Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
reportage

Reportage sur l'histoire de la musique électronique

Le film du dimanche : 25 ans de musique électronique
  • 45
Agrandir
Forums thématiques Le Pub des Gentlemen

Cette semaine, c’est la musique électronique qui est à l’honneur avec ce documentaire diffusé sur Arte durant l’été 2014 et retraçant l’histoire de ce mouvement musical.

 

Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

  • darklinux
    darklinux
    Posteur AFfolé
    577 posts au compteur
    Violator de Depeche Mode , un choc esthétique et un putain de pied au cul
  • malc
    malc
    Posteur AFfolé
    522 posts au compteur
    Citation de pinou :
    Citation :
    Liza 'N' Eliaz qui était (une fille ou un garçon j'ai jamais su ???)


    D'après Wiki, c'était bien une femme ;)


    C'était un homme.
  • madamereve
    madamereve
    AFicionado
    1889 posts au compteur
    Citation de Cosmox :

    En autre, mais je pense ce qui ont le plus popularisé la musique électronique sont les pubs et les films surtout. Le film Trainspoting a propulsé le groupe Underworld dans les hits parades. Apres il y a eu le film Matrix qui avait une ost 100% eletro. Et comme le film a super bien marché. Tous les films qui sortaient apres voulaient sa bande son electro.


    Sur la 5eme chaîne (paix à son âme) en 86/87, il y avait déjà des jingles electros pour les pubs. ça me faisait kiffer.
    Un truc minimaliste assez classe...
  • ur-quell
    ur-quell
    AFicionado
    1306 posts au compteur
    Ma première claque electronique c'est Propellerheads - Take california , mon prof de solfège nous faisait faire dictée rythmique dessus quand j'étais en 5ème.
    :-D
  • madamereve
    madamereve
    AFicionado
    1889 posts au compteur
    Citation de zedbee :
    cool même quand on le revoit...

    Par contre, une vision un peut trop simplifiée de ce qui s'est vraiment passé.
    on fait commencer le mouvement de la musique électronique répétitive aux états unis, c'est faire abstraction de toute la mouvance allemande anglaise, belge et française des années 70-90 (Krautrock, EBM, New wave, indus...) sans quoi tout ça ,n'aurait pas vu le jour.
    pas de mention des influences fortes du hip-hop début 80, qui ont été les premiers utilisateurs "electro" des TR808 TR9809 et tb303 aux états unis.

    on fait abstraction d'un personnage comme Liza 'N' Eliaz qui était (une fille ou un garçon j'ai jamais su ???) le chainon manquant entre club et rave, en passant les premiers son hardcore en soirée. Ce qui a radicalement changé le son et la population des raves sauvages.

    Avant la house, il y avait la disco, puis la hi-NRG, c'est plutôt une évolution qu'un renversement...

    quand à Paris, le queen n'a pas forcement été la référence parisienne, tout s'est passé au boy avant lui, à la luna ou a commencé Laurent Garnier, et surtout au rex-club.

    bref c'est un reportage avec un parti pris très fort, mais c'est quand même super bien fait ;)


    Assez d'accord avec ton com. Rien n'apparaît comme ça de manière spontanée. Il y a un cheminement politique, technologique, sociologique, tout un tas de trucs en "gique". Cependant être exhaustif est de l'ordre de l'impossible dans ce type de docu qui me laisse assez indifférent du fait d'un parti pris à fleur de vernis...
  • yoyaforza
    yoyaforza
    Posteur AFfiné
    160 posts au compteur
    Bercé par Pink Floyd , c'est pas electro mais alors y'a quelques textures et effets :humm: , Jarre (ahh Oxygene ... ce vinyl m'a fait découvrir les synthés ) , une pré-adolescence "vinylistique" éclectique puis , revenant d'un long séjour à l'étranger où j'avais pu écouter quelques morceaux acidulés , à 23 ans j'ai acheté par hasard un CD en grande surface (sisi) , sans savoir ce que c'était , j'aimai le risque du "pifométre" à l'époque :
    SOUND OF TECHNIVAL que c'était écris dessus (le cd à pas acheter y paraît, mais à l'époque j'y connaissais quedalle) ... 6 mois aprés , une 309 , une console , un sampleur ... le CD qui à changé ma vie :volatil:
  • Seed Barrette
    Seed Barrette
    Je poste, donc je suis
    8121 posts au compteur
    moi l'album qui m'a fait réellement découvrir l'electro c'est dummy de portishead, la groooooooose claquassse ;)
  • Minstr_L
    Minstr_L
    Drogué à l'AFéine
    12554 posts au compteur
    Ah et le début de blade aussi :bave:
  • delchambre
    delchambre
    Squatteur d'AF
    3162 posts au compteur
    +1000 pour wipeout et trainspoting tous les 2 cultes dans leur domaine :boire:

    Par contre "la bo de matrix 100% electro" .... Heu oui .... mais non pas vraiment, il y avait du gros métallo aussi :oops2:

    Sur ce je vais préparer mes machines pour la répèt' de demain avec un groupe ... "Métal progressif" et c'est là que l'on peut dire que l'électro est passée dans les moeurs, quand tous les styles se mélangent sans à priori, juste pour le fun, le son et la dopamine :demon:
  • Alligator427
    Alligator427
    Posteur AFfamé
    285 posts au compteur
    Citation :
    Pendant que les ados faisait leurs premières raves, nous on avait environ 7 ans et on tripais aussi sur des musiques électroniques repetitives

    Un peu plus mais nous aussi... Simplement ça s'appelait Klaus Schulze (ça s'appelle toujours en fait), Manuel Gottsching, (Ash ra temple), Tangerine Dream... La Cosmic Music (l'école de Berlin). Et c'était (c'est) de la musique électronique. Effectivement le titre est inadéquat face au contenu. Ou le contenu ne remplit pas le titre, comme on veut.
  • RebentyTribe
    RebentyTribe
    Posteur AFfiné
    240 posts au compteur
    mai
  • Cosmox
    Cosmox
    AFicionado
    2357 posts au compteur
    Citation de RebentyTribe :
    Bien sûr street of rage je connais ;)
    Les soundtracks de wipeout aussi ont joué un rôle important.
    je suis né en 83.
    Pendant que les ados faisait leurs premières raves, nous on avait environ 7 ans et on tripais aussi sur des musiques électroniques repetitives :8)


    Street of Rage est sorti pendant la période house music des debuts 90. Et Yuzo Koshiro le compositeur des Streets of Rage,s'en est inspiré de ce genre musical. Qu'il a connue en boite.

    x
    Hors sujet :
    Au faite tu es de 83, moi de juin et toi? :)
Voir les réactions précédentes

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.