui pourra être visua­lié de trois façons, et sachant que ce dernier pourra être affiné en fonc­tion des options dispo­nibles dans la partie droite de l’in­ter­face.

  • 1stdisplay
  • 2nddisplay
  • 3rddisplay

timingOn peut ainsi défi­nir si le timing de synchro­ni­sa­tion est plutôt strict ou permis­sif, sachant qu’un résul­tat trop strict pourra parfois donner des choses peu natu­relles voir d’éven­tuels problèmes de phase. C’est ici aussi qu’on pourra défi­nir le déca­lage maxi­mum entre les diffé­rentes pistes, ou encore régler la hauteur des formants.

Bref, tout cela est simple et produit dans l’en­semble de bons résul­tats comme vous pouvez le voir :

vocal-origi­nal­cou­plet
00:0000:24
  • vocal-origi­nal­cou­plet00:24
  • vocal-correc­ted­cou­plet00:24

Obser­vez la calage de « j’ai pêché » par exemple, ainsi que l’ajus­te­ment sur les fins de phrase, et notam­ment sur « serment »

Le logi­ciel peut toute­fois se prendre les pieds dans le tapis à l’oc­ca­sion comme ici, il fait moins bien que l’ori­gi­nal sur « qui se meurt ».

error-origi­nal
00:0000:13
  • error-origi­nal00:13
  • error-align00:13

Il vaudra donc mieux repas­ser par le mode Warp du séquen­ceur pour corri­ger le calage à la main :Pour éviter ce genre d’er­reur, sachez qu’il est d’ailleurs possible de proté­ger certaines zones de l’au­dio à traî­ter, et de choi­sir si on conserve unique­ment le pitch pour ces zones, le timi­ning ou les deux. Et puisqu’on parle du pitch, juste­ment, parlons-en.

Au-delà du calage

pitchEn marge du calage tempo­rel pur et dur qui a fait sa répu­ta­tion, VocA­lign nous propose en effet du calage tonal, histoire d’uni­for­mi­ser sur ce plan des pistes doublées par exemple. Tout cela se passe à droite de l’in­ter­face où il est là encore possible de préci­ser si l’ajus­te­ment doit être plus ou moins strict et proche de l’ori­gi­nal, sachant que plusieurs algos sont propo­sés ainsi qu’un outil de trans­po­si­tion.

Préci­sons-le : ce calage tonal ne fait pas de VocA­lign un concur­rent d’Au­to­tune ou Melo­dyne. Il s’agit en effet d’uni­for­mi­ser la hauteur tonale de plusieurs pistes sans pour autant se soucier le moins du monde de la justesse. La fonc­tion est effi­cace et peut même être détour­née de son usage premier pour obte­nir un effet spécial en l’ap­pliquant à un contre­chant ramené de force sur la mélo­die prin­ci­pale :

vocal-align­plus­pitch
00:0000:24

Bref, il n’y a pas grand chose à redire à tout cela, sachant qu’au-delà de la voix, VocA­lign pourra se montrer inté­res­sant pour ajus­ter bien d’autres choses : des guitares par exemple, des cuivres, etc. La seule critique qu’on pour­rait faire tient dans le manque de cohé­rence de la gamme de SyncroArts, sachant que VocA­lign Project n’est pas cher mais vrai­ment pas très inté­res­sant, et que pour pas beau­coup plus cher que la version Ultra, on peut mettre la main sur ReVoice, certes moins bien inté­gré aux STAN mais dispo­sant d’ou­tils encore plus puis­sants.

Conclu­sion

Si l’on a bien compris ce qu’était VocA­lign et ce qu’il n’était pas, il n’y a pas grand chose à redire sur ce qui nous est proposé. Bien mieux inté­gré à la STAN que par le passé et dispo­sant d’une inter­face plus ergo­no­mique, le logi­ciel de Synchro Arts permet en effet de gagner un temps précieux dans les opéra­tions de calage tonal comme tempo­rel, sachant qu’on en tirera le meilleur parti en utili­sant la précieuse fonc­tion permet­tant de lais­ser des passages insen­sibles à la correc­tion. Certes, le prix réclamé pour cela n’a rien de symbo­lique et on aurait aimé dispo­ser d’un peu plus de fonc­tions issues de ReVoice qui n’est pas beau­coup plus cher, mais avouons que le pari de nous faire gagner du temps est rempli haut la main et que l’in­té­gra­tion du logi­ciel est enfin à la hauteur de ses autres quali­tés. Bravo donc !

9/10
Award Valeur sûre 2021
Points forts
  • Protection iLok logicielle désormais possible
  • Excellente intégration à la STAN
  • Bonne refonte de l’interface
  • Possibilité d’exclure des zones du traitements, que ce soit au niveau du pitch ou du timing
  • Résultats probants qui permettent de gagner beaucoup de temps
Points faibles
  • Beaucoup plus cher que la version Project pas très intéressante mais pas beaucoup moins que Revoice
  • Comme pour Melodyne ou RX, il faut savoir ne pas en abuser
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.