Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Orchestral Tools Nocturne Violin
Photos
1/15

Test Orchestral Tools Nocturne Violin

Violon ou alto virtuel de la marque Orchestral Tools appartenant à la série Soloists

Écrire un avis ou Demander un avis
Prix public : 249 € HT
Un Nocturne bien éveillé
8/10
Award Valeur sûre 2016
Partager cet article

Des instruments solistes de l’orchestre, les cordes sont certainement les plus complexes à proposer sous forme virtuelle. Parmi elles, le violon a déjà connu quelques incarnations ; Orchestral Tools nous en propose sa vision.

Lorsque Miro­slav Vitous s’est lancé dans l’échan­tillon­nage d’un orchestre complet (le Czech Phil­har­mo­nic enre­gis­tré dans le Dvorak Symphony Hall), il n’avait peut-être pas imaginé la suite et l’évo­lu­tion des banques orches­trales. Que l’on en juge par le nombre et la qualité des produits main­te­nant propo­sés par Vienna Sympho­nic Library, Stein­berg, Spit­fire Audio, Sono­ki­ne­tic, Kirk Hunter, Native Instru­ments, 8DIO, Wizoo, East­West, Sample Mode­ling, Soun­di­ron, Audio­bro, Project SAM, Sonic Implants, Synful Orches­tra, Garri­tan Orches­tra, UVI et l’Ir­cam, Wallan­der et bien d’autres (liste non exhaus­tive).

Il faut en revanche consta­ter que si les cuivres ou bois se voient souvent propo­sés sour forme d’ins­tru­ment solo (notam­ment chez 8DIO avec la série Claire, ou chez Sample Mode­ling et SWAM pour les saxes, flûtes, haut­bois, etc. ou tout derniè­re­ment chez Impact Sound­Works avec Bravura et Soun­di­ron en asso­cia­tion avec Native pour Sympho­nic Brass) les offres de biblio­thèques de cordes solo sont plutôt rares. Bien sûr, on trouve dans les plus grands orchestres virtuels plusieurs propo­si­tions d’ins­tru­ments solo, mais rien qui ne soit réel­le­ment équi­valent au travail proposé sur les ensembles. Quelques éditeurs ont cepen­dant produit des solu­tions, comme East­West avec son Solo Violin à base d’échan­tillons, 8DIO avec Solo Violin Desi­gner et Solo Cello Desi­gner utili­sant des phrases, ou encore Ember­tone et ses Blakus Cello, Fried­lan­der Violin et Fischer Viola à base d’échan­tillons.

Orches­tral Tools, qui a déjà offert de très beaux produits consa­crés à l’or­chestre, comme la Berlin Series, ou des réponses à des ques­tions longue­ment restées sans solu­tion comme Orches­tral Runs, entame une nouvelle série nommée Soloists avec Nocturne Violin. Revue de détails.

Intro­du­cing Orches­tral Tools Soloists Nocturne Violin

On trou­vera le Nocturne Violin (son nom complet est un peu long…) direc­te­ment chez l’édi­teur, pour la somme de 249 euros. L’ins­tru­ment se présente sous la forme d’une biblio­thèque compa­tible Kontakt 5, version complète unique­ment (à partir de 5.3.1).

Après achat, on reçoit un code de télé­char­ge­ment à copier dans l’ins­tal­leur Conti­nuata (le lien pour l’ob­te­nir est fourni dans le mail de confir­ma­tion), qui devient un des stan­dards de l’ins­tal­la­tion de logi­ciels et banques de sons en ligne. On peut aussi, si on le préfère, utili­ser des liens de télé­char­ge­ment direct via son navi­ga­teur habi­tuel. La biblio­thèque, une fois instal­lée, pèse un peu plus de 5 Go.

Nocturne en plein jour

Ce qui carac­té­rise d’abord l’ins­tru­ment, c’est le choix de l’édi­teur de ne pas propo­ser plusieurs niveaux d’échan­tillons répon­dant à diverses vélo­ci­tés, mais d’en implé­men­ter un seul, la dyna­mique étant à l’ori­gine celle de l’ins­tru­men­tiste dans un but de réalisme, puis rendue modi­fiable. ainsi que les chan­ge­ments de timbre harmo­nique liés. via le système Xfade habi­tuel de l’édi­teur et un gros travail de filtrage qui peut être activé ou non (par exemple pour une varia­tion Con Sordino).

Orchestral Tools Nocturne Violin : Kontakt 5ScreenSnapz010

Nocturne Violin utilise Capsule, l’en­vi­ron­ne­ment créé par l’édi­teur pour toutes ses banques, ici en version 2.1 (on y revient). On dispose de trois types d’ins­tru­ments, les TM Patches, les Single Arti­cu­la­tions, et un Multi regrou­pant donc plusieurs arti­cu­la­tions (par défaut, le programme charge 20 654 samples) que l’on sélec­tion­nera via les KeyS­witches habi­tuels propo­sés par Kontakt. Notons tout de suite que le violon d’Or­ches­tral Tools dispose d’un ambi­tus de presque quatre octaves (tessi­ture de Sol 2 à Fa 6), soit 47 notes. Les KeyS­witches sont placés de Do 0 à Si 0. Il manque donc une octave et demie de notes aiguës si l’on veut avoir accès aux KeyS­witches sur un 61 notes, en gardant les para­mètres actuels.

Il faudra donc au moins un 61 notes, en ayant déplacé les KeyS­witches, et il manquera encore malheu­reu­se­ment quelques notes à moins d’avoir un clavier s’éten­dant du Fa au Fa… (dans mon cas, le SY99 permet de béné­fi­cier à la fois des KS une fois modi­fiés et des notes, grâce à ses 76 touches). Un 88 notes se révè­lera quasi indis­pen­sable si l’on veut profi­ter réel­le­ment des avan­tages des programmes façon Kontakt, sans avoir à rentrer dans tous les présets et les modi­fier les uns après les autres.

Orchestral Tools Nocturne Violin : ArtiMulti

Le Multi offre 12 empla­ce­ments dans lesquels on char­gera les arti­cu­la­tions qui nous inté­ressent, sachant que l’on peut en sauve­gar­der plusieurs sous diffé­rents noms, afin de dispo­ser immé­dia­te­ment des programmes pour un type d’ar­ti­cu­la­tions donné. Autre force, les TM Patches sont des programmes spéci­fique­ment conçus pour être modi­fiés en termes d’adap­ta­tion à un tempo donné (par exemple pour confor­mer les Tremolo ou Trills à la vitesse d’exé­cu­tion du morceau) ou, ce qui paraît moins évident, mais est une très bonne idée, pour raccour­cir ou allon­ger la durée des arti­cu­la­tions courtes (et longues). Un Spic­cato ou un Marcato à 180 BPM ne sera pas inter­prété par un véri­table violo­niste avec la même durée que ces mêmes arti­cu­la­tions à 100 BPM. Les programmes utilisent pour cela la Time Machine Pro, la meilleure qualité d’ex­pres­sion/compres­sion tempo­relle dispo­nible dans Kontakt (ce qui ne veut pas dire que c’est le meilleur algo­rithme actuel…). En voici quelques exemples, en enten­dant la durée par défaut de l’ar­ti­cu­la­tion, puis ses varia­tions ralen­ties et accé­lé­rées. Dans l’ordre Sustain, Marcato et Spic­cato.

00:0000:00
Orchestral Tools Nocturne Violin : TimeStretch

Un regret, quand même : l’édi­teur a rendu possible ces modi­fi­ca­tions en implé­men­tant la fonc­tion via un curseur, mais si celui-ci est pratique pour raccour­cir ou allon­ger la durée des notes, son manque d’in­di­ca­tion tempo­relle quand on cherche à synchro­ni­ser parfai­te­ment des trilles, par exemple, est plus problé­ma­tique (même si un tel phrasé méca­nique­ment synchrone serait tout sauf réel…). Une petite chose à régler lors d’une mise à jour ?

On dispose aussi de programmes Single Arti­cu­la­tions, qui proposent donc chacun un style de jeu, offrant 14 Legato diffé­rents, 12 Sustains, quatre Shorts et huit Trills et Tremolo. Les premiers font appel à un script maison appelé Adap­tive Legato Engine, qui inter­prète en temps réel la vitesse à laquelle on joue et choi­sit le legato adapté. L’édi­teur a pour cela enre­gis­tré plusieurs inter­valles à diffé­rentes vitesses, et un programme permet de passer de trois vitesses de Legato plus un spéci­fique­ment conçu pour les Runs (très surpre­nant d’ef­fi­ca­cité). Même si on ne dispose donc que d’un layer par instru­ment, l’édi­teur a toujours gardé l’idée de commande XFade, qui permet de modi­fier le volume, la dyna­mique via la molette de modu­la­tion par défaut.

Voici quelques exemples de Legato, à partir d’un seul programme.

00:0000:00

Les programmes courts sont tout aussi réus­sis, même si l’on pourra parfois regret­ter un manque d’at­taques plus marquées, avec du crin (on peut modi­fier la vitesse et la courbe de l’at­taque dans l’un des menus), propo­sant entre quatre à 10 échan­tillons de Round Robin (le moteur audio va cher­cher alter­na­ti­ve­ment parmi les diffé­rents samples afin d’évi­ter l’ef­fet mitraillette). En voici quelques exemples, dans l’ordre Marcato, Spic­cato, Stac­cato et Pizzi­cato.

00:0000:00
Orchestral Tools Nocturne Violin : Dynamics

Enfin on appré­ciera les nombreux trilles (on dispose aussi d’un Tremolo, bouclé) qui dépassent de loin les figures four­nies habi­tuel­le­ment (demi-ton et ton), puisque tous les inter­valles chro­ma­tiques sont présents, jusqu’à la quinte juste. Les trilles seront produits à partir du moment où l’on joue deux notes. D’ha­bi­tude, Capsule propose une solu­tion très bien conçue, puisqu’on peut choi­sir entre première ou dernière note pour défi­nir la note de départ du trille, mais cette option n’a visi­ble­ment pas été rete­nue pour Nocturne, dommage.

Exemples, qui feront aussi entendre les versions TM (on appré­cie l’ac­tion en temps réel, permet­tant accé­lé­ra­tion et ralen­tis­se­ment) et les Con Sordino:

00:0000:00
Orchestral Tools Nocturne Violin : Mix

On ne pourra pas détailler ici tous les raffi­ne­ments de program­ma­tion propo­sés par Capsule, notam­ment la page de réglages acces­sibles via le symbole de neuf petits carrés, dont Dyna­mics, qui permet de défi­nir la courbe de réponse de tous les contrôles implé­men­tés pour la biblio­thèque (certains sont inac­tifs, car non solli­ci­tés ou utili­sés par Nocturne), ainsi que le choix du numéro de contrôle MIDI, le choix d’ac­ti­ver la réponse impul­sion­nelle prise à Teldex afin d’as­su­rer la bonne inté­gra­tion avec les autres banques de l’édi­teur, ainsi que toutes les options de mixage, le choix des Legato répon­dant aux diffé­rentes vitesses, l’ap­pli­ca­tion ou non d’un legato réel aux arti­cu­la­tions, etc.

Voici un extrait de la vidéo de démo que l’édi­teur nous a permis de présen­ter ici. Sur cette compo­si­tion origi­nale de l’édi­teur (si j’osais, je dirais que plus le concep­teur/réali­sa­teur d’un produit est musi­cien plus ledit produit est réussi, mais je n’ose pas fina­le­ment…), on enten­dra un seul programme, n’uti­li­sant qu’un seul layer et sans aucune utili­sa­tion de KeyS­witch : tout est dans le jeu, et l’uti­li­sa­tion du Xfade.

 

Pour finir, le même extrait que repro­duit lors du test du Solo Violin d’East West.

00:0000:00

Bilan

Alors que l’idée de layers uniques inquié­tait, il faut bien se rendre à l’évi­dence : Nocturne sonne très bien, et parfois mieux que des solu­tions à couches multiples. Il est vrai que les effets d’en­semble, de phasing parfois audibles chez les concur­rents n’existent plus ici et pour cause. L’en­re­gis­tre­ment, la produc­tion de la biblio­thèque ne souffrent quasi­ment d’au­cun défaut et l’en­vi­ron­ne­ment Capsule est certai­ne­ment l’un des plus complets déve­lop­pés pour Kontakt : le nombre de fonc­tions, de pages de para­mètres est en effet très élevé, et, surtout, tous ces réglages sont utiles…

L’Adap­tive Legato est certai­ne­ment le plus beau système actuel pour repro­duire ces phra­sés si parti­cu­liers et indis­pen­sables pour donner une impres­sion de réalisme. L’ins­tru­ment, ne serait-ce que par le nom choisi, semble clai­re­ment conçu pour toutes les pièces deman­dant du lyrisme, un jeu « lent » et sensible plutôt que virtuose avec beau­coup d’ac­cen­tua­tions, d’ef­fets de timbre, etc. En ce sens, sa réali­sa­tion est tout à fait cohé­rente avec son approche. On décerne donc à Nocturne Violin un Award Valeur Sûre malgré ses quelques petits manques, en étant très impa­tient de décou­vrir la suite de la série Soloists, ce que pour­rait donner le violon­celle, par exem­ple…

Télé­char­gez les extraits sonores (format FLAC)

  • Orchestral Tools Nocturne Violin : ArtiMulti
  • Orchestral Tools Nocturne Violin : Attack
  • Orchestral Tools Nocturne Violin : Dynamics
  • Orchestral Tools Nocturne Violin : InstrOptions
  • Orchestral Tools Nocturne Violin : Kontakt 5ScreenSnapz010
  • Orchestral Tools Nocturne Violin : Kontakt 5ScreenSnapz011
  • Orchestral Tools Nocturne Violin : KSKontakt
  • Orchestral Tools Nocturne Violin : Legato
  • Orchestral Tools Nocturne Violin : Mixer1
  • Orchestral Tools Nocturne Violin : Mix
  • Orchestral Tools Nocturne Violin : Mixer2
  • Orchestral Tools Nocturne Violin : Programs
  • Orchestral Tools Nocturne Violin : RoundRobin
  • Orchestral Tools Nocturne Violin : TimeStretch

 

8/10
Award Valeur sûre 2016
Points forts
  • Concept
  • Qualité de réalisation
  • Son
  • Adaptive Legato
  • Implémentation des Trills
  • Concept et réalisation de Capsule
  • Nombre d’articulations
  • Nombre de paramètres
  • Réglages des courbes contrôleurs
  • IR du studio Teldex pour utilisation avec les autres banques maison
  • Pilotage du Multi idéal via clavier Native (ici KKS88)
  • Parfait pour pièces lentes et lyriques
Points faibles
  • Nécessite un clavier de 61 notes minimum, 88 notes conseillé
  • Pas de véritable documentation sur l’instrument
  • Pas d’indication temporelle pour le stretch des programmes TM
  • End Tone = Start Tone ne fonctionnant pas pour les Trills
  • Manque parfois d’attaques très marquées
  • Quelques très rares clics sur les Legato

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.