Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Universal Audio SD-1
Photos
1/10

Test du micro Universal Audio SD-1

Microphone dynamique de la marque Universal Audio appartenant à la série Standard Series

Écrire un avis ou Demander un avis
test
Réagir
Un nouveau standard ?
8/10
Partager cet article

Après les microphones à grosse membrane et les statiques à petite cellule, Universal Audio continue sur sa lancée et sort son premier dynamique. Inspiré du fameux Shure Sm7B, voici venir le Universal Audio SD-1 ! En route pour un petit test, principalement à l'attention des podcasters.

Test du micro Universal Audio SD-1 : Un nouveau standard ?
Accéder à un autre article de la série...

Installé dans le milieu audio depuis la fin des années 50, Univer­sal Audio n’a eu de cesse de se diver­tir et d’élar­gir son panel. Faisant fi de comp­ter parmi les stan­dards du monde de l’en­re­gis­tre­ment via leur maté­riel et leur logi­ciels, Univer­sal Audio s’est lancée depuis quelques années dans le déve­lop­pe­ment de micro­phones. Suite à la sortie de micros à grosse membrane, de micro à modé­li­sa­tion comme de statiques, il ne manquait à leur tableau de chasse que les micros dyna­miques. C’est aujour­d’hui chose révo­lue avec le SD-1 Stan­dard Dyna­mic.

Petite préci­sion avant de rentrer dans le vif du sujet : ce test est volon­tai­re­ment orienté sur la prise de voix parlée (podcast, strea­ming, blog, visio­con­fé­rence etc.). Pas d’es­sais audio donc sur du chant, des voix satu­rées, des guitares ou d’autres instru­ments…

La boîte

On ne pourra jamais l’en­le­ver à Univer­sal Audio : ils ont le sens de la commu­ni­ca­tion et du packa­ging. À la récep­tion du carton, il est bien diffi­cile de ne pas remarquer la beauté de la boîte et l’im­pli­ca­tion mise dans la présen­ta­tion de leur nouveau micro. La mise en confiance est quasi instan­ta­née et bien que le carton ne contienne « que » le SD-1 (bien blotti dans une mousse protec­trice) et sa notice (simple, concise, sans jargon tech­nique super­flu), le packa­ging est si charis­ma­tique que c’en devient presque une évidence : on sent que l’on va aimer ce micro­phone.

  • UA SD1 boite 1b
  • UA SD1 boite 2

 

White is white

UA SD1 red frontAvant toute chose, crevons l’ab­cès : oui, le SD-1 est libre­ment inspiré du micro Shure Sm7B. Pas de place aux doutes. Le micro reprend quasi­ment tout de son prédé­ces­seur. Forme géné­rale, look, grille de protec­tion de la capsule, bonnette, suspen­sion et système d’at­tache, filtre coupe-bas et boost « d’ar­ti­cu­la­tion » inté­grés à l’ar­rière du micro, tout y passe. Tout, hormis 3 détails.

Le premier est la connec­tique XLR qui cette fois n’est pas cachée dans la suspen­sion mais sur l’ar­rière du SD-1. Le second est la couleur. Et comment se démarquer de la couleur origi­nale autre­ment qu’en choi­sis­sant son contraire ? Univer­sal Audio a donc très logique­ment penché vers un beau blanc, un peu cassé, qui amène un très joli cachet à son produit. Enfin, dernière diffé­rence et pas des moindres : le son !

En action !

Premier essai du micro en se plaçant à envi­ron 5 cm de la bonnette et première confir­ma­tion de la qualité du SD-1. Le son est instan­ta­né­ment net, précis. La voix est très bien retrans­crite et ne demande aucune correc­tion. La gestion des plosives, qui peut souvent être un gros point noir sur des voix parlées, est idéale et la gamme de fréquences s’avère parfai­te­ment équi­li­brée.

UA SD1 Studio 3:4 droiteEn se rappro­chant du micro­phone et se collant à la bonnette, le son devient, grâce à l’ef­fet de proxi­mité, plus chaud et plus rond. On est une fois de plus très agréa­ble­ment surpris par les plosives, toujours assez bien contrô­lées malgré le peu de distance avec la capsule. Dans ce genre de posi­tion, les filtres deviennent très utiles et le coupe-bas peut se révé­ler un atout maître. S’il permet une fois activé, d’éclair­cir d’em­blée la voix en enle­vant tout le bas super­flu, j’avoue l’avoir trouvé un poil trop dras­tique et la perte de présence sur ma voix (déjà bien médium au départ) m’a légè­re­ment gêné. Mais cela n’en­tache aucu­ne­ment la prise de son et l’in­tel­li­gi­bi­lité de la voix s’en trouve tout de même élar­gie.

UA SD1 studio backCher­chant à amélio­rer la prise de son sans passer par le coupe-bas, j’ai été un peu déçu de ne pas trou­ver dans la boîte de grosse bonnette comme le propose Shure avec son Sm7B. Les deux micros se ressem­blant énor­mé­ment, la tenta­tion était trop forte : j’ai couru cher­cher mon vieux Sm7B pour voir si les bonnettes étaient inter­chan­geables ! Et bien, figu­rez vous que… non… malheu­reu­se­ment pour moi, la longueur de la grille et la largeur de la mousse, bien qu’ex­trê­me­ment proches, ne sont pas tout à fait iden­tiques.

Passé ce petit jeu, je me suis alors tourné vers un simple anti-pop qui, à mon goût, s’est avéré être le parfait juste-milieu, nettoyant une partie du bas du spectre tout en lais­sant une belle rondeur à la voix.

Retour­nant à la posi­tion initiale, à 5 cm du micro, le coupe-bas m’a semblé toujours un peu trop exces­sif. A contra­rio, le switch « d’ar­ti­cu­la­tion » (comme le nomme Univer­sal Audio) s’est montré précieux. La petite bosse induite par cette option amène un vrai plus, rendant le résul­tat plus clair et une fois de plus, plus intel­li­gible. Son réglage est d’une finesse très plai­sante, il n’am­pli­fie d’au­cune manière les sifflantes ou une trop grande brillance malve­nue.

Comme souvent avec les micros dyna­mique, j’ai été moins bluffé du son en m’éloi­gnant d’en­vi­ron 15 cm du micro­phone, mais la couleur Univer­sal Audio demeure toujours présente à cette distance et bien que le corps de la voix s’en trouve forte­ment réduit tandis que le bruit de pièce est plus en avant, la voix reste toujours intel­li­gible. Chose primor­diale pour de l’en­re­gis­tre­ment de voix parlée.

UA SD-1 Proxi
00:0000:29
  • UA SD-1 Proxi00:29
  • UA SD-1 Collé00:29
  • UA SD-1 Collé + Anti­pop00:29
  • UA SD-1 Coupe-bas00:27
  • UA SD-1 Presence00:28
  • UA SD-1 Coupe-bas + Presence00:28
  • UA SD-1 20cm00:27

Le roi est mort, vive le roi !

UA SD1 brique 3:4. droiteL’élève surpasse-t’il le maître ? Le Univer­sal Audio SD-1 enter­rere-t’il le Shure Sm7B ? Bien malin qui saura répondre à ces ques­tions. Bien que très proches physique­ment, ces deux micros ont chacun leur propre couleur sonore. Le Sm7B a tendance à accen­tuer les médiums là où le SD-1 possède une palette sonore plus droite et plus neutre (atten­tion, je ne parle pas de fadeur !), leurs filtres sont à tous les deux très effi­caces mais ne réagissent pas tout à fait de façon iden­tique. Chacun possède donc ses points forts et ses points faibles et si l’un fonc­tion­nera un jour, l’autre sera sûre­ment parfait le lende­main. Ses deux micros sont tous deux de très bonne facture et je vous invite donc surtout à les compa­rer in situ pour vous faire votre avis person­nel.

Conclu­sion

En défi­ni­tive, le Univer­sal Audio SD-1 est donc un très bon micro­phone. Ces filtres permettent une poly­va­lence assez large et sa très bonne gestion des plosives en font un micro à ne surtout pas négli­ger pour les prises de voix parlées. Amis podcas­ters, je ne peux que vous inci­ter à vous tour­ner vers ce dyna­mique !

← Article précédent dans la série :
BP comme Bon Plan ?
Article suivant dans la série :
Blue, Blanc, Rouge (et Noir) →
8/10
Points forts
  • le son
  • très bonne gestion des plosives
  • filtres très efficaces
  • le packaging
Points faibles
  • une grosse bonnette aurait été bienvenue
  • pas de housse

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.