Bien Débuter
Forums thématiques Bien Débuter
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Le reamping, comment ça marche ?

Bien débuter C'est quoi le reamping ?
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Si vous êtes guitariste et que vous avez commencé à vous intéresser à l'enregistrement, vous avez peut-être entendu parler de reamping. Mais en quoi cela consiste exactement ?

Le signal d'une guitare électrique passe par plusieurs niveaux entre la sortie de l'instrument et l'enregistrement final. Dans un cas "classique" d'enregistrement de guitare électrique, le premier niveau observé est le niveau "instrument" (ou haute impédance, voire Hi-Z en anglais) qui est celui qui sort de la prise jack 6,35 mm de la guitare et qui rentrera dans l'entrée de l'ampli. Ensuite, ce signal sera préamplifié et amplifié par l'ampli de guitare pour être envoyé au(x) haut-parleur(s) avec une amplitude suffisante pour provoquer leur vibration. Après, on placera un micro devant ce(s) haut-parleur(s) et un signal sortant du microphone sera envoyé à l'entrée micro (au format XLR) d'une console, d'un préampli micro ou d'une interface audio. Ces derniers disposent d'un préampli qui adaptera le signal afin que celui-ci puisse finalement être enregistré par un séquenceur ou un enregistreur.

Reamping

Le reamping consiste tout d'abord à enregistrer, en plus du signal provenant du micro placé devant le haut-parleur, le signal issu directement de la guitare. Cela permettra de le renvoyer après l'enregistrement vers un autre ampli ou le même utilisant différents réglages. Les avantages sont multiples : cela donne la possibilité de modifier les réglages de l'ampli ou de la prise de son (type de micro, sa position) après l'enregistrement. Si finalement le son de la prise ne nous plait pas mais que le jeu du musicien est parfait, on peut refaire la prise sans redéranger le guitariste ! Cela permet aussi d'empiler plusieurs sons provenant de différents amplis : gros son assuré ! Le reamping est aussi une méthode à conseiller aux home-studistes/guitaristes travaillant seuls : concentrez-vous sur votre jeu, puis sur votre son. Chaque chose en son temps !

Évidemment, le signal issu de la guitare doit être adapté avant de pouvoir l'envoyer à son enregistreur ou son séquenceur. Pour cela, on utilise un boîtier de direct, ou D.I., qui adapte l'impédance, le niveau et symétrise le signal de la guitare (au niveau "instrument") pour qu'il soit au niveau "microphone" afin de pouvoir attaquer l'entrée micro (au format XLR) d'une console, d'un préampli micro ou d'une interface audio.

Mais une fois qu'on a enregistré le son "direct" de la guitare, comment fait-on pour le renvoyer vers un ampli ? Certains utilisent des boîtiers de reamping, qui font presque l'inverse d'une D.I. : ils transforment un niveau ligne provenant de votre enregistreur/interface audio en niveau "instrument" permettant d'attaquer l'entrée de l'ampli. D'autres ne prennent même pas la peine d'acheter ce genre de boîtier et considèrent qu'il suffit d'ajuster le niveau de sortie de l'enregistreur. À essayer ! On peut trouver des boîtiers de reamping chez Radial, Palmer ou encore Little Labs.

Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail