Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
GIK Acoustics Screen Panel
Photos
1/16

Test GIK Acoustics Screen Panel

Matériau ou panneau pour le traitement acoustique de la marque GIK Acoustics

Écrire un avis ou Demander un avis
Prix public : 345 € TTC
Tomberez-vous dans le panneau ?
8/10
Partager cet article

Nous vous en parlons souvent sur Audiofanzine, le traitement acoustique de votre home studio est un élément essentiel à la réussite de vos enregistrements, mixages, ou mastering. Cependant, nous n’avons jamais réalisé le moindre test de matériel concernant ce sujet ô combien sensible. Partant de ce constat, la rédaction m’a donné son feu vert pour réaliser l’article que vous êtes en train de parcourir. Lorsqu’il m’a fallu déterminer l’objet de ce banc d’essai, mon choix s’est naturellement arrêté sur les Screen Panels de GIK Acoustics tant ces derniers semblent tout particulièrement adaptés aux conditions de travail du MAOiste moderne sur le papier. Voyons ce qu’il en est dans les faits…

Préfix

Avant d’en­trer dans le vif du sujet, voici quelques mots pour vous expo­ser quelques-unes des raisons qui m’ont poussé à choi­sir ce produit en parti­cu­lier.

Fondée à Atlanta en 2004 par Glenn Kuras, la société GIK Acous­tics a rapi­de­ment su se faire un nom dans le milieu du trai­te­ment acous­tique outre-Atlan­tique. Les témoi­gnages élogieux, que l’on peut faci­le­ment trou­ver sur la toile, en regard de la qualité de leurs produits ont su capter mon atten­tion dès 2006. Néan­moins, les coûts de trans­port vers le vieux conti­nent n’étant pas négli­geables, sans parler des taxes doua­nières, les tarifs pratiqués n’étaient pas des plus attrac­tifs vus d’ici. Heureu­se­ment, fin-2008, GIK Acous­tics a eu l’ex­cel­lente idée d’ou­vrir une nouvelle usine dans la ville de Brad­ford en Angle­terre, rendant ainsi ses produits beau­coup plus compé­ti­tifs sur le marché euro­péen. De plus, la marque a pris la peine de traduire la quasi-tota­lité de son site inter­net en alle­mand, mais surtout en français, chose suffi­sam­ment rare pour être saluée.

Un autre point inté­res­sant selon moi réside dans l’en­ga­ge­ment qu’a pris l’en­tre­prise envers le respect de l’en­vi­ron­ne­ment pour la fabri­ca­tion de ses produits. En toute honnê­teté, je ne suis pas le citoyen le plus écores­pon­sable qui soit, mais j’avoue que les années passant, je suis de plus en plus sensible à ce genre d’ar­gu­ments.

Enfin, lorsque l’on parle de trai­te­ment acous­tique en Home Studio, il me semble impor­tant de prendre en consi­dé­ra­tion la partie « Home » de la ques­tion. En effet, tout le monde n’a pas la chance de pouvoir dédier une pièce entière à sa passion musi­cale. De plus, lorsque le loge­ment est une loca­tion, la pers­pec­tive de trans­for­mer les murs en gruyère pour fixer de multiples panneaux de trai­te­ments n’a rien d’en­thou­sias­mant étant donné la doulou­reuse session de rebou­chage que cela ne manquera pas d’im­pliquer lorsqu’il faudra rendre les clés. Or, les Screen Panels que nous passons sur le grill aujour­d’hui semblent consti­tuer une réponse élégante à cette problé­ma­tique, comme nous allons le voir séance tenante.

Théo­rix

GIK Acoustics Screen Panel : 04

Divisé en deux moitiés reliées par une char­nière, le Screen Panel est pour le moins impo­sant. Chaque moitié du panneau mesure 8 cm d’épais­seur pour 41 cm de large et 1,82 m de haut, ce qui offre un total de 1,5 m² de surface de trai­te­ment. Le Screen Panel est auto­porté et peut se dépla­cer à l’envi. Toute­fois, son joli poids de 19 kg complique parfois la manœuvre, mais cela n’est pas rédhi­bi­toire pour autant. La longue char­nière permet de modu­ler en toute simpli­cité l’angle des deux moitiés, jusqu’à entiè­re­ment replier la bestiole sur elle-même, ce qui faci­li­tera son range­ment lorsque vous ne vous en servez pas, sous un lit par exemple.

Niveau esthé­tique, GIK Acous­tics vous laisse choi­sir entre 9 colo­ris de tissu sans surcoût : blanc brillant, noir, blanc cassé, rouge, bordeaux, toile de jute, etc. Mais si cela ne suffit pas pour adap­ter les panneaux à l’es­thé­tique de votre inté­rieur, plus de 70 couleurs supplé­men­taires sont dispo­nibles moyen­nant finances (de 5,50 € à 13 € HT). Une remarque à ce sujet, il faudra faire atten­tion lors des place­ments/dépla­ce­ments à soule­ver la bête plutôt qu’à la faire glis­ser sur le sol sous peine de voir le revê­te­ment en tissu se dété­rio­rer à la longue.

Tout cela est bien beau, mais à quoi diable ce Screen Panel peut-il donc servir ? Eh bien, du fait de sa nature amovible, sa palette d’uti­li­sa­tion est beau­coup plus large que la majo­rité des panneaux acous­tiques du marché. Jugez plutôt…

Pratix

Le premier usage du Screen Panel se résume à l’iso­la­tion lors de la phase d’en­re­gis­tre­ment. Quel type d’iso­la­tion ? Pour commen­cer, il y a l’at­té­nua­tion des réflexions du son prove­nant des murs de la pièce d’en­re­gis­tre­ment. Mine de rien, ce genre de pollu­tion sonore peut vrai­ment ruiner une capta­tion. Avec le Screen Panel, ce problème peut être dimi­nué et/ou cana­lisé moyen­nant un place­ment judi­cieux.

GIK Acoustics Screen Panel : 05

Illus­trer ce type d’uti­li­sa­tion avec des exemples sonores convain­cants m’a demandé un peu de réflexion (ah ah !). Au départ, j’ai essayé de faire des prises de chant et de guitare acous­tique avec et sans ces joujoux. Si les résul­tats me semblaient probants en regard de ma connais­sance du lieu d’en­re­gis­tre­ment — à savoir mon salon — ainsi que de ma voix et de mon jeu de guitare, j’ai eu de sérieux doutes quant à l’in­ter­pré­ta­tion qu’un quidam aurait pu en faire. Du coup, j’ai bricolé une méthode pseudo-scien­ti­fique beau­coup moins agréable à l’oreille, mais certai­ne­ment plus parlante. J’ai donc diffusé des samples d’une boîte à rythmes Linn­Drum au travers d’un petit ampli guitare (Vox AC4TV) afin « d’ex­ci­ter » la pièce de façon constante, et j’ai enre­gis­tré les résul­tats via un micro élec­tro­sta­tique AKG C414 situé à une distance du HP rigou­reu­se­ment constante elle aussi, une quaran­taine de centi­mètres envi­ron. Bien entendu, j’ai testé diffé­rentes posi­tions pour les Screen Panels, mais j’ai égale­ment profité des direc­ti­vi­tés cardioïde, bidi­rec­tion­nelle et omni­di­rec­tion­nelle que propose le C414. Voici les fichiers audio obte­nus que je vous conseille d’écou­ter au casque pour une meilleure inter­pré­ta­tion :

01 Source
00:0000:10
  • 01 Source 00:10
  • 02 Screen­Less Cardio 00:10
  • 03 Screen 1 Cardio 00:10
  • 04 Screen 2 Cardio 00:10
  • 05 Screen 3 Cardio 00:10
  • 06 Screen­Less Bi 00:10
  • 07 Screen 1 Bi 00:10
  • 08 Screen 2 Bi 00:10
  • 09 Screen 3 Bi 00:10
  • 10 Screen­Less Omni 00:10
  • 11 Screen 1 Omni 00:10
  • 12 Screen 2 Omni 00:10
  • 13 Screen 3 Omni 00:10

Le premier extrait se résume aux samples sources de la Linn­Drum et ne sert pas réel­le­ment à grand-chose, il n’est présenté ici qu’à titre infor­ma­tif. Le deuxième est, comme son nom l’in­dique, le résul­tat de la manœuvre décrite précé­dem­ment en mode cardioïde et sans aucun panneau… Le moins que l’on puisse dire, c’est que mon salon est bien réver­bé­rant ! Au passage, notez que je n’ai pas cher­ché à suppri­mer le bruit de fond de l’am­pli guitare pour que rien de vienne faus­ser les rendus.

GIK Acoustics Screen Panel : 03

Les trois extraits suivants illus­trent trois posi­tions distinctes pour ma paire de Screen Panels : d’abord derrière l’am­pli en « U », puis un de chaque côté de l’en­semble ampli/micro en « V », et enfin un derrière l’am­pli et un derrière le micro, encore en « V ». Les autres extraits, quant à eux, repro­duisent la même expé­rience avec les autres direc­ti­vi­tés.

À l’is­sue de cette séance d’écoute, vous convien­drez que ces Screen Panels sont rela­ti­ve­ment effi­caces, pour peu que l’on prenne la peine d’adap­ter le posi­tion­ne­ment à la situa­tion (direc­ti­vité du micro, type de prise, etc.). Bien sûr, l’uti­li­sa­tion de ces panneaux ne supprime pas tota­le­ment la réver­bé­ra­tion de mon salon, et ce n’est pas plus mal ! En effet, si le Graal en matière d’en­re­gis­tre­ment audio se résu­mait à un signal abso­lu­ment « sec », tous les studios possé­de­raient une chambre anéchoïque. Le but du jeu est bien plus complexe que ça, il consiste à capter en même temps que le signal audio utile une légère portion de réver­bé­ra­tion maîtri­sée afin de préser­ver la sensa­tion d’air, de vie de l’ins­tru­ment sans pour autant rendre le mixage cauche­mar­desque. Et c’est juste­ment ce que proposent ces Screen Panels, à une échelle home studio évidem­ment.

Remarquez que pour réali­ser ces enre­gis­tre­ments, j’ai systé­ma­tique­ment utilisé deux Screen Panels. C’est peut-être là l’un des seuls véri­tables points noirs de ce produit. Vendu à l’unité, il me semble pour­tant qu’une paire est un mini­mum indis­pen­sable afin de pouvoir obser­ver les premiers bien­faits de la bête.

Deuxième type d’iso­la­tion possible en situa­tion d’en­re­gis­tre­ment : l’at­té­nua­tion de la « repisse » lorsque la capta­tion implique plusieurs musi­ciens jouant dans la même pièce. N’ayant que deux panneaux à dispo­si­tion, et surtout ne possé­dant pas le don d’ubiquité, je n’ai pas pu tester cet usage. Toute­fois, il me semble évident que l’in­ter­ven­tion de plusieurs panneaux pour confi­ner les micros aux instru­ments qu’ils sont censés capter devrait donner des résul­tats probants.

Comme si cela ne suffi­sait pas, le Screen Panel peut égale­ment rendre de fiers services lors des étapes post-enre­gis­tre­ment…

Panneau à mix

Une fois que toutes les pistes sont dans la boîte, il est temps de passer au mixage. Or, le Screen Panel se propose à nouveau d’amé­lio­rer votre ordi­naire en permet­tant de trai­ter l’acous­tique de votre « lieu de travail » de trois façons diffé­rentes.

GIK Acoustics Screen Panel : 02

En plaçant une paire de Screen Panels de part et d’autre de votre point d’écoute, il est possible de réduire consi­dé­ra­ble­ment la réver­bé­ra­tion prove­nant des murs laté­raux et d’ainsi éviter une trop forte pertur­ba­tion du signal utile issu de vos enceintes de moni­to­ring. Après avoir testé la chose dans mon home studio person­nel à l’acous­tique discu­table niveau réver­bé­ra­tion para­site, je dois bien recon­naître que la diffé­rence est plus qu’ap­pré­ciable. En effet, les réver­bé­ra­tions laté­rales avaient une fâcheuse tendance à flou­ter l’image stéréo­pho­nique à mon point d’écoute. Avec ces panneaux, j’ai pu rega­gner en préci­sion, ce qui ne manquera pas de faci­li­ter mon travail du point de vue spatial. Bien sûr, le résul­tat n’est pas aussi parfait que le magni­fique espace 3D resti­tué dans les plus belles « control rooms » que j’ai eu la chance de fréquen­ter, mais tout de même, le rendu est fort plai­sant.

Sur le site du construc­teur, il est expliqué qu’une fois complè­te­ment replié, le Screen Panel se comporte comme le Bass Trap 244 de la marque. Mes enceintes de moni­to­ring, une paire de Focal CMS 65, ne sont pas parti­cu­liè­re­ment géné­reuses dans le bas du spectre et sont, qui plus est, « idéa­le­ment » placées à bonne distance de toute paroi au cœur de mon — rela­ti­ve­ment grand — salon. Du coup, je n’ai pas de protu­bé­rance dans ce registre du spectre et la fonc­tion Bass Trap n’a que peu d’in­té­rêt dans mon cas.

En revanche, le dernier usage possible m’a paru beau­coup plus adapté à ma situa­tion person­nelle. Toujours selon le site du construc­teur, il est possible de trai­ter les nœuds et ventres fréquen­tiels en dispo­sant les panneaux pliés en « V » dans la pièce. Après une bonne après-midi passée à expé­ri­men­ter divers place­ments, il me semblait avoir réussi à sensi­ble­ment « lisser » la réponse fréquen­tielle de mon salon. Pour en avoir le cœur net et arri­ver à un juge­ment plus objec­tif que celui de mes petites oreilles, j’ai effec­tué des mesures de la réponse spec­trale de la pièce en utili­sant le logi­ciel de correc­tion d’acous­tique ARC 2 d’IK Multi­me­dia. Sur les images ci-après, vous pouvez compa­rer les courbes avant et après utili­sa­tion des Screen Panels pliés en « V » (courbes orange).

GIK Acoustics Screen Panel : Before
Avant
GIK Acoustics Screen Panel : After
Après

Bien que loin d’être parfait, le résul­tat n’est somme tout pas si mal. Les lacunes du registre grave sont mini­mi­sées, tout comme l’une des méchantes bosses du bas médium. Et curieu­se­ment, le défi­cit du haut du spectre s’en trouve égale­ment sensi­ble­ment gommé. Étant donné cette perfor­mance encou­ra­geante, j’au­rais bien aimé pouvoir dispo­ser de quelques Screen Panels supplé­men­taires histoire de voir, et surtout d’en­tendre, le rendu en essayant de lisser plus avant la réponse sonore de mon salon tout en tami­sant les réver­bé­ra­tions laté­rales à mon point d’écoute. Ceci dit, je ne boude pas pour autant mon plai­sir, car ces deux panneaux amélio­re­ront déjà consi­dé­ra­ble­ment mon quoti­dien, à n’en pas douter !

Diag­nos­tix

Avec un tarif unitaire de 345 € TTC hors frais de port, le Screen Panel n’est certes pas donné, d’au­tant qu’il me semble illu­soire d’es­pé­rer obte­nir des résul­tats probants avec un seul de ces joujoux. Cepen­dant, la palette d’uti­li­sa­tions possibles en situa­tion Home Studio justi­fie large­ment l’in­ves­tis­se­ment à mon sens. Bien sûr, en addi­tion­nant le coût de plusieurs panneaux, vous arri­ve­rez vite à une somme qui vous permet­tra d’en­vi­sa­ger l’ac­qui­si­tion d’un micro ou d’un préam­pli beau­coup plus « sexy » que ces Screen Panels. Mais l’im­pact réel sur la qualité de vos produc­tions serait à coup sûr minime tant que l’acous­tique de votre lieu d’exer­cice pêche. Et si ces panneaux ne rendent pas « parfaite » l’acous­tique de votre envi­ron­ne­ment de travail, ils amélio­re­ront tout de même gran­de­ment les choses. À bon enten­deur…

Télé­char­gez les extraits sonores (format FLAC)

  • GIK Acoustics Screen Panel : 04
  • GIK Acoustics Screen Panel : 03
  • GIK Acoustics Screen Panel : 02
  • GIK Acoustics Screen Panel : 01
  • GIK Acoustics Screen Panel : 05
  • GIK Acoustics Screen Panel : Before
  • GIK Acoustics Screen Panel : After

 

8/10
Points forts
  • Large palette d’utilisations
  • Solution amovible
  • Particulièrement adapté au monde du home studio
  • Efficacité du traitement acoustique
  • Impact réel sur la qualité de votre travail
  • Nombreux coloris disponibles
  • Site web du constructeur traduit en français
  • Construction respectueuse de l’environnement
Points faibles
  • Achat de 2 panneaux minimum
  • Investissement conséquent
  • Maniement parfois délicat à cause du poids
  • Attention au revêtement en tissu lors des déplacements
  • Moins sexy qu’un micro ou un préampli

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.