Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
38 réactions

Sélection de micros pour la voix (2e partie)

Le guide de l’enregistrement - 126e partie

Deuxième partie de la sélection de micros trouvant grâce à mes yeux pour la prise de chant. Cette semaine, je vais vous présenter mes chouchous en la matière : des micros de la famille des dynamiques.

Sélection de micros pour la voix (2e partie) : Le guide de l’enregistrement - 126e partie
Accéder à un autre article de la série...

Les débu­tants ont souvent tendance à réduire ce type de micro à un usage « live » lorsqu’il s’agit de capter une voix. Pour­tant, certains micros dyna­miques sont extrê­me­ment effi­caces lorsqu’il s’agit d’en­re­gis­trer un chan­teur. Cerise sur le gâteau, ils sont parti­cu­liè­re­ment adap­tés aux condi­tions de produc­tion en home studio : robustes, capables d’en­cais­ser de forts niveaux de pres­sion acous­tique, moins sujets aux problèmes dus à l’en­vi­ron­ne­ment de travail, poly­va­lents et souvent moins chers que des modèles issus des autres familles. Bref, pourquoi donc vous en priver ?

Les micros dyna­miques

Commençons par le clas­sique des clas­siques : le SM57 de Shure. Il y a peu de chance pour qu’au­cun de vos artistes favo­ris n’ait pas enre­gis­tré un jour avec ce beau joujou tant ce dernier tient une place de choix dans les studios du monde entier depuis sa nais­sance au milieu des années 60. Notez d’ailleurs que le « SM » signi­fie « Studio Micro­phone », ce qui veut bien dire ce que ça veut dire. Avec sa pâte sonore rugueuse, le SM57 n’a pas son pareil pour capter des voix éner­giques à la sauce rock ou rap tendance vintage. Bien entendu, ce n’est pas le micro magique et il ne convien­dra pas tout le temps. Tout d’abord, sachez que sa bosse vers 6 kHz peut s’avé­rer problé­ma­tique sur les voix dont les sifflantes se baladent aux alen­tours de cette fréquence. Ensuite, sa retrans­crip­tion du bas du spectre est assez brouillonne. Enfin, il est parti­cu­liè­re­ment sujet à l’ef­fet de proxi­mité, et pas de la plus belle des façons. Malgré tout, le SM57 reste une arme de choix dans bien des cas et je ne saurais trop vous le recom­man­der. Sachez que je lui préfère son frère siamois, le SM58, unique­ment lorsque l’in­ter­prète tient abso­lu­ment à tenir le micro à la main (qui a dit rappeur ?), car dans ce cas précis, la grille de protec­tion avec sa mousse inté­grée n’est pas un luxe afin de mini­mi­ser les « pops » et autres bruits de bouche.

Le deuxième micro dyna­mique que je vous invite à prendre en consi­dé­ra­tion pour la prise de voix est encore un produit signé Shure : le SM7. Utilisé notam­ment en studio par Michael Jack­son, Dave Gahan (chan­teur de Depeche Mode) ou bien encore Sheryl Crow, le SM7 délivre un son chaud sans être « boueux » grâce à un effet de proxi­mité maîtrisé et des options de filtrage perti­nentes. Capable d’en­cais­ser les hauts niveaux SPL, il est cepen­dant moins rustre qu’un SM57 et permet de capter beau­coup plus de nuances sonores. Je le trouve parti­cu­liè­re­ment adapté aux voix ayant une compo­sante nasale trop pronon­cée.

Sennheiser MD 441 : Sennheiser MD 441 (99853)Chez Senn­hei­ser, le MD 421 est une arme redou­table pour la capta­tion des lignes vocales les plus violentes. Rock, Rap, Hip-Hop ou Metal, il encaisse tout sans sour­ciller ! De plus, son atté­nua­teur de graves à 5 posi­tions est diable­ment effi­cace lorsqu’il s’agit d’af­fi­ner un surplus de gras sonore. Seul problème, son système d’at­tache parti­cu­liè­re­ment mal ficelé.

Si vous cher­chez un micro « lumi­neux » mais pas « criard », « aérien » mais ne manquant pas de « corps », « coloré » mais pas « cari­ca­tu­ral », je ne saurais trop vous conseiller le sublime RE20 d’Elec­tro-Voice. Il allège habi­le­ment les voix basses trop sourdes, encaisse parfai­te­ment la puis­sance des bary­tons et des ténors et maîtrise à merveille les envo­lées d’une soprano tout en conser­vant la déli­ca­tesse du moindre filet vocal. Stevie Wonder et Thom Yorke (chan­teur de Radio­head) l’ont utilisé avec brio à de nombreuses occa­sions, alors pourquoi pas vous ? Sachez que de mon point de vue, il s’agit de l’un des micros qui supporte le mieux le travail d’éga­li­sa­tion, ce qui est loin d’être négli­geable.

Pour finir, lais­sez-moi vous vanter les mérites du Senn­hei­ser MD 441. J’ai décou­vert ses quali­tés en matière de prise de chant il y a peu, mais il m’a litté­ra­le­ment séduit en un tour­ne­main. Avec sa pâte sonore vintage Seven­ties on ne peut plus clas­sieuse, c’est une véri­table Rolls dans la famille des dyna­miques qui n’a vrai­ment pas à rougir face aux micros élec­tro­sta­tiques. Cet outil de luxe fait des merveilles sur la plupart des registres, du bary­ton au soprano. Le son déli­vré est détaillé, doux, mais certai­ne­ment pas « mou ». Bref, rien que du bon !

Si vous me faites l’hon­neur de lire cette série depuis son lance­ment en septembre 2016, vous avez peut-être remarqué que la plupart de ces micros dyna­miques ont déjà été cités à plusieurs reprises. Ce n’est bien entendu pas un hasard puisque, comme je vous le disais en intro­duc­tion de cet article, il s’agit de la famille de micros la plus poly­va­lente qui soit. Sachez qu’à titre person­nel, enre­gis­trer un titre complet avec un seul des micro­phones cités ci-dessus ne me ferait pas peur. Bien sûr, ce serait loin d’être idéal, mais je suis certain que j’ob­tien­drais à coup sûr quelque chose qui tient la route. Ainsi, je vous invite à vous pencher avec la plus grande atten­tion sur le cas des micros dyna­miques, vous ne le regret­te­rez pas, je vous le garan­tis !

← Article précédent dans la série :
Sélection de micros pour la voix (1re partie)
Article suivant dans la série :
Sélection de micros pour la voix (3e partie) →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.