Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
30 réactions

Le retour pour le chanteur (2e partie)

Le guide de l’enregistrement - 97e partie

La semaine dernière, nous en étions restés sur une idée de prime abord saugrenue : enregistrer le chanteur avec pour tout retour une enceinte de monitoring en lieu et place d'un bon vieux casque audio. Évidemment, une telle manoeuvre entraîne forcément la captation par le micro chant d'une bonne dose de "repisse"… Ceci étant, comme je vous le laissais entendre, il est possible de minimiser cette horrible diaphonie de façon à la rendre acceptable. Abracadabra !

Le retour pour le chanteur (2e partie) : Le guide de l’enregistrement - 97e partie
Accéder à un autre article de la série...

Le pres­tige

Les lecteurs les plus assi­dus de ce guide de l’en­re­gis­tre­ment se rappellent peut-être le premier élément permet­tant de mini­mi­ser l’im­pact néfaste de la diapho­nie puisque j’avais déjà évoqué cette manoeuvre lors d’un précé­dent article il y a presque un an de cela : il suffit d’uti­li­ser la direc­ti­vité de vos micros à votre avan­tage. De fait, en plaçant l’en­ceinte servant de retour dans « l’angle mort » du micro, c’est-à-dire dans l’axe où la capsule rejette le plus le son, la diapho­nie s’en trou­vera consi­dé­ra­ble­ment dimi­nuée. Si nous prenons le cas d’un micro bidi­rec­tion­nel, voici le place­ment qu’il convient d’uti­li­ser :

Bi

J’es­père que malgré la piètre qualité de mon gribouillage — n’est pas dessi­na­teur qui veut ! — vous arri­ve­rez à comprendre la façon de procé­der. Quant au rendu sonore, je vous laisse juger de la diffé­rence :

01_Vox_8_Diaph­Max
00:0000:22
  • 01_Vox_8_Diaph­Max00:22
  • 02_Vox_8_Diaph­Min00:22

Sur le premier extrait, j’uti­lise un AKG C414 en mode bidi­rec­tion­nel avec son filtre coupe-bas à 75 Hz placé en face de l’en­ceinte servant de retour, ce qui est la pire des situa­tions. Sur le deuxième en revanche, l’en­ceinte est pile dans l’axe de rejet du son comme décrit dans l’illus­tra­tion précé­dente. Avouez que la diapho­nie devient tout de suite beau­coup plus raison­nable, non ? Mais il est possible d’al­ler encore plus loin !

Figu­rez-vous que lors de cette session d’en­re­gis­tre­ment de ma voix, j’ai pris la peine d’en­re­gis­trer égale­ment la diapho­nie seule. Pour être plus clair, j’ai tout simple­ment lancé l’en­re­gis­tre­ment avec exac­te­ment la même confi­gu­ra­tion que pour la prise de voix, à savoir Bibi devant le micro, le C414 bidi­rec­tion­nel filtré à 75 Hz et l’en­ceinte dans son angle mort, mais cette fois-ci sans chan­ter. Cela donne ceci :

00:0000:00

Rien de passion­nant en soi, je vous l’ac­cor­de… Sauf qu’en inver­sant la phase de ce signal et en le mélan­geant au deuxième extrait présenté précé­dem­ment, nous obte­nons ceci :

00:0000:00

Éton­nant, n’est-ce pas ? Le résidu de diapho­nie devient pour le coup large­ment plus gérable. Un simple Gate lors de la phase de mixage ou bien une petite session d’édi­tion et le tour sera joué ! Elle n’est pas belle la vie ?

Notez qu’il est égale­ment possible d’uti­li­ser cette astuce avec un micro à direc­ti­vité cardioïde :

05_Vox_Cardio_Diaph­Max
00:0000:22
  • 05_Vox_Cardio_Diaph­Max00:22
  • 06_Vox_Cardio_Diaph­Min00:22
  • 07_Vox_Cardio_Diaph­Min_Only00:22
  • 08_Vox_Cardio_Diaph­Min_Phase00:22

Sur le premier exemple, j’en­re­gistre ma voix avec un C414 (mode cardioïde / filtre coupe-bas à 75 Hz) et une enceinte de moni­to­ring placée sur l’un des côtés. Pour le deuxième, l’en­ceinte est placée de façon à mini­mi­ser la diapho­nie comme l’in­dique le dessin ci-dessous :

Cardio

Le troi­sième sample se résume à l’en­re­gis­tre­ment de la diapho­nie seule de façon analogue à la méthode décrite précé­dem­ment. Enfin, le dernier extrait illustre le mélange du fichier 06 avec le 07 en ayant pris soin d’in­ver­ser la phase de ce dernier. Une fois encore, le résidu de diapho­nie est telle­ment minime qu’il ne devrait pas poser trop de problème lors du mix.

Avec cette méthode, vous consta­tez bien qu’il est possible d’en­re­gis­trer un chan­teur sans que ce dernier n’ait à utili­ser le moindre casque audio. Atten­tion cepen­dant, pour que cette astuce fonc­tionne comme il se doit, il convient de respec­ter certaines règles :

  • Ne pas envoyer le son du micro captant la voix dans l’en­ceinte de retour pour ne pas provoquer de larsen ;
  • Le chan­teur doit bouger le moins possible devant le micro lors de l’en­re­gis­tre­ment, qu’il s’agisse de la capta­tion de sa voix ou de la diapho­nie seule. Au besoin, faites un marquage au sol pour lui rappe­ler sa posi­tion ;
  • Il vous faut impé­ra­ti­ve­ment penser à réen­re­gis­trer la diapho­nie seule dès que vous chan­gez quoi que ce soit dans le retour – modi­fi­ca­tion du pré-mix, chan­ge­ment de niveau de diffu­sion dans l’en­ceinte, etc.

Voilà, c’est tout pour aujour­d’hui. J’es­père que ce joli tour de passe-passe audio vous aura plu et surtout, que vous saurez le mettre à profit lors de vos prochaines sessions d’en­re­gis­tre­ment de voix. Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine pour de nouvelles aven­tures !

Télé­char­gez les extraits sonores (format FLAC)

← Article précédent dans la série :
Le retour pour le chanteur (1re partie)
Article suivant dans la série :
Le retour pour le chanteur (3e partie) →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.