Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
test
La R1, c’est Mako-pine

Test de la MAKO R1 de Walrus Audio

9/10
Award Valeur sûre 2021
  • 23
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Walrus Audio MAKO R1 (High-Fidelity Stereo Reverb)
Photos
1/14
Walrus Audio MAKO R1 (High-Fidelity Stereo Reverb)

Réverb Guitare de la marque Walrus Audio .

Écrire un avis

Walrus Audio a présenté sa série Mako au NAMM 2020 avec sa pédale de delay D1 particulièrement bien reçue. En ce début d’année 2021, la marque américaine a ajouté deux pédales à la série Mako : l’ACS-1, simulateur d’amplis et d’enceintes et la R1, une réverbe stéréo haute fidélité sur laquelle j’ai la joie de me pencher aujourd’hui.

WalrusR1-3Dès la découverte de la pédale, on retrouve le design soigné, solide et compact de la série Mako. Comme ses sœurs, la R1 dispose de six potentiomètres dont la résistance permet des réglages fins et de trois mini-switches auxquels viennent s’ajouter deux foot switches. Le fonctionnement de la pédale est assez intuitif et on la prend vite en main. Walrus Audio propose avec la R1, six algorithmes de réverbe de qualité studio dont on peut modifier tous les aspects puis les enregistrer dans un des neuf emplacements de mémoire interne à la pédale. On retrouve les entrées stéréo (L+R) sur le côté droit de la pédale, les sorties stéréo (L+R) sur le côté gauche, accompagnées d’un port USB pour la mise à jour du firmware et de la fiche d’alimentation. Comme les autres pédales de la série, la R1 fonctionne sous 9 volts et nécessite une intensité de 300 mA. Enfin, le dessus de la pédale accueille deux fiches MIDI, une MDI IN et une MIDI THRU. En effet, on peut contrôler chaque paramètre de la pédale via MIDI et étendre le nombre de préréglages à 128. Quand on passe d’un preset à un autre, le premier continue naturellement alors que le second est déjà chargé. Les réglages présents sur la pédale sont les suivants :

  • Decay : ajuste la longueur de la chute de la réverbe

  • Swell : applique un effet de Swell aux signaux Dry et Wet pour des textures sonores assez particulières et aériennes

  • Mix : effectue la balance entre les signaux Dry et Wet. Sur sa position minimum, on n’entend que le son Dry et sur sa valeur maximum on n’entend que la réverbe

  • Tweak : réglage relié à un mini-switch (Rate, Depth, Pre-delay)

  • Prog : permet de basculer entre les six algorithmes différents

  • Tune : réglage relié à un mini-switch (Lo, High, X)

  • Mini-switch gauche : permet de régler la vitesse et la profondeur du LFO appliqué à la réverbe ainsi que son prédélai

  • Mini-switch central A/B/C : permet de naviguer entre les trois banques de mémoire interne

  • Mini-switch de droite : ajuste l’égalisation de la réverbe (aigus et graves) et un paramètre « X » qui change selon l’algorithme sélectionné

WalrusR1-5On se rend bien compte sans même l’avoir branchée, que la R1 offre une grande polyvalence et un contrôle très étendu sur de nombreux paramètres de réverbe. Les six algorithmes sélectionnés par Walrus Audio sont les suivants :

  • Spring : émulation d’une réverbe à ressorts que l’on trouve dans les amplis à lampes. Le réglage « X » ajuste une légère touche de saturation appliquée à la réverbe

  • Hall : simule l’acoustique des grandes salles de concert/stades. Le réglage « X » ajuste la taille de la pièce pour des couleurs différentes et de très longues réverbes

  • Plate : algorithme basé sur la célèbre EMT 140, une réverbe à plaques avec une jolie diffusion. Le contrôle « X » ajoute une légère saturation avant d’attaquer la réverbe

  • BFR : Big F*****g Reverb. Offre encore plus que le mode Hall. Le réglage « X » ajuste la diffusion du delay multi-tap utilisé pour créer cet algorithme

  • Refract : réverbe avec quelques défauts et bugs (« Glitch ») de taille assez large. Le réglage Rate ajuste la fréquence à laquelle ces bugs se font entendre et le réglage Depth contrôle le volume de ces bugs. Le réglage « X » ajuste le son de ces bugs, soit un côté lo-fi soit un côté très brillant et détaillé

  • Air : offre une grande réverbe avec une légère dose de Shimmer. Le réglage « X » ajuste le volume de cet effet Shimmer

La réverbe hi-fi ultime

WalrusR1-11Que ce soit pour créer des subtiles réverbes plutôt discrètes ou au contraire, des effets beaucoup plus ostentatoires, la R1 saura répondre à de multiples attentes. En plus des six algorithmes de qualité studio et des nombreux paramètres, la pédale offre trois modes de Bypass : True Bypass, DSP+True Bypass (avec les queues de réverbe) et DSP Bypass (avec queue de réverbe). En mode True Bypass, la pédale utilise un relais pour couper la réverbe. En mode DSP+true Bypass, la méthode est identique mais une fois que la réverbe ne sonne plus. En mode DSP Bypass, le relais est bloqué sur sa position ON et c’est le DSP de la pédale qui la désactive une fois que la réverbe a terminé de sonner.

Le premier foot switch sert donc à activer/désactiver la pédale et le second foot switch donne accès à deux fonctions momentanées. La première fonction s’active quand on applique une pression sur ce foot switch : la réverbe de la dernière note jouée se prolonge indéfiniment en fond pendant qu’on joue par-dessus. La seconde fonction s’active en maintenant une pression prolongée sur ce foot switch, on entend alors la réverbe se prolonger alors qu’on peut jouer par-dessus avec le même algorithme. Ces fonctions momentanées permettent d’utiliser la réverbe comme un effet à part entière et étendent davantage les possibilités offertes par la pédale. Mais ce n’est pas tout ! La R1 étant stéréo, Walrus a eu la bonne idée d’intégrer la possibilité d’ajuster la largeur de l’image stéréo. Pour ce faire, on place le mini-switch de droite sur sa position « X » et on maintient une pression continue sur le foot switch Bypass. Quand ce dernier clignote, le potard Tune sert alors à ajuster la largeur de la stéréo : étroite sur sa position minimum, stéréo standard avec le potard à midi et large avec le potard à fond. C’est une fonction très pratique pour bien asseoir la guitare (ou tout autre instrument branché dans la R1) dans l’espace stéréo du mix. On garde le contrôle sur la largeur de la réverbe ce qui permet de réellement varier le ressenti. Dans cette même optique, Walrus Audio a eu l’intelligence d’offrir la possibilité d’égaliser la réverbe grâce aux réglages Lo et High. On peut alors jouer sur ces deux paramètres pour éclaircir ou assombrir la réverbe selon le résultat souhaité. C’est une fonction très appréciable d’autant qu’elle est facilement accessible et très musicale. La R1 a beau disposer d’une pléthore de réglages, ces derniers sont tous facilement accessibles et c’est bien là le point fort de cette pédale : son ergonomie est particulièrement bien pensée et la rend facile et agréable à utiliser.

Air BIG - Clean_Dirty_Shimmer
00:0002:23
  • Air BIG - Clean_Dirty_Shimmer02:23
  • Air Medium - Clean_Dirty01:39
  • BFR BIG - Clean_Dirty_Modulation01:11
  • BFR Medium - Clean_Dirty01:30
  • Hall Big - Clean_Dirty_Swell_Modulation01:46
  • Hall Medium - Clean_Dirty_Swell01:29
  • Plate Big - Clean_Dirty_Modulation01:32
  • Plate Medium - Clean_Dirty01:28
  • Refract BIG - Clean_Dirty_Glitchy01:22
  • Refract Medium - Clean_Dirty01:25
  • Spring Big - Clean_Dirty_Modulation02:36
  • Spring Medium - Clean_Dirty_Swell01:45

Pas besoin de dépenser un R1

WalrusR1-4Bien que son tarif se situe au-dessus des 350 €, la R1 offre un rapport qualité/prix assez intéressant tant elle est complète et sonne bien. Les six algorithmes permettent de varier les plaisirs et de spatialiser l’instrument qu’on branche dans la pédale de manière très musicale. Les options sonores sont multiples et le côté « hi-fi » de la réverbe la rend très attachante et vite indispensable. Que ce soit pour envelopper légèrement un son un peu trop sec ou pour noyer littéralement un instrument dans une jolie ambiance, la R1 saura répondre présente dans presque tous les cas de figure. Tous les programmes ont leur charme et leurs spécificités mais on trouve le son adéquat très vite tant la pédale est intuitive.

L’ajout d’un effet de modulation lui permet d’être encore plus polyvalente et d’atteindre des sons très sympas et inspirants. On se familiarise très rapidement avec cette petite pédale dont on a vite du mal à se passer. On a vraiment le sentiment que la marque a pensé à tout et la pédale est aboutie à tous les points de vue. Bravo Walrus !

Conditions du test : Fender American Original Custom Telecaster - Catalinbread Dirty Little Secret (pour les sons Dirty sur les réglages Medium) - JHS SuperBolt V2 (pour les sons Dirty sur les réglages BIG) - Walrus Audio ACS-1 (preset Fullerton avec deux enceintes différentes à gauche et à droite) - Walrus Audio R1 - Audient iD22 - Logic Pro X

  • WalrusR1
  • WalrusR1-2
  • WalrusR1-3
  • WalrusR1-4
  • WalrusR1-5
  • WalrusR1-6
  • WalrusR1-7
  • WalrusR1-8
  • WalrusR1-9
  • WalrusR1-10
  • WalrusR1-12
  • WalrusR1-11
  • WalrusR1-13

 

9/10
Award Valeur sûre 2021
Points forts
  • Sonorités au top
  • Polyvalence extrême
  • Ergonomie ultra bien pensée
  • Facile à utiliser
  • Stéréo en entrée/sortie
  • Nombreuses fonctions très intelligentes
  • Boîtier robuste
  • Fonctions momentanées très chouettes
Points faibles
  • On aurait aimé un potentiomètre cranté pour naviguer entre les différents programmes
  • ganoderma
    ganoderma
    Nouvel AFfilié
    8 posts au compteur
    tordu de rire (en rapport avec le titre). merci de nous faire rire en ces temps......ouai bon!
  • iktomi
    iktomi
    Je poste, donc je suis
    5876 posts au compteur
    Ha bin c'est pas faute d'en avoir étalé partout à sa sortie pourtant en ce qui me concerne.
    Mais pour les autres, tu as plein d'éléments de réponse dans les articles la concernant.
    (et l'équipe est disponible et sympa, et ils bossent entre autre sur une version avec 2 moteurs)

    D'ailleurs la vidéo de Burgs est à ma connaissance la seule qui montre l'anti-shimmer avec le réglage doppler (à la toute fin), partout ailleurs il n'y a que le réglage rumble (même sur le test de AF) qui est montré.
  • Kamuzik
    Kamuzik
    Posteur AFfamé
    252 posts au compteur

    Il y a un outsider dont personne ne parle (distribution confidentielle ? Déficience auditive des musicos français ?), c'est la Specular Tempus de GFI Systems, dont la beauté est peut-être encore supérieure à la Ventris. Il suffit d'écouter les tests sur YouTube pour être convaincu ! Pour à peine plus cher que la Walrus, elle propose aussi des delays et des super modulations. Je ne pourrai jamais plus m'en passer !
  • props
    props
    Je poste, donc je suis
    5029 posts au compteur
    Citation de Red Led :
    Pour ceux qui cherchent les meilleures réverbes à ressort numériques, allez zieuter du côté de Source Audio :bravo:


    En effet, ils ont fait très fort.
    Ils ont été mon choix #1 pour ma prochaine reverb mais depuis, deux autres modèles les enterrent littéralement : la Surfy Bear et Gamechanger Audio Light Pedal (normal, elles ont de vrais ressorts :bave:)
  • Red Led
    Red Led
    Admin
    2933 posts au compteur
    J'ai la Ventris et l'algo Room et juste magnifique, alors qu'il est souvent raté chez la concurrence. Après, les autres algos sonnent aussi d'enfer.
  • updownleftright
    updownleftright
    Posteur AFfamé
    498 posts au compteur
    Citation de Red Led :
    Pour ceux qui cherchent les meilleures réverbes à ressort numériques, allez zieuter du côté de Source Audio :bravo:

    C'est fait, et c'est vraiment les plus hallucinantes du marché! :bravo:
  • Red Led
    Red Led
    Admin
    2933 posts au compteur
    Pour ceux qui cherchent les meilleures réverbes à ressort numériques, allez zieuter du côté de Source Audio :bravo:
  • props
    props
    Je poste, donc je suis
    5029 posts au compteur
    Citation de Brihaspati :

    En ce qui concerne la partie réverbe à ressorts, je n'ai jamais compris comment on pouvait apprécier cette texture de son, qui fait à mon sens pâle figure face à n'importe quelle autre réverbe.


    Les goûts et les couleurs....

    Spoiler - Cliquer ici pour lire la suite


    Je rejoins Hushman sur le fait que les fabricants se sentent obligés de mettre un algo de chaque type de reverb dans leurs produits. C'est un peu comme pour les types d'amplis, l'idée qu'il faut absolument proposer un Fender, un Vox et un Marshall, sinon ça ne se vendra pas.
    A vrai dire très peu de fabricants proposent des pédales numériques de reverb à ressorts de qualité. C'est un effet complexe à reproduire, certes, mais EHX pour ne citer qu'eux s'en sort plutôt bien pour un tarif modeste. Au tarif de la R1 Walrus aurait donc pu faire un effort.
  • iktomi
    iktomi
    Je poste, donc je suis
    5876 posts au compteur
    Avoir le choix d'une reverb qui "sonne dépassée" n'a pas moins de sens que d'avoir le choix de faire du lo-fi, du 8bits ou tout type de sonorité "détériorée" ou de "mauvaise qualité"...
    Tant que c'est une option, comme toutes les autres, ça devrait contenter tout le monde.
  • Hushman
    Hushman
    Admin
    2682 posts au compteur
    Citation de Brihaspati :
    Hushman, j'ai adoré ton jeu sur ce test ; je trouve, au-delà du savoir-faire technique, que tu as su mettre en valeur la musicalité de chaque preset et proposer des extraits réellement inspirants. Merci à toi pour cela.
    En ce qui concerne la partie réverbe à ressorts, je n'ai jamais compris comment on pouvait apprécier cette texture de son, qui fait à mon sens pâle figure face à n'importe quelle autre réverbe. Je sais bien qu'historiquement on n'avait accès qu'à ça sur les amplis, que cela vaut (peut-être) mieux que rien, et surtout que nos oreilles ont fini par s'y habituer, mais qu'on puisse vouloir choisir cela aujourd'hui au milieu d'autres possibilités, ça me dépasse. Pour le dire autrement, je me demande si c'est vraiment ce preset qui est mauvais ou si ce n'est pas plutôt qu'il arrive après tous les autres et que dans cette configuration n'importe qu'elle réverbe à ressort serait écartée.

    Wow merci beaucoup beaucoup pour ton retour, ça fait super plaisir ! Pour rebondir sur le sujet de la réverbe Spring, je pense que les fabricants sont un peu "obligés" de proposer un algorithme de ce type, il y aura toujours des musiciens qui cherchent ce type de réverbe pour telle ou telle utilisation. J'ai personnellement toujours bien aimé les réverbes Spring, mais ce n'est qu'une question de goût et de style musical abordé aussi ? Je joue de tout et c'est vrai que pour une petite rythmique Surf', j'ai rien trouvé de mieux haha ! Merci encore pour tes compliments :)
  • Brihaspati
    Brihaspati
    Nouvel AFfilié
    32 posts au compteur
    Hushman, j'ai adoré ton jeu sur ce test ; je trouve, au-delà du savoir-faire technique, que tu as su mettre en valeur la musicalité de chaque preset et proposer des extraits réellement inspirants. Merci à toi pour cela.
    En ce qui concerne la partie réverbe à ressorts, je n'ai jamais compris comment on pouvait apprécier cette texture de son, qui fait à mon sens pâle figure face à n'importe quelle autre réverbe. Je sais bien qu'historiquement on n'avait accès qu'à ça sur les amplis, que cela vaut (peut-être) mieux que rien, et surtout que nos oreilles ont fini par s'y habituer, mais qu'on puisse vouloir choisir cela aujourd'hui au milieu d'autres possibilités, ça me dépasse. Pour le dire autrement, je me demande si c'est vraiment ce preset qui est mauvais ou si ce n'est pas plutôt qu'il arrive après tous les autres et que dans cette configuration n'importe qu'elle réverbe à ressort serait écartée.
  • Toinou 092
    Toinou 092
    Posteur AFfiné
    164 posts au compteur
    C'est vrai qu'elle est affreuse la Spring :mdr:
Voir les réactions précédentes

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.