Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
pédago

Soigner une extinction de voix

Les remèdes contre les problèmes de voix

Vous partez demain pour une tournée mondiale, ou vous devez commencer l’enregistrement de votre double album à Abbey Road, et là, bien sûr, c’est classique, vous vous réveillez avec, pour tout moyen de communication, un chuintement douloureux émanant des profondeurs méphitiques de votre larynx, qui relève plus du grincement de la porte du garage que des flamboyances harmoniques du refrain de « We Are The Champion » sur lesquelles vous comptiez… Pas de panique cependant, on va tâcher de trouver quelques solutions…

Premier diagnostic

Assez facile à faire, le diagnostic de l’extinction de voix mérite cependant qu’on lui applique quelques nuances, importantes pour la suite immédiate de cette carrière qui vous paraît, elle aussi, brisée.

On distingue en effet couramment la dysphonie et l’aphonie, la première précédant généralement la seconde. Enrouement, descente du timbre dans les fréquences grave et difficulté à clarifier l’émission des aigus, faible puissance et impossibilité de contrôler clairement la hauteur des notes sont les symptômes de la dysphonie, pouvant résulter de nombreux facteurs, comme les conditions climatiques (froid ou sécheresse), les répètes trop longues, le forçage des cordes (vous voyez parfaitement ce dont il s’agit !), ou encore, le stress avant une date importante… 

Rassurez-vous, rien n’est encore dramatique, et l’on peut à ce stade éviter, avec quelques petits trucs, l’aphonie complète, où la voix n’est plus alors que chuchotements, mais sans cris cette fois !

Les remèdes de grand-mères

De nombreuses écoles s’affrontent dans le domaine de la recette miracle, et les chanteurs ont tous leurs petites routines personnelles. Mais voici quelques baumes faciles à mettre en œuvre, et qui ont fait universellement leurs preuves.

  • Tout d’abord, commencez par vous taire complètement, et n’essayez surtout pas de forcer, et d’empirer votre état en essayant à tout prix de passer par-dessus ce terrible voile, en vous raclant la gorge, par exemple. Le repos total des cordes vocales, mais aussi de votre organisme (un bon dodo !) est le premier facteur d’amélioration rapide, et peut s’avérer miraculeux si on l’applique à la lettre. Pensez également à utiliser la bonne grosse écharpe en laine qu’on vous a tricoté pour votre anniversaire : radical !
  • Il convient ensuite de faire des gargarismes qui vont apaiser les cordes vocales et les désinfecter. Le liquide ne coule pas sur les cordes vocales mais cependant la vapeur et les huiles essentielles créées par le liquide chaud et le gargarisme vont calmer les cordes. Les 3 principaux produits sont le miel, le thym, et le citron. Le mélange des 3 est donc particulièrement efficace, et vous pouvez vous préparer une infusion bien chaude avec une branche de thym, 3 cuillérées de miel et un demi-citron pressé, que vous boirez une fois tiède en faisant en même temps un gargarisme.
  • La propolis, qui est un antibiotique naturel fabriqué par les abeilles, possède également des vertus thérapeutiques impressionnantes pour les cordes vocales. On en trouve facilement en pharmacie sous forme de sprays qui seront faciles à utiliser, parallèlement aux infusions.

Aphonie

Si les choses se dégradent, ou que 48 heures n’ont pas suffi pour apporter une nette amélioration du cui-cui, consultez sans attendre un médecin, qui pourra éventuellement vous faire faire des  examens pour déterminer les causes précises de votre symptôme, et vous prescrire un traitement plus agressif : cortisone, antibiotiques, chirurgie… Mais on n’en est pas encore là !

  • Marianne TONDAT
    Marianne TONDAT
    Posteur AFfranchi
    68 posts au compteur
    Oui de la simple vapeur d'eau est efficace. Car la muqueuse qui recouvre les cordes vocales est bourrée d'acide hyaluronique aux propriétés hydrophiles, c'est à dire qu'il capte toute molécule d'eau passant dans ses parages.
    La vapeur d'eau inhalée est donc un excellent moyen de faire voyager des molécules au plus près des cordes vocales sans risque de fausse-route.
    Car en vrai, à l'origine, le larynx a essentiellement un rôle de barrière/ sphincter aux aliments et aux liquides (de notre salive et des boissons) pour éviter que ça ne fasse "fausse-route" dans les poumons et pour s'assurer que ça passe bien dans l'oesophage.
    La fonction phonatoire (voix et chant) du larynx n'est "qu'accessoire"; mais c'est le même organe qui assure ces deux fonctions (ce qui est complètement dingue quand on y réfléchit !! Je kiffe...)
  • Sigir
    Sigir
    AFicionado
    1225 posts au compteur
    OK, c'est clair, merci.
    Ceci dit, quand on a mal à latête, on ne s'enfonce pas l'aspirine dans le crâne, et c'est valable pour de très nombreux soins.

    Donc de la simple vapeur d'eau est efficace ?

  • trazom
    trazom
    AFicionado
    1633 posts au compteur
    Non, elle veut dire que rien ne peut passer sur les cordes vocales.
    Elles ne sont absolument pas sur le trajet bouche -> estomac qu'empruntent les liquides et aliments. Elles sont par contre sur le trajet bouche -> poumons, qu'emprunte l'air que tu respires.
    Si tu avales un litre de miel, pas une seule goutte ne touchera les cordes vocales.
  • Sigir
    Sigir
    AFicionado
    1225 posts au compteur
    Tu veux dire rien ne doit passer sur les cordes vocales à part de la vapeur d'eau ?
  • Marianne TONDAT
    Marianne TONDAT
    Posteur AFfranchi
    68 posts au compteur
    Rien de plus efficace qu'une inhalation d'eau chaue, une serviette sur la tête. Rien ne passe sur les cordes vocales sinon...
  • modulo20
    modulo20
    Nouvel AFfilié
    8 posts au compteur
    Citation de Pulseconcept :
    Un conseil lorsqu on doit absolument chanter et que la voix se barre, c'est de croquer dans des racines de gingembre, c'est dégueu, mais çà tient le temps d'un concert.
    Apparemment çà resserre les cordes vocales ...
    J'avais testé et çà marche, par contre après on est sur d'etre aphone pour le jour d après .... donc à prendre en cas de dernier recours ...
    Me souviendrait tjs de la tronche des autres du groupe, quand je me suis pointé avec mes racines de gingembre :) lol


    Et le miel c'est pas efficace ? parce que ça doit être meilleur que les racines de gingembre quand même !!;)
  • maikeul84
    maikeul84
    Posteur AFfiné
    206 posts au compteur
    ;)
  • trazom
    trazom
    AFicionado
    1633 posts au compteur

    Ah, ça, c'est assez drôle.

  • maikeul84
    maikeul84
    Posteur AFfiné
    206 posts au compteur
    @trazom

    il faut t'entrainer à lire.

    Dans quelques temps tu liras plus vite.
  • neige
    neige
    Posteur AFfranchi
    95 posts au compteur
    Je reviens sur le sujet :
    - Il faut vraiment éviter le coca cola , vraiment une saloperie pour les chanteurs
    (reflux et tout ce qu'on ne sait pas sur le produit)

    - Certains effets (type auto tune) exagérés on tendance à favoriser les extinctions de voix..

    - lorsqu'on place bien sa voix, les soucis sont moins présents. Mais parfois, le rendu est moins "conforme" (dans les aigus , type voix de tête) à l'attente..
    Il faut travailler ça avec un prof, François Valade sur Paris enseigne ce type d'approche.

    - Personnellement, l’orthophonie m'a permis de comprendre les mécanismes et les praticiens ont en général une bonne écoute (zic). En revanche, les méthodes basées sur la sophrologie..de mon point de vu, c'est un peu "la poudre de perlimpinpin"
  • Marianne TONDAT
    Marianne TONDAT
    Posteur AFfranchi
    68 posts au compteur
    Bonjour à tous,

    Ce sujet est vraiment passionnant. Mais il mérite d'être nuancé par quelques données fondamentales:

    - quel est l'état des cordes vocales, d'un point de vue physiologique et dynamique?

    - Où en est votre audition?

    - Quel est votre style musical, la fréquence de la pratique, les conditions de cette pratique (nombre de répét' / prestas?) Et quel est le lien entre cette fréquence et la fréquence des troubles vocaux?

    - Quel est votre geste vocal dans votre voix parlée?

    - Quelle est votre configuration technique de voix (micros, effets...)?

    Et c'est seulement lorsqu'on sait tout cela qu'on peut commencer à réfléchir sur les modalités à appliquer.

    D'où la fameuse question finale : qu'est-ce que vous est prêt à faire et à mobiliser dans votre quotidien pour votre voix?

    Là, il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Chacun fait avec ce qu'il est.

    L'essentiel est de discuter avec des professionnels pour trouver sa réponse. N'hésitez surtout pas à consulter un phoniatre, il pourra vous guider vers d'autres spécialiste pour des examens complémentaires ou de la rééducation le cas échéant.

  • trazom
    trazom
    AFicionado
    1633 posts au compteur
    Ah mince, 5 mois pour lire ta réponse, Maikeul, ce qui signifie 5 mois de plus de ma vie perdus à vivre dans l'ignorance et dans la croyance. Merci pour tes lumières, ô, toi qui a la connaissance. J'arrête immédiatement le miel, le thym et le citron, mais si tu le permets, j'aimerais continuer le doigt dans le cul, j'y ai pris goût.
Voir les réactions précédentes

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre