Théorie musicale
Forums thématiques Théorie musicale
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Les bases de l'harmonie : 61e partie

Bien débuter Les modes issus du système mineur mélodique
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Après le petit aparté du dernier article, il est grand temps de revenir à nos modes altérés préférés.

Nous avons vu dans l’article 56 que les modes altérés étaient issus des gammes mineures, et plus spécifiquement des gammes mineures mélodique et harmonique. On rappellera que la gamme mineure naturelle étant toujours la relative mineure d’une gamme majeure, les modes qui en découlent ne peuvent pas être considérés comme étant différents de ceux découlant de la gamme majeure relative concernée. Enfin, avant de poursuivre, je vous inviterai également à vous rafraîchir la mémoire concernant les DCN (article 48) et les DCA (article 56).

Dans le présent article, nous ne reviendrons pas sur les modes mineurs mélodiques spécifiques que sont la gamme altérée (article 57), la gamme Bartók (article 58) et la « half-diminished scale » (article 59), respectivement les modes basés sur les 7e, 4e et 6e degrés de la gamme mineure mélodique.
Ces modes ont été suffisamment évoqués dans les articles concernés. Mais il nous reste donc tous les autres modes à explorer, et nous allons nous y atteler de ce pas !

Le mode ionien b3

ionien b3

00:0000:00

Le nom de ce mode porte déjà en lui-même la différence fondamentale qui existe entre une gamme majeure et sa gamme parallèle mineure mélodique, à savoir la bémolisation de la tierce. Pour un petit rappel de ce qu’est une gamme parallèle, je vous renvoie au paragraphe sur les substitutions tonales dans l’article 16.

Ce mode est associé à l’accord mineur 7 (majeur 7) :

do mineur 7 majeur 7

00:0000:00

La sonorité très particulière de cet accord en fait un candidat idéal pour l’instauration d’une ambiance ambiguë et potentiellement angoissante, ne trouvez-vous pas ?

On peut également trouver le mode ionien b3 employé avec des accords mineur 6, et mineur 9 :

exemples ionien b3

00:0000:00


Le mode phrygien bécarre 6

phrygien bécarre 6

00:0000:00


Le deuxième mode issu d’une gamme mineure mélodique n’est pas basé sur un mode dorien comme on aurait pu se le figurer, mais bien sûr un mode phrygien. En effet, la tierce bémolisée de la gamme mère fait en sorte que le premier intervalle de ce mode soit une seconde mineure comme pour le mode phrygien. Ce mode se différencie du mode phrygien traditionnel par sa sixte bécarisée.

En revanche, bien qu’il ne soit pas considéré comme un mode dorien, le mode phrygien bécarre 6 est par contre basé sur les mêmes accords, à savoir une triade mineure ou un accord mineur 7.

Outre ces accords, on pourra employer ce mode dans des contextes harmoniques impliquant des accords sus4 ou bien profiter encore du DCN pour l’utiliser avec des accords sus4 13.

exemples phrygien bécarre 6

00:0000:00

Le mode Lydien #5

Théorie musicale : lydien #5

00:0000:00


C’est le troisième mode issu d’une gamme mineure mélodique.

Ici, la tierce mineure de la gamme mère implique que le premier intervalle du mode devient une seconde majeure, et que par conséquent la tierce du mode en question devient majeure elle aussi. Ce mode se base sur les accords #5 maj 7, mais également sur des accords maj 7 #11.

Théorie musicale : exemples lydien #5

00:0000:00

Le mode Mixolydien b6

mixolydien b6

00:0000:00


C’est le dernier mode issu d’une gamme mineure mélodique que nous n’avons pas encore étudié. Il s’agit cette fois du mode basé sur le cinquième degré de la gamme mère. Ce mode se base sur les accords majeurs et majeur 7, mais sa sixte bémolisée lui permet d’être employé avec des accords de 13e mineure.

exemples mixolydien b6

00:0000:00
← Article précédent dans la série :
Aparté, retour sur la pédale
Article suivant dans la série :
Les modes issus de la gamme mineure harmonique 1 →
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail