Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Sujet Editorial du 5 janvier 2019 : commentaires

  • 81 réponses
  • 23 participants
  • 2 497 vues
  • 20 followers
Los Teignos

Los Teignos

8556 posts au compteur
Administrateur·trice du site
Premier post
1 Posté le 05/01/2019 à 01:50:05

Ayé ! L’année 2019 est officiellement là, accompagnée de son usuel cortège de voeux et de bonnes résolutions. Pour ce premier édito de l’année, l’heure sera toutefois au bilan pour l’industrie du disque qui semblerait proche de dire au revoir à la vente de musique sur supports physiques comme dématérialisés. En 2018, une étude nous informe que les ventes d’albums aux USA se seraient effondrées de 18,2%, tandis que celles des morceaux auraient chuté de 28,8%. En vis-à-vis de cela, la consommation de musique en streaming aurait augmenté de 35,4% sur la même période. Bref, le cercueil n’est sans doute pas encore complètement cloué, mais il semble bien que dans la musique comme dans le cinéma ou le monde du logiciel, on passe d’une consommation de produits à une consommation de services.

Fort heureusement pour nous, les instruments sont encore bien réels, même si les baffles se dématérialisent eux-aussi. La preuve avec la pédale BluGuitar en test cette semaine, une petite boîte bleue qui a plus d’un cabinet sous le capot.

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeam

__________________________________________________________________________________
Le GIEC chiffre à 3,3 milliards le nombre de victimes du réchauffement climatique. On en parle ?

 

Afficher le premier post
Myckaël Marcovic

Myckaël Marcovic

395 posts au compteur
Posteur·euse AFfamé·e
51 Posté le 06/01/2019 à 11:16:56
Citation :
copier sur un support durable spotify, deezer et autre source numérique on sent rapidement la limite des vieux :-D

Il existe des logiciels pour capter en direct tout ce qui rentre dans un ordinateur (audio, vidéo) et que l'on peut ensuite graver sur un CD ou une K7, ou même le faire presser en 45 t si ça nous chante. À partir du moment où on a payé pour ce fichier, ce n'est pas du piratage mais une sauvegarde, au même titre qu'une copie d'un CD acheté dans le commerce.
Musella

Musella

1103 posts au compteur
AFicionado·a
52 Posté le 06/01/2019 à 11:19:18
Citation de danyx :
Citation de Myazomoth :
Citation :
Maintenant, si on regarde de plus près : Deezer. Tu payes pour écouter mais à aucun moment tu ne possèdes un fichier de tes chansons, encore moins un support physique. Cela veut dire que lorsque soit tu n'as plus internet soit plus de batterie dans ton Android ou Apple, ou tout simplement plus d'Android ou d'ordinateur, ben ta musique, tu peux te la glisser derrière l'oreille ! Tu payes pour de l'air, du vent.


Voilà ! D'ailleurs on va bientôt payer pour de l'air...


Hummm....
Justement deezer propose de « synchroniser » la musique que l’on veut pouvoir écouter hors-ligne, donc quand tu n’as plus internet tu peux tjs écouter les titres que tu as choisi de « garder » sur ton tel/tablette/ordi.
Le probleme commence le jour ou tu arretes ton abonnement.
Et pour ce qui est du probleme de ne plus avoir de batterie ou plus de tablette sous la main, j’avais le même probleme avec mon walkman dans les 90´s, quand j’avais plus de piles ou quand je l’oubliais chez moi je pouvais pas écouter de musique... pourtant j’avais bien acheté mes K7 « matérielles »

Bref, je suis d’accord à 150% avec vous sur les derives du streaming mais là vos arguments sont moyens.


Oui, mais c'était juste des piles... la K7 était là, elle ! Le support était disponible chez toi... il te suffisait de changer de piles et c'était reparti.

Avec Deezer, on peut avoir "téléchargé" des playlists pour écouter sans Internet, depuis son GSM, Ordinateur à partir de Windows 8 etc... mais ce n'est jamais définitif, ce n'est qu'une "location" des chansons car, comme tu dis, s'il n'y a plus d'abonnement, il n'y a plus rien !
Si mon disque dur tombe en panne, je dois télécharger à nouveau toutes les playlists, si je veux les avoir hors connexion.

Si j'ai sur mon GSM des playlists téléchargées, que je suis encore abonné à Deezer mais que je n'ai pas visité le site Deezer depuis 3 ou 4 jours, je ne peux plus écouter mes musiques parce que je ne suis plus identifié !

C'est pour cela que j'ai un abonnement Deezer pour écouter et que j'achète quand même les supports pour les avoir, chez moi !

On peut aussi prendre l'exemple des voitures... on va de plus en plus vers de la location pure et simple, comme on le ferait pour louer une auto, en vacances.
On veut gagner du fric sur tout. Car la voiture n'étant pas à toi, tout comme chez tout bon loueur, tu as une visite et tu payes les rayures, la vétusté... C'est tellement gros qu'ils te fixent par contrat, un nombre de kilomètres maximum à faire par an et si tu dépasses, tu paies au KM en plus !

C'est la tendance... louer, abonner et en fait, n'être propriétaire de rien !

Quoique, lorsque tu achètes une maison, tu paies pour être soit disant propriétaire mais en plus tu es en location avec l'Etat vu les taxes foncières et habitations que tu paies toute ta vie !!!!

Bref ! On nous prend pour des cons !!!!

Alors pourquoi je suis abonné à Deezer si je n'accepte pas le fonctionnement.

Parce que je suis à La Réunion, qu'il n'a pas les infrastructures de la Métropole, que je prends le temps d'écouter, tranquillement, les musiques qui me plaisent et que cela me permets de faire un choix calculé et sûr !
Il y a aussi le fait que j'ai une fille de 28 ans, qui se fiche pas mal si c'est sur support ou pas et qui, ainsi, peut écouter sans avoir à pirater, tout ce qu'elle veut.
Bref, je m'assure qu'elle n'aille pas pirater sur des "torrents" ce qu'elle a envie d'écouter et lui épargner, ainsi, HADOPI et tout le bordel qui va avec !
Je préserve ma fille de la tentation !


[ Dernière édition du message le 06/01/2019 à 11:25:07 ]

Musella

Musella

1103 posts au compteur
AFicionado·a
53 Posté le 06/01/2019 à 11:24:08
Et que j'ai un profond respect pour le type qui a bossé pour sortir sa musique !

Je n'ai jamais dit qu'il ne fallait pas vivre de sa musique, j'ai tout simplement dit que moi, j'étais incapable de le faire parce que je ne sais pas combiner le fric et la passion !
patrick_g75

patrick_g75

6793 posts au compteur
Je poste, donc je suis
54 Posté le 06/01/2019 à 13:37:49
Citation de Myckaël :
Cette histoire de dématérialisation m'intéresse au plus haut point, surtout en ce qui concerne la musique qui est un art, par essence-même, de courants d'air(s), donc immatériel. Quel que soit le support que nous avons en face de nous, musiciens en live, disque (peu importe l'époque), radio ou télé, le résultat ne sera toujours et en définitive que des sons flottant dans l'air.
..............



Mais l'air est matière !
A part cette petite distinction sémantique, je suis assez enclin à te suivre dans ton raisonnement, Michaël.

Et puisqu'il n'y a jamais rien d'autre que la Matière pour mettre en relation le Corps et le Monde... (Passez-moi les majuscules, nous sommes là dans les grands principes)
Bref, même une mémoire d'ordinateur est "de la matière". Etc.

Peut-être une piste intéressante pourrait être la distinction entre les arts "dans le temps" (musique, danse, théâtre...) et les arts "hors temps" (peinture, sculpture, architecture...) ?
Quoique le seul temps qui importe au bout du compte soit celui de notre expérience, à chacun, à chaque fois unique, de telle musique, peinture, etc ?

"Le jugement est un outil à tous sujets, et se mêle partout... "  (Montaigne / Essais I / chap L)

http://patrickg75.blogspot.fr/

 

https://fr.audiofanzine.com/membres/1073574/tracks/

 

[ Dernière édition du message le 06/01/2019 à 13:39:24 ]

Maxxou32

Maxxou32

3880 posts au compteur
Squatteur·euse d’AF
55 Posté le 06/01/2019 à 23:27:21
Je vais dire peut-être dire une connerie mais pourquoi la Sacem ne s'occupe pas de créer sa propre plate forme de diffusion pour les artistes français, francophones et plus généralement pour tous ceux qui voudraient s'inscrire chez-elle ?
Plutôt que de financer Apple ou Deezer, je préfère une organisation publique qui soit garante d'un service.
J'ai pas entendu parler en tout cas de plates formes de diffusion qui prennent vraiment en compte une rémunération juste des artistes ! Sur Youtube je crois qu"à partir de 25 000 on touche quelque chose ?
Bref cette question de la rémunération de la création n'est pas le soucis principal des grosses multinationales !

Old School et Electronica

Before_

Before_

4969 posts au compteur
Squatteur·euse d’AF
56 Posté le 06/01/2019 à 23:40:43
Citation de Maxxou32 :

J'ai pas entendu parler en tout cas de plates formes de diffusion qui prennent vraiment en compte une rémunération juste des artistes !


Ca existe mais je n'ai plus le nom en tête ...

[ Dernière édition du message le 06/01/2019 à 23:41:04 ]

Myckaël Marcovic

Myckaël Marcovic

395 posts au compteur
Posteur·euse AFfamé·e
57 Posté le 06/01/2019 à 23:58:42
patrick_g75,
Citation :
Peut-être une piste intéressante pourrait être la distinction entre les arts "dans le temps" (musique, danse, théâtre...) et les arts "hors temps" (peinture, sculpture, architecture...) ?

Il est vrai que la musique, la danse comme le théâtre sont des arts se déroulant dans le temps, mais les deux derniers sont visuels et sont donc à rapprocher de la peinture, ou de la sculpture qui n'est qu'un mouvement de danse figé. Et ils ne donnent rien d'autre à voir que ce qu'ils montrent, quels que soient les messages qu'ils portent, par ailleurs.
Alors que pour la musique, même si on peut voir une prestation sur scène, en cela proche de la danse, ou du moins d'une gestuelle pouvant être chorégraphiée, ce qui en sort ne reste que du courant d'air. Si un danseur ne bouge pas, il ne se passe rien. Si un comédien ou acteur ne parle pas, il peut quand même se passer quelque chose par sa présence ou la mise en scène. Si on ne voit pas un musicien, son art est quand même là, parce qu'invisible. Il se déroule dans le temps, pouvant être chronométré certes, mais comme déconnecté du temps, ou plus exactement nous déconnectant du temps. Nous mettant comme en suspension au point que la moindre contrariété prosaïque nous ramenant à la réalité nous fait douloureusement sentir combien nous étions ailleurs. Ce n'est pas que le temps s'arrête, c'est qu'il n'existe plus. Parce que la musique nous aura transporté. Vers où ? Chacun ses limbes...
Myckaël Marcovic

Myckaël Marcovic

395 posts au compteur
Posteur·euse AFfamé·e
58 Posté le 07/01/2019 à 00:07:20
Maxxou32,
Citation :
Plutôt que de financer Apple ou Deezer, je préfère une organisation publique qui soit garante d'un service.

Depuis quand la Sacem est-elle une organisation publique ? À moins que tu veuilles dire publique parce que connue du grand public, c'est une société privée (mais pas privée d'intérêts) à but non lucratif, contrôlée par la Commission de contrôle, émanation de la Cour des Comptes, les administrations fiscales et sociales, un commissaire aux comptes et ses sociétaires.
Apple et Deezer sont aussi des sociétés privées. Plus exactement une Société par actions et société anonyme avec appel public à l'épargne pour Apple, et une juridique SA à conseil d'administration pour Deezer.

[ Dernière édition du message le 07/01/2019 à 00:07:52 ]

Musella

Musella

1103 posts au compteur
AFicionado·a
59 Posté le 07/01/2019 à 01:54:38
Et une pièce de théâtre qui combine musique, danse et décors peints, elle se classe dans quoi ? Temporelle atemporelle ?

Je pense que parfois il faut rester simple et ne pas vouloir classer tout dans des cases.
C'est quand on intellectualise trop une chose qu'elle devient pompeuse car elle donne l'impression de ne plus être accessible par le tout un chacun.

Le meilleur exemple : la politique, la musique classique, la peinture artistique...

Combien de peintres ont parfois regretté d'avoir été enseignés dans leur art pour soit disant, aller plus loin ?
Ils disaient tous que cela avait abîmé leur spontanéité et le génie de la peinture !

Vincent Van Gogh n'a jamais été enseigné car trop pauvre, pour se payer une école et c'est un grand génie de la peinture !
Ses amis Paul Gauguin, Emile Bernard ou même Henri de Toulouse Lautrec étaient un peu jaloux de son art, eux qui avaient eu un ou plusieurs maîtres...

[ Dernière édition du message le 07/01/2019 à 02:13:46 ]

Musella

Musella

1103 posts au compteur
AFicionado·a
60 Posté le 07/01/2019 à 02:15:57



C'est exactement ce qui arrive quand on veut intellectualiser des choses simples !

[ Dernière édition du message le 07/01/2019 à 02:35:56 ]

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.