Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
test
45 réactions
La distorsion revue et corrigée
10/10
Award Valeur sûre 2022
Partager cet article

Sortie en 1978 et devenue rapidement la pédale la plus vendue du catalogue Boss, la DS-1 fait partie de ces pédales légendaires que chaque guitariste connaît. 44 ans après sa création, il était temps qu’elle passe par la case Waza pour subir quelques modifications.

Test de la pédale Boss DS-1W : La distorsion revue et corrigée

Silver Screw !

Boss a donc attendu que sa pédale la plus célèbre fête son 44ème anni­ver­saire pour en conce­voir une version Waza Craft. Pour les quelques-uns qui dormaient au fond, le concept de la branche Waza Craft de Boss est de magni­fier les desi­gns exis­tants. Toutes les pédales de la série sont fabriquées au Japon et possèdent deux modes : Stan­dard et Custom. Le mode Stan­dard reprend les sono­ri­tés de la pédale origi­nale, et le mode Custom est un son dérivé de celui de la pédale origi­nale. C’est une bonne manière pour la marque de remettre ses effets les plus clas­siques au goût du jour et de les propo­ser dans une version « + », la plupart du temps très bien accueillie par la clien­tèle et la presse spécia­li­sée. DS1W-6

Cette nouvelle DS-1W est fabriquée au Japon et possède un look large­ment emprunté à la première DS-1 sortie en 1978. On remarque, comme sur les autres pédales Waza Craft, la vis argen­tée servant à ouvrir la pédale pour en chan­ger la pile qui renvoie à l’âge d’or de la marque. La couleur orange du revê­te­ment est immé­dia­te­ment recon­nais­sable tant la pédale est légen­daire. Le châs­sis est en métal et inspire soli­dité et robus­tesse, comme toutes les pédales Boss abri­tées dans ce châs­sis compact intro­duit en 1977. On retrouve donc les réglages clas­siques de Tone, Level et Distor­sion auxquels vient donc s’ajou­ter le fameux switch qui permet de bascu­ler entre les modes Stan­dard et Custom. 

Le circuit de la DS-1 est assez basique et se découpe en plusieurs sections : un buffer d’en­trée, un étage d’am­pli­fi­ca­tion à tran­sis­tor, un étage d’am­pli­fi­ca­tion par ampli OP qui sature le signal en conjonc­tion avec des tran­sis­tors, circuit de tona­lité et buffer de sortie. Ce circuit utilise la méthode dite du « hard clip­ping » (écrê­tage dur en français dans le texte) qui produit une satu­ra­tion puis­sante et compres­sée. C’est un circuit assez basique mais très bien conçu, qui a connu un succès fulgu­rant dès sa sortie. Kurt Cobain en avait fait sa pédale fétiche et a, parmi beau­coup d’autres, contri­bué au succès de la DS-1. Pour cette version Waza Craft, Boss a conçu une version plus silen­cieuse de ce circuit, tout en conser­vant le son et l’es­sence. On retrouve l’ar­chi­tec­ture à deux étages de gain (AOP + tran­sis­tor) et cette sono­rité clas­sique avec un creux dans les médiums, beau­coup de compres­sion et ce grain typique assez rauque et granu­leux. 

Boss DS-1W : DS1W-9

Instant Nirvana 

Je commence le test par l’ex­plo­ra­tion du mode Stan­dard. Ce dernier génère donc les sono­ri­tés clas­siques de la DS-1 qu’on peut entendre assez clai­re­ment sur les enre­gis­tre­ments des concerts de Nirvana. Sans surprise on retrouve cet exact et même son et on a vite fait de se prendre pour Kurt Cobain. Le réglage Level offre une plage de fonc­tion­ne­ment qui n’est pas très large, et le circuit ne génère éton­nam­ment pas beau­coup de volume. Le réglage Distor­sion jouit d’une course assez longue et on peut utili­ser la pédale comme over­drive voire comme un boost très coloré.DS1W-11 Le poten­tio­mètre de tona­lité permet de simul­ta­né­ment dimi­nuer les basses et d’aug­men­ter les aigus, ou l’in­verse selon le sens de rota­tion du poten­tio­mètre. Il est assez effi­cace pour bien appai­rer la pédale avec l’am­pli qu’on utilise, et éclair­cir ou assom­brir le son si néces­saire. La DS-1 a un son très recon­nais­sable, diffé­rent de celui d’une Proco RAT ou d’une MXR Distor­sion+, deux autres pédales utili­sant un écrê­tage dur, et cette nouvelle version de la pédale four­nit ce son très précis. Même si le volume de sortie fourni par la pédale n’est pas énorme, on peut quand même l’uti­li­ser pour boos­ter un ampli ou une autre pédale, elle s’est d’ailleurs montrée parti­cu­liè­re­ment effi­cace dans cette utili­sa­tion. Bien qu’on l’as­so­cie très souvent à la scène Rock et Grunge, la DS-1 a plus d’un tour dans son châs­sis et s’est montrée très poly­va­lente pendant le test. Le circuit répond très bien aux varia­tions d’at­taque et aux mani­pu­la­tions du réglage de volume de la guitare. 

Stan­dard Mode – Gain Twea­king
00:0002:02
  • Stan­dard Mode – Gain Twea­king02:02
  • Stan­dard Mode – Tone Twea­king01:44
  • Stan­dard Mode – Boos­ting Amp01:24

Je pour­suis la décou­verte de cette DS-1W en passant en mode Custom. Le son gagne immé­dia­te­ment en volume et pour cause, le mode Custom déve­loppe 6dB de plus en sortie que le mode Stan­dard. Le son prend une belle ampleur grâce à une augmen­ta­tion du niveau des fréquences médiums. Cela fait sonner la pédale à la manière d’un ampli à lampes qu’on pousse sans ses derniers retran­che­ments, c’est très chouette. Les attaques sont beau­coup plus précises et les basses sont plus resser­rées. Même avec des taux de satu­ra­tion élevés, le son reste droit et parfai­te­ment maîtri­sable. Boss a augmenté le volume du signal d’en­trée avant son écrê­tage ce qui four­nit davan­tage de dyna­mique. On peut aller d’un son à peine saturé à un son très distordu simple­ment en variant l’in­ten­sité de l’at­taque du média­tor sur les cordes, c’est très agréable. Dans ce mode Custom, le réglage Tone devient un réglage de présence et peut ajou­ter une jolie couleur. Même s’il s’éloigne un peu du son de la pédale origi­nale, le son de ce mode Custom est une belle varia­tion et offre une autre couleur sonore. C’est aussi l’avan­tage des pédales Waza Craft qui offrent toujours deux décli­nai­sons du même circuit. La DS-1W s’est très bien enten­due avec ses consœurs, notam­ment mon chorus MXR.

Custom Mode – Gain Twea­king
00:0002:38
  • Custom Mode – Gain Twea­king02:38
  • Custom Mode – Tone Twea­king01:47
  • Custom Mode – Boos­ting Amp01:41
  • Stan­dard VS Custom00:50
  • Stan­dard VS Custom Nirvana Riff01:31

Smells like Grunge

Avec la DS-1W, la marque japo­naise signe une pédale très convain­cante. On jouit du circuit origi­nal de la DS-1 qui four­nit cette sono­rité clas­sique et indé­mo­dable mais égale­ment d’un circuit amélioré qui offre une autre saveur de distor­sion. La pédale est très facile à utili­ser, ses trois réglages sont très instinc­tifs et il ne nous aura pas fallu long­temps pour retrou­ver les sons Grungy qu’on cher­chait. Les deux modes sont aussi bons l’un que l’autre et four­nissent deux décli­nai­sons du même circuit, avec leurs charmes et leurs petites diffé­rences. Si vous cher­chez une bonne pédale de disor­sion, poly­va­lente, atta­chante, solide, fiable et pas chère, jetez-vous sur cette DS-1W !

  • DS1W-2
  • DS1W-4
  • DS1W-5
  • DS1W-7
  • DS1W-12
  • DS1W-10
  • DS1W-8
  • DS1W

 

10/10
Award Valeur sûre 2022
Points forts
  • LE son de la DS-1
  • Deux variantes très sympas
  • Qualité de fabrication
  • Charme indémodable des pédales Boss
Points faibles
  • Rien
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.