Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Process Audio Decibel
Photos
1/13

Test de Process Audio Decibel

Analyseur ou outil de visualisation de la marque Process Audio

Écrire un avis ou Demander un avis
test
38 réactions
L’oeil écoute
8/10
Award Innovation 2021
Partager cet article

Oui, oui, on sait : il ne faut pas mixer avec les yeux ! Sauf qu'à l'heure où les normes de diffusions sont de plus en plus nombreuses et touchent les amateurs comme les professionnels, on n'est pas mécontent de voir débarquer un nouveau visualiseur innovant sur le marché... LE visualiseur ?

Test de Process Audio Decibel : L’oeil écoute

On a beau répé­ter ça et là qu’il ne faut pas mixer avec les yeux, ça n’en rend pas moins les outils de mesure et de visua­li­sa­tion extrê­me­ment impor­tants dans la produc­tion audio, à plus forte raison quand il s’agit de confor­mer un projet quel qu’il soit à une légis­la­tion ou des normes de plus en plus précises et de plus en plus exigeantes. Et ce n’est pas seule­ment là l’af­faire des profes­sion­nels puisque même l’ama­teur doit aujour­d’hui inté­grer ce genre de contraintes sitôt qu’il veut diffu­ser sa musique sur telle plate­forme de vidéo, de strea­ming audio ou de vente. Et pour ce dernier, la mesure et la visua­li­sa­tion vont être d’au­tant plus impor­tantes d’ailleurs qu’elle permet­tront de limi­ter au quoti­dien l’im­pact d’un système d’écoute amateur : quand on mixe au casque ou sur des petites enceintes dans une pièce à l’acous­tique non traî­tée, c’est bien à ce genre d’ou­til qu’il faut en partie s’en remettre pour se faire une idée de ce qu’il se passe en bas du spectre par exemple.

Bref, tout le monde a besoin de garder un oeil sur le comp­teur comme sur la carte à l’heure des limi­ta­tions de vitesse comme du hors-piste, et ce n’est pas tota­le­ment un hasard si ces dernières années on a vu émer­ger quan­tité de solu­tions pour analy­ser et visua­li­ser le signal audio de toutes les façons possibles. De fait, que ce soit chez Blue Cat, Izotope, Flux, NuGen, Maste­ring the Mix, Melda Produc­tion, Voxengo ou encore Suga­rau­dio, on a vu appa­raître tout un tas de plugins plus en moins chers pour cela, tandis que la visua­li­sa­tion a pris une part plus impor­tante dans l’er­go­no­mie de quan­tité de trai­te­ment, dans le sillage de ce que propose un Fabfil­ter par exemple.

Et voici que dans un marché déjà bien concur­ren­tiel, les coyotes de Process Audio, l’éma­na­tion logi­cielle de Pure­mix, nous proposent Deci­bel. Inutile de dire que pour se faire remarquer, ce dernier va non seule­ment devoir faire aussi bien que ses petits cama­rades, mais qu’il a même plutôt inté­rêt à faire des choses que les autres ne font pas. Et c’est préci­sé­ment le cas comme nous allons le voir.

Le signal dans tous ses états

Spectre, volume, dyna­mique et phase : Deci­bel permet bien évidem­ment d’ana­ly­ser et de visua­li­ser votre signal sous tous les aspects mais il le fait au travers d’une inter­face complè­te­ment modu­laire et redi­men­sion­nable à loisir. Compre­nez par là que vous ne serez pas face à une fenêtre à l’er­go­no­mie fixe mais plutôt face un tableau de bord dont vous pouvez choi­sir chaque élément en préci­sant sa taille, son empla­ce­ment, ce qu’il mesure et la façon dont il va se compor­ter.

calibrationSi de nombreux presets sont four­nis par Process Audio, on aura tout inté­rêt à se bâtir ses propres templates en fonc­tion de ses préfé­rences et en fonc­tion de la tâche à accom­plir : on n’a évidem­ment pas besoin des mêmes données selon qu’on enre­gistre, mixe ou fait un master. Pour cela, on pourra déter­mi­ner le cali­brage global du logi­ciel (avec de nombreux presets pour les prin­ci­paux objec­tifs : spotify, youtube, etc.) et on videra le template chargé par défaut (je n’ai pas trouvé de moyen de créer un nouveau preset) pour ajou­ter autant d’oc­cur­rences que l’on veut d’un des neuf modules propo­sés : LUFS Histo­gram, LUFS Meter, Digi­tal Meter, Spec­trum Analy­zer, Vu-Meter, Phase Scope, Target Vali­da­tor et Super Meter. Tous seront redi­men­sion­nables et déplaçable d’un simple cliqué-glissé de souris : on aime.

validatorSi les noms de la plupart des modules sont assez parlants et se passe­ront d’un descrip­tif détaillé, Super Meter et Target Vali­da­tor méritent qu’on s’y attarde. Comme son nom l’in­dique, le Target Vali­da­tor est un indi­ca­teur très simple qui va vous permettre de visua­li­ser si telle ou telle condi­tion est remplie par le signal : on peut ainsi d’un coup d’oeil savoir si on ne « peak » pas à plus de tant de dB, si le Loud­ness ne dépasse pas tel niveau ou si la plage dyna­mique atteint le niveau souhaité : une très bonne idée !

supermeterQuant au Super Meter, c’est une inven­tion de Process Audio qui réunit au sein d’un même visua­li­seur les infos rela­tives à la plage dyna­mique, aux pics de volume et au volume perçu de votre signal : si bien foutu qu’il pour­rait sans problème faire l’objet d’un plug-in indé­pen­dant…

On n’aura pas de grandes surprises concer­nant tous les autres modules sachant qu’il est possible pour la plupart d’entre eux de déter­mi­ner pas mal de choses dans les options : cela va des données à affi­cher jusqu’au compor­te­ment (plus ou moins réac­tif), en passant évidem­ment par ce qui est mesuré (canal gauche, droite, mid, side, somma­tion des deux, multi­ca­nal), l’échelle de mesure et l’as­pect visuel : on dispose ainsi de plusieurs skins de vu-mètres, ou de la possi­bi­lité de twea­ker par exemple les points ou les lignes affi­chées par le gonio­mètre du module Phase Scope.

On en veut toujours plus

goniometreTout cela s’avère plutôt complet et bien pensé, avec une consom­ma­tion extrê­me­ment réduite du côté CPU, mais on notera ça et là quelques aspects perfec­tibles. On déplo­rera en premier lieu l’ab­sence d’un analy­seur spec­tro­gr­phique qu’on voudrait en 2D comme en Water­fall 3D ; ne comp­ter que sur un spec­tro­scope que l’on ne peut pas affi­cher par bande (et cela serait utile pour le live notam­ment) ne suffit pas à nous rensei­gner sur quan­tité de choses qui se passent sur le plan fréquen­tiel, comme repé­rer une ronflette par exem­ple… On aurait aussi souhaité dispo­ser d’autres types d’af­fi­chage pour le Phase Scope : le gonio­mètre a toujours ce côté un peu bordé­lique qui fait qu’on pour­rait lui préfé­rer d’autres types de repré­sen­ta­tion plus clairs (voir Izotope, Blue Cat ou Nugen pour cela) et comme on gère souvent la spatia­li­sa­tion avec des trai­te­ments multi­bandes, on aime­rait dispo­ser d’un moyen d’af­fi­cher cette dernière en fonc­tion des fréquences, comme le fait le Nebula de Flux par exemple ou encore Nugen Audio. Même chose sur le plan de la dyna­mique où l’on aime­rait dispo­ser d’un bête affi­chage de la forme d’onde en temps réel via un oscil­lo­scope, très parlant pour se rendre compte d’un tasse­ment de la dyna­mique.

Process Audio Decibel : violetAu-delà de ces modules manquants ou à parfaire, on est ravi de pouvoir choi­sir à sa guise les couleurs utili­sées par le logi­ciel (avec de nombreux presets dispo­nibles), mais on regret­tera que ce para­mé­trage soit global et non au niveau du module, ou du moins du type de module, histoire d’ai­der le cerveau à distin­guer les infor­ma­tions : on voudrait par exemple pouvoir affi­cher tout ce qui est spec­tral sur des nuances de bleu, ce qui relève de la spatia­li­sa­tion dans des nuances de vert et la dyna­mique sur une palette de rouge… Mais mon plus grand regret person­nel­le­ment tien­dra au fait que Deci­bel ne propose pas de travailler en multi­piste : impos­sible par exemple d’af­fi­cher en surim­pres­sion dans la même fenêtre la courbe de réponse en fréquence issues d’autres occu­rences du plug : on ne pourra ainsi pas compa­rer aisé­ment ce qui se passe sur le kick et sur la basse en regard de la voix, par exemple. Ou compa­rer un signal avant et après trai­te­ment…

Enfin, si l’idée des Vali­da­tors est excel­lente, on aime­rait plus de possi­bi­lité de para­mé­trer ces derniers, que ce soit en éditant le texte ou l’icône utili­sée (avoir une vraie icône Spotify pour vali­der la confor­mité par exemple) ou les jeux de condi­tions dans le genre : si telle condi­tion et telle condi­tion sont remplies, alors on vali­de…

Pour appré­cier Deci­bel à sa juste valeur, il convient toute­fois de ne pas se foca­li­ser sur ce qu’il ne fait pas ou pas encore, mais plutôt sur ce qu’il fait… et qu’il est le seul à faire !

Visua­li­seurs en réseau !

networkUtili­sable en version auto­nome ou comme plug-ins VST, AU ou AAX et propo­sant un drivers qui permet à sa version auto­nome de préle­ver le signal audio au niveau de l’OS, le logi­ciel est en effet égale­ment dispo­nible sous iOS et Android. N’ima­gi­nez pas que le but de cela soit de moni­to­rer vos conver­sa­tion télé­pho­niques, mais plutôt d’uti­li­ser vos smart­phones et tablettes comme autant d’écrans pour affi­cher en perma­nence vos mesures. Pour ce faire, il faut instal­ler l’ap­pli sur votre iDevice ou Android­De­vice, ce qui vous permet­tra de récu­pé­rer une adresse IP à rensei­gner dans le plug-in et c’est fait ! Vous n’au­rez pu ensuite qu’à déter­mi­ner via un nouvel onglet quoi affi­cher sur qui, sachant que cela peut aussi fonc­tion­ner en connexion filaire USB.

C’est très bien vu car cela permet un grand confort à l’usage : plus besoin de double-cliquer dans sa STAN pour voir où l’on en est de tel ou tel niveau en cours d’en­re­gis­tre­ment, de mix ou de master, on peut dépor­ter cela vers son tél qui affiche la donnée en perma­nence ! Voici qui donnera en outre une bonne raison de recy­cler un vieux télé­phone ou une vieille tablette, ou de dispo­ser d’un visua­li­seur maté­riel à moindre frais en récu­pé­rant un appa­reil pour trois fois rien sur le marché de l’oc­ca­sion. Il fallait y penser !

L’autre excel­lente nouvelle, c’est qu’un coup de fil à Process Audio nous a permis de savoir que de nombreux modules et fonc­tions étaient sur le point d’être ajou­tés gratui­te­ment à cette V1, certains même avant Noël, qu’il s’agisse de nouveaux modes de visua­li­sa­tion de la stéréo ou de la phase, d’un oscil­lo­scope, d’un spec­tro­graphe ou d’un usage plus ciblé des couleurs en fonc­tion du type de données (spec­tral, phase ou dyna­mique/volume). De fait, à part la possi­bi­lité de pouvoir utili­ser le soft pour faire de la compa­rai­son de signaux qui n’est pour l’heure pas encore à l’ordre du jour, on devrait bien­tôt dispo­ser d’un outil extrê­me­ment complet et qui sera le seul à permettre le déport vers des écrans tactiles sur lesquels nous assure-t-on, il sera bien­tôt possible de swiper pour passer un visua­li­seur à l’autre. Plus géné­ra­le­ment, l’édi­teur nous a assuré être très à l’écoute de ses utili­sa­teurs et semble déci­der à exhaus­ser l’es­sen­tiel des demandes de ces derniers pour faire de Deci­bel l’ou­til de mesure et visua­li­sa­tion ultime.

Conclu­sion

Modu­laire, précis et très réussi sur le plan de l’es­thé­tique comme en termes d’er­go­no­mie, Deci­bel est déjà un excellent visua­li­seur qui fait avan­cer le schmil­blick via sa capa­cité à alimen­ter un réseau de tablettes ou de télé­phones pour y affi­cher ce qu’on veut. C’est là une excel­lente idée qui mérite bien un Award Inno­va­tion en dépit de l’im­pos­si­bi­lité d’uti­li­ser le soft pour compa­rer des signaux et du fait que certaines fonc­tions inté­res­santes sont encore atten­dues (oscil­lo­scope, spec­tro­graphe, visua­li­seur de phase spec­tral, etc.). Comme on nous a promis qu’elles devraient arri­ver prochai­ne­ment par le biais de mise à jour gratuites, on sera confiant sur l’ave­nir de l’ou­til qui mérite ample­ment son prix si l’on consi­dère l’éco­no­mie qu’il permet­tra de réali­ser pour ceux qui ont besoin de visua­li­seurs auto­nomes, comme le confort que ce genre d’ou­til procure au quoti­dien. Affaire à suivre de très près donc ! 

8/10
Award Innovation 2021
Points forts
  • La possibilité de déporter les affichages sur smartphone ou tablette
  • Le principe modulaire qui permet de se faire ses templates à soi
  • Très réussi esthétiquement
  • Nombreux templates prêts à l’emploi
  • Nombreux calibrages prêts à l’emploi pour les principaux contextes
  • Super Meter très pertinent pour voir d’un seul coup d’oeil ce qui concerne la dynamique et le niveau perçu d’un signal
  • Les Validators malins
Points faibles
  • Il manque des modules (oscilloscope, spectrogramme, visualiseur de phase spectral, visualiseur de spectre par bandes) dont on nous promet qu’ils arrivent bientôt
  • Pas de possibilité de définir les couleurs par module (mais ça arrive aussi visiblement)
  • On voudrait des Validators plus sophistiqués
  • Pas de possibilité de faire communiquer les instances de plug-ins pour comparer des signaux (notamment de piste à piste)
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.