Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

L'enregistrement du piano droit par en dessus (2e partie)

Le guide de l’enregistrement - 149e partie

Après l'enregistrement mono du piano droit vu la semaine dernière, il est grand temps de basculer en mode stéréo. Aujourd'hui, nous allons aborder une première technique de captation stéréo : le couple A/B.

Accéder à un autre article de la série...

A/B Produc­tions

Repre­nons la même confi­gu­ra­tion que précé­dem­ment, à savoir le modèle de piano droit U4 dans Piano­teq avec le couvercle ouvert histoire d’ef­fec­tuer une capta­tion par en-dessus. Si vous souhai­tez en savoir plus sur le pourquoi du comment de l’uti­li­sa­tion de cet instru­ment virtuel dans cette série, veuillez vous repor­ter au para­graphe « Disclai­mer » de cet épisode.

Si vous me faites l’hon­neur de suivre ce guide depuis le début, vous vous souve­nez peut-être de l’in­ter­ven­tion du couple A/B lors d’un chapitre consa­cré aux Overheads. À l’époque, je vous avais dit qu’il était possible d’em­ployer des micros à direc­ti­vité cardioïde. Eh bien sachez qu’ici, ce n’est pas le cas. En effet, un tel couple posi­tionné au-dessus d’un piano droit produi­rait un « trou » au centre de l’image stéréo, ce qui n’est bien entendu pas souhai­table. Mora­lité, il convient d’uti­li­ser un couple de micros omni­di­rec­tion­nels appai­rés.

En ce qui concerne le place­ment, posi­tion­nez tout simple­ment le couple centré au-dessus du piano en orien­tant les capsules vers le point d’im­pact entre les marteaux et les cordes. Ainsi, vos leviers pour modi­fier le son se résument à la hauteur de place­ment et l’écart entre les deux micros, comme vous pouvez le voir sur le schéma ci-après :

01

Afin d’illus­trer cela, voici quelques extraits audio réali­sés avec la modé­li­sa­tion d’une paire de micros omni­di­rec­tion­nels à petit diaphragme DPA 4007. Notez que la lettre « E » suivie d’un nombre indique la distance en centi­mètre sépa­rant les deux micros alors que le « H » signale la hauteur par rapport au plateau supé­rieur du piano.

01_Chrom_AB_4007_E50_H-5
00:0000:50
  • 01_Chrom_AB_4007_E50_H-500:50
  • 02_Chrom_AB_4007_E50_H2000:50
  • 03_Chrom_AB_4007_E50_H7000:50
  • 04_Chrom_AB_4007_E100_H-500:50
  • 05_Chrom_AB_4007_E100_H2000:50
  • 06_Chrom_AB_4007_E100_H7000:50

Cette montée chro­ma­tique permet ici d’avoir un regard « neutre » quant à l’im­pact du place­ment sur le spectre ainsi que sur l’image stéréo. Voyons à présent ce que cela donne sur une compo­si­tion qui permet de rajou­ter à cela la dimen­sion dyna­mique :

07_Music_AB_4007_E50_H-5
00:0001:23
  • 07_Music_AB_4007_E50_H-501:23
  • 08_Music_AB_4007_E50_H2001:23
  • 09_Music_AB_4007_E50_H7001:23
  • 10_Music_AB_4007_E100_H-501:23
  • 11_Music_AB_4007_E100_H2001:23
  • 12_Music_AB_4007_E100_H7001:23

Sans surprise, le place­ment en hauteur joue comme la semaine dernière sur la balance entre les tran­si­toires et le sustain. Quant à l’écart sépa­rant le couple, il influence logique­ment l’équi­libre de l’image stéréo. Je vous invite gran­de­ment à télé­char­ger ces exemples sonores afin de les analy­ser fine­ment au sein de votre STAN de prédi­lec­tion. Écou­tez-les donc en mono et étudiez l’image stéréo via un plug-in de visua­li­sa­tion dont vous avez l’ha­bi­tu­de… Vous devriez très vite consta­ter que plus les micros sont éloi­gnés l’un de l’autre, mais proches du piano, et plus le centre fantôme de la stéréo devient « flot­tant ». De plus, malgré un rendu stéréo plai­sant à l’oreille dans de bonnes condi­tions d’écoute, la compa­ti­bi­lité mono n’est pas vrai­ment au rendez-vous. Il s’agit là du prin­ci­pal incon­vé­nient de cette tech­nique d’en­re­gis­tre­ment. Pour­tant, son côté « immer­sif » plaît géné­ra­le­ment beau­coup aux pianistes, alors si vous pouvez vivre avec ce problème, c’est défi­ni­ti­ve­ment une option à prendre en consi­dé­ra­tion. Notez que vous pouvez limi­ter la casse en n’ayant pas la main trop lourde avec l’écar­te­ment des micros.

Pour ceux d’entre vous qui préfèrent obte­nir un rendu de l’image stéréo beau­coup plus passe-partout, je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour décou­vrir une tech­nique qui devrait plei­ne­ment vous satis­faire !

 

← Article précédent dans la série :
L'enregistrement du piano droit par en dessus (1ère partie)
Article suivant dans la série :
L'enregistrement du piano droit par en dessus (3e partie) →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.