Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Les choses à ne pas faire avec une réverbe

Le guide du mixage — 57e partie

Dans cet épisode, nous allons voir deux points extrêmement importants lorsqu’il s’agit de travailler votre mix avec des réverbérations.

Accéder à un autre article de la série...

Un travail d’équi­pe…

La première chose à savoir est rela­ti­ve­ment simple à comprendre : le travail avec des réver­bé­ra­tions ne se fait pas en solo. Pourquoi donc ? Eh bien, à l’ins­tar de ce que nous avons déjà vu à l’oc­ca­sion du chapitre concer­nant l’éga­li­sa­tion, travailler les réverbes en mettant les pistes en solo les unes après les autres n’a vrai­ment aucun sens lorsqu’on y réflé­chit un tant soit peu. En effet, si nous repre­nons notre méta­phore du puzzle, vous allez, entre autres, utili­ser les réver­bé­ra­tions en guise de liant afin de forti­fier la jonc­tion des pièces entre elles. De plus, les réverbes feront égale­ment office de couches de vernis afin d’uni­fier et de magni­fier votre puzzle sonore. Vous vien­drait-il à l’idée d’ac­com­plir ces tâches une pièce après l’autre sur un véri­table puzzle ? Bien sûr que non ! Il en va de même pour le travail avec des réver­bé­ra­tions. Ainsi, régler une réverbe de façon à ce qu’elle sonne parfai­te­ment avec une piste en solo n’a que peu de chance de donner un résul­tat probant avec une autre piste, et encore moins avec le mix dans son ensemble. Préfé­rez donc une approche globale dans le sens où les réver­bé­ra­tions font partie inté­grante du mixage et, à ce titre, doivent donc se fondre dans votre morceau. Pour ce faire, rien de tel que de travailler vos réver­bé­ra­tions dans le contexte du mix au grand complet. Pour résu­mer, « solo is a no-go », comme on dit dans la langue de Shakes­peare.

Le casque dort…

La réverbe dans le mixage audio

Le deuxième point que je souhaite abor­der est un peu plus complexe à saisir, mais peut se résu­mer à ceci : ne travaillez pas vos réverbes au casque. Il est vrai que la chose peut être tentante, car, pour le néophyte, l’écoute au casque est syno­nyme de préci­sion, d’où l’en­vie somme toute humaine d’y avoir recours afin de saisir les réverbes jusque dans leurs moindres détails. Cepen­dant, cette façon de faire a plusieurs défauts. Tout d’abord, le travail des réver­bé­ra­tions au casque induit une fâcheuse tendance au surdo­sage de ces dernières. Honnê­te­ment, je ne sais abso­lu­ment rien du pourquoi de la chose, mais c’est un fait que j’ai fréquem­ment constaté. D’autre part, à cause de la préci­sion accrue, cela implique aussi très souvent une trop grande perte de temps afin de peau­fi­ner la plus petite modu­la­tion de queue de réverbe alors que la plupart du temps, cela n’aura que très peu d’im­pact sur le rendu final. Je vous assure qu’il y a beau­coup mieux à faire de votre précieux temps de mix, notam­ment en ce qui concerne les étapes précé­dentes (EQ, compres­sion, etc.). Enfin, l’une des prin­ci­pales ambi­tions du travail avec des réver­bé­ra­tions est d’ob­te­nir une sensa­tion d’es­pace 3D. Or, il se trouve que ce résul­tat est plus faci­le­ment attei­gnable lors d’une écoute stéréo en bonne et due forme au moyen d’une paire d’en­ceintes ; sauf si, bien sûr, vous travaillez votre mix pour une diffu­sion/écoute binau­rale au casque, mais c’est alors une tout autre histoire que nous n’abor­de­rons pas dans ce dossier.

Voilà, c’est tout pour aujour­d’hui. Rendez-vous donc la semaine prochaine pour la suite de nos aven­tures !

← Article précédent dans la série :
Comment utiliser une réverbe
Article suivant dans la série :
La réverbe en insert ou auxiliaire ? →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.