• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Test du Tech 21 Hot-Rod Plexi

Test

Le 3 corps en boîte

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Bien que la plupart des modélisations d’amplis soient numériques, Tech 21 a toujours misé sur l’analogique pour ses émulations. Et la pédale Hot-Rod Plexi (179 €) en est un exemple récent. Elle a été conçue pour être utilisée avec un ampli et n’a donc pas de simulation de haut-parleur, contrairement aux pédales de la série SansAmp.

Selon Tech 21, la Hot-Rod Plexi simule un « stock ‘68 Plexi ». Pour des raisons légales, le fabricant ne cite pas la marque Marshall, mais le nom et le son de la modélisation laissent peu de place au doute. 

Description

Logé dans un robuste châssis en métal noir à lettrage doré, le Hot-Rod Plexi possède deux footswitches : l’un active l’effet en mode « Stock », l’autre ajoute un boost qui augmente le gain jusqu’à 28 dB selon la position du bouton Hot. C’est très pratique en live, spécialement pour passer des parties rythmiques aux passages solos.

Tech 21 Hot-Rod Plexi

Au-dessus du bouton Hot, on trouve quatre autres réglages qui permettent de contrôler la tonalité et l’intensité de la distorsion. Utilisez le bouton Drive pour définir le niveau de saturation de base que vous pourrez ensuite augmenter en mode Hot. Le bouton Level est utile pour régler le volume global, et ainsi compenser les écarts de volume résultant des différents réglages de Drive.

Le bouton Tone contrôle un filtre passe-bas dont la fréquence de coupure est réglable de 10 à 1 kHz. Le filtre est plat quand le bouton est entièrement ouvert et atténue de plus en plus le haut du spectre au fur et à mesure qu’on approche de la butée gauche.

Le bouton Punch amplifie ou atténue le signal à 500 Hz. L’amplification correspond à la moitié droite de la course du bouton, l’atténuation à la moitié gauche. L’amplification permet d’épaissir le bas médium pour faire ronronner chaleureusement.

Le Hot-Rod Plexi peut être alimenté par un bloc 9V DC standard, par exemple le Tech 21 DC2 (non fourni), ou par une pile alcaline 9V. Concernant le fonctionnement sur pile, le manuel annonce une impressionnante durée de vie d’environ 100 heures. Malgré tout, si vous utilisez la pédale pour des concerts, il sera probablement préférable de faire l’acquisition d’un bloc d’alimentation, à moins que votre pedalboard n’en possède déjà un.

C’est live ? 

J’ai utilisé le Hot-Rod Plexi sur scène et en répétition et j’ai été très impressionné par le son. Bien entendu, le son de votre ampli affectera fortement le rendu final. Cependant, la pédale semble capable de colorer n’importe quel ampli pour lui donner une personnalité très Marshall.

J’ai utilisé la pédale avec ma réédition de Fender Twin-Reverb (Blackface), mais aussi avec un Orange Crush Pix CR35LDX, un ampli d'étude à transistors équipé d’un haut-parleur de 10 pouces. J’ai obtenu des sons plus gros et plus gras avec les lampes et les haut-parleurs 12 pouces du Twin, mais la pédale a donné aussi de très bons résultats avec l’Orange Crush.

La Hot-Rod Plexi n’a pas qu’une corde à son arc, car elle permet de varier l’intensité du gain pour produire des sons très différents. En fermant presque totalement le Drive, on peut obtenir un son clair d’ampli à lampes avec une légère touche de crunch. En ouvrant progressivement le Drive, on démarre avec un son crunch très blues pour finir avec un son high-gain implacable. Soyez prudent avec l’égalisation quand le gain est élevé afin d’éviter que le bas médium devienne brouillon.

À l’écoute

Voici quelques exemples audio pour vous donner une idée de ce dont est capable la Hot-Rod Plexi. Ils ont été enregistrés avec le Twin et l’Orange Crush mentionnés plus haut, un Shure SM57 et Pro Tools. J’ai joué une strat ESP équipée de micros Fender Lace Sensor.

Pour montrer dans quelle mesure le son de l’ampli affecte le rendu final, voici la même partie de guitare jouée avec le Twin et l’Orange. Vous entendrez l’Orange en premier, puis le Twin après un court silence.

00:0000:00

Cette fois le réglage de Drive est plus élevé et le boost est activé. Ici encore, vous entendrez d’abord l’Orange puis le Twin.

00:0000:00

Ici, j’ai baissé le Drive (il est en milieu de course), désactivé le boost et joué quelques phrasés bluesy avec le Twin.

00:0000:00

Pour illustrer la polyvalence de la bête, voici une partie en son clair jouée avec le Twin, le Drive étant réglé au minimum.

00:0000:00

Chaud devant 

La Hot-Rod Plexi (189 €) tient ses promesses : elle fait rentrer le gros son chaud typé Plexi dans une petite boîte en métal. Il est maintenant possible d’avoir la sensation de jouer un Marshall trois corps sans devoir le promener à travers le monde. Le circuit de la Hot-Rod Plexi et ses quelques réglages seront aussi implantés dans le multi-effet Fly Rig 5 que nous testerons bientôt. Suite au prochain épisode...

Notre avis :
Points forts Points faibles
  • Excellente émulation de Plexi
  • La fonction Hot ajoute un boost réglable commandé par footswitch
  • Réglages d’égalisation polyvalents
  • Durée de vie de la pile
  • Peut sonner un peu brouillon quand le gain est élevé
  • Bloc d’alimentation non fourni
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail