Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
test
Ne loupez pas le Koch !

Test du Koch TwinTone III

Il y a des marques d'amplis que l'on croise souvent dans nos boutiques préférées, mais que l'on essaye rarement. Tous les prétextes sont bons pour passer outre : manque de temps, peur de l'inconnu, ou tout simplement pas l'envie de tester de nouvelles choses. Cette fois-ci pas d'excuses. Je dois partir à destination du Royaume des Pays-Bas. D'après les rumeurs, la firme Koch a conçu un nouveau combo, qui mérite mon attention. Je prends mon chapeau, mon fouet et je pars en direction de l'autre pays du fromage.

Un design classieux

Koch TwinTone III

Ce petit combo d'une taille modeste (60x60cm) m'a quand même mis le dos en miettes. Ses dimensions me laissaient penser qu'il avait un poids raisonnable, il n'en est rien ! Ce petit monstre pèse à peu près un âne mort. J'inspecte la bestiole pour comprendre pourquoi j'ai dû aller chez le kiné. Le coffrage est en pin massif, un bon point pour la solidité. Le HP de 12 pouces ne doit certes pas aider à l'alléger, mais je pense qu'il doit avoir une bonne dissipation sonore. Le châssis en acier est surmonté de 5 lampes (3 en préamp et 2 pour la partie puissance), ainsi que deux gros transformateurs conçus par Menno Van de Veen (il s'agit d'un grand maître hollandais reconnu pour ses transfos de grande qualité). Toutes ces pièces répondent à mon interrogation sur l'origine du poids. Ce qui attire mon regard dans les boutiques, c'est l'identité visuelle du produit, et le Twintone s'en sort assez bien. Son épais tolex noir, n'est pas très commun et assez joli. La façade mi-tolex mi-grill cloth sort du lot, cela me change des traditionnelles devantures. Le tissu est en argent brillant, accompagné d'un liseré argenté aussi. Le design est à la fois discret et moderne, idéal pour jeune habitation en recherche de décoration.

Un peu de réglages !

Koch TwinTone III

L'armée de potards face à moi ne me fait pas peur. Je commence à être habitué à autant de choix. La faceplate se divise en 4 parties distinctes. La première concerne les entrées pour la guitare, il y a une normale et une bright plus brillante. La partie clean est munie de son volume et de son égalisation 3 bandes tandis que le canal overdrive possède un sélecteur de boost, un gain, un volume et une égalisation 3 bandes. Enfin la zone master se voit dotée d'une présence commune aux deux canaux, un master rhythm et un master solo qui peuvent être choisis via le footswitch. Tout à droite, il y a l'interrupteur de Stand-by.

Koch TwinTone III

La Backplate est complète, on peut aussi la diviser en plusieurs sections : dans le premier groupe, on y trouve l'interrupteur de mise sous tension, la prise alim et son fusible. Ensuite, on retrouve l'entrée footswitch et le sélecteur de canaux. Au centre, le potentiomètre de réverbe, la boucle d'effets que l'on peut utiliser en série ou en parallèle. Après, on y trouve 5 jacks pour les haut-parleurs, permettant de relier tous les types de baffles. Enfin, on retrouve la sortie Line Out avec son émulation de HP. Le footswitch est fourni, ce qui commence à être rare chez certaines marques. Il est robuste et permet de choisir au pied : le canal (Clean ou OD), le boost, la réverbe et le master (Rythm ou Solo). À noter que la prise du pédalier est filetée, ainsi lorsqu'il est vissé sur l'ampli, il ne pourra pas être arraché et vous ne risquerez pas de détruire les connectiques.

Allez sonne !

Koch TwinTone III

Je prends ma LP et c'est parti ! Je commence par le canal clair. Je laisse la réverbe enclenchée à midi, idem pour l'égalisation. Il a belle palette d'aigus sans être criard, des médiums présents, mais il lui manque un peu de chaleur. Que j'ajoute ou pas des basses, il garde un son « droit », typé moderne qui ne plaira pas à tout le monde, mais qui est efficace. Je pousse les mids au max, passe les treble à 4, position chevalet. Là je me recule, de peur de briser les vitres. L'ampli n'est pas criard, le clean reste assez aéré et harmonieux. N'étant pas sûr si cela va fonctionner, j'enclenche le master solo. Effectivement, il est commun aux deux canaux, mais cela peut être utile pour gérer les niveaux de sortie entre un arpège et des accords. J'enchaîne sur le canal saturé. Malgré ses origines, je reconnais sans mal l'orientation british. Si je descends les médiums, je peux me rapprocher des sons rock U.S. La réserve de Gain est assez conséquente et pourra satisfaire un public amateur de riffs lourds. Pour les férus de distorsions, le gain boost permet de gagner encore de la satu. Ce dernier, associé à un master Solo, me permet de me lancer dans d'interminables solos et tapping.

Koch TwinTone III

Son second canal est assez polyvalent et m'a procuré beaucoup de plaisir avec ma Les Paul. En effet, les basses sont présentes sans être brouillonnes et la bestiole sonne bien avec des humbuckers sans être trop criarde. J'y branche une Ibanez RG, une Fender Stratocaster et une Gibson 335. Le test est aussi concluant. L'ampli retransmet bien l'esprit des instruments. L'ampli m'a plu pour ses sonorités et sa polyvalence. Côté décibels, il pourra chanter un son clair aux côtés d'un batteur sans sourciller. Ses masters volumes fonctionnent assez bien, ils permettront de jouer en appartement, même avec ses 50W.

 

Rock Les Paul - Direct Amp
00:0000:22
  • Rock Les Paul - Direct Amp00:22
  • Rock Les Paul - Micros00:22
  • Rock Les Paul Boost - Direct Amp00:22
  • Rock Les Paul Boost - Micros00:22
  • Clean 335 - Direct Amp00:14
  • Clean 335 - Micros00:14
  • Clean Stratocaster - Direct Amp00:22
  • Clean Stratocaster - Micros00:22
  • Clean Bright Stratocaster - Direct Amp00:22
  • Clean Bright Stratocaster - Micros00:22
  • Funk Stratocaster - Direct Amp00:18
  • Funk Stratocaster - Micros00:18
  • Metal Ibanez RG - Direct Amp00:18
  • Metal Ibanez RG - Micros00:18

Chaque exemple audio a été enregistré via la sortie direct et deux micros (Shure SM 57 et Sennheiser e906) placés devant la gamelle.

Tu Koch ou pas ?

Les Pays-Bas ont donné naissance à un véritable petit bijou. Qu'importe le style que l'on joue, le Twintone s'adapte. Pourvu d'une bonne réserve de saturations et de décibels, il arrivera à satisfaire les guitaristes exigeants en studio ou en répétition. Pour un combo de cette qualité, il faudra débourser environ 1300 €.

Points forts
  • Sa taille
  • La saturation
  • La réverbe
  • Le footswitch
  • La boucle d'effets
Points faibles
  • Son poids
  • Les lampes vibrent par moment
  • malhomme
    malhomme
    Posteur AFfolé
    929 posts au compteur
    Bonjour
    Quelqu'un a exploré comment intégrer le switching de l'ampli dans un systeme de switching pedales+ampli ?
  • Tiger foods
    Tiger foods
    Squatteur d'AF
    4735 posts au compteur

    je crois qu'elle commence à l'être. Moi j'adore la sonorité.

  • kofk
    kofk
    Nouvel AFfilié
    1 post au compteur
    Bonjour,
    Je suis depuis peu l heureux propriétaire du koch twintone 3 combo et je dois avouer que je suis comblé... Je ne l ai pour l instant pas beaucoup joué mais le peu de répète que j ai fait m ont vite permis de me rendre compte que cet ampli est une petite bombe si bien par sa puissance que sa qualité sonore...
    Je joue avec une Duesenberg fullerton CC et je cherchais depuis un bon moment l ampli qui lui convienne. C est chose faite.
    Le gros avantage de cet ampli réside surtout dans le fait qu il offre une palette de sons variée : du son clair à la Fender, au crunch d un Vox à la satu d un bon gros Marshall... Le tout pouvant être booster par une fonction solo...
    Non vraiment si c était à refaire ce serait sans hésiter...
    Seul bémol, cette marque n est pas connue et pourtant mérite de l être !
  • clor
    clor
    Posteur AFfranchi
    59 posts au compteur


    Merci beaucoup jeanclaudeduss pour votre réponse complète et rapide.
  • jeanclaudeduss
    jeanclaudeduss
    Posteur AFfranchi
    58 posts au compteur
    avec plaisir:8)
    - La connectique casque personellement je ne m'en sers jamais j'en voie pas l'interet pour moi donc cette prise casque ne me manque pas du tout:non:
    - le fait d'avoir 2 master c'est vraiment confort pour le jeux live les réglages sont cohérents et ça evite le problème des trops grosses differences de niveau entrze les canaux .D'autant que l'on peux règler chaque volume de canal et du coup on peut etre fort sur le canal clair pour faire bosser les lampes et etre à un volume ridicule!:8)
    en plus c'est encore plus pratique que sur le II car les réglages sont en façade.
    - Il n'y a plus la possibilité de diviser la puissance comme sur la VII mais là encore quel interet avec les masters volumes :???:
    - la perte du power soak est dommage:((( pour certains plans j'esperais juste povoir enmmener la tete sans le baffle mais bon une dummy box et c'est réglé on peut attaquer une sono la simu HP est super bonne pour moi apres ça me suffit pour ce que je fais .Pour les vrais home studioistes il existe d'excellents produits français chez two notes par ex..mais dans ma situation c'est amplement suffisant pour travailler à la maison ( appart si si ;) et sur scène dans des pubs et bars et qq exterieurs)
    - Pour le pédalier le son clair est assigné " de base" sans enclenchement aucun puis on enclenche le 1 switch c'est le crunch qui arrive le switch 2 est assigné à la disto puis réverbe et le dernier le boost réglable.C'est hyper simple .
    cet ampli est vraiment excellent , versatile robuste et fonctionnel et quel son! pour le prix il faut vraiment essayer
    Le combo est encore chez moi j'arrive pas à m'en separer !!Pourtant il va falloir faire la place , madame risque de tiquer!!
    c'est une excellente marque trop peu connue mais bon le son est là , jamais eu de panne d'embrouille quelquonque ,( je touche du singe :mdr:)
    voilà j'espère avoir répondu à vos questions bonne continuation
  • clor
    clor
    Posteur AFfranchi
    59 posts au compteur
    Merci jeanclaudeduss pour vos deux messages.

    Puisque vous avez ainsi les versions II (combo) et III (tête) du Twintone, pourriez-vous SVP (la connectique des têtes étant je crois identique à celle des combos pour chacune de ces deux versions ; à l'exception des connexions HP ?) communiquer vos impressions concernant les quatre ou cinq changements (détaillés ci-dessous) de connectique entre la version III et la version II, déplorés par plusieurs :

    - la suppression de la prise casque dans la version III (présente sur le panneau AR dans la version II) est-elle un gros inconvénient ? Peut-elle éventuellement être contournée en insérant un casque, doté d'un réglage volume, dans la prise "Speaker emulated output - REC/PA " du panneau AR de cette version III (lien de la photo ci-dessous) ? Auriez-vous essayé ce branchement d'un casque avec molette volume sur cette prise REC/PA ? Le manuel de la version III (non trouvé sur Internet, contrairement à celui de la version II dont je mets le lien ci-dessous) fait-il allusion à cette possibilité ?

    - les deux nouveaux boutons MASTER Rythm et Solo de la façade de la version III remplacent-ils efficacement le fameux réglage "Rhythm Volume" de la partie "Footswitch du panneau arrière de la version II, qui était semble-t-il commun aux deux canaux de la version II ; chacun de ces deux nouveaux masters de la façade de la version III permettent-ils ou non de jouer à un aussi faible volume (chambre ? appartement ?) que le permettait le bouton "Rythm volume" du panneau AR de la version II ?

    - la partie SPEAKER OUTPUT JACKS du manuel de la version II mentionne qu'en utilisant l'"Extension jack" à la place du "Main Jack ", la puissance du Twintone peut être divisée par deux : de 50 à 25 W ; est-ce toujours possible sur la version III ?
    - dans ce domaine, l'absence dans la version III de l' "internal POWER SOAK", présent dans la version II (cf. son manuel), est-elle concrètement handicapante ?

    - concernant le pédalier, pourriez-vous expliquer pourquoi le passage des cinq boutons de la version II aux quatre boutons de la version III n'est "pas bien gênant" (votre message du 25/08/12) ?

    Merci par avance.

    Cordialement.

    - Photo du panneau AR de la version III :
    http://www.kochamps.fr/img/produits/tt3back.jpg
    - Manuel de la version II :
    http://www.koch-amps.com/images/stories/amps/twintone/manual/Twintone%20II%20manual%20version%201.0.pdf
  • jeanclaudeduss
    jeanclaudeduss
    Posteur AFfranchi
    58 posts au compteur
    bon ben pour info à ceux que ça interresse T3 et 2X12 vertical du meme fabriquant 1 concert hier soir , les lampes ont bien chauffées:mdr:
    bonnes vibes , les master c'est super pratique la reverse est belle , moins envahissante que sur la version 2 j'ai l'impression et à l'usage on perd un swich au pied mais c pas bien gênant .
    sons clairs toujours magnifiques et les sont saturés sont plus musclés en revanche , faut un petit temps d'adaptation
    le son reste un poil droit , on dirait d'un vin qu'il est un peu vert bien là c'est pareil vivement la fin du rodage qu'il s'assouplisse un peu :8)
    c'est vraiment un très bon ampli , comme ce que sait faire koch
    voilà c'était juste pour partager;)
  • jeanclaudeduss
    jeanclaudeduss
    Posteur AFfranchi
    58 posts au compteur
    salut à tous
    je viens d'acheter le T3 version tete c'est fabuleux:aime::aime: je ne suis pas dépaysé j'ai déjà le 2 version combo , mais le grain en disto c'est du bonheur plus riche et plus de gain ! j'ai essayé à coté de la mini rectif le choix s'est vite fait entre les deux en terme de son et connectique et prix… je suis pas death métal non plus faut dire:oops:. Bon je joue en groupe pour les pubs bars etc reprises et compos c'est idéal :8)
    je vous encourage à essayer
    mais pourquoi MARK III ? si qqn sait je suis curieux de savoir
    bonne journée
  • spouks
    spouks
    Posteur AFfamé
    477 posts au compteur
    x
    Hors sujet :
    Pour les gamelles Jensen-Koch, je confirme. Ainsi que pour l'association avec les v30, que j'ai peu essayer (un cab 2x12 Fender Supersonic :humm: ).
  • Rv
    Rv
    Nouvel AFfilié
    47 posts au compteur
    Oui spouks, j'ai le corps 1x12 de chez Koch, mon framus 2x12 est modifié : j'avais un ampli stéréo avant, alors j'ai fait modifier le 2x12 mono en stéréo via un switch, c'est tout con en fait si l'on respect l'impédance ! -une gamelle par sortie- Ce qui m'a permit aussi de tester la tête Koch sur une seul gamelle du framus qui je le rappelle possède des celestion vintage 30 (studiotone-désolé pour le hors sujet puisque le post est sur le twintone, mais ça peut faire avancer le schimililiblik). Évidement, c'est encore mieux avec 2 gamelles, mais sur une seule c'est bien meilleur que la gamelle Koch. Si je ne dit pas de connerie, il me semble que les gamelles Koch sont "sous licence" Jensen". Enfin fabriquées par Jensen et estampillées Koch... dire que j'ai failli changer mes gamelles pour des Jensen...
  • spouks
    spouks
    Posteur AFfamé
    477 posts au compteur
    x
    Hors sujet :
    Citation :
    Salut à tous, je possède le "Studiotone", donc le petit frère. Tête + corps.


    Quel cab as-tu? Le 1x12? Parce que j'ai toujours entendu du bien du 2x12 vertical (on dirait qu'ils ne le font plus, snif). En tout cas, ayant le combo, et sans trouver ça désagréable, je dois bien dire qu'un peu de headroom en plus (genre ton cab Framusà) fait beaucoup de bien au son. C'est moins compressé, plus vivant, et évidemment mieux diffusé.
  • Rv
    Rv
    Nouvel AFfilié
    47 posts au compteur
    Salut à tous, je possède le "Studiotone", donc le petit frère. Tête + corps. Le gros soucis dans ces amplis réside dans le corps, qui restitue un son assez désagréable. Personnellement, ma tête Studiotone est branchée sur un baffle Framus avec 2 Celection vintage et là c'est le jour et la nuit ! redécouverte des basses, médiums, aigus, bref, j'aime mon Koch, mais pas son corps...
Voir les réactions précédentes

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.