Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
test
Compression sans concession

Test du Elysia Alpha Compressor Plug-in

Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Elysia Alpha Compressor Plugin
Photos
1/12
Elysia Alpha Compressor Plugin

La jeune firme Elysia nous propose son périphérique phare - l’alpha compressor - en version logicielle, avec la ferme intention de reproduire fidèlement le son de la version matérielle. À l’heure où la guerre des plug-ins fait rage, nous avons voulu en savoir plus sur ce nouvel outil concocté par le constructeur allemand...

Ich bin ein Elysia­ner

mPres­sor

Tout comme le niveau filter qui existe en plug-in séparé, le mpres­sor (autre compres­seur stéréo fabriqué par elysia) est lui aussi dispo­nible en version logi­cielle, dans le package de plug-in qu’ely­sia offre pour la modique somme de 310 € TTC. Comme pour ce dernier, elysia a joué la carte de la copie conforme au niveau des para­mètres, à ceci près que le plug-in (utili­sable indif­fé­rem­ment en version mono comme stéréo) traite les canaux gauche et droit de manière dépen­dan­te… un peu comme l’alpha mix! Bien que l’éten­due des possi­bi­li­tés sonores offertes par le mpres­sor soit très large, celui se destine à un usage encore plus créa­tif que l’alpha master, avec notam­ment ses ratios néga­tifs et son mode anti­log (rela­tif à la courbe de réponse anti­lo­ga­rith­mique du release) qui permettent des compres­sions tout à fait uniques, avec des « effets de pompe » origi­naux. Si vous ne connais­sez pas la version maté­rielle et son poten­tiel sonore, c’est le moment de tester le plug-in par vous-même !

Arri­vée en 2006 sur le marché de l’au­dio profes­sion­nel, la société Elysia n’est pour­tant pas vrai­ment novice en matière d’in­no­va­tion. En effet, l’un des deux fonda­teurs de la marque a long­temps offi­cié au sein de la société SPL – un autre célèbre fabri­cant alle­mand – et est à l’ori­gine du déve­lop­pe­ment de péri­phé­riques comme le MixDream, le Gains­ta­tion et surtout le Tran­sient Desi­gner.

Dans sa gamme de produits évoluant d’an­née en année, c’est tout d’abord l’Al­pha Compres­sor qui verra le jour, un compres­seur stéréo haut de gamme aux fonc­tions poin­tues. Regrou­pant une quan­tité impres­sion­nante de para­mètres de réglage rare­ment réunis en une seule machine (mode M/S, compres­sion paral­lèle interne, filtre sur le signal traité et filtre indé­pen­dant sur la section side­chain…), l’Al­pha Compres­sor s’im­pose rapi­de­ment comme un redou­table outil de mixage et de maste­ring.

Malheu­reu­se­ment, si la jeune marque est répu­tée pour la qualité indis­cu­table de ses produits, elle l’est beau­coup moins en termes d’ac­ces­si­bi­li­té… Au moment où les perfor­mances sonores se concentrent autour des micro­pro­ces­seurs et autres ressources DSP, Elysia a donc décidé de décli­ner ses péri­phé­riques en plug-ins et c’est prin­ci­pa­le­ment l’Al­pha Compres­sor qui a retenu toute notre atten­tion.

Mix ou MASTER?


On connaît la répu­ta­tion d’Ely­sia : que ce soit pour réali­ser des péri­phé­riques maté­riels ou déve­lop­per des plug-ins, le fabri­cant alle­mand fait les choses à fond. L’Al­pha Compres­sor plug-in n’échappe donc pas à cette règle : livré aux formats TDM, RTAS, VST et AU, le plug-in se destine à tout type de DAW.

Elysia Alpha Compressor Plug-in

Pour pouvoir l’uti­li­ser, il faut néan­moins dispo­ser d’un compte iLok (ce qui, quand on travaille avec des plug-ins, devient un peu incon­tour­nable aujour­d’hui…). Une fois la licence stockée sur votre clef, l’Instal­ler s’oc­cupe de tout en deux temps, trois mouve­ments et on peut très vite passer à l’ac­tion. Enfin, quand je dis « très vite », il est tout de même indis­pen­sable de prendre le temps de consul­ter le manuel d’uti­li­sa­tion (télé­char­geable sur le site direc­te­ment) qui, pour ma part m’a vrai­ment séduit, tant par sa préci­sion que par sa faci­lité de lecture. De l’ins­tal­la­tion à l’uti­li­sa­tion, la notice ultra complète explique tout ce qu’il faut savoir sur l’Al­pha Compres­sor !

Malheu­reu­se­ment, au moment de la rédac­tion du test, la version TDM – bien qu’ap­pa­rais­sant dans l’Instal­ler – n’était toujours pas dispo­nible. D’après nos sources, Elysia serait en train de mettre les dernières touches à cette version donc nous livre­rons plus d’in­for­ma­tions sous peu. C’est donc dans la version RTAS au sein d’une plate­forme ProTools HD que les extraits sonores seront trai­tés.

D’un point de vue stric­te­ment esthé­tique, on recon­naît tout de suite une décli­nai­son logi­cielle du fameux compres­seur. En effet, l’Al­pha Compres­sor plug-in reprend trait pour trait le design et les para­mètres propo­sés par la version hard­ware, avec cepen­dant une légère subti­lité : le compres­seur stéréo aux nombreuses fonc­tion­na­li­tés – sobre­ment baptisé Elysia Master – existe égale­ment dans une version « allé­gée » appe­lée Alpha Mix. En clair, Elysia nous livre deux plug-ins pour le prix d’un !

Outre le nombre de fonc­tion­na­li­tés qui reste bien infé­rieur sur ce dernier, la grande diffé­rence entre ces deux versions réside égale­ment dans le fait que le plug-in Alpha Mix peut être indif­fé­rem­ment utilisé sur une piste mono ou stéréo, ce qui n’est pas le cas de l’Al­pha Master, qui n’est destiné qu’à un usage stéréo unique­ment.

Alpha Mix, la compres­sion pas faite pour les bêtas

Elysia Alpha Compressor Plug-in

Comme tout compres­seur « tradi­tion­nel », on retrouve tout d’abord les clas­siques réglages de thre­shold, attack, release, gain et ratio rela­tifs à la compres­sion (que l’on peut régler grâce à la roue de la souris !). À ce sujet, la plage de ratios propo­sée est tout de même rela­ti­ve­ment mince, puisque le ratio mini­mum est de 1.1:1 pour un maxi­mum de 2.4:1. Cepen­dant, la course du poten­tio­mètre virtuel couvre pratique­ment tous les ratios entre ces deux valeurs, ce qui permet des réglages fins d’une grande préci­sion. On n’est donc pas vrai­ment surpris d’ap­prendre que l’Al­pha Compres­sor « hard­ware », dont les poten­tio­mètres sont quant à lui cran­tés, a déjà séduit bon nombre de studios de maste­ring…

Exemples Drums Dry puis Drums Compres­sed :

00:0000:00
00:0000:00

 

Elysia Alpha Compressor Plug-in

Néan­moins, un petit bouton inti­tulé feed forward siège à côté du réglage de thre­shold qui, une fois enclen­ché, nous révèle un nouveau mode de compres­sion, dépas­sant large­ment la valeur de ratio de 2.4:1 pour nous offrir une compres­sion beau­coup plus signi­fi­ca­tive, proche du compor­te­ment d’un limi­teur (et plus encore !).

 

Drums compres­sed feed­for­ward :

00:0000:00

 

D’après Elysia, cette fonc­tion utilise l’en­trée dans l’étage de compres­seur comme « pilote » pour la section de side­chain interne, à l’in­verse du mode feed­back (quand le feedfor­ward n’est pas enclen­ché) qui utilise, elle, la sortie de l’étage de compres­sion. Le résul­tat s’en­tend immé­dia­te­ment et, avec des réglages « extrêmes » on quitte instan­ta­né­ment la compres­sion « gentillette » pour une compres­sion bien plus expli­cite.

Drums compres­sed feed­for­ward Xtreme :

 

00:0000:00

 

Elysia Alpha Compressor Plug-in

Au sein des réglages basiques, on retrouve égale­ment deux fonc­tions auto fast rela­tives à l’at­taque et au relâ­che­ment. Ces deux poten­tio­mètres sont effec­tifs sur de grandes plages d’ac­tion (de 0,01 à 150 ms pour l’attack et  60 ms à 1,8 s pour le release) et permettent notam­ment de gérer les tran­si­toires les plus rapides. Pour une compres­sion dont l’at­taque est réglée au mini­mum, les tran­si­toires sont effec­ti­ve­ment main­te­nus dans la plage de dyna­mique voulue, cepen­dant il peut résul­ter une distor­sion non dési­rée sur le reste du signal. C’est là qu’in­ter­vient la fonc­tion auto fast : elle permet à l’uti­li­sa­teur de compres­ser les pics de signal les plus élevés et les plus rapides tout en conser­vant les réglages voulus d’attack et release pour le reste du signal.

Dans la ligne de réglages infé­rieurs, on découvre une autre fonc­tion un peu spéciale : le filtre de side­chain. Si ce para­mètre très utile permet d’évi­ter qu’une bande de fréquences ne pilote la compres­sion du signal, la valeur de fréquence de coupure du filtre est géné­ra­le­ment fixée à une, deux voire trois valeurs, pour les quelques compres­seurs « hard­ware » présen­tant cette fonc­tion.

Dans le cas présent, un premier poten­tio­mètre permet de défi­nir la nature du filtre (passe-haut ou passe-bas) possé­dant une pente de 6 dB par octave avec, entre ces deux extrêmes, la possi­bi­lité de filtrer encore moins voire pas du tout. Pour résu­mer, on peut vrai­ment doser la nature fréquen­tielle du signal qui va pilo­ter la compres­sion et c’est une fonc­tion vrai­ment rare.

Drums compres­sed feed­for­ward xtreme filter :

 

00:0000:00

 

Elysia Alpha Compressor Plug-in

Au rayon « fonc­tions utiles et créa­tives », un poten­tio­mètre Mix permet de réali­ser une compres­sion paral­lèle interne au compres­seur, permet­tant ainsi de mixer le signal compressé avec le signal non traité. Encore une fois, on peut effec­tuer une compres­sion agres­sive et mélan­ger le signal ainsi obtenu avec le signal non traité, béné­fi­ciant ainsi du « meilleur des deux mondes ».

 

Drums compres­sed xtreme paral­lel :

00:0000:00

 

Enfin, dans le cas de l’Al­pha Compres­sor hard­ware, un petit bouton Warm permet de sélec­tion­ner l’un ou l’autre des trans­for­ma­teurs de sortie, offrant une alter­na­tive sonore au signal compressé. Dans le cas du plug-in, cette fonc­tion a été recréée grâce à l’in­ser­tion d’un slew-rate limi­ter, ralen­tis­sant ainsi la vitesse des tran­si­toires et alté­rant la réponse fréquen­tielle et harmo­nique de manière subtile.

La voie de son maître

Elysia Alpha Compressor Plug-in

L’Al­pha Master double donc les fonc­tions présentes dans l’al­pha mix avec néan­moins quelques possi­bi­li­tés supplé­men­taires. Tout d’abord, le mode M/S qui permet d’op­ter pour une compres­sion stéréo moins « clas­sique ». Suivant la posi­tion du bouton Chan­nel Link, on peut régler la compres­sion de manière indé­pen­dante sur le signal Mono et sur le signal Side. Malheu­reu­se­ment, si l’on peut muter chacun des deux canaux alter­na­ti­ve­ment, il n’est pas possible de les écou­ter direc­te­ment en solo. C’est fort dommage, car il n’est pas rare, dans ce genre de situa­tion, de vouloir contrô­ler le taux de compres­sion appliqué sur chaque canal. D’un autre côté, un bouton de plus aurait consi­dé­ra­ble­ment alourdi l’in­ter­face graphique… déjà bien char­gée !

Mini­mix Dry puis Mini­mix comp MS :

00:0000:00
00:0000:00

 

Elysia Alpha Compressor Plug-in

Ensuite, la seconde fonc­tion origi­nale propre à l’Al­pha Compres­sor est le Niveau Filter (qui existe égale­ment en plug-in séparé). Il s’agit d’un « double filtre » shelf qui, suivant la posi­tion du poten­tio­mètre de Gain, augmente le niveau de la plage de fréquences située après la fréquence de coupure choi­sie (réglable grâce au poten­tio­mètre Frequency) et baisse le niveau de la bande située avant, ou inver­se­ment. Toute­fois, la baisse de niveau est supé­rieure à l’aug­men­ta­tion : par exemple, pour un boost de 3 dB au-dessus d’une certaine fréquence, on observe une baisse de 5 dB en dessous de ladite fréquen­ce…

Mini­mix comp niveau filter :

00:0000:00

 

Il est donc possible de « re-colo­rer » l’as­pect fréquen­tiel du signal de manière dépen­dante ou non. En clair, si on pousse le raison­ne­ment, on peut trai­ter les signaux M et S de manière tota­le­ment indé­pen­dante, aussi bien d’un point de vue dyna­mique que fréquen­tiel…

La dernière fonc­tion, appe­lée sobre­ment Soft Clip, est un limi­teur dont le thre­shold se règle de +25 à +3 dB. Quand le signal dépasse le seuil fixé, un petit témoin lumi­neux jaune s’al­lume à la « racine » des vumètres, indiquant l’ac­tion du limi­teur. Cette fonc­tion est d’ailleurs très effi­cace et permet de contrô­ler encore mieux les maxima que l’on veut « auto­ri­ser » sur le signal.

Soft = Hard ?

Avec tous ces réglages et ces possi­bi­li­tés à notre dispo­si­tion, on est vrai­ment face à un redou­table plug-in qui fait, comme son grand frère « hard­ware », bien plus que de la compres­sion. En revanche, qu’en est-il réel­le­ment de la ressem­blance sonore entre la version maté­rielle et la version logi­cielle? Voici deux extraits trai­tés de la même façon, d’abord avec l’Al­pha Compres­sor (hard­ware) puis avec l’Al­pha Master (soft­ware) :

 

00:0000:00
00:0000:00

 

Elysia Alpha Compressor Plug-in

Tout d’abord, je tiens à préci­ser que pour obte­nir des réac­tions simi­laires en termes de compres­sion, il m’a fallu ajus­ter le seuil diffé­rem­ment sur l’Al­pha Compres­sor. En effet, j’ai inséré les deux unités direc­te­ment sur une piste de ProTools; en revanche, l’Al­pha Compres­sor passe évidem­ment par l’étage de conver­sion D/A puis A/D de la 192 I/O (cali­brées à –18 dBfs). Là encore, j’ai déli­bé­ré­ment choisi cette inter­face puisqu’il s’agit d’une inter­face « stan­dard » que l’on retrouve dans 80% des systèmes Protools HD.

Qui plus est, les poten­tio­mètres de l’Al­pha Compres­sor sont cran­tés, ce qui peut « faus­ser » l’op­ti­mi­sa­tion du test si l’on souhaite repro­duire les réglages du plug-in. Au final, on a affaire à deux trai­te­ments assez proches, mais qui ne sont pas iden­tiques dans les détails. La réponse en fréquence de l’Al­pha Compres­sor est beau­coup plus défi­nie et précise dans le registre grave et bien moins « scin­tillante » que pour le plug-in. Le compor­te­ment dyna­mique, pour une réduc­tion de gain simi­laire, laisse moins entendre la compres­sion. En somme, la version « hard­ware » semble bien plus « musi­cale » que son confrère logi­ciel. Fort heureu­se­ment, il faut bien que l’écart de prix se justi­fie par des diffé­rences notables, surtout lorsqu’on connaît son montant : envi­ron 8000 euros entre les deux versions ! Pour ma part, c’est tout à fait justi­fié, étant donné la finesse des réglages que l’on peut obte­nir avec l’Al­pha Compres­sor, ses possi­bi­li­tés sonores et sa qualité de fabri­ca­tion extrê­me­ment soignée.

Alors qu’en est-il réel­le­ment du plug-in ? Même si celui-ci ne repro­duit pas à 200% le son de son aîné (ce qui me paraît normal !), il reste exces­si­ve­ment proche, dans la lignée des produits que conçoit Elysia. Pour être très honnête, j’étais assez scep­tique à l’idée de tester un plug-in de compres­sion, tant l’offre est large aujour­d’hui. Cepen­dant, je dois recon­naître avoir été bluffé par les capa­ci­tés du plug-in qui, même s’il est assez gour­mand en ressources – prin­ci­pa­le­ment à cause de la tech­nique d’over­sam­pling utili­sée – offre des fonc­tions et des possi­bi­li­tés sonores que très peu de plug-ins arrivent à regrou­per en une seule unité de trai­te­ment. Et à ce niveau, on peut dire qu’Ely­sia a réussi son pari de repro­duire ce que l’Al­pha Compres­sor nous propo­sait jusqu’alors.

Conclu­sion

Elysia enfonce encore une fois le clou de la qualité avec ce plug-in multi­fa­cette qui répon­dra aux besoins des utili­sa­teurs les plus exigeants. À la fois poly­va­lent et précis, ce plug-in brille par ses possi­bi­li­tés de réglages et le résul­tat sonore. Si son utili­sa­tion ne vous paraît pas intui­tive, le manuel hyper complet permet de se fami­lia­ri­ser instan­ta­né­ment avec ce compres­seur qui, pour un tarif de 240 € TTC, pour­rait vite deve­nir un outil indis­pen­sable dans vos solu­tions de mixage.

Points forts
  • Le son Elysia dans un plug-in pour moins de 250 € !
  • Les potentiomètres réglables grâce à la roue de la souris
  • Les modes M/S, Warm, FeedForward
  • Le filtre de Side-Chain
  • La compression parallèle
  • La documentation technique, archicomplète et bien rédigée
Points faibles
  • Pas de bouton solo dédié (sur l’alpha master) pour écouter en solo le M ou le S
  • Interface graphique utilisateur ultra chargée sur l’alpha master...!
  • Gourmand !

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.