Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
test
On the Pitch

Test de la pédale Eventide MicroPitch Delay

Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Eventide Micropitch Delay
Photos
1/8
Eventide Micropitch Delay

Delay / écho pour guitare de la marque Eventide .

Écrire un avis

La marque Eventide, célèbre pour ses effets de qualité, nous propose le delay MicroPitch, qui est à la fois une nouveauté et une réédition d’une partie des possibilités sonores du H3000 en même temps qu'une adaptation matérielle du plugin VST du même nom. Voyons ensemble quel genre de sons bizarres nous réserve cette jolie pédale écarlate.

Le produit arrive dans un packaging soigné, comme à l’accoutumée chez Eventide, et le format n’est pas sans rappeler celui de la Blackhole du même constructeur. Il s’agit ni plus ni moins de la même série de pédales et vous allez le voir, nous allons retrouver un mode de fonctionnement tout à fait similaire.

photo2De couleur rouge, la Micropitch propose des dimensions raisonnables (au vu des possibilités) avec ses 102 mm x 108 mm x 43 mm. Sur la face principale du boîtier tout en acier, on retrouve six potards, en acier eux aussi, trois boutons, deux footswitchs ainsi que cinq LED. La connectique s’effectue par le haut du boîtier, ce qui sera ou non une qualité en fonction de l’agencement de votre pedalboard.

photo4Eventide propose une connectique des plus complètes pour ce genre d’effet. On a ainsi adroit à une entrée qui pourra être au choix mono ou stéréo (à sélectionner à l’aide d’un petit switch), deux sorties, une entrée pour une pédale d’expression ou pour travailler en MIDI, un port USB permettant de mettre à jour le firmware de la pédale, mais aussi et surtout, de préparer ses presets. Pour finir, on retrouve une prise d’alimentation 9V tout à fait standard à laquelle il faudra tout de même fournir au moins 200 mA. L’alimentation de la pédale est fournie, ce qui est un bon point.

L’ensemble semble robuste et inspire confiance. Vous pourrez donc sans crainte, venir alourdir votre pedalboard de presque un demi-kilo supplémentaire. On notera un petit geste fort sympathique de la part d’Eventide : la présence de cartes proposant des presets prêts à l’emploi à poser directement sur la pédale. Nous n’avions pas retrouvé ces mêmes cartes dans le packaging de la Blackhole.

En rouge et noir...

Si vous possédez déjà la Blackhole (testée ici même il y a de cela quelque temps), vous ne serez pas vraiment dépaysés par le fonctionnement de la pédale. De la même manière, si vous possédez la version VST du MicroPitch, vous devriez assez aisément retrouver vos marques. Le plus dur en réalité est de comprendre le rôle et l’influence de chaque paramètre car l'effet n’est pas un delay simple et « plug’n’play » : c’est un point qu’il faut absolument prendre en compte si vous êtes à la recherche d’un bon delay.

photo1Ainsi, on retrouve deux étages de réglages. Le premier comprenant les réglages : Mix, Pitch A, Pitch B, Depth, Rate/Sens et Pitch Mix et le deuxième les paramètres : Tone, Delay A, Delay B, Mod, Feedback et Out Level. Pour passer d’un étage à l’autre, il faut appuyer sur le bouton se trouvant en haut à droite. C’est à la fois malin car cela nous permet d’avoir tout un tas de paramètres disponibles (et donc de sonorités possibles à créer) et en même temps et pour être tout à fait honnête, on s’y perd, tout du moins pendant les premières heures d’utilisation. En effet, la majorité des paramètres sont liés les uns aux autres et lorsque l’on change d’étage, on perd le repère visuel de ce que l’on a « trituré » quelques secondes auparavant. En pratique, il sera indispensable de préparer ses presets en amont et, naturellement, de se fier à ses oreilles.

Malgré cela, Eventide offre une pédale généreuse, aux possibilités sonores quasi infinies. Ce delay permet de créer des répétitions que l’on va pouvoir « pitcher ». Le Pitch A permet d’augmenter la hauteur des notes et le Pitch B permet quant à lui de la baisser. Une fois ce principe compris, il est possible grâce au potard « Pitch Mix » de choisir l’équilibre entre ces deux réglages. Si vous branchez la pédale en stéréo, c’est avec le « Pitch Mix » réglé à 12 heures que vous allez pouvoir entendre le panoramique. Il faudra aussi faire attention au réglage de « Mix » car concrètement, on peut se retrouver avec quelque chose de tout simplement faux. Avec le « Mix » réglé à fond, il faudra se montrer raisonnable sur les deux potards de Pitch.

Voici quelques exemples sonores simples, mais qui permettent d’entendre l’influence de ces réglages.

pitch A - 0% 50% 100%
00:0000:29
  • pitch A - 0% 50% 100%00:29
  • pitch B - 0% 50% 100%00:29
  • pitch A + B00:19

Bien entendu, étant donné qu’il s’agit d’une pédale de delay, nous allons pouvoir régler les répétitions. Le fonctionnement est assez similaire à celui du réglage du pitch. Tout d’abord, si l’on souhaite obtenir un son de delay simple, il suffit de mettre les potards de « Pitch A & B » à zéro puis d’incrémenter « Delay A & B », on pourra assez facilement passer d’un delay simple et centré avec le réglage de « Pitch Mix » tout à gauche ou tout à droite à un joli delay stéréo si on place celui-ci à midi. Il est donc possible d’utiliser cet Eventide MicroPitch comme un delay tout à fait classique et simple, même si, votre achat sera probablement motivé par des souhaits moins conventionnels.

Sous le paramètre de « Mix », on retrouve celui de « Tone », sans surprise, il va permettre d’égaliser l’effet généré par la pédale. D’un point de vue plus technique, au minimum, ce potard vient booster le bas du spectre de 9 dB et couper le haut du spectre de 9 dB également. Jusqu’à la moitié de la course du potard, on retrouve un boost vers les 1 kHz et une baisse vers les 2 kHz et cette courbe vient s’inverser une fois que le potard est passé de l’autre côté. Ainsi, avec le réglage à fond, le bas du spectre est cette fois-ci coupé de 9 Db et le haut est quant à lui boosté d’autant. Mais ce sont surtout vos oreilles qui seront juge au-delà de ces considérations techniques.

Voici un exemple sonore faisant varier la valeur de ce paramètre :

Tone - 0% 50 % 100%
00:0000:27

La partie la plus délicate à prendre en main et à comprendre au premier abord est probablement celle concernant les réglages de la modulation. Pour cette partie il faut jouer avec les paramètres de Pitch, de Depth, de Mod et de Rate/Sens. Globalement, le « Mod » va permettre de déterminer si la modulation est négative ou positive selon la quantité de signal envoyée. Avec le « Depth » on va pouvoir accentuer l’effet de pitching, on pourra d’ailleurs pitcher une note jusqu’à un demi-ton. Enfin le paramètre de Rate/Sens va venir agir comme une sorte de « treshold » et sera sensible à la vélocité avec laquelle on joue.

Vous l’aurez compris, c’est réellement la partie la plus délicate à prendre en main en découvrant la pédale. Cependant, une fois que l’on commence à manipuler un peu tous ces réglages, on arrive quand même à s’y retrouver et en comprendre la logique. Le bon point dans tout ça, c’est que les possibilités de création sont pratiquement infinies.

Enfin, on notera quelques fonctionnalités intéressantes comme la possibilité de passer du mode « latching » au mode « momentary » afin de pouvoir activer l’action de l’effet uniquement lorsqu’on pose son pied sur le footswitch « Active ». Pour cette fonctionnalité, on pourra choisir le type de bypass que l’on souhaite. Cela permettra par exemple de laisser l’effet s’éteindre progressivement lorsque la pédale est bypassée plutôt que de couper purement et simplement les répétitions. Il est possible de gérer tout cela directement sur la pédale grâce à différentes combinaisons de touches, mais honnêtement, le plus simple est encore de passer par l’interface logiciel.
La partie « TAP » offre deux modes, un premier qui permet de régler les répétitions en millisecondes et un second en fonction du tempo que l’on tape. La différence est que dans le premier mode, les répétitions A et B sont uniformisées et synchronisées là où dans le mode tempo, si l’on définit deux subdivisions différentes pour A et B, celles-ci vont simplement suivre le tempo que l’on indique.

Du côté soft...

EDMLa pédale offre la possibilité d’être branchée en USB à l’ordinateur puis contrôlée par le logiciel du constructeur nommé EDM (Eventide Device Manager). Après une rapide installation, on se retrouve avec un logiciel simple à utiliser qui permet entre autres de mettre à jour le firmware de la pédale, de régler certaines options plus techniques comme le type de bypass et des paramètres liés aux fonctionnalités MIDI. Cependant, la partie la plus intéressante au quotidien sera celle concernant la gestion des divers presets. On peut saluer l’effort d’Eventide de proposer un peu plus d’une cinquante de presets, de bon goût pour la grande majorité d’entre eux. Grâce à cette interface, il est possible de régler la pédale, de la même manière qu’on le ferait en tournant les potards. Ici, pour le coup, on a un retour visuel. Naturellement, une fois qu’un son nous plaît, on peut sauvegarder notre preset. Il faut cependant noter qu’une fois débranchée, il ne sera possible de rappeler sur la pédale, à l’aide des footswitchs, que les cinq premiers presets de la liste.

Enfin, avant de passer à la conclusion de ce test, on vous propose d’écouter quelques exemples sonores tirés des divers presets proposés par Eventide.

preset H3000Micropitch
00:0000:31
  • preset H3000Micropitch00:31
  • preset Choral Whirl00:31
  • preset Micro Dream00:45
  • preset Elevator Delays00:31
  • preset Slap my Echo00:26
  • preset Vibrato Chorus00:43
  • preset Looper01:05
  • preset Dark Delay00:25
  • preset Bad Dreams00:37
  • preset Wide Lead00:22
  • preset Odyssey00:32

Conclusion

Une nouvelle fois Eventide nous propose une pédale à la construction irréprochable et à la connectique complète. Au même titre que la réverbe Blackhole, cette MicroPitch est une pédale généreuse, capable de fournir les sonorités les plus délirantes. Bien réglée, la qualité sonore est superbe. La MicroPitch est également une pédale polyvalente que l’on pourra utiliser aussi bien comme un delay tout à fait classique que comme une pédale permettant de créer des ambiances sonores. Là encore, elle rejoint l’état d’esprit de la Blackhole issue de la même famille.

Cependant, même si elle le permet dans une certaine mesure, cette pédale n'est pas à acquérir si vous souhaitez un simple delay stéréo transparent. En effet, pour un delay simple, d’autres références seraient probablement plus pertinentes et faciles à utiliser. La pédale reste complexe, tout du moins à la sortie de la boîte, il faudra compter quelques heures d’adaptation pour la maîtriser correctement. On pourra au même titre que pour sa sœur en robe noire, reprocher l’absence d’un affichage numérique, même sommaire, pour garder une trace visuelle des réglages. Enfin, malgré un marketing orienté principalement vers les guitaristes et les bassistes, cette pédale sera totalement exploitable par pratiquement n’importe quel autre instrument.

8/10
Points forts
  • Qualité de fabrication irréprochable
  • Qualité sonore tout à fait convaincante
  • Possibilités sonores très larges
  • Connectique complète
  • Mono et stéréo
  • Une pédale polyvalente et adaptée pas uniquement à la guitare
  • Une partie logiciel stable et complète
  • Possibilité de sauvegarder et de rappeler les presets
Points faibles
  • Une pédale qui reste complexe et qui demande un temps d’adaptation pour en comprendre tout le potentiel
  • On aurait aimé (sur toute cette nouvelle série de pédales) avoir un petit affichage numérique pour suivre les valeurs de nos réglages
  • Yannick Baguet
    Yannick Baguet
    Posteur AFfiné
    241 posts au compteur
    +1 Pour l'affichage numérique manquant...
  • erewhon
    erewhon
    Drogué à l'AFéine
    17197 posts au compteur
    Juste en passant:

    Citation :
    On a ainsi adroit à une entrée
  • johnfaustus
    johnfaustus
    AFicionado
    2331 posts au compteur
    Citation de Spin14 :
    Peut être bien, c'est pas plus mal, on a tous sous les mains...

    bwof une tablette et c'est réglé (où on voit les valeurs de chaque paramètre)
    et on perd le midi
    Après "l'avantage" d'une déclinaison de chaque algo en pédale individuelle c'est qu'on pourra chaîner les effets mais bonjour la facture
  • Le Hangar Des Guitares
    Le Hangar Des Guitares
    Posteur AFfranchi
    81 posts au compteur
    Article très complet, bien joué Roman!
  • chapolin
    chapolin
    Je poste, donc je suis
    7413 posts au compteur
    Merci pour ce test :bravo:
    Du beau matériel !
  • Spin14
    Spin14
    Posteur AFfolé
    534 posts au compteur
    Peut être bien, c'est pas plus mal, on a tous sous les mains...
  • stadelmann
    stadelmann
    Posteur AFfiné
    165 posts au compteur
    Est-ce qu’ils vont nous sortir tous les algorithmes séparément en pedale issu du H9 ?

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre