Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Les 4 Fantastiques - Monsieur Propre
9/10
Award Qualité / Prix 2015
Partager cet article

C’est à l’occasion du Musikmesse 2015 en mars dernier que Two Notes Audio Engineering dévoilait de nouveaux joujoux ma foi fort attrayants sur le papier.

En effet, le construc­teur français annonçait alors la sortie prochaine de quatre préam­plis à lampe au format pédale, 3 pour guitare et un pour basse. Connais­sant la qualité de leur série de simu­la­teurs de HP Torpedo, il n’en fallait pas plus pour me mettre l’eau à la bouche. Le hasard faisant parfois bien les choses, il se trouve que votre servi­teur habite juste à côté du siège de la société. Du coup, j’ai eu la chance de pouvoir tester les engins en avant-première pendant toute une semaine courant octobre. La ques­tion est donc main­te­nant de savoir si ces pédales sont à la hauteur des espé­rances qu’elles ont pu susci­ter. Et c’est juste­ment ce que nous allons voir ensemble en commençant aujour­d’hui par la première d’entre elles, j’ai nommé Le Clean…

French Connec­tion

Commençons par quelques carac­té­ris­tiques plus ou moins tech­niques qui sont communes à toutes ces pédales. Tout d’abord, sachez que ces jolis engins ne fonc­tionnent que sur secteur. En même temps, des piles auraient eu du mal à rassa­sier la combi­nai­son lampe/tran­sis­tors MosFet se nichant au cœur de chacun de ces joujoux. Heureu­se­ment, Two Notes four­nit l’adap­ta­teur adéquat, chose suffi­sam­ment rare pour être souli­gnée.

Two Notes Engineering Le Clean

En ce qui concerne la construc­tion, c’est assez décon­cer­tant… Ces pédales sont d’une légè­reté excep­tion­nelle, et pour­tant, elles semblent plus solides qu’un tank ! Sérieu­se­ment, vous pour­rez y aller à grand coup de Doc Martens sans l’ombre d’une hési­ta­tion tant le châs­sis en fonte d’alu­mi­nium est inébran­lable. D’au­tant que les switches ne sont pas en reste niveau robus­tesse. Bref, un bon point de plus.

Passons main­te­nant à la connec­tique. Sur le côté droit, nous avons logique­ment droit à l’en­trée instru­ment au format jack 6.35 mm. Celle-ci est direc­te­ment suivie d’une sortie « THRU » (jack 6.35 mm) qui permet, si l’en­vie vous en prend, de tout de même attaquer un autre ampli, voire de récu­pé­rer le signal brut de votre instru­ment via l’en­trée DI d’une inter­face audio au cas où. Vient ensuite la sortie « Send », toujours au format jack 6.35mm. Oui, vous avez bien lu, ces bestioles intègrent une boucle d’ef­fet. Une fois encore, c’est assez rare pour être salué. Pour finir ce côté, une entrée MIDI au format DIN 5 broches complète le tableau, mais nous en repar­le­rons plus tard…

La tranche gauche est, quant à elle, un peu plus char­gée. Il y a tout d’abord le connec­teur pour l’adap­teur secteur fourni (12VDC/500mA). Il est suivi de près par une sortie casque au format mini-jack, ce qui permet­tra aux astiqueurs de manche noctam­bules de pratiquer leur onanisme musi­cal sans réveiller madame.

Nommé « DI Output », le connec­teur suivant consti­tue à mon sens la sortie prin­ci­pale de ces belles machines. Au format XLR, il permet d’at­taquer tranquille­ment aussi bien les consoles que les cartes audio­nu­mé­riques. Et quel signal véhi­cule-t-il ? C’est au choix en vérité : soit le signal préam­pli­fié dans son plus simple appa­reil, soit accom­pa­gné d’une simu­la­tion de HP acti­vable via le switch idoine mitoyen. Notez que cette sortie dispose égale­ment d’un switch « Ground Lift » pour suppri­mer une éven­tuelle boucle de masse. Bien vu !

Pour finir ce tour du proprié­taire, nous avons droit au « Return » de la boucle d’ef­fet ainsi qu’à une deuxième sortie label­li­sée « Output », tous deux au format jack 6.35 mm. La sortie « Output » ne tient pas compte de la simu­la­tion d’en­ceinte et permet­tra d’en­voyer le signal préam­pli­fié vers un HP, voire – au hasard – vers un simu­la­teur HP de la gamme Torpedo signé Two Notes.

Comme vous pouvez le consta­ter, la connec­tique est on ne peut plus complète. Dans les faits, cela permet­tra d’uti­li­ser ces pédales aussi bien en concert qu’en studio, en passant par les répé­ti­tions ou bien encore la pratique à la maison. Chapeau bas monsieur Two Notes !

Two Notes Engineering Le Clean

À présent, voyons ce que proposent ces joujoux au niveau préam­pli à propre­ment parler. Chaque pédale dispose de deux canaux, A et B, acti­vables via leurs switches respec­tifs situés sur le dessus du châs­sis. Le premier dispose d’un réglage de gain en entrée, d’un volume en sortie, et d’un égali­seur deux bandes (Bass et Treble) simple, mais ô combien effi­cace. Pour le canal B, nous retrou­vons les mêmes réglages avec en sus une bande semi-para­mé­trique pour les médiums qui permet­tra de sculp­ter encore plus avant votre son.

Voilà, plutôt pas mal, n’est-ce pas ? Ah, mais non, atten­dez une minute, j’ai oublié de vous parler d’un petit quelque chose : le mode Fusion ! En pres­sant simul­ta­né­ment les switches A et B, qui sont suffi­sam­ment éloi­gnés pour une utili­sa­tion sépa­rée correcte, mais tout de même assez proches afin de permettre sans mal cette manœuvre, les pédales basculent en mode Fusion. Mais de quoi s’agit-il ? Eh bien, dans ce mode, les canaux A et B peuvent être mélan­gés de deux façons diffé­rentes :

  • En paral­lèle (fusion froide ou « Cold Fusion ») – le potard « Fusion » servant alors à doser le niveau du signal prove­nant du canal A ;
  • En série (fusion chaude ou « Hot Fusion ») – le rota­tif « Fusion » dosant alors le niveau du canal A venant boos­ter le canal B.

À l’usage, ce mode Fusion offre à ces pédales 2 canaux un troi­sième canal pas piqué des vers ! Rendez-vous compte, l’op­tion « Hot » trans­forme le canal A en un boost survi­ta­miné puisque dispo­sant d’un égali­seur. Quant à l’op­tion « Cold », elle permet d’uti­li­ser en toute simpli­cité une astuce de studio qui consiste à mélan­ger en paral­lèle un signal « clean » avec son double saturé afin de remé­dier à la perte de préci­sion induite par un excès de distor­sion. Tout simple­ment magique !

Au passage, sachez que les nouveaux bambins Two Notes ne sont pas avares en ce qui concerne les retours visuels. En effet, la fenêtre dévoi­lant la lampe s’illu­mine en fonc­tion des canaux ou du mode de Fusion utili­sés : en vert pour le canal A, orange pour le B, bleu pour la fusion froide, et enfin rouge pour la fusion chaude. Simple et effi­cace, rien à redire.

Two Notes Engineering Le Clean

Avant de passer aux exemples sonores, reve­nons un instant sur le MIDI qui peut être employé de plusieurs façons. Premiè­re­ment, il est possible de pilo­ter via un péda­lier MIDI externe le passage entre les canaux A, B et Fusion, ainsi que le mode de Fusion. D’autre part, si vous avez la chance de possé­der plusieurs de ces bestiaux, les relier entre eux via MIDI vous permet­tra de flui­di­fier les chan­ge­ments de canaux puisqu’alors, une pres­sion sur l’un des canaux d’une des pédales désac­ti­vera auto­ma­tique­ment les autres. Enfin, sachez qu’il est possible de program­mer l’en­voi d’un message Program Change par ces pédales pour chaque chan­ge­ment de canal. Mine de rien, cela peut être diable­ment pratique si, par exemple, vous possé­dez une pédale Torpedo C.A.B. de la marque. En effet, il est du coup possible d’as­so­cier une simu­la­tion de HP diffé­rente pour chaque canal. Même si ces fonc­tions MIDI ne servi­ront pas à tout le monde, il faut recon­naître que le construc­teur français fait ici très fort sur le plan de la cohé­rence et de l’in­té­gra­tion avec ses autres produits.

Voilà pour le « petit point » tech­nique. Il est main­te­nant grand temps de passer à la partie la plus fun de ce banc d’es­sai : les extraits audio ! 

Clean East­wood

Légende

Sauf contre-indi­ca­tion, tous les extraits ont été enre­gis­trés avec une guitare Fender Tele­cas­ter Road Worn '50s Blonde d’ori­gine.
Le préfixe « Re_ » signale qu’il ne s’agit pas d’une prise réali­sée direc­te­ment, mais d’un ream­ping au travers de la pédale. La mention « A », « B », « hot » ou « cold » indique le canal ou le mode de Fusion utilisé. Enfin, l’an­no­ta­tion « Scotch » se rapporte aux extraits joués par Romain Preuss (voir en bas) lors d’une séance d’es­sai sur Le Crunch. La foison­nante connec­tique de ces pédales m’a permis d’en­re­gis­trer non seule­ment la sortie du Crunch, mais égale­ment le signal direct afin de faire du ream­ping.

Avec sa robe argen­tée et son nom sans équi­voque, Le Clean chasse clai­re­ment sur les terres des amplis Fender. De toutes les pédales, c’est celle qui possède la plage dyna­mique la plus vivace. Du coup, c’est égale­ment celle qui me semble la plus diffi­cile à maîtri­ser. En effet, si le canal A reste on ne peut plus « clean » quel que soit le réglage de gain, il faudra tout de même faire très atten­tion à ce dernier sous peine de voir la sortie « clip­per ». Mais rien d’in­sur­mon­table cepen­dant, et cette belle plage dyna­mique devrait réga­ler les guita­ristes privi­lé­giant les nuances dans l’at­taque des cordes. J’en veux pour preuve l’exemple ci-dessous :

00:0000:00

Les trois prochains extraits montrent d’une part que l’en­gin réagit égale­ment très bien aux chan­ge­ments de micro, et d’autre part que le canal B peut s’avé­rer crun­chy à souhait :

02 Re Clean B neck
00:0000:19
  • 02 Re Clean B neck 00:19
  • 03 Re Clean B neck bridge 00:20
  • 04 Re Clean B bridge 00:20

Les modes de Fusion « Hot » et « Cold » ouvrent quant à eux d’autres hori­zons, allant de la simple distor­sion à une sorte de fuzz. Notez au passage que malgré la satu­ra­tion, le mode « Cold » permet de conser­ver l’in­tel­li­gi­bi­lité de l’ar­pège :

05 Re Clean hot
00:0000:35
  • 05 Re Clean hot 00:35
  • 06 Re Clean cold 00:43

Comme si cela ne suffi­sait pas, il se trouve que Two Notes livre avec chaque pédale un bundle de 16 enceintes pour leur plug-in Torpedo Wall of Sound III. Ce bundle est diffé­rent selon le modèle de la pédale afin de coller au mieux avec l’es­prit de chaque préam­pli. Du coup, si vous coupez la simu­la­tion de HP embarquée pour attaquer votre carte son et ainsi passer par le Wall of Sound, la palette sonore dispo­nible est encore plus consé­quente. Voici quatre exemples illus­trant cela :

07 Re Clean A Brit65O
00:0000:42
  • 07 Re Clean A Brit65O 00:42
  • 08 Re Clean A Blon­de63 00:42
  • 09 Re Clean B neck Voice65 00:19
  • 10 Re Clean B neck Watt­FanC 00:19
Two Notes Engineering Le Clean

Jusqu’ici, les extraits sonores ne compor­taient abso­lu­ment aucun effet supplé­men­taire. Histoire de se faire plai­sir, j’ai ajouté une petite réver­bé­ra­tion sur les suivants. Deux remarques concer­nant ces extraits. Tout d’abord, vous consta­te­rez certai­ne­ment que le premier « clippe » par moments, c’est la fameuse diffi­culté de maîtrise du canal A dont je vous parlais au début de cette séance d’écoute. Ensuite, le dernier a été réalisé sur une Fender Tele­cas­ter Road Worn '72 Custom Black équi­pée de micros The Crea­mery en posi­tion manche, donc avec un micro double bobi­nage. Malheu­reu­se­ment, l’ins­tal­la­tion élec­trique de mon domi­cile est loin d’être exem­plaire et une saleté de para­site s’est glis­sée à l’insu de mon plein gré lors de cette prise, intro­dui­sant ainsi un siffle­ment pour le moins disgra­cieux… J’ai tout de même tenu à vous présen­ter cet extrait, car il me semble inté­res­sant.

11 Clean A
00:0000:39
  • 11 Clean A 00:39
  • 12 Clean B 00:25
  • 13 Clean hot 00:26

Voici à présent quelques frag­ments audio issus d’une session jam/impro avec le guita­riste Romain Preuss (voir en bas).

14 Re Scotch Clean A
00:0001:20
  • 14 Re Scotch Clean A 01:20
  • 15 Re Scotch Clean B 00:32
  • 16 Re Scotch Clean hot 00:27
  • 17 Re Scotch Clean cold 00:30

C’est ainsi que s’achève notre séance d’écoute. Sachez que, même si je n’ai pu inclure d’exemple sonore rela­tif à la boucle d’ef­fet faute de temps, cette dernière fonc­tionne à merveille. D’autre part, j’ai égale­ment utilisé Le Clean en lieu et place de mon gros ampli habi­tuel avec mon pedal­board en amont. Cela vous inté­res­sera sûre­ment d’ap­prendre que mes pédales Ibanez TS9, ProCo Rat et consorts se sont accou­plées avec plai­sir à la belle.

Conclu­sion

Avec sa connec­tique exem­plaire lui permet­tant de s’adap­ter à n’im­porte quel usage, une qualité de fabri­ca­tion au-dessus de tout soupçon, une ergo­no­mie taillée pour la scène, et une palette sonore impres­sion­nante, Le Clean a vrai­ment de quoi séduire. D’au­tant que le tarif agres­sif de la bête (299 €) n’a pas empê­ché Two Notes d’in­clure quelques bonus comme l’ali­men­ta­tion et le bundle d’en­ceintes pour le WoS III. Si les autres pédales sont du même acabit, le plus dur sera certai­ne­ment de faire un choix !

Sur ce, rendez-vous dans le prochain épisode pour décou­vrir Le Crun­ch…

Télé­char­gez les extraits sonores (format FLAC)

  • Two Notes Audio Engineering Le Clean
  • Two Notes Audio Engineering Le Clean
  • Two Notes Audio Engineering Le Clean
  • Two Notes Audio Engineering Le Clean
  • Two Notes Audio Engineering Le Clean

 

Remer­cie­ments

Je tiens à remer­cier chaleu­reu­se­ment mon ami Romain Preuss, alias Scotch, pour avoir su trou­ver le temps de venir me donner un coup de main. Guita­riste funam­bule dont l’im­mense talent n’a d’égal que sa gentillesse, Romain prépare actuel­le­ment la sortie de son deuxième album au sein du duo Scotch & Sofa  prévue pour janvier 2016. D’autre part, il défend égale­ment sur scène le premier EP de son deuxième groupe, Pous­sin. Encore mille mercis mon Scotch, j’ai vrai­ment adoré passer ce moment avec toi, plein de bisouilles !

Je souhaite égale­ment remer­cier Geof­frey Levêque pour les photos qui habillent cet article.

9/10
Award Qualité / Prix 2015
Points forts
  • Solide et légère
  • Connectique exemplaire
  • Sortie casque
  • Boucle d’effet
  • Adaptée à tous types d’utilisation (Live, Studio, Répétition)
  • Large palette sonore, du clean au fuzz
  • Belle plage dynamique
  • Médium semi-paramétrique du canal B
  • Le mode Fusion !
  • 3 canaux à deux doigts de vos pieds
  • Simulation de HP débrayable
  • Ergonomie bien pensée
  • Retours visuels pertinents
  • Cohérence/intégration avec les autres produits de la marque
  • Intégration sans problème avec un pedalboard déjà existant
  • Alimentation fournie
  • Bundle de 16 enceintes pour le WoS III inclus
  • Tarif agressif
Points faibles
  • Canal A parfois difficile à maîtriser
  • … Non vraiment, je ne vois rien d’autre…

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.