Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Rupert Neve Designs Portico 5032
Photos
1/38

Test Rupert Neve Designs Portico 5032

Préampli à transistors de la marque Rupert Neve Designs appartenant à la série Portico

test
Quand c'est trop c'est Portico
Partager cet article

Neve. S’il y a bien un nom qui provoque des palpitations chez tout aficionado du monde des studios, c’est bien celui-là ! Même si la société originelle Neve continue sereinement sa route avec AMS depuis 1985, Rupert Neve, créateur de la marque, n’a pas pour autant raccroché le fer à souder et sort aujourd’hui de nouveaux modules de la gamme Portico.

Neve. S’il y a bien un nom qui provoque des palpi­ta­tions chez tout aficio­nado du monde des studios, c’est bien celui-là ! Même si la société origi­nelle Neve conti­nue serei­ne­ment sa route avec AMS depuis 1985, Rupert Neve, créa­teur de la marque, n’a pas pour autant raccro­ché le fer à souder et sort aujour­d’hui de nouveaux modules de la gamme Portico.

5032 avant
5032 arrière

Après avoir conçu des produits pour diffé­rentes socié­tés telles que Focu­riste ou Amek, c’est main­te­nant au sein de la compa­gnie Rupert Neve Design qu’œuvre le fameux ingé­nieur. Au travers des produits de la gamme Portico, Rupert Neve Desi­gns fait plusieurs promesses. Tout d’abord et avant tout un son sans compro­mis, digne de leur ascen­dance, mais aussi des choix tech­niques favo­ri­sant un tarif rela­ti­ve­ment plus acces­sible.

 

Bon, j’en­tends déjà le doux feule­ment de la Carte Bleue émergent du porte­feuille, alors soyons clairs. À 1200 €HT en moyenne par module, nous ne sommes pas dans les tarifs des produc­tions chinoises qui courent les étals de nos maga­sins. Mais c’est bien sur les terres de maté­riels nette­ment plus coûteux que la série Portico veut chas­ser. Si les promesses sonores sont tenues, les produits Rupert Neve Desi­gns auront un argu­ment supplé­men­taire dans leur prix.

La série Portico n’est pas nouvelle, puisque le premier module de la série est sorti en 2005. Mais à l’oc­ca­sion d’un reloo­king bien­venu des façades, nous avons décidé de reve­nir sur ces produits, puisqu’ils n’étaient pas encore passés par nos oreilles avides de nouveau­tés!

Il y a pour le moment 8 modules dans la gamme :

  • Le 5012 – Duo Mic Préamp. Le premier produit de Rupert Neve Desi­gns.
  • Le 5014 – Stereo Field Editor. Un outil de mani­pu­la­tion de l’image stéréo et de la phase
  • Le 5015 – Mic Pre / Compres­sor. Un combo préamp / compres­seur
  • Le 5016 – Duo Mic Pre / DI, là encore un combo préamp / DI avec ajus­te­ment de la phase
  • Le 5032 – Mic Pre / EQ, préam­pli et EQ 3 bandes.
  • Le 5033 – Five Band EQ, comme son nom l’in­dique, un EQ de type shelf 5 bandes
  • Le 5042 – True Tape fx, simu­la­teur de bande analo­gique
  • Le 5043 – Compres­sor / Limi­ter Duo, double compres­seur limi­teur

5014 avant
5014 arrière

Afin de serrer au maxi­mum les prix, tous ces modèles partagent le même format ½ rack, plutôt pratique de par sa compa­cité, et sont alimen­tés en élec­tri­cité via un trans­for­ma­teur déporté. Certes, ce n’est pas des plus esthé­tique, mais cela permet de contour­ner effi­ca­ce­ment et à moindre coût le problème du blin­dage de l’ali­men­ta­tion lorsque celle-ci est inté­grée dans un rack.

 

De même, la connec­tique est la même sur tous les modèles : une entrée et une sortie au format XLR pour chaque canal. Chaque module est égale­ment équipé de connec­teurs Jacks TRS, pouvant être, selon les modules, une section bus permet­tant de connec­ter les modules à la console de mixage de la marque ou une boucle d’ef­fet. On regret­tera juste la présence du Switch de mise en route, situé à l’ar­rière. On le remarque tout de suite, le design a donc été opti­misé pour qu’un maxi­mum de pièces déta­chées soient utili­sable sur tous les modules de la marque, et ainsi dimi­nuer le coût de revient global.

 

Côté design élec­tro­nique, pas vrai­ment d’éco­no­mie. Tous les modules sont à base de compo­sants discrets (ne réali­sant qu’une opéra­tion simple, par oppo­si­tion aux compo­sants inté­grés), et possèdent des trans­for­ma­teurs ‘cus­tom’.

Pour ce test, nous dispo­sons des modules 5012, 5015, 5032, 5033 et 5043, et nous allons main­te­nant passer à la visite détaillée…

5012 Duo Mic Preamp

5012 avant
5012 arrière

Ce double préam­pli est donc le premier produit commer­cia­lisé par Rupert Neve Desi­gns, et il annonce tout de suite la couleur.

 

Le design élec­tro­nique est simple et direct. Les trans­for­ma­teurs d’en­trées et de sortie, qui sont respon­sables d’une grande partie des carac­té­ris­tiques sonores d’un préam­pli, ont été conçus par Rupert Neve himself, fort de sa très longue expé­rience sur le sujet.

 

Le système de réglage de gain de chaque canal est origi­nal et plutôt bien fait. Un premier potard cranté incré­mente le gain par paliers de 6 dB (66 dB max), tandis qu’un second permet d’af­fi­ner entre –6 et + 6 dB, afin de para­mé­trer le plus fine­ment possible le gain

 

Chaque canal dispose de son propre Vumètre basé sur un système de diodes, très précis à l’usage. Les contrôles tradi­tion­nels que l’ont s’at­tend à trou­ver sur un préam­pli sont aussi de la partie, à savoir le switch d’ac­ti­va­tion de l’ali­men­ta­tion fantôme, celui d’in­ver­sion de phase, un filtre passe haut et un mute.

 

5015 avant

Vient s’ajou­ter à cela une étrange fonc­tion bapti­sée ‘Silk’ qui agit direc­te­ment sur le son, en rédui­sant le feed­back tout en augmen­tant les harmo­niques paires. Nous verrons par la suite son impact sur le son.

 

Niveau son juste­ment, le préam­pli encaisse et possède un headroom impor­tant et parfai­te­ment utili­sable. Les carac­té­ris­tiques sonores sont assez modernes, ce qui convient à mon avis très bien à une voix. Le haut est parti­cu­liè­re­ment détaillé, mais c’est l’in­té­gra­lité du spectre qui est respecté.

 

Une fois le ‘silk’ enclen­ché, les choses changent subti­le­ment. L’es­prit se fait plus vintage avec un bas un peu plu chargé et gras, bref, plus rock. Ça ne convien­dra pas partout, mais on dispose de fait de 2 couleurs vrai­ment diffé­rentes sur un même préam­pli ce qui est très appré­ciable.

 

À 1200€, on dispose donc de 2 préam­plis, chacun dispo­sant de 2 couleurs distinctes. À ce niveau de qualité sonore, c’est une très bonne affaire!

Le 5043 – Compres­sor / Limi­ter Duo

5043 avant
5043 arrière

Ce double compres­seur / limi­teur est basé sur les mêmes prin­cipes de construc­tion que le 5012, à savoir deux canaux indé­pen­dants dans un format ½ rack.

 

Chaque canal de compres­sion partage des réglages communs et clas­siques: Attaque, Release, ratio de compres­sion, et gain. Il est égale­ment possible de lier les 2 canaux via un Switch dédié.

 

Deux Vumètres fonc­tion­nant de concert permettent de moni­to­rer préci­sé­ment, pour l’un, le niveau d’en­trée et pour l’autre la réduc­tion du gain après passage dans le compres­seur. Un bouton permet de contrô­ler soit le canal 1, soit le canal 2.

 

Comme sur le 5012, Rupert Neve Design en met 2 fois plus pour le même prix, avec un double système de fonc­tion­ne­ment du compres­sor. En mode de compres­sion ‘Feed­For­ward’, le compres­sor est piloté par le voltage venant direc­te­ment de l’en­trée, ce qui permet des attaques très rapides et une compres­sion plus dure. Au contraire, en mode ‘Feed­Ba­ck’, le compres­seur est piloté par le voltage en prove­nance de l’étage de sortie, impliquant des attaques plus douces.

 

5016 avant
5016 arrière

Alors que la plupart des compres­seurs suivent l’un ou l’autre de ces modèles de concep­tion, le 5043 les propose tous les 2, de quoi multi­plier l’in­té­rêt du compres­seur ! Étant fan de ce prin­cipe sur ma tranche API 7600, dont le compres­seur propose le même prin­cipe, j’avais hâte de consta­ter si la diffé­rence de compor­te­ment entre les 2 modes de fonc­tion­ne­ment était, là aussi, effi­cace et utile.

 

Autant le dire tout de suite, de toute la gamme Portico, c’est le compres­seur qui m’a le plus séduit d’en­trée. Utilisé sur une batte­rie, il se place pour moi dans mon top 3 des compres­seurs. En mode Feed Forward, l’at­taque est rapide, le kick devient percu­tant, mais les hautes fréquences (cymbales) sont respec­tées et ne deviennent pas pour autant agres­sives même lorsque l’on pousse le ratio. La musi­ca­lité est donc au rendez-vous. Utilisé sur une basse, en mode feed­back, l’at­taque est plus douce, la compres­sion prend un côté plus vintage du plus bel effet.

 

Grâce à ces compor­te­ments très diffé­rents selon le mode choisi, le 5043 fera aussi bien l’af­faire en mix, en bus de compres­sion batte­rie, voire même en prémas­te­ring. Une vraie boite à tout faire!

 

Le 5043 est donc mon coup de cœur de la série Portico, béné­fi­ciant lui aussi d’un rapport qualité / prix qui en fait un choix à consi­dé­rer si vous cher­chez un compres­seur poly­va­lent.

Le 5033 – Five Band EQ

5033 avant
5033 arrière

Contrai­re­ment aux 2 modules présen­tés précé­dem­ment, le 5033 est mono­ca­nal. Il s’agit d’un EQ 5 bandes faisant égale­ment office de préam­pli ligne. Toujours basé sur les trans­for­ma­teurs de Rupert Neve, le 5043 permet sur chaque bande trai­tée d’ajou­ter ou de reti­rer jusqu’à 12 dB.

 

En entrée, le gain peut donc être ajusté de –12 à +12 dB, ce qui permet de faire fonc­tion­ner le 5033 dans de bonnes condi­tions avec de nombreuses sources, y compris des synthés, pianos élec­triques ou autres instru­ments ayant des sorties lignes aux niveaux parfois ésoté­riques.

 

Les bandes graves et aiguës sont de type Shelf, tandis que les 3 autres bandes sont para­mé­triques avec réglage du ‘Q’. Il est à noter que les bas médiums, médium et haut médium peuvent être bypas­sés indé­pen­dam­ment, pour un trajet du signal plus direct. Les aigus et les graves étant quant à eux désac­ti­vables unique­ment simul­ta­né­ment.

 

À l’usage, cet EQ est très musi­cal sur toutes les bandes. Précis et fine­ment para­mé­trable, il permet­tra de sculp­ter votre son selon vos désirs. Capable de chan­ger dras­tique­ment le carac­tère de votre son au besoin, on peut pous­ser les réglages dans leurs retran­che­ments sans que le rendu devienne désa­gréable pour autant, ce qui est la marque des bons EQ.

 

Seul Hic, à 1200€HT la voie, soit 2400 €HT pour 2 canaux, c’est un inves­tis­se­ment plutôt consé­quent, même si le résul­tat est à la hauteur!

 

Les autres modules testés

Les autres modules sont des assem­blages de diffé­rents modules de préam­pli­fi­ca­tion, compres­sion et EQ (qui passe de 5 à 3 bandes, mais sur le même prin­cipe de fonc­tion­ne­ment), afin de répondre le mieux possible à tous les besoins. Ainsi, le 5032 (Preamp – EQ) est très adapté aux trackind d’une voix. Le 5015 (preamp-comp) fera parfai­te­ment l’af­faire sur une basse… toutes les confi­gu­ra­tions sont donc possibles!

 

Voici les sons enre­gis­trés par mes soins :

 

Basse non trai­tée
Basse compres­sée
Basse égali­sée 1
Basse égali­sée 2

Batte­rie non trai­tée
Batte­rie avec compres­seur (ratio 10:1, realease 180/200ms, realease feed forward)
Batte­rie avec compres­seur (release 260ms, release feed back)
Batte­rie avec compres­seur (release 260ms, release feed forward)

Guitare acou­tis­tique + micro AKG C414 et préam­pli à fond
Guitare acou­tis­tique + micro AKG C414 et préam­pli et compres­seur

Voix dans C414, préam­pli avec Silk
Voix dans C414, préam­pli sans Silk
Voix dans C414, préam­pli avec beau­coup de gain et Silk
Voix dans C414, préam­pli avec beau­coup de gain mais sans Silk

Conclu­sion

Rack

Il était temps que nous jetions une oreille sur ce qui est une très grande réali­sa­tion d’un aussi grand monsieur de l’au­dio ! Avec leur nouveau look bien plus sympa­thique que l’an­cienne façade plutôt cheap, leur plumage est enfin à la hauteur de leur ramage! Ces modules font preuve dans tous les cas d’une qualité sonore irré­pro­chable et d’un véri­table carac­tère.

 

Avec leurs 2 modes d’uti­li­sa­tion distincts, les modules de préam­pli et de compres­sion sont d’une grande poly­va­lence et sont des outils très utiles pour trai­ter toutes sortes de sources.

 

Avec un prix serré, du moins pour les modules stéréo, ils devraient se situer dans votre short list d’es­sai!

 

  • Le son !
  • Mon chou­chou : le compres­seur
  • Le prix des tranches double
  • Compa­ci­té

 

  • Le prix des tranches mono
  • Switch de mise sous tension à l’ar­riè­re
Soyez le premier à réagir à cet article

    Vous souhaitez réagir à cet article ?

    Se connecter
    Devenir membre
    cookies
    Nous utilisons les cookies !

    Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
    Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

    Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

    Tous nos cookies
    Cookies non soumis à consentement
    Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
    Google Analytics
    Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
    Publicités
    Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

    Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

    Tous nos cookies
    Cookies non soumis à consentement

    Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

    Google Analytics

    Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

    Publicités

    Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


    Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
    Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.