Bien Débuter
Forums thématiques

Bien Débuter

Dans cet espace de discussion, les débutants ont la parole et peuvent poser, sans crainte, les questions les plus "évidentes" en matière d'audio, sono, éclairage ou informatique musicale. Avec les dossiers et le glossaire d'AudioFanzine, voici sans doute le meilleur moyen de bénéficier des lumières de la communauté pour appréhender des notions de base ou encore recueillir des conseils d'achats.

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Mail

Commentaires sur le tutoriel "éditez la fiche technique de votre groupe."

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Hit !

membre non connecté
Hit !
13166 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 547

41 Posté le 01/04/2017 à 04:10:36Lien direct vers ce postSignaler un abus
:bravo: .
La discussion est également... captivante.

Jimbass

membre non connecté
Jimbass
5752 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 1 024

42 Posté le 02/04/2017 à 13:15:27Lien direct vers ce postSignaler un abus
Hors sujet :
D'un autre côté, je me rends bien compte que ca peut inciter à un certain conservatisme : on met ces micros sur les fiches tech parce c'est ce que les salles/prestataires ont, et les salles/prestataires achètent ca parce que c'est ce qui est demandé sur les fiches techniques ...
Un peu comme pour les claviers AZERTY/QWERTY ou le monopole de Microsoft, c'est un cercle vicieux. Avec le risque de tuer dans l'œuf des alternatives techniquement supérieures.


Un truc qui ne me semble pas évident, c'est de doser le niveau d'exigence. C'est toujours navrant de voir un petit groupe inexpérimenté demander du matos haut de gamme, inadapté, ou les deux (et je ne parle pas du catering/alcool). C'est bien de s'inspirer de fiches tech de ses idoles, mais il faut savoir rester raisonnable.

Je dirais même que ca "paye" de rester humble : le régisseur qui vous accueille connaît son matos, sa salle, et sait comment faire sonner/briller l'ensemble. Plus on lui laisse de liberté, mieux il pourra utiliser les solutions éprouvées, et parfois atypiques, qui marchent bien dans ce contexte. (Par exemple, je connais une salle où ils décalent la régie de 2m côté cour, alors que beaucoup de fiches tech exigent une régie centrée par rapport aux enceintes. Mais dans cette salle il y a un horrible mode de résonance pile au milieu, impossible de mixer là). Et des fois c'est l'occasion d'avoir de bonnes surprises, voire de recevoir des conseils éclairés.

La bonne question à se poser est : de quoi on a besoin pour faire un bon spectacle ? Quels sont les trucs avec lesquels on a vraiment galéré ?

Pour ce dernier point, certains se retrouvent assez facilement à refuser en bloc une marque parce qu'ils ont eu un souci avec un produit, ou bien juste par réputation (par exemple une marque dont le nom commence par B et se termine par erhinger). C'est casse-gueule, parce que les marques évoluent, et un produit pas fiable ne fera pas long feu chez un régisseur ou un prestataire compétent. Il vaut mieux lister la fonctionnalité indispensable qui disqualifie certains produits, et proposer quelques références qui conviennent.

Si vous avez votre technicien son ou lumière c'est différent, il y a des systèmes qu'il peut exclure parce qu'il n'a pas été formé dessus (consoles numériques d'une marque donnée). Mais dans ce cas il rédigera la fiche technique avec vous de toute façon.

Gros Corps Maladroit

membre non connecté
Gros Corps Maladroit
2696 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 100

43 Posté le 02/04/2017 à 17:04:06Lien direct vers ce postSignaler un abus
@ jimbass. :bravo2: yes c'etait bien cette discussion la chez ziggy ! merci , je ne la retrouvais pas !

Citation :
il y a des systèmes qu'il peut exclure parce qu'il n'a pas été formé dessus (consoles numériques d'une marque donnée)

tout a fait d'accord....plus je decouvre de table numerique (son) et perso plus je decouvre que les logiques qui président à leut ergonomie/accessibilité sont parfois bien différentes..... et plus ou moins adaptable à chacun ! :noidea: ...d'ailleurs dans la meme marque (là je pense tres fort à yamaha) ce n'est pas forcement la meme logique , ni la meme présentation !!

Nick Zefish

membre non connecté
Nick Zefish
8212 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 144

44 Posté le 06/04/2017 à 17:32:59Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
C'est toujours navrant de voir un petit groupe inexpérimenté demander du matos haut de gamme, inadapté, ou les deux

Les régisseurs d’accueil sont conscients que les "petit groupes" ne savent pas trop quoi mettre dans leur fiche et qu'ils copient sur les pros. Le problème n'est pas de mettre "OH: KM184" dans la fiche d'un groupe inconnu. Le problème serait de refuser des AT4041 et d’exiger des KM184 alors que le groupe bosse habituellement avec des Behringer C2. Mais d'après mon expérience, ça n'arrive quasiment jamais.

Ce qui serait également idiot, c'est de mettre "KMS105" pour la voix lead parce qu'on a lu quelque part que c'est un micro très bon et très cher, alors qu'on n'a jamais chanté avec autre chose qu'un SM58. Par contre, ce n'est pas idiot de mettre "OM6/SM58" si le chanteur lead a chanté une fois dans un OM6 et que ça lui allait bien. Ainsi, on précise qu'on préfère un OM6 mais qu'on peut se contenter du SM58. Si le matériel est loué, l'OM6 sera au même coût qu'un SM58 et quelques euros près.

Je ne pense pas que ça serve à grand chose de mettre une longue liste de micros alternatifs. Ou alors vraiment des références connues. On peut mettre "Beta58/SM58" pour une voix lead, "Beta98/C416" pour un accordéon, ou "KM184/SM81" pour les overhead. Mais ça ne sert à rien d'ajouter les Oktava MK012 ou les Rode NT5, qui ne sont absolument pas des références universelles, mais plutôt des micros home-studio. On ne les trouves dans quasiment aucune salle. Si on commence à lister tous les micros statiques à petite membrane, on n'a pas fini!

Pour les débutants, je conseillerais de mettre le plus standard possible: SM58 en chant (on peut mettre Beta58 en lead), Beta52 en grosse caisse, SM57 pour la caisse claire, e604 pour les toms, e609 pour les ampli guitares, KM184 dès lors qu'on a besoin d'un micro "crayon", "DI" quand il y a besoin d'une DI (ou "BSS"), et SM57 quand on sait pas. Pas la peine non plus de mettre 10 micros sur la batterie avec snare top et snare bottom quand on joue dans des bars et que seul le kick est repris.

A la limite, si on n'y connait vraiment rien en micro, on peut se contenter de donner la liste des instruments. N'importe quel sondier un peu sérieux saura se démerder avec ça.

____________________

C'est l'été.

Jimbass

membre non connecté
Jimbass
5752 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 1 024

45 Posté le 06/04/2017 à 23:13:10Lien direct vers ce postSignaler un abus
:bravo:

W-Addict

membre non connecté
W-Addict
34231 posts au compteur
Vie après AF ?

Score contributif : 34 535Cet utilisateur possède un compte compos

46 Posté le 07/04/2017 à 17:26:12Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci, c'est un peu le débat dans un de mes groupes, je vais leur lire ton post Nick. :bravo:

 Sondage Redneck => viens donc !

Le site officiel de Warwick.

Viens jeter un oeil sur mon SoundCloud et une oreille sur ma chaîne YouTube.

 

 

 

LeFourmilier

membre non connecté
LeFourmilier
35 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 1

47 Posté le 13/04/2017 à 11:54:37Lien direct vers ce postSignaler un abus
Si vous voulez un point de vue "de l'autre côté du bureau" :lol:

En général, on me demande du matériel assez standard, il faut bien l'avouer (SM58 pour le chant, 57, DI...).

Lorsque la fiche technique est clairement établie, il y a une ou deux références de base pour chaque élément. Je fais ma fiche de location, je l'envoie à la personne qui gère la partie technique, on tombe d'accord et c'est partie.

Ce que je fais parfois, je donne la liste de matériel disponible chez le loueur, le groupe fait son petit marché et adapte sa fiche. Tout le monde est content au final.

J'ai rarement des exigences "exotiques", lorsque c'est le cas, soit on trouve une solution intermédiaire (un micro pas aussi bien, mais pas la dernière bouse non plus), soit le groupe vient avec le matériel qu'il souhaite et tout roule.

J'aurai tendance à me méfier d'une fiche technique trop complexe ou peu souple. C'est une mauvaise base pour commencer une collaboration.

Nico53

membre non connecté
Nico53
1005 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 521

48 Posté le 24/04/2017 à 22:23:15Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
A la limite, si on n'y connait vraiment rien en micro, on peut se contenter de donner la liste des instruments. N'importe quel sondier un peu sérieux saura se démerder avec ça.


Bhe ouais, mais non. C'est d'ailleurs l'objectif premier de ce topic... ^^'

Des listes d'instruments, c'est cool, mais ça ne nous dit pas si la grosse caisse est percée ou pas, les listings sont souvent imprécis et on a pas toujours le nombre de fûts sur la batterie... parfois le groupe veut ses machines en stéréo à tout prix, parfois c'est pas indispensable... etc.
Bref. C'est justement parce qu'on ne sait pas faire un truc aujourd'hui (comme... éditer une fiche technique, au hasard) qu'on doit s'intéresser à comment savoir le faire demain. :-D C'est pour ça que j'avais créé ce topic.
Donc, si c'est pour arriver à la conclusion qu'on peut faire le truc à l'arrache et que le sondier se débrouille, on passe un peu à côté du sujet.

Disons que tant qu'on a qu'un groupe à accueillir, c'est pas trop grave. On communique, on prévoit, on s'adapte, on a le temps. Mais quand on a 6 groupes débutants dans la journée, qu'on est seul à faire la face, les retours et le plateau, et que tous les groupes te filent une pseudo fiche tech façon "liste d'instruments" incomplète... ça devient vite pénible de préparer les chantiers... surtout quand on a plusieurs plateaux à gérer en simultané avec un kit micro mutualisé.
La réalité, c'est que quand on accède à des lieux pros, on fait l'effort de fournir une fiche tech convenable... et si on y connait rien, on se fait aider, ou on essaie au moins d'appliquer les quelques conseils de base qui auront été prodigués ici. Un plan de scène et une feuille de patch, ça n'a rien d'imbuvable, je crois ;)

Nick Zefish

membre non connecté
Nick Zefish
8212 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 144

49 Posté le 25/04/2017 à 00:07:04Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
Des listes d'instruments, c'est cool, mais ça ne nous dit pas si la grosse caisse est percée ou pas, les listings sont souvent imprécis et on a pas toujours le nombre de fûts sur la batterie... parfois le groupe veut ses machines en stéréo à tout prix


Je n'ai pas dit d'oublier la moitié des instruments, mais de fournir un patch sans référence de micro. Si les fûts à reprendre sont indiqués, s'il y a bien marqué "11:MPC L" ; 12:MPC R", tu as ce qu'il te faut en tant que sondier. Le fait de préciser sur la fiche "BSS AR133" en face des lignes de la MPC ne change rien à la question de savoir si cette MPC doit absolument être reprise en stéréo. Le sondier n’apprendra rien si on lui met "2) CC: SM57" parce qu'on a lu ça partout plutôt que "2) CC". Si on ne connait rien aux micros, on peut se contenter d'un patch en respectant l'ordre usuel. Éventuellement on précise qu'on a telle pédale ou tel ampli qui fait DI (fréquent pour la basse).

____________________

C'est l'été.

[ Dernière édition du message le 25/04/2017 à 09:48:09 ]

LeFourmilier

membre non connecté
LeFourmilier
35 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 1

50 Posté le 25/04/2017 à 14:52:52Lien direct vers ce postSignaler un abus
Plutôt d'accord avec Nick, j'ai d'ailleurs eu il y a peu une fiche "minimaliste" pourtant suffisante : liste des instruments, ceux qui ont besoin d'une DI ont une mention "DI" , ceux qui nécessitent un micros sont mentionnés "Micro", et ...voilà.

A moi de faire ma sauce.
Revenir en haut de la page