LiveOn tourne la matinale en live à 12h30 et on débriefe ensemble !
Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Project SAM Swing! More
Photos
1/11

Test de ProjectSAM Swing More!

Orchestre virtuel de la marque Project SAM

Écrire un avis ou Demander un avis
test
10 réactions
Swing gum !
7/10
Partager cet article

Le Swing ! de ProjectSAM apportait un vent de fraîcheur dans le domaine des banques de son mais il avait un goût de trop peu. On est bien content du coup de voir débarquer ce Swing More ! qui nous emmène un peu plus loin encore sur les terres du jazz.

Test de ProjectSAM Swing More! : Swing gum !

Avec Swing!, Project­SAM avait comblé un manque sur le marché des instru­ments virtuels en propo­sant une collec­tion orien­tée vers la musique de film Jazz au sens large du terme. Du manouche au Big Band en passant par la musique hawaïenne ou la musette, la banque faisait preuve d’une belle diver­sité, au risque parfois de survo­ler son sujet et de lais­ser en bouche un goût de trop peu. Face à l’ac­cueil enthou­siaste des utili­sa­teurs pour le concept, on n’est donc pas trop surpris de voir Project­SAM nous propo­ser du rab avec Swing More!

Pesant plus de 40 Go sur le disque dur, Swing More! se télé­charge et s’ins­talle sans le moindre problème, sachant qu’il s’agit d’une banque 'Powe­red by Kontakt Player’ qui ne néces­si­tera pas que vous dispo­siez de la version complète du sampler de Native Instru­ments. Le produit est donc auto­nome, et ce n’est pas une exten­sion qui néces­site d’avoir le premier Swing! même si, comme le suggère son nom, il est pensé pour complé­ter le volume précé­dent. L’édi­teur vend d’ailleurs les deux volumes sépa­ré­ment comme en bundle.

Count basique

L’or­ga­ni­sa­tion de la banque ne surpren­dra pas les habi­tués de Project­SAM puisqu’on trouve d’un côté les instru­ments clas­sés par types et de l’autre des multis prêts à l’em­ploi. En revanche, les instru­ments propo­sés par ce nouveau volume pour­ront un peu déce­voir ceux qui avaient appré­cié l’éclec­tisme et l’exo­tisme de Swing! Pas ques­tion ici de visi­ter la guitare manouche, le lap steel hawaien ou de retom­ber en enfance avec un piano jouet, sachant que la banque est plus centrée autour des fonda­men­taux du Jazz et notam­ment du Big Band dans sa concep­tion la plus large. Voici dans le détail le menu de Swing More! :

  • Accords de big band complet avec 12 types d’ac­cords par note et au mini­mum 4 inver­sions dispo­nibles en sustain et stac­cato
  • Accords d’une section de 3 trom­bones avec 12 types d’ac­cords par note et au mini­mum 4 inver­sions dispo­nibles en sustain, stac­cato et fall
  • Saxo­phones en solo : Soprano, Alto, Tenor & Bari­ton, avec 13 arti­cu­la­tions pour chaque sax et plusieurs types de vibra­tos et de lega­tos
  • Clari­nette jazz avec 11 arti­cu­la­tions, plusieurs types de vibra­tos et de lega­tos
  • Section de 3 trom­pettes avec 9 arti­cu­la­tions et plusieurs types de vibra­tos
  • Trom­bones Tenor et Basse avec une dizaine d’ar­ti­cu­la­tions et plusieurs types de vibra­tos.
  • Guitare jazz dispo en notes longues, courtes et étouf­fées, four­nies avec diverses arti­cu­la­tions spéci­fiques (glis­sés, octaves), des strums de base (maj, min7, dom7, dim7) et des boucles et phrases prêtes à l’em­ploi
  • Basses élec­triques (fret­tée et fret­less) dispo en notes longues, courtes et étouf­fées, avec effets de glis­sando
  • Banjo en notes simples & slides et strums de base (maj, min, dom7, dim), assorti de boucles prêtes à l’em­ploi
  • Mando­line en notes simples, slides, trémo­los et strums de base (maj, min, dom7, dim)
  • Ukelele en notes simples, slides & triplets
  • Kit de batte­rie Big Band Drum fourni avec des boucles et des outros prêtes à l’em­ploi
  • Bongos & Congas
  • Petites percus­sions (Shakers, mara­cas, cabasa, cloche, Wind chimes, etc.)
  • Vibra­phone en notes courtes et longues, four­nis avec des runs à l’oc­tave
  • Un piano à queue dispo dans deux pers­pec­tives « Swing » et « Concert »
  • 4 violons à l’ar­chet (long, trémolo et stac­cato)
  • Violon­celles et contre­basse à l’ar­chet et en pizzi­ca­tos
  • Voix fémi­nines « Ooh » et « mmm » en poly­pho­nique et en legato
  • 16 Multis

Voyez qu’avec cette version More!, Project­SAM conso­lide les fonda­men­taux en donnant une large place aux instru­ments à vents mais n’en n’ou­blie pas pour autant de combler certains manques du premier Swing! Le vibra­phone, la clari­nette et le banjo qui nous manquaient sont là, assor­tis d’une batte­rie frap­pée à la baguette, d’une mando­line et de cordes. On déplore toujours l’ab­sence d’un violon jazz et d’une flûte traver­sière mais on est ravi de voir débarquer quelques voix, de sorte qu’entre Swing! et Swing More!, on commence vrai­ment à avoir un ensemble bien complet, paré pour attaquer tous styles de jazz à l’écran, et même plus. Voyons main­te­nant tout cela à l’usage.

La tête de son More !

Au niveau ergo­no­mique, on est en terrain connu et même si le bleu et le jaune ont succédé au vert sombre de Swing!, les inter­faces reprennent le même design et la même orga­ni­sa­tion : à gauche, on a le détail des arti­cu­la­tions, qu’elles soient affec­tées à des touches ou aux molettes, au centre le mixage entre les diffé­rents micros, et à droite un ensemble d’ef­fets ou trai­te­ments desti­nés à twea­ker les instru­ments. C’est ici qu’on aura la main, entre autres, sur l’en­ve­loppe de volume, la réverb ou encore la largeur stéréo, la trans­po­si­tion et la vélo­cité, les para­mètres variant d’un instru­ment à l’autre.

L’in­ter­face est indu­bi­ta­ble­ment une des grandes réus­sites de la banque et ce qui fait le succès des produits de Project­SAM : la prise en main est immé­diate, l’édi­teur ayant géné­ra­le­ment bien pensé ses instru­ments pour offrir un bon rapport entre détail et joua­bi­lité. Préci­sons-le toute­fois aucun des instru­ments présents ici n’at­tein­dra l’ex­haus­ti­vité en termes d’ar­ti­cu­la­tions qu’on trouve sur des banques dédiées : les batte­ries, basses et vents sont à 1000 lieues de ce qu’on trouve chez Toon­track, Scar­bee ou encore Sample Mode­ling, mais elles sont suffi­sam­ment bien réali­sées pour faire la blague une fois mixées, et forment un tout cohé­rent au sein de la collec­tion, comme vous allez l’en­tendre.

bigbandchords

Pratiques pour réali­ser des maquettes vite fait, les accords de big band et de trom­bone se programment très simple­ment, un keys­witch permet­tant de défi­nir la fonda­men­tale tandis que sur les autres notes, on accède aux diffé­rentes décli­nai­sons de l’ac­cord, et que chaque octave corres­pond à un renver­se­ment.. Tout cela sonne très bien, même si les instru­ments à anche dispa­rais­sant parfois de l’en­semble sur certains accords comme vous pouvez l’en­tendre sur cet exemple, d’où une frus­tra­tion de ne pas pouvoir inter­ve­nir en détail sur les instru­ments jouant l’ac­cord.

00:0000:00

Si l’on dispose d’ac­cords pour tout l’or­chestre et les trom­bones, on aurait en outre adoré dispo­ser du même outil pour les autres instru­ments, qu’ils s’agisse de vent ou de cordes. Il n’en reste pas moins que ces programmes sont bien pratiques pour déployer un tapis bigband en deux coups de cuiller à pot sur lequel vont pouvoir s’illus­trer les diffé­rents instru­ments solo de la banque.

Solooo !

piano

Inutile de dire qu’il y a de quoi faire de ce côté, à commen­cer par deux jolis pianos propo­sés dans deux décli­nai­sons chacun :

pianoS­wing
00:0001:24
  • pianoS­wing 01:24
  • piano­Warm 01:24

Mais ce sont évidem­ment les cuivres et bois qui sont les vraies stars de cette banque :

Trom­bo­ne­Bass
00:0000:22
  • Trom­bo­ne­Bass 00:22
  • Trom­bo­ne­Te­nor 00:22
  • Trum­pet 00:22
  • SaxBa­ri­tone 00:22
  • SaxTe­nor 00:22
  • SaxAlto 00:22
  • SaxSo­prano 00:22
  • Clari­nette 00:22

Si le sampling est globa­le­ment de qualité, avec ce qu’il faut de petits défauts pour voir une âme, il est à noter qu’on demeure bien dans le cadre d’une banque géné­ra­liste avec ce que cela implique : on dispose au mieux de 4 couches de vélo­ci­tés (mais ça peut être 3 ou 2) et d’un round robin souvent très limité. Mais le plus gênant concerne le non-respect de la tessi­ture de certains instru­ments, comme les saxo­phones qui ont tous été tronqués à deux octaves, ce qui explique sans doute les dispa­ri­tions consta­tées sur les programmes en accords.

sax

Il est à noter aussi que certains choix de mapping demeurent toujours discu­tables, notam­ment parce qu’ils manquent souvent de cohé­rence d’un instru­ment à l’autre, que ce soit sur l’or­ga­ni­sa­tion des keys­witches ou l’af­fec­ta­tion de la vélo­cité qui servira tantôt à pilo­ter la vélo­cité, tantôt à déclen­cher des arti­cu­la­tions, ce qui n’est pas forcé­ment commode pour le jeu live.

Enfin, plutôt que de décli­ner certains instru­ments sur 6 ou 7 patches, on aurait peut-être appré­cié d’en avoir un seul et unique, quitte à ce qu’il soit plus complexe, histoire de ne pas passer son temps à cher­cher une arti­cu­la­tion.

Ne boudons pas notre plai­sir toute­fois car l’uti­li­sa­tion conjointe de tous ces sons s’avère rela­ti­ve­ment convain­cante :

BigBand­Chords clari­nette
00:0000:20
  • BigBand­Chords clari­nette 00:20
  • Feeling­Good 00:12

Et pour quelques Go de plus

Si les instru­ments à vent sont assu­ré­ment ce qu’il y a de plus inté­res­sant dans ce Swing More!, la banque ne se résume pas à cela, loin de là.

Outre quelques percus sympa­thiques et une batte­rie frap­pée à la baguette parfai­te­ment complé­men­taire de la batte­rie jouée aux balais du premier Swing!, on notera l’ajout d’un vibra­phone qui fait la blague même si on s’at­ten­dait à plus de sustain sur l’ins­tru­ment :

00:0000:00
guitar

Mais c’est du côté des instru­ments à cordes pincées que l’on demeu­rera le plus dubi­ta­tif car si l’édi­teur a pris la peine de nous four­nir des slides, aucun instru­ment ne gère de hammer/pull-off. C’est d’au­tant plus ennuyeux que la guitare jazz, enre­gis­trée dans une réverb à ressort que vous ne pour­rez pas reti­rer, est jouée au média­tor unique­ment et que les attaques sont très présentes, comme elles le sont sur les basses, la mando­line en géné­ral et sur la mando­line trémolo en parti­cu­lier. Entre cet aspect et le manque de round robin, d’ar­ti­cu­la­tions et de nuances, on ne verra donc dans le banjo, la mando­line et la guitare four­nis que des instru­ments utiles pour dépan­ner en ayant bien conscience de leurs limi­ta­tions.

00:0000:00

Préci­sons enfin que le banjo est le seul à être livré avec un groove (une pompe utile pour le style New Orleans), tandis que la guitare propose une collec­tion de phra­sés convain­cants mais qui seront proba­ble­ment diffi­ciles à placer.

00:0000:00

On en dira autant des voix fémi­nines qui sont très limi­tées et ne devront être utili­sées qu’au fond du mix. Les cordes frot­tées sont en revanche plei­ne­ment exploi­tables que ce soit en jeu à l’ar­chet ou en pizzi­cato. On n’en atten­dant pas moins du papa de Sympho­bia, même si l’on reste déçu qu’au­cun violon solo pensé jazz ne soit de la partie.

Bref, il y a du bon et du moins bon dans ce Swing More! pour un tarif qui en fera recu­ler certains mais qui, au vu du nombre d’ins­tru­ments propo­sés et d’un rapport qualité/simpli­cité rela­ti­ve­ment bon, s’avère cohé­rent. Les compo­si­teurs de musique à l’image verront très proba­ble­ment l’in­té­rêt d’in­ves­tir dans le bundle regrou­pant Swing! et Swing More! pour brico­ler vite fait des maquettes, sachant que tout cela peut bien évidem­ment trou­ver son utilité sur des registres funky plus éner­vés :

00:0000:00

L’ar­gu­ment massue de la collec­tion Swing!, c’est enfin l’ab­sence de réelle concur­rence sur le domaine de la banque spécia­li­sée dans le jazz. En dehors du Gypsy Jazzy d’UVI (assu­ré­ment moins exhaus­tif) et du Jazz & Big Band 3 de Garri­tan qui n’est pas toujours très convain­cants suivant les instru­ments, on ne trouve pas réel­le­ment de banque géné­ra­liste qui soit aussi poly­va­lente et effi­cace. On adore­rait voir d’autres éditeurs se pencher sur le sujet.

Conclu­sion

Comme à son habi­tude, Project­SAM rend une copie qui, si elle n’est pas sans défaut, n’en demeure pas moins de bonne facture. Sans doute moins surpre­nant que le premier opus parce qu’il s’at­tache en premier lieu à combler ses lacunes et à bosser les fonda­men­taux du big bang (soit les vents), Swing More! est peut-être moins fun au premier abord mais proba­ble­ment plus utile sur le long terme, Project­SAM étant une fois de plus parvenu à trou­ver un excellent équi­libre entre détail des instru­ments, simpli­cité de program­ma­tion et carac­tère. Certes, il nous manque encore un violon jazz digne de ce nom et des instru­ments à cordes pincées un peu plus abou­tis, certes on rêve de voir complé­ter tout cela par un groupe de choristes jazz avec, si possible, de quoi faire du scat. Et c’est bien pour cela qu’on ne crachera certai­ne­ment pas sur un Swing More More! si l’édi­teur avait la bonne idée de s’y coller.

7/10
Points forts
  • Le parti pris jazz qui nous change du cinématique omniprésent
  • La plupart des choses qui manquaient à Swing! sont là
  • Les patches Accords qui permettent de maquetter rapidement
  • Qualité sonore
  • Pas compliqué à programmer
Points faibles
  • Des saxophones limités à 2 octaves
  • Des mappings parfois déroutants
  • Instruments à cordes pincées très perfectibles
  • Voix anecdotiques
  • Trop de patches par instrument
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.