test Une nouvelle référence ?

Test Ramsa WR-DA7

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

La DA-7 fait partie de la famille des consoles numériques 8 bus avec automation "grand public" dans le sens où son prix est très raisonnable (étant données les performances de celle-ci). Même si elle a pour l'instant moins percé le marché des consoles numériques que la traditionnelle 02R de Yamaha, la DA7 s'impose comme une nouvelle référence car elle reprend les qualités de la 02R avec en plus des petits atouts non négligeables. Parmi ceux-ci, notons une grande musicalité de ses égaliseurs et un prix moindre que la 02R.

Le contrôle absolu du son

Une fois que votre instrument sera passé par l'un des convertisseurs analogique-numérique 24 bits des entrées de la table, vous pourrez contrôler en finesse le son qui sortira : pas moins de 4 egaliseurs totalement paramétriques (gain, fréquence, facteur Q) sont présents pour chaque tranche de la DA7.Ecran de la DA7 montrant les courbes d'EQ et de Dynamique De plus, vous pourrez utiliser l'égaliseur haut en tant que passe bas et inversement pour le passe haut, ou les mettre en position "papillon" (shelve). En outre, la dynamique pourra être retravaillée grâce au compresseur / expanseur de dynamique intégré sur chaque piste. On pourra aussi (c'est ce que je fais) mettre une porte de bruit sur chaque piste afin de réduire globalement le bruit de fond (en coupant automatiquement les entrées inutilisées).

Les pistes pourront être routées sur l'un des 8 bus, sur les sorties LR ou bien sur une sortie d'une carte additionnelle. Par exemple, il existe des cartes ADAT 8 canaux pour DA7. En en branchant 2, on peut enregistrer sur un DTD les 16 pistes en même temps ! On pourra choisir entre des entrées sorties ADAT, TDIF ou bien analogiques via des cartes additives.

 

L'automation

Bien loin le temps où vous deviez noter tous vos réglages sur une feuille, puis, un mois après avoir composé votre morceau, passer une heure à tout régler à nouveau pour finalement avoir un résultat d'une précision limitée. Avec l'automation complète des paramètres, la DA7 va vous permettre d'augmenter l'efficacité technique de vos mixes et compositions, pour vous laisser plus de temps et de concentration sur le morceau même. Et vous pourrez passer d'un morceau à un autre en quelques minutes.

Concrètement on a à disposition des faders motorisés pour contrôler les volumes, et des potentiomètres infinis pour l'égalisation et les traitements dynamiques. Ainsi, on a un accès très rapide à n'importe quel paramètre en appuyant simplement sur un bouton ou en touchant un fader (par sélection automatique).

Il existe deux modes de fonctionnement : par automation (tous les contrôles peuvent évoluer dynamiquement) ou statique (on règle les paramètres pour l'ensemble du morceau). La sauvegarde des paramètres s'effectue directement dans la mémoire de la DA7. On pourra également faire un dump MIDI dans son séquenceur ou contrôler tous les contrôles de la DA7 en MIDI. Les paramètres s'organisent de la manière suivante : des mémoires globales (comprenant tous les paramètres), mais aussi des librairies d'EQ, de contrôles dynamiques, de volumes... De quoi augmenter sa "productivité" !

 

Autres caractéristiques

On notera que l'on a à disposition un écran LCD rétroéclairé qui permet de visionner les volumes, les courbes d'égalisation et tous les paramètres en général, grâce à de multiples menus faciles d'accès. Tous les contrôles sont modifiables à l'aide d'une molette alpha traditionnelle.

Enfin, il est utile de mentionner que la DA7 gère le surround 5.1, et qu'elle peut gérer les synchroniations SMPTE et V Sync.

 

Avis personnel

Facile d'utilisation, d'une qualité irréprochable, souple, et surtout très musicale, la DA7 a tout pour plaire, et on aura vite fait de réaliser qu'un tel investissement est rentabilisé par une utilisation réellement limpide et par des possibilités étendues.

Fiche technique et bilan

Bande passante : 20 Hz - 20 KHz, +1 dB / -2dB
Distortion harmonique totale : < à 0,1%
Bruit résiduel : -93 dB
Convertisseurs A/N : 24 bits suréchantillonnage 64 x (entrées 1 - 16)
20 bits suréchantillonnage 64 x (auxiliaires)
Convertisseurs N/A :

24 bits suréchatillonnage 64 x (Master)
24 bits suréchantillonnage 128 x (Monitor B)
20 bits 128 x (Auxiliaires 3 - 6)

Résolution interne : 32 bits (Dynamique : 192 dB)
Fréquence d'échantillonnage : interne 44,1 KHz et 48 KHz
Externe : idem +/- 6%
Traitements dynamiques : Compresseur / Noise Gate /Expanseur par tranche
Egaliseurs : 4 paramétriques dont 2 Peak, Shelve ou passe bas et passe haut
Surround : 5.1
Entrées analogiques : 8 XLR symétriques, 8 Jack symétriques, 16 inserts, Auxiliaires 3 à 6 RCA asymétriques
Entrées numériques : - 2 track in au format AES EBU / SPDIF commutables
- Retours auxiliaires 1 et 2 en SPDIF
- Entrée wordclock
Sorties numériques : - Rec out : AES EBU
- Sortie wordclock / thru
Communication : - MIDI In et Out
- To PC
- RS422/485
- Pédale
Cartes d'entrées sorties supplémentaires: - ADAT interface 8 in / 8 out
- TDIF 8 in / 8 out
- AES / EBU 8 in / 8 out
- AD / DA 8 in / 8 out analogiques
Autres accessoires : - Bandeau vu-mètre
- Carte de synchronisation SMPTE / V Sync
- Carte Tandem pour connecter 2 DA7


Points forts Points faibles
  • Prix
  • Qualité des convertisseurs
  • Musicalité des égalisations
  • Facilité d'utilisation
  • Pas d'effets internes
À propos de nos tests
Soyez le premier à réagir à cet article
Soyez le premier à réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail