• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Test de la Novation Audiohub 2x4

Test

Hub a oui ou hub a non ?

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

« Les DJs et les musiciens électroniques ont aussi le droit de faire de la musique  ! Et puis, ils ont aussi le droit d’avoir des interfaces audio rien que pour eux ! Non mais c’est vrai quoi ! »

C’est le genre de phrase qu’on a dû entendre dans les locaux de Novation lorsqu’un employé à eu l’idée de concevoir la Audiohub 2x4. L’idée de faire une interface audio pour les DJs et musiciens électro est plutôt bonne, car il y a un gros marché pour ça, prêt à envoyer les beats et les lignes de basses synthétiques.

Du coup, elle ressemble à quoi leur interface ? C’est ce que nous allons voir.

Multiplication des ports

Au déballage, la Audiohub 2x4, qui fait la taille de 4 boîtes de CD empilées, nous fait de l’œil avec sa carcasse métallique en aluminium brossé. La sensation de robustesse est là, les potards (en plastique, eux) offrent assez de résistance, bref c’est du costaud.

Novation Audiohub 2x4

Le constructeur a eu la bonne idée de couvrir le dessous de l’interface d’une couche de caoutchouc, afin qu’elle ne glisse pas sur le bureau. De plus, le poids est parfait, ni trop lourd, ni trop léger. L’interface est livrée avec un câble USB vert, assorti au pad en caoutchouc du dessous, et un adaptateur secteur qui sera utile lorsque vous voudrez utiliser le hub USB intégré.

Car oui, l’Audiohub dispose d’un hub USB intégré. Ainsi, trois ports sont disponibles à l’avant, sur lesquels vous pourrez brancher vos contrôleurs, claviers, Maschine et autres. L’idée est simple, mais très bonne, surtout lorsqu’on utilise un laptop disposant généralement de peu de ports USB. Il faudra en revanche brancher l’Audiohub sur le secteur pour pouvoir alimenter tous vos joujoux USB. Donc adios la solution complètement nomade, a priori.

Et côté audio, ça donne quoi ?

Tu rentres pas trop, mais tu sors plus

Novation Audiohub 2x4

Vu la cible de l’interface, c’est assez léger côté entrées et sorties. Côté entrées, on a juste une paire au niveau ligne en RCA. Un switch permettra d’adapter le gain, et un autre permettra d’entendre sans latence ce qui rentre dans l’interface. On regrette forcément l’absence d’entrée phono, et il faudra passer par une table de mixage pour pouvoir brancher votre platine vinyle pour sampler un truc, par exemple. De même, on ne pourra pas brancher de micro pour chanter quelques lignes… Dans l’état, cette interface se destine donc plutôt aux musiciens instrumentaux. Dommage.

Côté sorties, c’est en revanche un peu plus réjouissant avec deux paires de sorties totalement indépendantes. Vous pourrez donc envoyer un mix différent dans le casque et dans les enceintes. Les DJs apprécieront. Il est d’ailleurs possible de choisir la source du casque via un petit switch placé à côté du connecteur. Une très bonne idée. Cette sortie casque est de plus assez puissante pour vous rendre sourd lors d’une soirée survoltée. Faites attention quand même, surtout si votre casque envoie déjà naturellement le pâté…

Novation Audiohub 2x4

Derrière, on retrouve donc les deux paires de sorties, en RCA, et Jack TRS pour la principale. On branchera a priori les enceintes sur la sortie Jack TRS tandis que les sorties RCA pourront alimenter une table de mixage DJ, un processeur d’effets, ou encore une autre paire d’enceintes.

Au-dessus de cette interface se placent trois potards : les deux premiers contrôlent les volumes des sorties 1/2 et 3/4, tandis que le troisième s’occupe de la sortie casque. Tout le monde est donc indépendant, un très bon point. Des petites LEDs témoigneront de l’activité présente sur les ports USB et les entrées et sorties audio. Toujours sympa.

Le tour du propriétaire étant terminé, il est temps de se poser la question : à qui est destinée cette interface ?

Et c’est pour qui ?

Le site de Novation est clair : l’Audiohub se destine aux DJs et aux musiciens électro.

Le musicien disposant de plusieurs synthé hardware pourra se retrouver vite à court d’entrées, et devra brancher/débrancher constamment ses appareils, ce qui n’est pas forcément pratique. Le musicien n’ayant qu’un seul synthé hardware et le reste en logiciel sera en revanche content.

Novation Audiohub 2x4

Le musicien opérant sur iPad sera lui aussi heureux d’apprendre que son appareil préféré est géré par l’AudioHub, mais en passant par le Kit de connexion Apple qu’il faudra acheter séparément. De plus, l’iPad ne sera pas rechargé par l’Audiohub, dommage.

Le beatmaker et sampler pourra brancher sa Maschine, mais il devra posséder une table de mixage pour sampler ses vinyles, l’Audiohub étant dépourvue d’entrée phono…

Le DJ sous Traktor ou autre logiciel du genre sera lui aussi aux anges, car il pourra brancher ses contrôleurs sur le hub USB et profiter des différentes sorties lignes et casque. Cela fait un setup compact, pour peu qu’il n’utilise pas de vinyle timecodé.

En résumé, cette interface s’adaptera parfaitement aux besoins des musiciens électro utilisant principalement des logiciels et de temps en temps un synthé hardware, et aux DJs utilisant un logiciel de mixage tel que Traktor. Ceux ayant plusieurs synthés, voulant sampler un vinyle, ou désireux d’enregistrer un chanteur, devront soit se tourner vers une interface concurrente, soit acheter une table de mixage disposant des entrées nécessaires. Malheureusement, vu le prix de l’Audiohub 2x4 (200 €), tout le monde ne pourra pas se permettre cela…

Et au niveau du son, ça donne quoi ?

Benchmarks

Comme pour toutes les interfaces que nous testons, nous avons fait subir à l’Audiohub toute une série de mesures via notre Audio Precision APx515. Voici les résultats :

Réponse en fréquences

La déviation est du niveau d’une interface d’entrée de gamme, avec ±0,434 dB, avec une légère atténuation à partir de 5 kHz, rien d’anormal vu le prix de l’interface, mais rien d’extraordinaire non plus. Le résultat est meilleur que les deux dernières interfaces Thunderbolt que nous avons testées (TAC-2 de Zoom et Resident Audio T4), coûtant bien plus cher. Cependant, la petite Scarlett Solo (99 €) a obtenu un bien meilleur score (±0,095 dB).

Distorsion

Du côté de la distorsion, le THD Ratio oscille entre 0,0005 et 0,002, un bon résultat, meilleur que la Scarlett Solo (entre 0,02 et 0,05 %).

Côté latence, avec le buffer réglé au minimum et le mode recording activé (tiens, c’est bien Focusrite qui s’est occupé de la partie audio !), nous avons obtenu une latence de 5 ms en entrée et 5 ms en sortie. C’est bien, sans crever le plafond toutefois.

L’Audiohub 2x4 ne se fera donc pas remarquer par ses performances audio, mais elle reste tout à fait convenable et correspond à ce que l’on est en droit d’attendre pour une interface de ce prix.

Conclusion

C’est plutôt une bonne idée de vouloir sortir une interface dédiée aux musiciens électro et DJs. L’Audiohub 2x4 (200 €) a l’excellente idée d’être bien construite, compatible iOS, et surtout d’intégrer un hub USB qui permettra à l’utilisateur, disposant toujours plus de contrôleurs en tout genre, de brancher le tout sur un seul et unique port USB. Si l’on travaille avec un laptop, c’est une très bonne nouvelle. L’interface est bien dotée côté sorties, avec 2 paires totalement indépendantes et une sortie casque puissante. L’unique entrée ligne pourra en revanche limiter certains utilisateurs, par exemple le beatmaker voulant sampler un vinyle ou encore le musicien désireux d’enregistrer une voix et/ou possédant une bardée de synthés hardware. Ces derniers devront soit choisir une autre interface plus complète, soit acheter une table de mixage afin de gérer toutes ces différentes entrées.

  • Novation Audiohub 2x4
  • Novation Audiohub 2x4
  • Novation Audiohub 2x4
  • Novation Audiohub 2x4
  • Novation Audiohub 2x4
  • Novation Audiohub 2x4
  • Novation Audiohub 2x4

 

Notre avis :
Points forts Points faibles
  • Hub USB intégré
  • Sortie casque puissante
  • Deux paires de sorties indépendantes
  • Compatible iOS
  • Possibilité d’être alimenté par USB (mais sans le hub)
  • Construction sérieuse et robuste
  • Un switch au lieu d’un potard pour le monitoring direct
  • On aurait aimé avoir plus d’entrées lignes
  • On aurait aimé avoir une entrée phono
  • Et si on veut enregistrer une voix ?
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail