Bien débuter
Forums thématiques Bien débuter

Dans cet espace de discussion, les débutants ont la parole et peuvent poser, sans crainte, les questions les plus « évidentes » en matière d'audio, sono, éclairage ou informatique musicale. Avec les dossiers et le glossaire d'AudioFanzine, voici sans doute le meilleur moyen de bénéficier des lumières de la communauté pour appréhender des notions de base ou encore recueillir des conseils d'achats.

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

[Bien débuter] Pourquoi garder une réserve de niveau

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

globule_655

membre non connecté
globule_655
1941 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 57

31 Posté le 12/07/2014 à 23:43:24Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de miles1981 :
Non, je confirme que RMS est la moyenne quadratique sur une période, souvent approximé par un filtrage du carré. C'est une définition classique en traitement du signal.


Et pourtant, certains outils de mesure permettent bien de choisir d'afficher une ou plusieurs de ces 3 valeurs distinctement. Spectrafoo le permet et j'ai travaillé avec un DK Technologies (si je me souviens bien) qui le permettait également. Il y avait bien les 3 valeurs peak, RMS et Average qui n'indiquaient pas la même mesure.
Un VU mètre indique une mesure proche du Average mais différente du RMS.

Peace
Glob

L'abeille coule, l'abeille coule, l'abeille coule, l'abeille coule, l'abeille coule, l'abeille coule....

Bla bla bla

Hohman

membre non connecté
Hohman
4163 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 934

32 Posté le 13/07/2014 à 02:57:46Lien direct vers ce postSignaler un abus
Super, et ça change quoi d'avoir trois valeurs différentes ? Que dalle...

damien514

membre non connecté
damien514
305 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 206

33 Posté le 13/07/2014 à 06:00:48Lien direct vers ce postSignaler un abus
je trouve tout cet article incomplet et même partiellement faux.
Les STAN fonctionnent en interne en 32bits flottant voir en 64 pour les nouveaux editeurs.

même si on somme plusieurs pistes à 0dBFS chacune dans un sous-groupe/bus et que sur le crete metre du sous-groupe/bus on dépasse largement le OdB (par ex: +15dB) on aura pas de distortion à part si on l'export tel quel sans réduire le volume au fader.
C'est pour ca qu'il y a un fader.

Faites l'essai de rentrer 10 à 12 pistes qui tappent le 0dBFS dans un bus et baisser le fader du bus pour frapper -0dBFS et vous verrez qu'il n'y a pas du tout de disto.

Pour le confort de l'edition si on enregistre à -20dBFS, l'onde, au niveau de la représentation graphique ca va être minuscule, voir intravaillable et c'est tres loin d'etre facile de les caler etc... moi j'enregistre avec mes pics vers -6dB en 24bits et ca marche parfaitement.

La seule distortion qui peut se créer en audionumérique c'est seulement si on sature à l'enregistrement (le niveau éléctrique dépasse le niveau admissible par le convertisseur) et aussi si on exporte son fichier final avec des crêtes qui dépassent le 0dBFS au master. (on dépasse la limite encodable sur le fichier).

même les plugins travaillent en 32 flottant (c'est à dire quasiment sans limite admissible) et donc peuvent sans problème traiter des signaux au delà d'un 0dBFS d'entrée.
Par contre si le plugin simule une distortion analogique d'entrée ou un comportement de hardware analogique, il convient de l'alimenter avec des niveaux adequat, comme en hardware. Pour ca qu'il y a un trim d'input sur les plugins.

pour comprendre pourquoi on peut faire grimper la somme des pistes à 0dBFS sans se soucier de la saturation au traitement (pas en entrée en en sortie par contre) il faut lire cet article :

https://www.soundonsound.com/sos/jan08/articles/qa0108_3.htm

Citation :
In most practical applications, floating point is still used within a 32-bit framework, but with 24 bits allocated to the mantissa and eight bits allocated to the exponent. If you do the maths you'll find such an approach provides the utterly ludicrous theoretical dynamic range of 1500dB, which means you will never run out of headroom inside the processing, and never lose signal in noise floor.

So, as you found, you can increase or decrease the level to the most ridiculous extremes inside a floating-point system, and as long as you restore the gain to something more appropriate to feed the output converter's dynamic range, you will not suffer from the noise or clipping that a more conventional fixed-point or analogue system would. Which is very impressive.


merci

[ Dernière édition du message le 13/07/2014 à 06:29:41 ]

Anonyme

membre non connecté
ReNo Mellow
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 2 477

34 Posté le 13/07/2014 à 07:34:06Lien direct vers ce postSignaler un abus
Pour les debutants ou amateurs qui se posent toujours des questions sur "les niveaux d'enregistrement", j'ai réalisé une petite vidéo explicative sur le sujet. C'est gratuit et sans prétention mais ca peut aider.

La video est faite dans REAPER mais peut biensur s'appliquer à toutes les DAWs

https://fr.audiofanzine.com/sequenceur-generaliste/cockos/reaper-4/medias/videos/a.play,m.32486.html

miles1981

membre non connecté
miles1981
6910 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 82

35 Posté le 13/07/2014 à 10:15:25Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de globule_655 :
Et pourtant, certains outils de mesure permettent bien de choisir d'afficher une ou plusieurs de ces 3 valeurs distinctement. Spectrafoo le permet et j'ai travaillé avec un DK Technologies (si je me souviens bien) qui le permettait également. Il y avait bien les 3 valeurs peak, RMS et Average qui n'indiquaient pas la même mesure.
Un VU mètre indique une mesure proche du Average mais différente du RMS.

Average est sans doute une définition autre.
En revanche, le moment où la définition donnée par ton image rencontre la réalité, c'est pour une sinusoïde. Dans le reste des cas, elle est fausse (que ce soit RMS ou Average d'ailleurs).

Il y a un intérêt pour avoir 2 valeurs différentes car elles ne mesurent pas la même chose. Peak mesure le maximum des valeurs qui sont utilisées, tandis que RMS mesure la puissance ressentie du signal.
Average ne sert à rien.

globule_655

membre non connecté
globule_655
1941 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 57

36 Posté le 13/07/2014 à 11:03:34Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de dam75 :

Pour le confort de l'edition si on enregistre à -20dBFS, l'onde, au niveau de la représentation graphique ca va être minuscule, voir intravaillable et c'est tres loin d'etre facile de les caler etc... moi j'enregistre avec mes pics vers -6dB en 24bits et ca marche parfaitement.


Il y a des zoom tu sais ? ;)
Et puis, l'enregistrement ne se fait pas "pour le confort de l'édition" mais pour avoir le meilleurs produit possible dès le départ. On ne va pas sacrifier la qualité du son sous prétexte qu'on à décidé qu'on aura besoin d'éditer.

Sinon attention à l'amalgame. Le niveau d'enregistrement à -20dBFS dont tu parles est un niveau RMS, ce qui signifie que des crêtes vont taper au dessus de ce niveau.
D'autre part, il ne sert à rien d'aller chatouiller le 0dBFS à l'enregistrement, ce qui va créer de la distorsion. Plus on descend en gamme pour le convertisseur et plus c'est vrai.

Concernant les niveaux en interne dans le DAW, effectivement les bus ont une résolution suffisamment importante pour se permettre d'avoir des niveau bien plus élevé. Le problème cependant est la lecture de ces niveaux. Si on ne les contrôle pas et laisse n'importe quel bus dépasser le 0dBFS, au bout d'un moment il va devenir quasiment impossible de tracer un problème s'il devait en survenir un. Les indicateurs de niveau sont là justement à titre indicatif et même si, comme moi, on ne les regarde que lorsqu'on entend un problème, on à toutefois besoin qu'il nous affiche une mesure fiable.


Citation de miles1981 :

Average est sans doute une définition autre.
En revanche, le moment où la définition donnée par ton image rencontre la réalité, c'est pour une sinusoïde. Dans le reste des cas, elle est fausse (que ce soit RMS ou Average d'ailleurs).


Dans mon souvenir, la mesure average est propre à l'audio et est dérivée de ce qu'affiche un VU mètre qui à une ballistique différente des barregraphes affichant une mesure RMS. Il est plus lent et plus proche du temps d'intégration de l'oreille humaine. Du moins, c'est comme ça que j'avais compris la chose.

Peace
Glob

L'abeille coule, l'abeille coule, l'abeille coule, l'abeille coule, l'abeille coule, l'abeille coule....

Bla bla bla

dpuppet

membre non connecté
dpuppet
1398 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 178

37 Posté le 13/07/2014 à 12:04:13Lien direct vers ce postSignaler un abus
La musique devient de plus en plus technique et théorique, on passe plus de temps à calculer la racine carré du cosinus RMS par rapport au niveau moyen, est ce qu'on enregistre à -18dBFS ou -18,001dBFS blablabla...

Il est loin le temps où l'on faisait confiance à ses oreilles, plutôt qu'à ses yeux... :D:

Je plaisante bien sûr il est important d'avoir un peu de notion technique sur les niveaux, mais tous les vumètres et théories ne remplaceront jamais de faire travailler ses oreilles... Ca restera la plus fiable des mesures.

Et comme le disent les Wampas :

LoEnzo

membre non connecté
LoEnzo
3475 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 1 784

38 Posté le 13/07/2014 à 12:06:40Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci ReNo :bravo:

[ Dernière édition du message le 13/07/2014 à 12:07:02 ]

Anonyme

membre non connecté
ReNo Mellow
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 2 477

39 Posté le 13/07/2014 à 12:40:02Lien direct vers ce postSignaler un abus
:bravo: de rien!

LeoCtr

membre non connecté
LeoCtr
2 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 20

40 Posté le 13/07/2014 à 18:22:44Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci pour les conseils:D:
!
Revenir en haut de la page