Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
4 réactions

Le choix du micro pour le chant - 3e partie

Le guide de l’enregistrement - 110e partie

Lors de l'épisode précédent, nous avons vu quels étaient les différents critères à prendre en compte lors du choix d'un micro pour l'enregistrement d'une voix. Aujourd'hui, je vous propose de faire un point sur les différentes caractéristiques des micros qui vous permettront justement d'effectuer ce choix en fonction desdits critères.

Le choix du micro pour le chant - 3e partie : Le guide de l’enregistrement - 110e partie
Accéder à un autre article de la série...

Les quatre fantas­tiques

Dieu que le temps passe vite ! Nous avons déjà évoqué l’an dernier une méthode permet­tant d’ap­prendre à connaître votre maté­riel et votre parc micro en parti­cu­lier. Si vous avez bien pris la peine de passer l’en­semble de vos joujoux sur le grill, il vous sera alors facile de « clas­ser » ces derniers selon les quatre axes suivants : leur sensi­bi­lité, leur réponse aux tran­si­toires, leur balance spec­trale et enfin, leurs « capa­ci­tés tech­niques ». Afin d’éli­mi­ner toutes possi­bi­li­tés d’am­bi­guïté et ainsi m’as­su­rer que les futurs articles soient bien compris, voyons ce que j’en­tends par ces quatre termes…

La sensi­bi­lité se résume simple­ment à la faculté que possède un micro d’en­cais­ser ou non de forts niveaux de pres­sion acous­tique. Un micro sensible est capable de retrans­crire la moindre nuance sonore avec préci­sion mais supporte mal les niveaux impor­tants. Autre­ment dit, face à une source trop puis­sante, ce type de micro n’est pas apte à retrans­crire le signal fidè­le­ment sans distor­sion, en revanche, il est capable de capter le plus petit détail d’un son fluet. À l’in­verse, un micro peu sensible encaisse sans bron­cher des niveaux élevés mais retrans­crit de fait beau­coup moins bien les nuances.

Concer­nant la réponse aux tran­si­toires d’un micro, il s’agit de sa faculté à atté­nuer, respec­ter ou accen­tuer les attaques d’un son. De façon plus imagée, il est possible de traduire cela par son carac­tère doux, neutre ou dur. Notez que dans le cadre de l’en­re­gis­tre­ment de la voix, les tran­si­toires corres­pondent aux phonèmes. Du coup, la réponse aux tran­si­toires d’un micro est parti­cu­liè­re­ment impor­tante pour l’in­tel­li­gi­bi­lité des paroles ou pour la sensa­tion d’éner­gie du chant.

Enregistrement-110Il me semble que le terme de balance spec­trale est le plus clair de tous. Il s’agit tout simple­ment de diffé­ren­cier la zone fréquen­tielle mise en avant par le micro : de la chaleur du bas du spectre à la brillance des hautes fréquences en passant par la neutra­lité d’une courbe rela­ti­ve­ment plate.

Pour finir, ce que je nomme abusi­ve­ment « capa­ci­tés tech­niques » regroupe les carac­té­ris­tiques pure­ment tech­niques du micro – son type (dyna­mique, statique, ruban) et sa direc­ti­vité (omni­di­rec­tion­nel, figure en 8, cardioïde, etc.) – ainsi que les possi­bi­li­tés offertes en termes de modi­fi­ca­tion de son compor­te­ment – dispo­ni­bi­lité de plusieurs direc­ti­vi­tés, présence d’un pad d’at­té­nua­tion et/ou d’un filtre coupe-bas inté­gré.

Bien entendu, ces quatre carac­té­ris­tiques sont inti­me­ment liées l’une à l’autre. Cepen­dant, il ne faut surtout pas commettre l’er­reur de les confondre car, contrai­re­ment à ce que l’on pour­rait croire de prime abord, il existe des micros peu sensibles ayant une réponse aux tran­si­toires dure, des micros atté­nuant les tran­si­toires tout en étant précis, ou bien encore des micros à ruban brillants, etc.

Une fois que vous aurez classé vos micros en fonc­tion de ces carac­té­ris­tiques, il sera alors possible de trou­ver rela­ti­ve­ment simple­ment celui qui corres­pon­dra au mieux aux critères évoqués la semaine dernière. Comment ? Eh bien à vrai dire, c’est un peu compliqué à décrire par écrit dans l’ab­so­lu… Mais ne vous en faites pas, dès la semaine prochaine, nous étudie­rons des cas de figure hypo­thé­tiques qui devraient vous permettre de comprendre la démarche sans trop de diffi­culté !

← Article précédent dans la série :
Le choix du micro pour le chant - 2e partie
Article suivant dans la série :
Le choix du micro pour le chant - 4e partie →
  • Will Zégal 69476 posts au compteur
    Will Zégal
    Will Zégal
    Posté le 03/01/2019 à 20:09:18
    x
    Hors sujet :
    Citation :
    Pour finir, ce que je nomme abusivement "capacités techniques" regroupe les caractéristiques purement techniques du micro – son type (dynamique, statique, ruban) et sa directivité (omnidirectionnel, figure en 8, cardioïde, etc.) – ainsi que les possibilités offertes en termes de modification de son comportement – disponibilité de plusieurs directivités, présence d'un pad d'atténuation et/ou d'un filtre coupe-bas intégré.

    ça ne concerne pas vraiment la prise de voix, mais dans les caractéristiques ou capacités techniques, j'ajouterais :
    - la forme (encombrement) et le poids
    - la facilité de fixation
    - la solidité ou fragilité

    Sauf cas particulier, ça ne concerne pas la prise de voix où en général, on est assez à l'aise quant au placement du micro par rapport à la source. Par contre, il y a pas mal d'autres situation de prises où ces caractéristiques viennent s'ajouter aux caractéristiques sonores pour déterminer le choix du micro.
  • hhub17 2873 posts au compteur
    hhub17
    Squatteur·euse d’AF
    Posté le 05/01/2019 à 20:42:02

    Citation de Will Zégal

     Sauf cas particulier, ça ne concerne pas la prise de voix où en général, on est assez à l'aise quant au placement du micro par rapport à la source. Par contre, il y a pas mal d'autres situation de prises où ces caractéristiques viennent s'ajouter aux caractéristiques sonores pour déterminer le choix du micro.

    En fait, si, dans le cas du home-studio, éventuellement débutant, toutes ces caractéristiques peuvent aboutir à rendre difficilement utilisable un bon gros micro bien lourd avec un système de fixation dont on n'a pas toutes les pièces. Par exemple, un gros statique à suspension... Alors que je n'ai qu'un petit pied léger avec une simple pince : pas possible de fixer correctement, pied instable qui va basculer, la cata !

    Tu fais bien de rappeler ces paramètres aussi icon_wink.gif !

  • Max_Onhoff 8616 posts au compteur
    Max_Onhoff
    Je poste, donc je suis
    Posté le 02/02/2019 à 01:15:44
    Tiens, à propos de la "balance spectrale", une question: On voit souvent dans les tests de micros des commentaires du style "ce micro présente une bosse entre telle et telle fréquences".

    La "bosse" en question, défaut, ou qualité? A mettre en relation - ou en adéquation - avec quel(s) type(s) de voix, et pour quel résultat?
  • Will Zégal 69476 posts au compteur
    Will Zégal
    Will Zégal
    Posté le 05/02/2019 à 15:30:43
    Ce n'est ni un défaut, ni une qualité : c'est une caractéristique. :bravo:

    Il y a des cas où ça sera un défaut, d'autres où ça sera une qualité.

    Quant à ta seconde question, elle dépend beaucoup d'où se situe la bosse.

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.