Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Baby Audio Taip
Photos
1/6

Test du Baby Audio TAIP

Simulateur de bande/vinyle de la marque Baby Audio

Écrire un avis ou Demander un avis
test
46 réactions
Over the TAIP
9/10
Award Qualité / Prix 2021
Partager cet article

Entre la mode des simulateurs de bande magnétique et celle des traitements à base d’Intelligence artificielle, Baby Audio nous propose un simulateur de bande magnétique basé sur de l’intelligence artificielle. La recette du succès ?

TAIPwhiteDans le petit monde de l’au­dio, le terme d’in­tel­li­gence arti­fi­cielle est bien souvent galvaudé à des fins marke­ting pour mettre en avant des fonc­tions de détec­tion de problèmes ou de sugges­tion de solu­tion. Pas un plug-in pour­tant qui ne soit capable de passer le test de Turing et pas un plug-in non plus pour faire du « Machine lear­ning » réel­le­ment. Autant dire que dans ce contexte, voir débarquer une nouvelle simu­la­tion de bande magné­tique label­li­sée « IA » a de quoi lais­ser scep­tique.

Pour le coup, c’est pour­tant bien du « machine lear­ning » qui semble au coeur de TAIP. L’idée rete­nue pour sa concep­tion est en effet d’uti­li­ser le prin­cipe de boîte noire : on file à un programme une multi­tude d’ex­traits audio non trai­tés, on lui file les mêmes extraits audio enre­gis­trés sur bande magné­tique, et on laisse à un programme capable des géné­rer et corri­ger ses propres algo­rithmes(le fameux « machine lear­ning ») le soin de faire corres­pondre les uns aux autres. Nous ne sommes donc pas ici dans le cas de l’ému­la­tion d’une machine précise où un humain aurait veillé à la modé­li­sa­tion de chaque compo­sant et au respect d’un synop­tique, mais bien face à un ordi­na­teur qui se débrouille pour passer du rouge au bleu avec sa propre logique sans doute bien diffé­rente de la logique humaine. De fait, on peut bien parler d’in­tel­li­gence arti­fi­cielle dans ce cas, sachant que les algos de TAIP ont été réali­sés comme cela. Reste à voir ce que cela donne en termes de résul­tats.

On rembo­bine la TAIP

Chef de bande

L’in­ter­face du logi­ciel vaut autant par son esthé­tisme que sa simpli­cité et son orga­ni­sa­tion : dans la partie haute, deux grosses orbes DRIVE et OUTPUT nous proposent de régler la satu­ra­tion de la bande et le niveau de sortie du plug, avec possi­bi­lité de compen­ser le gain et de doser l’im­pact du trai­te­ment (MIX). Dans la partie basse, on trouve 6 sliders et 4 boutons : de gauche à droite, on va pouvoir régler le pleu­rage de la bande (WEAR), le niveau de bru!t (NOISE) et la compres­sion typique de la bande magné­tique (GLUE), puis choi­sir entre deux niveaux d’en­trée satu­rant plus ou moins (NORMAL et HOT), et entre deux modé­li­sa­tions : un magnéto seule­ment (SINGLE), ou deux magné­tos en série avec le drive poussé à moitié pour chacun (DUAL). Pour finir, on dispose enfin de trois réglages pour agir sur le spectre : HI-SHAPE et LO-SHAPE régle­ront la distor­sion sur l’axe grave aigu, tandis que PRESENCE rajou­tera au besoin des aigus, sachant que la simu­la­tion de bande a tendance a inhi­ber ces derniers.

Viennent complé­ter cela un gestion­naire de presets en propo­sant 135 de base, un sélec­teur pour passer l’in­ter­face en trois couleurs (noir, gris ou blanc) et la possi­bi­lité de redi­men­sion­ner simple­ment la fenêtre via cliquer-glis­ser : il ne manque qu’un système de compa­rai­son A/B et une orga­ni­sa­tion en menus des 125 presets pour que ce soit parfait… Voyons à présent comment sonne le biniou…

La chose très agréable avec TAIP tient dans son appa­rente simpli­cité : on n’est pas perdu dans les para­mètres extrê­me­ment tech­niques dont s’en­or­gueillissent certaines émula­tions (U-He Satine par exemple). On entend aussi distinc­te­ment à quoi sert chaque réglage qu’on pourra utili­ser avec parci­mo­nie en mode « trai­te­ment » ou de façon bour­rine en mode « effet » en sachant que même avec des para­mètres pous­sés au max, le plug demeure toujours très musi­cal… et surtout crédible ! Voyez les extraits audio ci-dessous pour vous en convaincre.

DRUM­Sdry
00:0000:04
  • DRUM­Sdry00:04
  • DRUM­Ssubtle00:04
  • DRUM­Sdes­troyed00:04
  • DRUM­Sbus­glue00:04
  • DRUM­Shot00:04
  • GUITAR­dry00:04
  • GUITAR­pa­ral­lel­heat00:04
  • GUITAR­fuzz00:04
  • GUITA­Rin­die00:04
  • EGUI­TAR­dry00:04
  • EGUI­TAR­wow­flut­ter00:04
  • EGUI­TA­Rod00:04
  • EGUI­TAR­warmth00:04
  • SYNTH­dry00:04
  • SYNTH­co­lor00:04
  • SYNTH­des­troy00:04

Il est en tout cas assez agréable d’uti­li­ser TAIP car on n’a jamais ce senti­ment de mani­pu­ler un bouton sans être trop sûr d’en­tendre ce sur quoi il agit. On découvre en outre à l’usage la grande inter­ac­tion qui existe entre tous les para­mètres : en pous­sant le pleu­rage et en jouant sur le dosage dry/wet de l’ef­fet, on accède natu­rel­le­ment au flan­ging…

GUITAR­flange
00:0000:04
  • GUITAR­flange00:04
  • SYNTH­dir­ty­flange00:04

Préci­sons-le toute­fois : même si TAIP peut dégra­der le signal de forte et belle manière, il ne couvre pas tout le domaine de la simu­la­tion d’ef­fets Lo-Fi : pas de simu­la­tion de réduc­tion de vitesse de bande, pas de gestion avan­cée des Wow & Flut­ters, pas d’ef­fet Tape/Stop. De fait, il sera parfai­te­ment complé­men­taire d’un Waves­fac­tory Cassette, d’un Aber­rant DSP Sketch-Cassette 2 ou des multief­fets orien­tés Lo-Fi qu’on trouve chez Yum Audio ou XLN Audio. Pour le reste, il s’avère convain­cant, sachant satu­rer plus ou moins genti­ment la bande, appor­ter une compres­sion typique de cette dernière et qui fait merveille pour « gluer » un bus, appor­ter du mouve­ment via des fluc­tua­tions, épais­sir le bas comme il faut et enfin appor­ter ce côté orga­nique à une piste qui la rend immé­dia­te­ment plus vivan­te… Bref, ça marche leur truc.

Conclu­sion

Il n’y a pas grand-chose à repro­cher à la propo­si­tion de Baby Audio : qu’im­porte ce qu’il se passe dans le flacon (IA ou pas importe peu), on se retrouve avec un outil qui sonne bien, très poly­va­lent et simple à comprendre et mani­pu­ler, ce qui change de certaines émula­tions trop tech­ni­ciennes. De quoi en faire votre « Go-to Tape Simu­la­tor » auquel ne manque qu’une fonc­tion de compa­rai­son A/B, sachant que le plug-in a en outre le bon goût de ne pas être hors de prix, loin de là, ce qui lui vaut un Award… Well done, Baby!

On refait le patch : les tests vidéo d'Audiofanzine Voir tous les épisodes de "On refait le patch : les tests vidéo d'Audiofanzine"
9/10
Award Qualité / Prix 2021
Points forts
  • Interface exemplaire
  • Peu de réglages...
  • ...clairs et efficients…
  • …et offrant bien des subtilités dans leurs interactions
  • Le son, que ce soit sur des choses sages ou bourrines
  • Le prix
Points faibles
  • Pas de comparaison A/B
  • Pas d’organisation de la liste des presets
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.