Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
reportage

À la rencontre de Dynaudio

Visite de l'usine Dynaudio

L'équipe d'AudioFanzine s'est rendue au Danemark afin de visiter l'usine de Dynaudio. Nous y avons rencontré Roland Hoffmann qui nous explique comment sont fabriqués les moniteurs.

La visite en vidéo (sous-titres français et anglais)

Inter­view de Roland Hoff­mann

Roland Hoffmann Dynaudio

Après la visite de l’usine, Roland Hoff­mann a accepté de répondre à quelques-unes de nos ques­tions…

Que produi­sez-vous le plus dans votre usine ? Des systèmes pour l’au­to­mo­bile, pour le Pro Audio ou la Hi-Fi ?

Beau­coup de haut-parleurs sont desti­nés à être envoyés aux construc­teurs auto­mo­biles, plus que pour le Pro ou la Hi-Fi. Mais il n’y a pas besoin de construire d’en­ceintes autour, les HP sont inté­grés direc­te­ment dans les voitures. Il y a donc moins de travail. De plus, nous pouvons nous permettre d’au­to­ma­ti­ser certaines tâches pour les HP desti­nés aux voitures, ce qui n’est pas le cas pour la Hi-fi et le pro audio.

Parta­gez-vous des tech­no­lo­gies entre les enceintes Pro et la Hi-Fi ?

Oui, tout à fait. La section Recherche et Déve­lop­pe­ment est d’ailleurs la même. Certaines équipes travaillent pour tel ou tel projet, mais il arrive souvent que des personnes travaillent pour la section Pro et la section Hi-Fi. Ce n’est pas plus mal, car fina­le­ment les attentes sont les mêmes, nous avons tous envie d’en­tendre le piano comme si on était face à lui.

La Hi-Fi n’est-elle pas parfois du Pro Audio, mais avec un prix supé­rieur ?

Parfois, oui (rires), mais c’est un peu cari­ca­tu­ral car les fini­tions des bois ne sont pas les mêmes non plus !

Construi­sez-vous chaque jour tous les produits dans votre usine ?

Il y a un ou deux jours par semaine où nous produi­sons les woofers des modèles Evidence, car nous avons certains groupes de personnes qui sont très bons pour faire cela.

Four­nis­sez-vous des haut-parleurs à d’autres compa­gnies du marché de l’au­dio ?

Nous l’avons fait par le passé, mais cela tend à se raré­fier et à deve­nir anec­do­tique.

Dynaudio Woofers

Vous avez choisi de produire ici au Dane­mark et de ne pas délo­ca­li­ser en Asie. Pourquoi cette déci­sion ? Quels sont les avan­tages et les incon­vé­nients ?

Produire en Asie peut être un bon choix quand vous le faites en masse, mais pas forcé­ment quand vous produi­sez en petites quan­ti­tés comme nous, car leurs usines ne sont pas faites pour cela et du coup les prix remontent. De plus, le proces­sus de délo­ca­li­sa­tion est long (former les gens, contrôle qualité, etc.) et cela coûte de l’ar­gent. Les usines en Asie sont imbat­tables quand il s’agit de produire du maté­riel d’en­trée de gamme, mais ce n’est pas forcé­ment le cas quand il s’agit de produire du haut de gamme. D’après notre expé­rience, en Europe, les gens qui travaillent dans nos usines portent plus d’at­ten­tion aux petits détails. Ce n’est pas seule­ment une ques­tion de tradi­tion, il faut trou­ver un bon équi­libre entre la qualité et le coût de produc­tion.

Avez-vous été confron­tés à de la contre­façon ?

Il nous est arrivé de consta­ter que certains boomers concur­rents ressem­blaient aux nôtres d’un point de vue cosmé­tique, mais ce n’était pas le cas côté son… Ce n’était pas de vraies contre­façons, ils essayaient juste de nous imiter, rien de vrai­ment attaquable et ce n’est pas un problème.

Il y a eu dans le marché des enceintes, diffé­rentes modes : Gene­lec, DynAu­dio puis de nouvelles marques ont fait leur appa­ri­tion comme Adam ou Focal. Vous en pensez quoi ?

C’est amusant de voir que certains de nos modèles sont restés très long­temps au cata­logue. Non pas que nous soyons pares­seux, mais les utili­sa­teurs sont habi­tués à ces modèles et sont très deman­deurs. Ils ne ressentent pas l’en­vie de chan­ger.

Le rythme du marché est assez lent, est-ce un problème pour un construc­teur comme DynAu­dio ?

Ce n’est pas vrai­ment un problème, car beau­coup de studios ne sont pas encore équi­pés en DynAu­dio ! De plus, nous pensons que la fidé­lité des utili­sa­teurs est une bonne chose, ils sont à la recherche d’une réfé­rence et d’une marque en qui ils peuvent avoir confiance.

Vous arrive-t-il d’es­sayer des produits concur­rents et de les compa­rer aux vôtres ?

Oui, mais géné­ra­le­ment assez tardi­ve­ment dans le proces­sus. On n’achète pas un produit en se disant « on doit avoir un truc équi­valent ou faire aussi bien ». La concur­rence, même si nous en tenons compte, n’est pas à l’ori­gine de nos recherches. Car ce n’est pas comme ça qu’une entre­prise doit fonc­tion­ner pour progres­ser.

Dynaudio Tweeters

Que pensez-vous des EGG de SE Elec­tro­nics, dessi­nées par Andy Munroe qui a travaillé pour Dynau­dio il y a quelques années ?

Leur forme confère certains avan­tages acous­tiques et permet notam­ment de dimi­nuer les ondes station­naires, mais d’un point de vue commer­cial ce n’est pas aisé de vendre une enceinte avec un look pareil. Certains aiment et d’autres non… Concer­nant le maté­riau utilisé pour l’en­ceinte (un alliage de plas­tique), nous n’avons pas encore consi­déré rempla­cer nos cais­sons en MDF car nous sommes déjà très satis­faits des résul­tats. Cela confirme quand même que les maté­riaux faits à partir d’un mélange de 3 ou 4 matières premières (plas­tique, bois ou métaux) sont les meilleurs. On ne peut pas avoir d’aussi bons résul­tats avec un maté­riau tout fait. Nous utili­sons des granules de bois, car cela nous permet d’avoir une constance dans la qualité et la fréquence de réso­nance est toujours la même. De plus, le bois travaille, mais pas notre MDF.

Comment choi­sis­sez-vous la fréquence du cros­so­ver ?

Cela dépend des haut-parleurs, nous la calcu­lons. Nous savons qu’elle doit être en dehors de la zone critique pour les oreilles humaines, vers 2/2,5 kHz.

Pour vous, le dôme du boomer est impor­tant pour les moyennes fréquences, que pensez-vous des dômes inver­sés ?

Nous pensons que c’est moins rigide et que la radia­tion et la défi­ni­tion sont meilleures avec un dôme non inversé, même si les deux fonc­tionnent bien.

Tannoy utilise des HP concen­triques, qu’en pensez-vous ?

Cela a un avan­tage pour l’image sonore : le son vient d’un seul et unique point. En revanche, le twee­ter est confiné dans le cône du boomer qui est tout le temps en mouve­ment et cela a de mauvaises réper­cus­sions sur le son qu’on est obligé de corri­ger ensuite d’une manière ou d’une autre…

Comment voyez-vous le futur du marché des enceintes ?

Le son doit venir de quelque chose qui fait bouger de l’air, donc l’en­ceinte exis­tera toujours, peut-être dans une autre forme et avec d’autres maté­riaux, mais DynAu­dio sera toujours là, car nous sommes bons pour cela. Ce n’est pas forcé­ment le cas des construc­teurs de maté­riels élec­tro­niques où les choses peuvent être boule­ver­sées plus faci­le­ment…

Roland Hoffmann Dynaudio

Croyez-vous aux nano-tech­no­lo­gies ou autres maté­riaux intel­li­gents ?

Il faut toujours rester à l’af­fût, mais quand nous avons vu débarquer par le passé les panneaux plats pouvant rempla­cer des enceintes, nous nous sommes dit que c’était le futur. Fina­le­ment, nous avons toujours des enceintes clas­siques chez nous ou dans notre studio… C’était inno­vant, mais les perfor­mances sonores n’étaient pas meilleures que celles de nos bonnes vieilles enceintes.

Vous pensez avoir atteint un palier de qualité ?

Non, nous cher­chons toujours à amélio­rer nos produits avec des nouveaux maté­riaux ou une nouvelle concep­tion.

Où pouvez-vous faire encore le plus de progrès ?

Dans le twee­ter, car il n’est jamais assez léger et on peut encore amélio­rer les choses, plus que dans le woofer. Mais le plus compliqué dans une enceinte, c’est de trou­ver un bon équi­libre entre le twee­ter, le woofer et le cros­so­ver. Même si on trouve un nouveau twee­ter mira­cu­leux, il faut réus­sir à bien l’in­té­grer dans l’en­cein­te…

Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.