Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Eventide Generate by Newfangled Audio
Photos
1/8

Test Eventide Generate by Newfangled Audio

Autre synthétiseur virtuel de la marque Eventide appartenant à la série By NewFangled Audio

Écrire un avis ou Demander un avis
Association de bien-penseurs
9/10
Partager cet article

Suite logique du synthé monodique Pendulate (gratuit) dévoilé quelques semaines plus tôt, Generate est un synthé polyphonique de 8 voix maximum, fruit d’une collaboration entre Newfangled Audio et Eventide.

Ancien ingé­nieur du trai­te­ment du signal pour Even­tide, Dan Gilles­pie fonde Newfan­gled Audio en 2015 et c’est déjà en colla­bo­ra­tion avec Even­tide qu’il dévoile une belle suite de plug-ins orien­tée maste­ring. Quand on parle trai­te­ment du signal, le label Even­tide est à l’ori­gine de certains des effets qui ont le plus marqué la musique des 20 dernières années, mais il aura fallu plus de 40 ans à la marque améri­caine pour dévoi­ler un synthé ! C’est donc chose faite et ils ne se contentent pas ici d’un simple synthé sous­trac­tif avec ses formes d’ondes basiques. Loin de là.

Le chaos dans la machine

 

Eventide Generate by Newfangled Audio : Capture d’écran 2020-09-23 à 13.35.06La tech­no­lo­gie mise en avant ici est un oscil­la­teur censé repro­duire des objets physiques instables et chao­tiques. Il n’y a qu’un oscil­la­teur et vous avez le choix parmi cinq phéno­mènes. D’abord on a le géné­ra­teur inti­tulé Double Pendu­lum. En physique, un double pendule est un pendule au bout duquel on en atta­che­rait un autre. Sans aller trop dans les détails, la trajec­toire d’un double pendule est prédic­tible, mais plus on intro­duit de variables (Chaos Amount dans ce cas-là) plus sa trajec­toire est complexe. Je ne me risque­rai surtout pas d’es­sayer ici d’ex­pliquer des phéno­mènes comme le Vortex, le Pulsar, le fonc­tion­ne­ment d’une Turbine ou les tenants et les abou­tis­sants d’une décharge (Discharge) élec­trique, mais voici les options qui sont à votre dispo­si­tion. L’os­cil­la­teur de Gene­rate est donc composé de géné­ra­teurs de chaos qui vont ajou­ter des harmo­niques et de l’in­sta­bi­lité à votre son de base. En bref, vous passez d’un son simple à un son plein d’har­mo­niques qui évolue dans le temps sans pour autant être inuti­li­sable. On a en fait affaire ici à une sorte de potion magique entre synthèse addi­tive et FM le tout repo­sant sur la géné­ra­tion d’os­cil­la­tions complexes. Je dois dire qu’en passant en revue certains des 658 presets, le résul­tat est là : les sono­ri­tés sont modernes, nova­trices, riches et animées. L’os­cil­la­teur dispose égale­ment de 2 sous-oscil­la­teurs synchro­ni­sables à une gamme donnée. De quoi rajou­ter du corps à votre son. 

West-coast 

L’étape qui suit l’os­cil­la­teur est basée sur un module issu du fameux synthé « west-coast » Buchla. On parle ici de wave-folding (pliage d’onde en français). L’idée est de pous­ser le gain de l’étage d’am­pli­fi­ca­tion pour géné­rer des harmo­niques et venir gros­sir le son. Ce module est vrai­ment bien venu car, avec ses trois variantes, il apporte un gros impact, notam­ment sur les basses. L’al­go­rithme « animate » permet même de le faire évoluer dans le temps. Rien qu’entre ces deux modules, on obtient rapi­de­ment un son riche et évolu­tif. Le signal passe ensuite dans un Low Pass Gate à plusieurs pôles. Le Low Pass Gate est un mélange entre un filtre passe-bas et un VCA contrôlé par une enve­loppe ADSR. C’est donc avec ces trois modules, l’os­cil­la­teur pendu­laire, le wave-folder et le low pass gate que vous construi­sez la base de votre son. Ces trois étapes sont d’ailleurs habi­le­ment repré­sen­tées grâce à des anima­tions en arrière-plan des modules ce qui donne une bonne idée des trai­te­ments appliqués lorsque vous modi­fiez leurs para­mètres respec­tifs.

Ça module dans le vortex

Eventide Generate by Newfangled Audio : Capture d’écran 2020-09-23 à 13.33.15Tous les para­mètres des trois éléments prin­ci­paux sont modu­lables grâce à deux enve­loppes qui peuvent être au choix, ADSR, ADR ou ASR ainsi que 2 LFO aux formes d’ondes clas­siques, un sample & hold, un séquen­ceur à 8 pas et au MPE. Le séquen­ceur, bien qu’as­sez basique, vous permet­tra d’ajou­ter une dimen­sion ryth­mique à vos sons. Il est synchro­ni­sable au tempo et dispose de trois modes d’opé­ra­tion. En revanche, je n’ai pas bien compris pourquoi la vitesse du séquen­ceur ne va pas au-delà de 1/16 de pulsa­tions par minute lorsqu’il est synchro­nisé au tempo. Le MPE ou MIDI Poly­pho­nic Expres­sion est le proto­cole utilisé dans des machines aux contrôles multi­di­men­sion­nels telles que le Roli Seaboard ou encore l’Osmose de chez Expres­sive E. À mon grand regret, je n’ai pas eu accès à un contrô­leur MPE pour ce test et c’est dommage car certains sons très « orga­niques » donnent vrai­ment envie de tirer parti de ce genre de tech­no­lo­gie. Pour créer les connexions entre ces modules de modu­la­tions et les trois modules de base, les concep­teurs se sont inspi­rés du monde des synthés modu­laires. Par exemple en cliquant sur la forme triangle du LFO, on voit appa­raître un petit carré à côté de chaque desti­na­tion qu’il peut contrô­ler. Ce carré vous permet de contrô­ler la profon­deur de la modu­la­tion en posi­tif ou en néga­tif. Lorsque l’on passe la souris sur le para­mètre, on voit appa­raître une connexion entre ces deux modules. Lorsque la connexion et faite, le câble virtuel dispa­raît (option désac­ti­vable) afin de ne pas encom­brer l’in­ter­face. Vous visua­li­sez à présent le para­mètre qui est modi­fié par son cligno­te­ment en rythme avec le modu­la­teur. Simple et effi­cace ! Chaque modu­la­teur peut évidem­ment contrô­ler plusieurs para­mètres à la fois (jusqu’à 493 connexions selon Even­tide) ce qui donne rapi­de­ment des résul­tats inté­res­sants avec des textures qui bougent et qui grondent fort. 

L’ex­per­tise dans les effets 

Lorsque votre son est bien chaud, il passe ensuite dans une section d’ef­fets qui, contrai­re­ment à d’autres synthés sont vrai­ment de bonne qualité. En même temps on n’en atten­dait pas moins de la part d’une entre­prise qui a fait sa renom­mée grâce à des algo­rithmes d’ef­fets ! Le signal passe donc d’abord par un EQ suivi d’un chorus, d’un delay et enfin d’une reverb. Même si ces effets sont de très bonne facture, on regrette ici l’im­pos­si­bi­lité de les modu­ler grâce aux nombreuses sources de modu­la­tions. Ceci dit, ces effets ne sont pas du tout là pour faire joli et ils appor­te­ront une réelle profon­deur à vos patchs. Enfin, les concep­teurs ont eu la bonne idée d’ajou­ter un limi­teur para­mé­trable en bout de chaîne afin de contrô­ler tout ce chaos.

Une inter­face bien fice­lée 

Eventide Generate by Newfangled Audio : Capture d’écran 2020-09-23 à 13.35.25Au premier abord, l’in­ter­face peut sembler inti­mi­dante, mais elle est en réalité assez claire. Chaque para­mètre est à sa place et seule la section située en bas évolue en fonc­tion du para­mètre de modu­la­tion ou d’ef­fet sur lequel vous cliquez. Vous avez même le choix parmi trois couleurs d’in­ter­faces ; pratique pour s’y retrou­ver lorsque vous avez plusieurs instances du synthé ouvertes en même temps. Une belle inter­face avec des ondes qui bougent ça a toujours un prix. Ce prix c’est votre ordi­na­teur qui le paie lorsque vous empi­lez plusieurs instances de Gene­rate avec des auto­ma­tions et beau­coup de modu­la­tions dans votre DAW. Heureu­se­ment, vous pouvez désac­ti­ver la visua­li­sa­tion des formes d’onde ainsi que toute l’in­ter­face ce qui fera du bien à votre proces­seur ainsi qu’à votre RAM. Tout en haut se trouve la section de presets clas­sés d’abord par type pour les réglages d’usine et par artistes pour les réglages addi­tion­nels program­més par des sound desi­gners de renoms tels que la légen­daire Laurie Spie­gel pour ne citer qu’elle. On regrette toute­fois que tous les presets ne soient pas clas­sés par type, quitte à mention­ner le sound desi­gner à côté. On note aussi la présence bien­ve­nue d’un bouton inti­tulé RND pour random, qui vous permet en un seul clic de program­mer tous les para­mètres de manière aléa­toire. Tu voulais du chaos ? Reprends-en donc une petite louche !

Ça génère des envies !

Gene­rate est un synthé poly­pho­nique vrai­ment inno­vant qui saura ravir ceux qui sont à la recherche de textures nouvelles. Des sono­ri­tés types FM avec des cloches féériques aux basses sous stéroïdes capables de faire trem­bler votre studio en passant par des pads évolu­tifs, Gene­rate réus­sit le pari d’al­lier richesse et diver­sité des sono­ri­tés avec une inter­face simple et facile à prendre en main. Ajou­tez à ça le contrôle MPE et vous avez une machine complète, pas trop gour­mande en CPU qui saura vrai­ment vous surprendre sans jamais vrai­ment vous perdre. Mis à part l’im­pos­si­bi­lité de modu­ler les para­mètres des effets, Gene­rate réalise la prouesse, et je pèse mes mots, d’ap­por­ter quelque chose de nouveau et de rafraî­chis­sant dans le monde des synthés virtuels n’étant pas basés sur des samples. 

  • Eventide Generate by Newfangled Audio : Capture d’écran 2020-09-23 à 13.32.30
  • Eventide Generate by Newfangled Audio : Capture d’écran 2020-09-23 à 13.33.15
  • Eventide Generate by Newfangled Audio : Capture d’écran 2020-09-23 à 13.34.15
  • Eventide Generate by Newfangled Audio : Capture d’écran 2020-09-23 à 13.34.38
  • Eventide Generate by Newfangled Audio : Capture d’écran 2020-09-23 à 13.35.06
  • Eventide Generate by Newfangled Audio : Capture d’écran 2020-09-23 à 13.35.25

 

L'important c'est le synthé Voir tous les épisodes de "L'important c'est le synthé"
9/10
Points forts
  • Son moderne et flexible
  • Les effets Eventide sont très beaux
  • Simple à utiliser malgré un oscillateur complexe
  • 450 presets d’usine
Points faibles
  • Effets non modulables

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.