Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
test
L'ADAM fait du X

Test des S3X-H d'ADAM

Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
ADAM Audio S3X-H
Photos
1/123
ADAM Audio S3X-H

Enceinte de monitoring active de la marque ADAM Audio appartenant à la série S.

Dévoilées en 2009 lors du Musikmesse de Francfort, les enceintes ADAM S3X-H assurent la relève du fleuron de la gamme précédente. Alors, simple mise à jour ou réelle innovation de la part du fabricant germanique? L’investigation reprend du service...

Depuis une décen­nie main­te­nant, ADAM AUDIO jouit d’une solide répu­ta­tion grâce à une large gamme d’en­ceintes actives inté­grant des twee­ters à ruban ART (pour « Acce­le­ra­ted Ribbon Tech­no­logy »), une tech­no­lo­gie breve­tée, conçue et déve­lop­pée par la firme alle­mande. Les quali­tés inhé­rentes à ce choix tech­no­lo­gique ont été large­ment approu­vées par des utili­sa­teurs de plus en plus nombreux et ont gran­de­ment contri­bué à renfor­cer la singu­la­rité de la marque, qui reste la seule – dans ce marché – à utili­ser le ruban comme trans­duc­teur. La nouvelle série X (pour « eXten­ded ») reprend donc les grandes lignes de la série précé­dente, avec néan­moins quelques amélio­ra­tions notables. 

ADAM S3X-H
Tout d’abord, du point de vue du twee­ter, le nouveau système X-ART s’ar­ti­cule toujours autour d’un ruban plié de faible masse; cepen­dant ce nouveau système offre une réponse accrue – en termes de niveau et de fréquences – dans le haut du spectre. En effet, ce nouveau twee­ter annonce une réponse en fréquence jusqu’à 50 kHz (à –3 dB), avec une augmen­ta­tion de 4 dB en niveau / 3 dB SPL par rapport à l’an­cien twee­ter!

Ensuite, à nouvelle tech­no­lo­gie, nouvelle ampli­fi­ca­tion… ADAM AUDIO a déve­loppé un nouvel ampli de puis­sance A/B très basse distor­sion pour ses twee­ters à ruban X-ART, offrant la possi­bi­lité à ceux-ci de travailler sur leur pleine bande spec­trale tout en respec­tant leur niveau d’ef­fi­ca­cité.

Enfin, l’uti­li­sa­tion des woofers Hexa­cone, basés sur une struc­ture résis­tante Nomex en nid d’abeille et entou­rée de 2 films de Kevlar, offre au cône une plus grande rigi­dité et le rend par consé­quent moins sensible aux défor­ma­tions. Consé­quence : une plus grande défi­ni­tion des tran­si­toires et une meilleure réponse dans les basses fréquences. Par ailleurs, contrai­re­ment au précé­dent modèle, les enceintes S3X-H (H pour « Hori­zon­tal », car l’en­ceinte existe aussi en version « verti­cale »…) intègrent égale­ment un haut-parleur Hexa­cone  de 4’’ pour la gestion du midrange, afin d’as­su­rer une meilleure répar­ti­tion spec­trale sur chacune des voies. Le modèle phare de la marque est donc passé de 2 à 3 voies pour ce nouveau modèle, ce qui est plutôt rare pour des enceintes dites « compactes ».

Avec autant d’évo­lu­tions par rapport à la précé­dente série A, cette nouvelle gamme d’en­ceintes promet donc des perfor­mances sonores très inté­res­san­tes…

Le ruban doré 

S’il s’agit bel et bien d’une nouvelle enceinte de proxi­mité (« near-field » ou « mid-field moni­tor »), les amateurs des S3A obser­ve­ront des dimen­sions légè­re­ment plus impor­tantes sur ce nouveau modèle : 280 × 530 × 320 mm. En revanche, compte tenu de la présence d’un nouveau haut-parleur de midrange, d’un nouveau système d’am­pli­fi­ca­tion et de la soli­dité de l’en­ceinte, on s’at­tend à ce que celle-ci soit beau­coup plus lourde que son poids réel de 19 kg (soit 3 kg de plus que la S3A…), ce qui reste tout à fait hono­rable pour ce gaba­rit. 

ADAM S3X-H
La couleur et le design géné­ral de l’en­ceinte ont égale­ment évolué. Les arêtes sont plus arron­dies et la couleur noire plus mate, ce qui donne un carac­tère un peu plus « futu­riste » à l’en­ceinte. Pour l’ap­pré­cia­tion de ces critères, je m’en remet­trai au goût de chacun, mais pour ma part, j’ap­pré­cie l’évo­lu­tion!

Côté trans­duc­teurs, 2 woofers Hexa­cone de 7,5’’ assurent une diffu­sion symé­trique des basses fréquences, ce qui consti­tue une nouveauté par rapport à l’an­cienne série. On retrouve le fameux twee­ter à ruban X-ART (0,17g…) pour la gestion des hautes fréquences et, comme cité plus haut, un nouveau trans­duc­teur Hexa­cone de 4,5’’ pour la diffu­sion des fréquences médium. 2 évents Bass reflex entourent le haut-parleur de midrange. 

Côté puis­sance, les woofers et le midrange  embarquent une ampli­fi­ca­tion classe D – PWM (Pulse Width Modu­la­tion) de 250W RMS – 300W en crête – évitant à l’am­pli une trop grande dissi­pa­tion de chaleur.  Le twee­ter en revanche est ampli­fié par un ampli de classe A/B pour une puis­sance de 50W RMS – 100W crête. La réponse en fréquence de l’en­ceinte annonce une éten­due de 32 Hz à 50 kHz à +/-3 dB, pour une pres­sion acous­tique maxi­mum de 116 dB SPL (126 dB en crête). Avec autant de puis­sance dans le coffre, il va falloir redou­bler de vigi­lance sur le volume sonore !


ADAM S3X-HLa marque a encore bien fait les choses, en inté­grant une série de réglages sur la face avant de l’en­ceinte. Tout d’abord, on retrouve un premier réglage de gain d’en­trée de –20 à +8 dB, par pas de 4 dB. Un second réglage de gain d’en­trée vient affi­ner celui-ci, propo­sant une varia­tion de –1,5 dB à + 2dB par pas de 0,5 dB. Ensuite, une EQ permet d’aug­men­ter le gain à 80 Hz de 0 à 6 dB dB par pas de 1 dB. Côté filtres, un low-shelf permet de faire varier les fréquences infé­rieures à 150 Hz de + ou –4 dB par pas de 1 dB. Pour les fréquences aigües, on retrouve égale­ment un filtre high-shelf permet­tant de faire varier les fréquences supé­rieures à 6 kHz de sur une plage de + ou –4 dB, par pas de 1 dB. Enfin, un réglage de gain de +/-2 dB par pas de 0,5 dB permet de faire varier le niveau du twee­ter à ruban. Il est donc possible d’op­ti­mi­ser la réponse de l’en­ceinte en fonc­tion des proprié­tés acous­tiques de votre régie… et de votre goût !

À l’ar­rière de l’en­ceinte, on retrouve le clas­sique connec­teur 230V, le bouton d’al­lu­mage ainsi qu’un connec­teur symé­trique XLR pour l’en­trée de l’en­ceinte. En revanche, petite nouveauté : un panneau vierge laisse place à l’in­té­gra­tion d’une carte option­nelle permet­tant l’ac­cueil des signaux numé­riques aux formats AES/EBU (XLR), S/PDIF et bien sûr une connec­tique Word­Clock pour la synchro­ni­sa­tion numé­rique. Un témoin bleu s’al­lume sur le panneau de contrôle avant lorsque cette carte est instal­lée.

Une fois ce petit tour d’ho­ri­zon effec­tué, il ne nous reste plus qu’à mettre les enceintes sous tension et voir (enfin, écou­ter…) ce qu’elles ont réel­le­ment dans le ventre !

ADAM : deux hautes trois voies

L’al­lu­mage se fait donc par le switch Marche/Arrêt situé à l’ar­rière de l’en­ceinte. Un petit voyant s’al­lume en jaune sur le panneau de réglages avant, signi­fiant que l’en­ceinte est sous tension, mais pas encore active. Une simple pres­sion sur l’in­ter­rup­teur de « standby » en face avant allume ce même voyant en vert, signi­fiant que l’en­ceinte peut désor­mais déli­vrer le meilleur d’elle-même. Et là, grosse surprise!

ADAM S3X-HLa première chose que l’on constate, c’est le volume sonore que peut déga­ger ces enceintes. Pour des dimen­sions légè­re­ment plus impo­santes par rapport à leurs prédé­ces­seurs, les S3X-H délivrent réel­le­ment une puis­sance beau­coup plus impor­tante à niveau d’en­trée égal (pour des réglages « flat » sur le panneau avant). J’ai été très surpris par la pres­sion acous­tique que ces enceintes peuvent géné­rer, tant l’écart avec mes S3A est flagrant. J’ai eu beau lire, relire la docu­men­ta­tion tech­nique et me prépa­rer à cette diffé­rence, cela reste une sacrée surprise une fois les enceintes bran­chées!

Seconde surprise : la réponse dans les fréquences aiguës. Effec­ti­ve­ment, le twee­ter est réel­le­ment plus précis. Mais quelle diffé­rence avec les anciens modèles! Pour être très honnête, c’en est même désta­bi­li­sant, car je ne m’at­ten­dais pas non plus à un tel écart de niveau dans ce registre fréquen­tiel, encore une fois pour des réglages « flat ». À titre person­nel, et vu la couleur acous­tique de la régie dans laquelle j’ai testé ces enceintes, il m’a fallu corri­ger cette surbrillance d’ori­gine qui, avec le temps, aurait pu deve­nir « agres­sive ». Une légère varia­tion de –2 dB sur le filtre hi-shelf et –1 dB sur le gain du twee­ter m’a permis de réta­blir rapi­de­ment l’équi­libre subjec­tif des fréquences.

À ce niveau, il s’agit vrai­ment d’une ques­tion de goût. Selon le type de musique, l’éner­gie et la dyna­mique du programme sonore, chaque utili­sa­teur aura une percep­tion subjec­tive et des attentes diffé­rentes, surtout lors du mixage. L’atout majeur de ce modèle est que chacun peut régler les enceintes à sa conve­nance, suivant son oreille, mais aussi en fonc­tion des carac­té­ris­tiques acous­tiques de la pièce dans laquelle sont dispo­sées les enceintes. 

ADAM S3X-HLes S3X délivrent une image stéréo incom­pa­rable par rapport aux modèles précé­dents. Chaque source est redé­fi­nie dans l’es­pace stéréo­pho­nique avec une préci­sion rare­ment enten­due. Le centre de la stéréo reste égale­ment très défini et l’in­té­gra­tion des nouveaux mid-range y est certai­ne­ment pour quelque chose. Étran­ge­ment, le sweets­pot pour le place­ment des enceintes est plutôt large donc, quelques soient les contraintes de la pièce, la défi­ni­tion de l’image stéréo sera toujours garan­tie (toutes propor­tions gardées, cela va sans dire…).

Si les registres médiums et aigus révèlent leurs atouts, le bas du spectre n’est pas en reste, bien au contraire. Les basses fréquences atteignent un niveau de préci­sion éton­nant, offrant à l’image stéréo une dimen­sion de « hauteur » supplé­men­taire. Encore une fois, la présence de 2 boomers gérant les basses fréquences (la fréquence du cros­so­ver est fixée à 300 Hz, contre 2,8 kHz dans le médium) joue pour beau­coup dans cette préci­sion des basses fréquences. À l’écoute de certains disques pop/rock, les tandems grosse caisse/basse révèlent toute leur puis­sance et leur profon­deur, tout en subti­lité. Quant aux musiques plus « ryth­miques », comme le hip-hop, le métal ou l’élec­tro, l’en­ceinte nous donne d’ex­cel­lentes sensa­tions! Le bas frappe fort, mais sans excès, de manière précise, et on le visua­lise faci­le­ment dans l’es­pace stéréo­pho­nique. J’ap­pré­cie beau­coup.

 Travailler sur de longues séances avec les S3X n’est pas un problème, puisque l’en­ceinte conserve le même rapport éner­gie/défi­ni­tion spec­trale, et ce, quel que soit le niveau d’écoute choisi. C’est un avan­tage énorme, car on peut alter­ner de longs passages à un niveau d’écoute raison­nable voire bas, avec des passages plus courts à un volume d’écoute carré­ment élevé, sans jamais être « perdu » dans le mix. De quoi faire du bon travail. 

Conclu­sion

ADAM AUDIO se démarque une fois de plus des autres fabri­cants de moni­teurs actifs en propo­sant une enceinte compacte 3-voies à la préci­sion remarquable, toujours basée sur sa tech­no­lo­gie X-ART déve­lop­pée autour du twee­ter à ruban. Les aficio­na­dos des précé­dentes séries – notam­ment des S3A -  risquent d’être réel­le­ment surpris de cette évolu­tion, tant les deux modèles diffèrent en tout point. La préci­sion, la défi­ni­tion spec­trale, l’image stéréo­pho­nique, le regain de puis­sance et la concep­tion géné­rale des S3X font de ces enceintes des moni­teurs actifs d’une fiabi­lité à toute épreuve, qui trou­ve­ront leur place dans n’im­porte quelle confi­gu­ra­tion sérieuse.

Garan­ties 5 ans et annon­cées à 2790 € TTC l’en­ceinte, ADAM AUDIO a encore frappé fort!

9/10
Points forts
  • la puissance !
  • l’image stéréophonique
  • la précision du bas
  • la définition générale
  • le panneau de réglages
Points faibles
  • l’effet de surbrillance en configuration standard
  • carte d’entrées numériques en option

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.