Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
test
On the Pitch

Test de la pédale Eventide MicroPitch Delay

La marque Eventide, célèbre pour ses effets de qualité, nous propose le delay MicroPitch, qui est à la fois une nouveauté et une réédition d’une partie des possibilités sonores du H3000 en même temps qu'une adaptation matérielle du plugin VST du même nom. Voyons ensemble quel genre de sons bizarres nous réserve cette jolie pédale écarlate.

Le produit arrive dans un packa­ging soigné, comme à l’ac­cou­tu­mée chez Even­tide, et le format n’est pas sans rappe­ler celui de la Black­hole du même construc­teur. Il s’agit ni plus ni moins de la même série de pédales et vous allez le voir, nous allons retrou­ver un mode de fonc­tion­ne­ment tout à fait simi­laire.

photo2De couleur rouge, la Micro­pitch propose des dimen­sions raison­nables (au vu des possi­bi­li­tés) avec ses 102 mm x 108 mm x 43 mm. Sur la face prin­ci­pale du boîtier tout en acier, on retrouve six potards, en acier eux aussi, trois boutons, deux foots­witchs ainsi que cinq LED. La connec­tique s’ef­fec­tue par le haut du boîtier, ce qui sera ou non une qualité en fonc­tion de l’agen­ce­ment de votre pedal­board.

photo4Even­tide propose une connec­tique des plus complètes pour ce genre d’ef­fet. On a ainsi adroit à une entrée qui pourra être au choix mono ou stéréo (à sélec­tion­ner à l’aide d’un petit switch), deux sorties, une entrée pour une pédale d’ex­pres­sion ou pour travailler en MIDI, un port USB permet­tant de mettre à jour le firm­ware de la pédale, mais aussi et surtout, de prépa­rer ses presets. Pour finir, on retrouve une prise d’ali­men­ta­tion 9V tout à fait stan­dard à laquelle il faudra tout de même four­nir au moins 200 mA. L’ali­men­ta­tion de la pédale est four­nie, ce qui est un bon point.

L’en­semble semble robuste et inspire confiance. Vous pour­rez donc sans crainte, venir alour­dir votre pedal­board de presque un demi-kilo supplé­men­taire. On notera un petit geste fort sympa­thique de la part d’Even­tide : la présence de cartes propo­sant des presets prêts à l’em­ploi à poser direc­te­ment sur la pédale. Nous n’avions pas retrouvé ces mêmes cartes dans le packa­ging de la Black­hole.

En rouge et noir…

Si vous possé­dez déjà la Black­hole (testée ici même il y a de cela quelque temps), vous ne serez pas vrai­ment dépay­sés par le fonc­tion­ne­ment de la pédale. De la même manière, si vous possé­dez la version VST du Micro­Pitch, vous devriez assez aisé­ment retrou­ver vos marques. Le plus dur en réalité est de comprendre le rôle et l’in­fluence de chaque para­mètre car l’ef­fet n’est pas un delay simple et « plug’n’­play » : c’est un point qu’il faut abso­lu­ment prendre en compte si vous êtes à la recherche d’un bon delay.

photo1Ainsi, on retrouve deux étages de réglages. Le premier compre­nant les réglages : Mix, Pitch A, Pitch B, Depth, Rate/Sens et Pitch Mix et le deuxième les para­mètres : Tone, Delay A, Delay B, Mod, Feed­back et Out Level. Pour passer d’un étage à l’autre, il faut appuyer sur le bouton se trou­vant en haut à droite. C’est à la fois malin car cela nous permet d’avoir tout un tas de para­mètres dispo­nibles (et donc de sono­ri­tés possibles à créer) et en même temps et pour être tout à fait honnête, on s’y perd, tout du moins pendant les premières heures d’uti­li­sa­tion. En effet, la majo­rité des para­mètres sont liés les uns aux autres et lorsque l’on change d’étage, on perd le repère visuel de ce que l’on a « trituré » quelques secondes aupa­ra­vant. En pratique, il sera indis­pen­sable de prépa­rer ses presets en amont et, natu­rel­le­ment, de se fier à ses oreilles.

Malgré cela, Even­tide offre une pédale géné­reuse, aux possi­bi­li­tés sonores quasi infi­nies. Ce delay permet de créer des répé­ti­tions que l’on va pouvoir « pitcher ». Le Pitch A permet d’aug­men­ter la hauteur des notes et le Pitch B permet quant à lui de la bais­ser. Une fois ce prin­cipe compris, il est possible grâce au potard « Pitch Mix » de choi­sir l’équi­libre entre ces deux réglages. Si vous bran­chez la pédale en stéréo, c’est avec le « Pitch Mix » réglé à 12 heures que vous allez pouvoir entendre le pano­ra­mique. Il faudra aussi faire atten­tion au réglage de « Mix » car concrè­te­ment, on peut se retrou­ver avec quelque chose de tout simple­ment faux. Avec le « Mix » réglé à fond, il faudra se montrer raison­nable sur les deux potards de Pitch.

Voici quelques exemples sonores simples, mais qui permettent d’en­tendre l’in­fluence de ces réglages.

pitch A – 0% 50% 100%
00:0000:29
  • pitch A – 0% 50% 100%00:29
  • pitch B – 0% 50% 100%00:29
  • pitch A + B00:19

Bien entendu, étant donné qu’il s’agit d’une pédale de delay, nous allons pouvoir régler les répé­ti­tions. Le fonc­tion­ne­ment est assez simi­laire à celui du réglage du pitch. Tout d’abord, si l’on souhaite obte­nir un son de delay simple, il suffit de mettre les potards de « Pitch A & B » à zéro puis d’in­cré­men­ter « Delay A & B », on pourra assez faci­le­ment passer d’un delay simple et centré avec le réglage de « Pitch Mix » tout à gauche ou tout à droite à un joli delay stéréo si on place celui-ci à midi. Il est donc possible d’uti­li­ser cet Even­tide Micro­Pitch comme un delay tout à fait clas­sique et simple, même si, votre achat sera proba­ble­ment motivé par des souhaits moins conven­tion­nels.

Sous le para­mètre de « Mix », on retrouve celui de « Tone », sans surprise, il va permettre d’éga­li­ser l’ef­fet généré par la pédale. D’un point de vue plus tech­nique, au mini­mum, ce potard vient boos­ter le bas du spectre de 9 dB et couper le haut du spectre de 9 dB égale­ment. Jusqu’à la moitié de la course du potard, on retrouve un boost vers les 1 kHz et une baisse vers les 2 kHz et cette courbe vient s’in­ver­ser une fois que le potard est passé de l’autre côté. Ainsi, avec le réglage à fond, le bas du spectre est cette fois-ci coupé de 9 Db et le haut est quant à lui boosté d’au­tant. Mais ce sont surtout vos oreilles qui seront juge au-delà de ces consi­dé­ra­tions tech­niques.

Voici un exemple sonore faisant varier la valeur de ce para­mètre :

Tone – 0% 50 % 100%
00:0000:27

La partie la plus déli­cate à prendre en main et à comprendre au premier abord est proba­ble­ment celle concer­nant les réglages de la modu­la­tion. Pour cette partie il faut jouer avec les para­mètres de Pitch, de Depth, de Mod et de Rate/Sens. Globa­le­ment, le « Mod » va permettre de déter­mi­ner si la modu­la­tion est néga­tive ou posi­tive selon la quan­tité de signal envoyée. Avec le « Depth » on va pouvoir accen­tuer l’ef­fet de pitching, on pourra d’ailleurs pitcher une note jusqu’à un demi-ton. Enfin le para­mètre de Rate/Sens va venir agir comme une sorte de « treshold » et sera sensible à la vélo­cité avec laquelle on joue.

Vous l’au­rez compris, c’est réel­le­ment la partie la plus déli­cate à prendre en main en décou­vrant la pédale. Cepen­dant, une fois que l’on commence à mani­pu­ler un peu tous ces réglages, on arrive quand même à s’y retrou­ver et en comprendre la logique. Le bon point dans tout ça, c’est que les possi­bi­li­tés de créa­tion sont pratique­ment infi­nies.

Enfin, on notera quelques fonc­tion­na­li­tés inté­res­santes comme la possi­bi­lité de passer du mode « latching » au mode « momen­tary » afin de pouvoir acti­ver l’ac­tion de l’ef­fet unique­ment lorsqu’on pose son pied sur le foots­witch « Active ». Pour cette fonc­tion­na­lité, on pourra choi­sir le type de bypass que l’on souhaite. Cela permet­tra par exemple de lais­ser l’ef­fet s’éteindre progres­si­ve­ment lorsque la pédale est bypas­sée plutôt que de couper pure­ment et simple­ment les répé­ti­tions. Il est possible de gérer tout cela direc­te­ment sur la pédale grâce à diffé­rentes combi­nai­sons de touches, mais honnê­te­ment, le plus simple est encore de passer par l’in­ter­face logi­ciel.
La partie « TAP » offre deux modes, un premier qui permet de régler les répé­ti­tions en milli­se­condes et un second en fonc­tion du tempo que l’on tape. La diffé­rence est que dans le premier mode, les répé­ti­tions A et B sont unifor­mi­sées et synchro­ni­sées là où dans le mode tempo, si l’on défi­nit deux subdi­vi­sions diffé­rentes pour A et B, celles-ci vont simple­ment suivre le tempo que l’on indique.

Du côté soft…

EDMLa pédale offre la possi­bi­lité d’être bran­chée en USB à l’or­di­na­teur puis contrô­lée par le logi­ciel du construc­teur nommé EDM (Even­tide Device Mana­ger). Après une rapide instal­la­tion, on se retrouve avec un logi­ciel simple à utili­ser qui permet entre autres de mettre à jour le firm­ware de la pédale, de régler certaines options plus tech­niques comme le type de bypass et des para­mètres liés aux fonc­tion­na­li­tés MIDI. Cepen­dant, la partie la plus inté­res­sante au quoti­dien sera celle concer­nant la gestion des divers presets. On peut saluer l’ef­fort d’Even­tide de propo­ser un peu plus d’une cinquante de presets, de bon goût pour la grande majo­rité d’entre eux. Grâce à cette inter­face, il est possible de régler la pédale, de la même manière qu’on le ferait en tour­nant les potards. Ici, pour le coup, on a un retour visuel. Natu­rel­le­ment, une fois qu’un son nous plaît, on peut sauve­gar­der notre preset. Il faut cepen­dant noter qu’une fois débran­chée, il ne sera possible de rappe­ler sur la pédale, à l’aide des foots­witchs, que les cinq premiers presets de la liste.

Enfin, avant de passer à la conclu­sion de ce test, on vous propose d’écou­ter quelques exemples sonores tirés des divers presets propo­sés par Even­tide.

preset H3000­Mi­cro­pitch
00:0000:31
  • preset H3000­Mi­cro­pitch00:31
  • preset Choral Whirl00:31
  • preset Micro Dream00:45
  • preset Eleva­tor Delays00:31
  • preset Slap my Echo00:26
  • preset Vibrato Chorus00:43
  • preset Looper01:05
  • preset Dark Delay00:25
  • preset Bad Dreams00:37
  • preset Wide Lead00:22
  • preset Odys­sey00:32

Conclu­sion

Une nouvelle fois Even­tide nous propose une pédale à la construc­tion irré­pro­chable et à la connec­tique complète. Au même titre que la réverbe Black­hole, cette Micro­Pitch est une pédale géné­reuse, capable de four­nir les sono­ri­tés les plus déli­rantes. Bien réglée, la qualité sonore est superbe. La Micro­Pitch est égale­ment une pédale poly­va­lente que l’on pourra utili­ser aussi bien comme un delay tout à fait clas­sique que comme une pédale permet­tant de créer des ambiances sonores. Là encore, elle rejoint l’état d’es­prit de la Black­hole issue de la même famille.

Cepen­dant, même si elle le permet dans une certaine mesure, cette pédale n’est pas à acqué­rir si vous souhai­tez un simple delay stéréo trans­pa­rent. En effet, pour un delay simple, d’autres réfé­rences seraient proba­ble­ment plus perti­nentes et faciles à utili­ser. La pédale reste complexe, tout du moins à la sortie de la boîte, il faudra comp­ter quelques heures d’adap­ta­tion pour la maîtri­ser correc­te­ment. On pourra au même titre que pour sa sœur en robe noire, repro­cher l’ab­sence d’un affi­chage numé­rique, même sommaire, pour garder une trace visuelle des réglages. Enfin, malgré un marke­ting orienté prin­ci­pa­le­ment vers les guita­ristes et les bassistes, cette pédale sera tota­le­ment exploi­table par pratique­ment n’im­porte quel autre instru­ment.

8/10
Points forts
  • Qualité de fabrication irréprochable
  • Qualité sonore tout à fait convaincante
  • Possibilités sonores très larges
  • Connectique complète
  • Mono et stéréo
  • Une pédale polyvalente et adaptée pas uniquement à la guitare
  • Une partie logiciel stable et complète
  • Possibilité de sauvegarder et de rappeler les presets
Points faibles
  • Une pédale qui reste complexe et qui demande un temps d’adaptation pour en comprendre tout le potentiel
  • On aurait aimé (sur toute cette nouvelle série de pédales) avoir un petit affichage numérique pour suivre les valeurs de nos réglages

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.