Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Test Neumann TLM 103

Le Neumann TLM 103 est un micro destiné aux studios numériques ou broadcasts. C'est un micro cardioïde à large capsule et sans transformateur. Sa capsule est dérivée du célèbre U87. Ce dernier a capté pratiquement toutes les voies célèbres et reste LA référence dans les studios professionnels. Le TLM 103 se situe donc comme le petit frère du U87.

Photo du TLM 103 de NeumannOutre sa direc­ti­vité unique (cardioïde), ce micro se carac­té­rise par un faible bruit propre et une puis­sance admis­sible impor­tante. Cette dernière carac­té­ris­tique lui permet de s’adap­ter à des pres­sions accous­tiques impres­sion­nantes comme celle d’une trom­pette à 5 cm ou d’une batte­rie. Neumann vous assure jusqu’à 138 dB – un avion. Il néces­site une alimen­ta­tion phan­tom de 48 V. Enfin, fidèle à sa répu­ta­tion, la bande passante 20–20000 possède la couleur Neumann : « Neutre » (cliquez pour voir les diagrammes de réponse en fréquence et de direc­ti­vité).

Ce micro gris est livré dans un coffret en bois et une fixa­tion « mini­mum » à vis. Cette fixa­tion peut être rempla­cée par une suspen­sion beau­coup plus profe­sion­nelle. Le TLM103 ne néces­site pas d’en­tre­tien parti­cu­lier mis à part le clas­sique anti pop pour les chan­teurs et sa natu­relle tendance à captu­rer la pous­sière. Il est donc vive­ment conseillé de le remettre dans sa jolie boite après chaque utili­sa­tion et le pros­crire des fumeurs. Enfin, comme tout micro de ce type, sa mani­pu­la­tion néces­site calme et atten­tion – Atten­tion en parti­cu­lier au poids (500g) qui peut déséqui­li­brer les perches de mauvaise facture !

Le test

Pour effec­tuer le test, nous avons enre­gis­tré une voie chan­tée et un saxo en utili­sant le préam­pli de la console (très moyen) et sans équa­li­sa­tion. Ensuite, nous avons utilisé un pream­pli de gamme moyenne. Enfin, un voice chan­nel Syme­trix 528E.

Avec le TLM 103, nous entrons dans la caté­go­rie des micros profes­sion­nels. Ce micro est utilisé par les pros pour les prises de sons de vents en ligne ou en solo.

Mais le royaume de ce micro sera le home studio de très haut niveau dispo­sant, au mini­mum, d’un endroit reservé pour la prise de son. Ce micro peut faire l’af­faire pour toutes les appli­ca­tions – sa sensi­bi­lité pouvant capter des sons très faibles et avec une fidé­lité impres­sio­nante pour cette gamme de prix.

L’im­pres­sion accous­tique est exce­lente pour celui qui recherche le son tel qu’il sort de l’ins­tru­ment. Le posi­tion­ne­ment du micro est natu­rel (loin/proche) mais il supporte assez peu les mouve­ments late­raux (droite/gauche). Enfin, dans le cas des saxos, ce micro donnera le meilleur rende­ment s’il se trouve près du pavillon a envi­ron 15 cm légè­re­ment au dessus et incliné alors que la logique deman­de­rait un triangle isocèle de 40 cm. Ques­tion de goût aussi.

Dans pratique­ment tout les cas, ce micro devra être marié avec un préam­pli doux (à lampe) pour donner toute sa richesse et surtout arron­dir une pureté qui pour­rait être chocante pour des oreilles « écoute moderne ». Le TLM 103 est un peu la Cabasse des micros. En cela il s’agit bien d’un produit Alle­mand (Berlin) !

Avis person­nel

Lorque l’on sort d’un micro « clas­sique » pour un micro de studio, la première impres­sion est souvent la surprise de consta­ter la diffé­rence de préci­sion et de clareté. En revanche, il faudra plus de temps pour déter­mi­ner la diffé­rence entre tel et tel modèle. Si le micro est un des éléments essen­tiels dans la chaine accous­tique jusqu’à l’en­re­gis­treur, Il faut donc savoir que chaque micro possède une person­na­lité. Il ne peut être jugé que d’une manière subjec­tive.

Neumann avec le TLM 103 s’ap­proche de la neutra­lité. Le son est très pur. Les amateurs clas­siques seront comblés. Si l’on veut « réchauf­fer » le son, ce micro mérite un préam­pli à lampe de qualité. Cela veut dire des frais. Alors on peut commen­cer par regar­der le M147 – 12000 Francs tout de même – ou le TLM 170 (celui que vient de prendre le saxo­pho­niste de Brand­ford Marsa­lis), autre monstre dans son genre. Par contre si l’on veut de la pureté, un voice chan­nel comme le syme­trix 528 E fera merveille – atten­tion tout de même à l’agres­si­vité que peut engen­drer ce couple. Autre élément à consi­dé­rer dans le choix du pream­pli est le très haut niveau de sortie de ce micro ainsi que sa finesse – Le casque fermé est obli­ga­toire si l’on veut éviter les feed back en parti­cu­lier.

Enfin, il est très sensible au contexte d’en­re­gis­tre­ment. Malheu­reu­se­ment, il lui faut de la place pour s’ex­pri­mer plei­ne­ment. Le mettre dans une boite à chaus­sure ne lui convient pas. Alors quitte à délo­ger nos chères compagnes pour une session dans le salon… Il en vaut la peine !

Disons le tout de suite, ce micro me plaît beau­coup. Il est en parti­cu­lier impres­sion­nant pour la prise de son des saxos et trom­pettes. Mais les voix sont pas mal du tout. Le couteau suisse du micro pour un rapport qualité prix très bon. Bref, LE Micro du home studio.

Cela étant, Neumann aurait pu offrir la suspen­sion qui, de plus, se facture a 1490 Francs. C’est hors de prix pour un élément indis­pen­sable pour cette caté­go­rie de micro.

Dans la gamme 6000/7000 francs, on trouve aujour­d’hui des micros pros et de toute façon large­ment suffi­sant pour le home studio de très très haut niveau. A partir de 12000 Francs, on entre dans le pro « offi­ciel ». Mais atten­tion ces derniers néces­sitent une chaine accous­tique adap­tée – et là, on entre dans les nombres avec beau­coup de zéros derrières !

Les concur­rents du TLM 103 sont les AKG, Audio Tech­nica, CAD ou SHURE. Je decon­seille le Solid­tube de AKG. Pour le reste, ques­tion de goût certes, je préfère le TLM 103.

Fiche tech­nique et bilan

Capteur : Capteur à gradient de pres­sion
Direc­ti­vité : Cardioïde
Circuit de sortie : Sans trans­for­ma­teur
Bande passante: 20 – 20000 Hz
Sensi­bi­lité : 21 mV/Pa
Bruit propre : 7 dB-A, 17,5 dB (CCIR)
Rapport signal sur bruit : 87 dB (pondé­ra­tion A), 76,5 dB (CCIR)
Pres­sion acous­tique maxi­mum : 138 dB pour DHT < 0,5 %
Impé­dance nomi­nale : 50 ohms
Impé­dance nomi­nale de charge : 1000 ohms
Niveau de sortie maxi­mum : 13 dBu
Tension d’ali­men­ta­tion : 48 V +/- 4 V
Consom­ma­tion : 3 mA – Connec­teur XLR-3
Dimen­sions : Ø 60 mm x 132 mm
Poids : 500 g

 

Points forts
  • Excelent pour les saxos et autres cuivres
  • Le Micro du home studio de haut niveau
  • "Neutralité" Neumann
Points faibles
  • Pureté pour des oreilles déformées (mais est-ce un defaut ?)
  • Nécessite de l'espace pour s'exprimer
  • Suspension obligatoire et hors de prix
  • Facteur K 92 posts au compteur
    Facteur K
    Posteur AFfranchi
    Posté le 08/11/2021 à 18:44:49
    Rectification ce test est bien daté de 2002 tout en haut, et donc effectivement daté... :)

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.