Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Harley Benton TE-69 Hot Rod NT Roasted
Photos
1/17

Test de la guitare Harley Benton TE-69 Hot Rod

Guitare de forme TC de la marque Harley Benton appartenant à la série Vintage

Écrire un avis ou Demander un avis
Prix public : 218 € TTC
test
18 réactions
Ouïe ouïe
9/10
Partager cet article

Après la très acclamée TE-62CC déjà testée dans nos colonnes, Harley Benton s’attaque à un gros morceau, la Telecaster Thinline. Voyons si, comme avec la TE-62CC, la marque a réussi son pari : proposer un instrument qualitatif à un tarif très modéré.

Test de la guitare Harley Benton TE-69 Hot Rod : Ouïe ouïe

Flower Power

Nous devons la Tele­cas­ter Thin­line au luthier alle­mand Roger Ross­meisl qui l’a inven­tée en 1968. La guitare fera sa première appa­ri­tion au cata­logue Fender un an plus tard, en 1969. C’est sur ce modèle précis que s’est basé Harley Benton pour la concep­tion et la fabri­ca­tion de cette nouvelle TE-69 Hot Rod. La guitare possède un corps en frêne avec une ouïe en forme de « F » formant une caisse de réso­nance. Le manche est vissé à la caisse, et il est en érable cana­dien torré­fié. La touche est confec­tion­née dans la même essence et possède un rayon de 12 pouces. Elle accueille 21 frettes pour un diapa­son tradi­tion­nel de 25.5 pouces. 

TE69HR-12

L’ac­cas­tillage est chromé et rassemble des méca­niques vintage de style Kluson, un sillet en Graphite de 42 mm de large et un cheva­let vintage avec trois pontets en acier. Ce dernier est iden­tique à celui qu’on trouve sur la TE-62CC et auto­rise deux méthodes de montage des cordes : à travers le corps de l’ins­tru­ment, grâce à des férules instal­lées au dos, ou direc­te­ment en Top Loaded comme disent nos amis anglo-saxons, les cordes passant direc­te­ment par les trous situés à la base du cheva­let. Deux guides-cordes sont présents sur la tête pour les cordes de Ré, Sol, Si et Mi. L’élec­tro­nique est assez origi­nale sur ce modèle, et consti­tue vrai­ment la partie « Hot Rod » de la guitare. On trouve un micro Roswell THE AlNiCo 5 -Vintage en posi­tion manche et un Roswell TEK AlNiCo 5 -Stacked Humbu­cker en posi­tion cheva­let. Ces micros sont contrô­lés par un volume géné­ral, une tona­lité géné­rale avec push-pull pour split­ter le micro cheva­let et un sélec­teur à trois posi­tions de type « Blade ». TE69HR-13

Le corps de la guitare est recou­vert d’un vernis brillant parti­cu­liè­re­ment bien appliqué alors que le manche et la touche disposent d’une fini­tion sati­née augmen­tant le confort de jeu. Quelques diffé­rences avec le modèle origi­nal sont présentes, mais ne visent qu’à amélio­rer l’er­go­no­mie de l’ins­tru­ment. Le micro manche dispose par exemple de vis de réglages acces­sibles sur la table de la guitare, permet­tant de varier sa hauteur. Les Tele­cas­ter de chez Fender disposent égale­ment de ces vis, mais il faut reti­rer le pick­guard pour y accé­der ce qui est assez labo­rieux pour un réglage rapide à la volée. De la même manière, la vis de réglage du truss-rod est ici acces­sible direc­te­ment en haut du manche, sans avoir besoin de dévis­ser quoi que ce soit. Sur une Tele­cas­ter Thin­line origi­nale, le démon­tage du manche est obli­ga­toire pour accé­der à ce réglage inter­di­sant toute petite modi­fi­ca­tion rapide du réglage. On peut donc saluer l’ef­fort de la marque alle­mande qui a ici moder­nisé légè­re­ment l’ins­tru­ment tout en en conser­vant le look et l’es­sence.

Une Thin­line sous stéroïdes ?

Visuel­le­ment, la Harley Benton TE-69 est très réus­sie. Le gaba­rit de la Tele­cas­ter est respec­tée, la forme et le place­ment de l’ouïe sont très corrects, le pick­guard possède la forme adéquate égale­ment ; seul le bout du sélec­teur de micro n’est pas iden­tique, Harley Benton ayant choisi un modèle de Stra­to­cas­ter, plus stable et facile à mani­pu­ler. Le colo­ris du vernis est très sympa, une sorte de cara­mel foncé qui va très bien à la guitare et fait ressor­tir les jolis motifs du frêne. L’in­té­rieur de la cavité a été peint en noire, ce qui ajoute une petite touche moderne. TE69HR-11

Comme à mon habi­tude, je commence par jouer l’ins­tru­ment à vide, après en avoir baissé légè­re­ment l’ac­tion. Comme la TE-62CC, cette TE-69 Hot Rod m’est arri­vée avec une action bien trop haute, alors que le manche était très droit. Quelques petits tours de clef Allen sur les pontets plus tard, et l’ins­tru­ment est beau­coup plus confor­table. À vide, la guitare déve­loppe un volume tout à fait appré­ciable grâce à la cavité creu­sée sur la partie supé­rieure du corps. Le sustain est très convain­cant lui aussi, même à vide. Enfin, les vibra­tions se propagent régu­liè­re­ment dans tout l’ins­tru­ment, ce qui est le gage d’une luthe­rie soignée. Après avoir véri­fié que chaque élément était à sa place et que les micros étaient réglés à la bonne hauteur, je branche la TE-69 Hot Rod dans mon maté­riel habi­tuel et commence le test en élec­trique.

En son clair, la TE-69 s’est montrée très effi­cace. Si le micro manche manque un peu de person­na­lité, le micro cheva­let au contraire crie « Tele­cas­ter ! » à chaque note et accord joués. La posi­tion inter­mé­diaire est un régal, le carac­tère très affirmé du micro cheva­let se marie très bien avec celui un peu plus tris­tou­net du micro manche. Le micro cheva­let est en réalité un micro double-bobi­nage, la seconde bobine est quali­fiée ici de bobine « fantôme » et ne vise qu’à élimi­ner le poten­tiel bruit de fond généré par un micro simple-bobi­nage. Malgré une concep­tion de double bobi­nage, ce micro m’a beau­coup étonné tant sa person­na­lité est proche d’un micro de Tele­cas­ter stan­dard. Une rapide mani­pu­la­tion du poten­tio­mètre de tona­lité permet de split­ter ce micro et donc de désac­ti­ver la bobine « fantôme ». Sur ce réglage, ce micro affirme encore plus sa person­na­lité et retrans­crit un vrai son de Tele­cas­ter, avec tout le Twang qui l’ac­com­pagne ; c’est très chouette. 

Clean – All Pickups
00:0003:04

 

Je passe en son crunch en acti­vant ma fidèle Jack­son Audio/Silver­tone Twin Twelve afin de tester la réac­ti­vité et la dyna­mique des micros. Sur ce réglage, on entend bien que la guitare est très rapide, comme toute bonne Tele­cas­ter. Les attaques sont franches, immé­diates et avec un punch très musi­cal. Le micro manche s’en est mieux sorti qu’en son clair. Il génère une sono­rité très douce et feutrée, qu’on pourra assom­brir davan­tage à l’aide du réglage de tona­lité. Le poten­tio­mètre de volume n’est pas le plus effi­cace du marché, il possède une course assez rapide qui fait qu’on se retrouve « à fond » même quand le réglage est sur 3. En son crunch, les micros ont conservé toute leur préci­sion et la TE-69 a généré un sustain assez énorme pour un instru­ment de cette gamme, à manche vissé de surcroit. 

Crunch – All Pickups
00:0004:18
  • Crunch – All Pickups04:18
  • Crunch – bridge PU puis bridge PU Split00:38

 

 

Le gros son !

Je termine ce test en acti­vant ma MXR 5150 Over­drive pour passer en grosse satu­ra­tion. Sans grande surprise, le micro cheva­let encaisse bien ce taux de gain. Il compresse beau­coup, mais permet quand même d’ob­te­nir un son dense et épais sur une Tele­cas­ter, sans en chan­ger le look, ce qui est tout de même sympa. Même avec un très gros son, j’ai préféré le son de ce micro une fois splitté. La person­na­lité de la Tele­cas­ter est beau­coup plus percep­tible, le son est beau­coup plus ouvert, moins compressé et retrouve ce côté aérien typique de la Thin­line. À ma grande surprise, le micro manche s’est très bien comporté, malgré un souffle assez présent. En grosse satu­ra­tion, il sonne très liquide et crémeux. Bien évidem­ment, ces micros ne sont pas les meilleurs du marché et s’ils encaissent correc­te­ment les grosses satu­ra­tions, ils perdent quand même pas mal de défi­ni­tion dans l’opé­ra­tion. Il faudra donc rester vigi­lant quant au niveau de gain au risque de se retrou­ver avec un son boueux. Sur une fuzz de type Fuzz Face, les micros ne s’en sont pas si mal sortis, mais ils perdent quand même pas mal en défi­ni­tion plus le taux de satu­ra­tion est élevé.

Lead – All Pickups
00:0003:04
  • Lead – All Pickups03:04
  • Fuzz – All Pickups02:14

 

En bref

Repre­nant le concept de la Fender Thin­line en le moder­ni­sant un peu, la Harley Benton TE-69 Hot Rod incarne un instru­ment inté­res­sant. Son corps en frêne et sa luthe­rie globa­le­ment impec­cable lui permettent de déve­lop­per beau­coup de sustain. Le concept de la guitare est très sympa, et on sent bien le côté moderne appliqué sur un instru­ment aux carac­té­ris­tiques vintage. Le micro cheva­let « stacked » est une très bonne idée et permet de varier un peu le rendu sonore, tantôt Twangy à fond avec le micro splitté, tantôt très compressé sans split­ter le micro. La TE-69 s’est montrée très poly­va­lente, à l’aise en son clair et en son crunch. C’est un instru­ment confor­table, bien construit et avec des quali­tés musi­cales indé­niables. Si la Thin­line vous fait très envie, mais que votre budget est serré, jetez-vous sur cette TE-69 Hot Rod ! Propo­sée au tarif de 218 €, elle possède un rapport qualité/prix exem­plaire.

  • TE69HR-2
  • TE69HR-3
  • TE69HR-7
  • TE69HR-8
  • TE69HR-10
  • TE69HR-6
  • TE69HR-5
  • TE69HR-4
  • TE69HR
  • TE69HR-13
  • TE69HR-9

 

9/10
Fabrication (?) : Chine
Points forts
  • Lutherie impeccable
  • Corps en frêne très joli
  • Chevalet qui offre deux méthodes de montage des cordes
  • Micro chevalet « stacked »
  • Rapport qualité/prix
  • Confort de jeu
  • Look hyper réussi
Points faibles
  • Micro manche un peu faiblard
  • Guitare un peu lourde
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.