Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

L'enregistrement de la guitare électrique - Combiner plusieurs micros

le guide de l’enregistrement - 67e partie
Partager cet article

Dans cet épisode, nous allons voir dans quels cas il peut être utile de reprendre votre ampli guitare avec plusieurs micros et comment procéder.

Accéder à un autre article de la série...

Pourquoi ?

Comme je vous l’ai déjà dit plusieurs fois, je suis un grand adepte du fameux adage « less is more » et je fais donc toujours de mon mieux pour ne pas multi­plier les pistes pour un seul et même instru­ment. Cepen­dant, et pour le cas qui nous inté­resse dans ce chapitre, il arrive parfois qu’un seul micro face à l’am­pli ne suffise pas à retrans­crire exac­te­ment la « réalité » du son de la guitare élec­trique tel que nous l’avons si patiem­ment conçu à la source. Par exemple, il est possible de trou­ver que tel micro posi­tionné de telle façon délivre la « couleur tonale » voulue mais que, d’un point de vue dyna­mique, le compte n’y soit pas ; ou bien encore que le haut du spectre corres­ponde à vos attentes mais que cela soit au détri­ment du « corps » de l’ins­tru­ment.

Dans de tels cas, le premier réflexe doit toujours être de partir à la chasse d’un nouvel empla­ce­ment plus adapté, voire d’es­sayer un autre micro. En effet, il ne faut jamais oublier que lorsque vous mélan­gez deux sources (ou plus) captant un même instru­ment, vous allez certes ajou­ter de « l’in­for­ma­tion sonore », mais vous allez égale­ment obli­ga­toi­re­ment en retran­cher à cause de ces sata­nées histoires de phase. Si toute­fois, malgré tous vos efforts, vous ne parve­nez toujours pas à trou­ver le couple micro / place­ment idéal en regard du rendu souhaité, il ne faut alors surtout pas hési­ter à dégai­ner un second micro pour venir complé­ter le premier. Notez que la notion la plus impor­tante dans la phrase précé­dente se résume au verbe « complé­ter »…

Comment ?

Enregistrement 67

Pour parve­nir à vos fins, la méthode que je vous invite à suivre est somme toute assez simple. Elle se décom­pose comme suit :

  • Placez votre premier micro de façon à ce qu’il corres­ponde le plus possible à la carac­té­ris­tique prin­ci­pale du son que vous recher­chez via la tech­nique décrite dans l’épi­sode précé­dent ;
  • Analy­sez alors ce qu’il manque au rendu sonore actuel en fonc­tion de vos attentes ;
  • Choi­sis­sez un second micro dans votre arse­nal en fonc­tion de cette analyse ;
  • Partez à la chasse du second empla­ce­ment, toujours grâce à la tech­nique de la semaine dernière, en vous concen­trant unique­ment sur ce qu’il manque à votre son, et non plus sur la carac­té­ris­tique prin­ci­pale puisque celle-ci sera captu­rée par le premier micro ;
  • Véri­fiez qu’en sous-mixant le deuxième micro au signal capté par le premier vous parve­nez bien à l’objec­tif souhaité sans « noyer » la carac­té­ris­tique prin­ci­pale.

Pour être plus clair, étudions deux exemples concrets. Voici notre piste prove­nant du premier micro, à savoir un sm57 placé plein fer devant la gamelle d’un ampli Vox AC4TV :

00:0000:00

 

Imagi­nons que le haut du spectre de la prise me convienne mais que je souhaite rajou­ter une certaine « assise » à la pâte sonore. Armé d’un AKG C414, micro élec­tro­sta­tique à même de retrans­crire cette fameuse « assise », je suis parti à la chasse d’un place­ment appro­prié et j’ai obtenu ceci :

00:0000:00

 

Une fois les deux signaux mélan­gés, j’ob­tiens ceci :

00:0000:00

 

Ma ryth­mique a bien rega­gné du corps sans pour autant flou­ter le haut du spectre que me conve­nait à la base. Notez tout de même un détail gênant : le second micro a mis en évidence des sons para­sites prove­nant d’une erreur de jeu sur le deuxième accord de cette ryth­mique. En effet, il semble que votre servi­teur ait mal géré le « strum­ming » en grat­tant par inad­ver­tance la corde de mi pour­tant étouf­fée sur ledit accord… Cette erreur passait quasi­ment inaperçue sur l’en­re­gis­tre­ment prove­nant du sm57 mais là, il faut bien avouer que c’est assez désa­gréable. Heureu­se­ment, cette deuxième piste étant sous-mixée, il devrait être rela­ti­ve­ment facile de rattra­per le coup au mixage, même si dans le meilleur des mondes il serait plus judi­cieux de refaire la prise. Mais passons…

Autre cas de figure, toujours en partant de notre prise réali­sée avec le sm57, mais cette fois-ci je souhaite renfor­cer la dyna­mique un poil morne de cette ryth­mique. Toujours armé d’un C414 qui est un micro très précis en regard de cet aspect, j’ai trouvé un empla­ce­ment corres­pon­dant à mes attentes. Le mélange des deux micros donne alors une prise rela­ti­ve­ment plus « vivante » à défaut d’autre terme :

00:0000:00

 

Bref, comme vous pouvez le consta­ter, tout cela n’a vrai­ment rien de sorcier. Il s’agit juste d’un jeu façon puzzle sonore, exac­te­ment comme celui que je décri­vais dans la série consa­crée au mixage, ni plus, ni moins.

Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de nos aven­tures !

Télé­char­gez les extraits sonores (format FLAC)

← Article précédent dans la série :
L'enregistrement de la guitare électrique - En pratique
Article suivant dans la série :
L'enregistrement de la guitare électrique - Pseudo Stéréo →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.