Prise de Son & Mixage
Techniques du Son Prise de Son & Mixage
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Le retour pour le chanteur (2e partie)

pédago Le guide de l’enregistrement - 97e partie
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

La semaine dernière, nous en étions restés sur une idée de prime abord saugrenue : enregistrer le chanteur avec pour tout retour une enceinte de monitoring en lieu et place d'un bon vieux casque audio. Évidemment, une telle manoeuvre entraîne forcément la captation par le micro chant d'une bonne dose de "repisse"… Ceci étant, comme je vous le laissais entendre, il est possible de minimiser cette horrible diaphonie de façon à la rendre acceptable. Abracadabra !

Le prestige

Les lecteurs les plus assidus de ce guide de l'enregistrement se rappellent peut-être le premier élément permettant de minimiser l'impact néfaste de la diaphonie puisque j'avais déjà évoqué cette manoeuvre lors d'un précédent article il y a presque un an de cela : il suffit d'utiliser la directivité de vos micros à votre avantage. De fait, en plaçant l'enceinte servant de retour dans "l'angle mort" du micro, c'est-à-dire dans l'axe où la capsule rejette le plus le son, la diaphonie s'en trouvera considérablement diminuée. Si nous prenons le cas d'un micro bidirectionnel, voici le placement qu'il convient d'utiliser :

Bi

J'espère que malgré la piètre qualité de mon gribouillage — n'est pas dessinateur qui veut ! — vous arriverez à comprendre la façon de procéder. Quant au rendu sonore, je vous laisse juger de la différence :

01_Vox_8_DiaphMax
00:0000:22
  • 01_Vox_8_DiaphMax00:22
  • 02_Vox_8_DiaphMin00:22

Sur le premier extrait, j'utilise un AKG C414 en mode bidirectionnel avec son filtre coupe-bas à 75 Hz placé en face de l'enceinte servant de retour, ce qui est la pire des situations. Sur le deuxième en revanche, l'enceinte est pile dans l'axe de rejet du son comme décrit dans l'illustration précédente. Avouez que la diaphonie devient tout de suite beaucoup plus raisonnable, non ? Mais il est possible d'aller encore plus loin !

Figurez-vous que lors de cette session d'enregistrement de ma voix, j'ai pris la peine d'enregistrer également la diaphonie seule. Pour être plus clair, j'ai tout simplement lancé l'enregistrement avec exactement la même configuration que pour la prise de voix, à savoir Bibi devant le micro, le C414 bidirectionnel filtré à 75 Hz et l'enceinte dans son angle mort, mais cette fois-ci sans chanter. Cela donne ceci :

00:0000:00

Rien de passionnant en soi, je vous l'accorde… Sauf qu'en inversant la phase de ce signal et en le mélangeant au deuxième extrait présenté précédemment, nous obtenons ceci :

00:0000:00

Étonnant, n'est-ce pas ? Le résidu de diaphonie devient pour le coup largement plus gérable. Un simple Gate lors de la phase de mixage ou bien une petite session d'édition et le tour sera joué ! Elle n'est pas belle la vie ?

Notez qu'il est également possible d'utiliser cette astuce avec un micro à directivité cardioïde :

05_Vox_Cardio_DiaphMax
00:0000:22
  • 05_Vox_Cardio_DiaphMax00:22
  • 06_Vox_Cardio_DiaphMin00:22
  • 07_Vox_Cardio_DiaphMin_Only00:22
  • 08_Vox_Cardio_DiaphMin_Phase00:22

Sur le premier exemple, j'enregistre ma voix avec un C414 (mode cardioïde / filtre coupe-bas à 75 Hz) et une enceinte de monitoring placée sur l'un des côtés. Pour le deuxième, l'enceinte est placée de façon à minimiser la diaphonie comme l'indique le dessin ci-dessous :

Cardio

Le troisième sample se résume à l'enregistrement de la diaphonie seule de façon analogue à la méthode décrite précédemment. Enfin, le dernier extrait illustre le mélange du fichier 06 avec le 07 en ayant pris soin d'inverser la phase de ce dernier. Une fois encore, le résidu de diaphonie est tellement minime qu'il ne devrait pas poser trop de problème lors du mix.

Avec cette méthode, vous constatez bien qu'il est possible d'enregistrer un chanteur sans que ce dernier n'ait à utiliser le moindre casque audio. Attention cependant, pour que cette astuce fonctionne comme il se doit, il convient de respecter certaines règles :

  • Ne pas envoyer le son du micro captant la voix dans l'enceinte de retour pour ne pas provoquer de larsen ;
  • Le chanteur doit bouger le moins possible devant le micro lors de l'enregistrement, qu'il s'agisse de la captation de sa voix ou de la diaphonie seule. Au besoin, faites un marquage au sol pour lui rappeler sa position ;
  • Il vous faut impérativement penser à réenregistrer la diaphonie seule dès que vous changez quoi que ce soit dans le retour – modification du pré-mix, changement de niveau de diffusion dans l'enceinte, etc.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. J'espère que ce joli tour de passe-passe audio vous aura plu et surtout, que vous saurez le mettre à profit lors de vos prochaines sessions d'enregistrement de voix. Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !

Téléchargez les extraits sonores (format FLAC)

← Article précédent dans la série :
Le retour pour le chanteur (1re partie)
Article suivant dans la série :
Le retour pour le chanteur (3e partie) →
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail