Prise de Son & Mixage
Techniques du Son Prise de Son & Mixage
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Le guide de l’enregistrement - 68e partie

Bien débuter L'enregistrement de la guitare électrique - Pseudo Stéréo
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Aujourd'hui, je vous propose de voir une petite astuce dérivée du précédent épisode qui vous permettra d'obtenir un son de guitare électrique quasiment stéréo à partir de deux prises pourtant bel et bien monophoniques.

It's just an illusion

Le principe de base de cette astuce est on ne peut plus simple : il suffit d'enregistrer votre ampli guitare avec deux micros en simultané et d'envoyer le signal de chacun d'eux de part et d'autre du champ stéréo via le panoramique de chaque piste dans votre STAN. Toutefois, pour que l'effet soit probant et ne provoque pas trop de dommages collatéraux, il convient de prendre certaines précautions. Des exemples valant mieux qu'un long discours, étudions cela au travers de deux cas pratiques.

Voici l'enregistrement qui nous servira de base de travail : une simple rythmique repiqué via un bon vieux Shure sm57 collé à la grille du HP de l'ampli en plein centre :

00:0000:00

J'ai également capté cette rythmique via un autre micro dynamique, un Sennheiser e609, que j'ai placé de façon à obtenir un rendu similaire à la première prise :

00:0000:00

En répartissant les pistes ainsi obtenues de part et d'autres du champ stéréo, j'obtiens ceci :

00:0000:00

Vous constaterez que nous obtenons une légère sensation stéréo mais ce n'est pas non plus Byzance. De plus, écoutez ce que nous obtenons lorsque nous réduisons ce rendu stéréo en mono :

00:0000:00
Enregistrement 68 DAW

Le caractère tonal que nous avions choisi comme base a complètement disparu ! Pourquoi donc ? Tout simplement parce que je n'ai pas pris la peine de vérifier la corrélation de phase entre ces deux pistes…

Bilan de la manoeuvre, l'effet n'est pas à la hauteur du rendu escompté et, dans le cas où l'auditeur écouterait votre chef-d'oeuvre au travers d'un système de diffusion mono (au hasard un HP connecté bas de gamme…), votre son de guitare si "savamment" concocté passerait complètement à la trape. Heureusement, il est possible de faire largement mieux !

Lors de l'enregistrement, j'ai également placé un micro électrostatique AKG C414 sur l'ampli guitare de façon à obtenir un son diamétralement opposé à la prise de base provenant du sm57 :

00:0000:00

Lorsque l'on répartit les pistes obtenues aux extrémités de l'espace stéréo, nous obtenons ceci :

00:0000:00

Avouez que la sensation d'espace produite ici est autrement plus convaincante que précédemment ! Or, comme cette fois-ci j'ai pris la peine de corriger les différences de phase entre les deux pistes, la réduction mono ne défigure pas outre mesure le "caractère" de la prise de base :

00:0000:00

Moralité, pour obtenir un rendu pseudo-stéréo convaincant lors de l'enregistrement d'une guitare électrique, il suffit de placer un second micro de façon à capter un son suffisamment différent du micro original, de prendre bien soin de corriger au mieux les soucis de phase entre les deux micros, puis de répartir les pistes obtenues de part et d'autre du champ stéréo. Notez qu'il est possible d'atteindre le même type de résultat de façon artificielle lors de l'étape du mixage à partir d'une seule piste provenant d'un unique micro grâce à un mélange d'égalisation et de délai placés sur une copie de ladite piste. Ceci étant, le rendu sonnera beaucoup plus artificiel à mon sens, ce qui peut bien entendu être un choix artistique assumé.

Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel épisode consacré au doublage de la guitare électrique.

 

Téléchargez les extraits sonores (format FLAC)

← Article précédent dans la série :
L'enregistrement de la guitare électrique - Combiner plusieurs micros
Article suivant dans la série :
L'enregistrement de la guitare électrique - Le doublage →
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail