Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Hughes & Kettner Spirit 200 Floor
Photos
1/47

Test de la pédale Hughes & Kettner Black Spirit 200 Floor

test
23 réactions
Lumière Noire
9/10
Partager cet article

La firme d’outre-Rhin avait déjà frappé fort avec la sortie de la tête Black Spirit 200 et le combo 1x12, elle s’attaque désormais au format pédalier avec ce modèle Floor.

Test de la pédale Hughes & Kettner Black Spirit 200 Floor : Lumière Noire

À l’ins­tar de Kemper qui a dévoilé une version péda­lier de son célèbre Profi­ler, Hughes & Kett­ner a combiné les fonc­tions de la tête et l’er­go­no­mie du péda­lier FSM-432 MK III MIDI. L’am­pli reprend le design si cher à la marque avec son rétro-éclai­rage bleu devenu sa signa­ture iconique au fil des ans. On se souvien­dra notam­ment du TriAmp MKII ou du DuoTone, véri­tables fers de lance de la marque. Depuis la sortie du Switch­blade au début des années 2000, la marque alle­mande a déve­loppé une archi­tec­ture à 4 canaux que l’on retrouve sur tous ses amplis depuis comme les Tube­Meis­ter et Grand­Meis­ter. Le péda­lier reprend donc toutes les fonc­tions de sa grande sœur, la tête Black Spirit, avec ses effets inté­grés, son atté­nua­teur de puis­sance et sa Red Box. Design soigné et châs­sis robuste, le péda­lier Black Spirit 200 semble en avoir sous le capot et incarne une solu­tion tout-en-un plutôt pratique et compacte. 

Some Kind of Blue

BlackSpirit200Dès l’al­lu­mage, le Black Spirit 200 Floor nous rappelle qu’on est face à un produit Hughes & Kett­ner avec son joli rétro-éclai­rage bleu. Cela inscrit le produit dans la digne lignée de la marque et lui apporte un côté moderne. Par ailleurs, au-delà de l’as­pect pure­ment esthé­tique, cette lumière bleue peut avoir un côté pratique sur une scène sombre et permet­tra de loca­li­ser l’am­pli d’un coup d’œil. Comme la tête, le péda­lier est équipé de la tech­no­lo­gie « bionique » Spirit qui permet de recréer de manière analo­gique les sono­ri­tés et les réac­tions typiques d’un ampli à lampes. Hughes & Kett­ner reste très discret et évasif au sujet de cette tech­no­lo­gie. Pour la déve­lop­per, la marque a passé plusieurs années à analy­ser le fonc­tion­ne­ment interne d’un ampli et plus spéci­fique­ment les inter­at­trac­tions entre les diffé­rents blocs. Ce sont ces inter­ac­tions qui sont vecteur de la dyna­mique d’un ampli à lampes. Chaque partie de l’am­pli joue un rôle capi­tal dans le résul­tat sonore final ; c’est de ce constat que la marque est partie pour déve­lop­per la tech­no­lo­gie Spirit. L’am­pli­fi­ca­tion déve­loppe 200 watts à travers une ampli­fi­ca­tion à tran­sis­tors. 

BlackSpirit200-29Le panneau de contrôle du péda­lier est le même que celui de la tête et il est très clair et lisible. Un sélec­teur rota­tif permet de choi­sir entre les 4 canaux dispo­nibles (Clean, Crunch, Lead et Ultra). On ajuste ensuite le gain et le volume puis l’éga­li­sa­tion 3 bandes. Viennent ensuite le réglage du noise gate et du Sagging de l’am­pli. Ce réglage inter­vient direc­te­ment sur l’am­pli de puis­sance et en ajuste la réac­tion. Il s’agit d’un réglage assez fin placé sur un potard cranté à 8 posi­tions. Ce réglage déter­mine le taux de satu­ra­tion de l’am­pli de puis­sance ce qui induit plus ou moins de compres­sion et de tran­chant dans le son, à n’im­porte quel volume. Le potard Sagging permet égale­ment de choi­sir entre 8 modèles d’en­ceintes guitare modé­li­sées. L’am­pli dispose d’une fonc­tion Boost que l’on peut acti­ver par l’in­ter­mé­diaire du bouton pous­soir situé en façade ou direc­te­ment via le commu­ta­teur au pied. Ce Boost revêt une couleur diffé­rente selon le canal sur lequel on l’en­gage. C’est un peu comme avoir 4 pédales de boost diffé­rentes au pied. Les effets inté­grés (reverb, delay, chorus, flan­ger, phaser et tremolo) sont acces­sibles sur une seconde page de réglage acces­sible en appuyant sur le bouton FX ACCESS. Juste à côté de ce bouton se trouvent les commu­ta­teurs pour la boucle d’ef­fet et la sauve­garde de préré­glages (respec­ti­ve­ment bapti­sés FX LOOP et STORE) Vient ensuite le bouton d’al­lu­mage et d’ex­tinc­tion. La reverb est modé­li­sée sur une rerveb à ressorts et la longueur de la queue s’ajuste auto­ma­tique­ment à mesure que l’on augmente la valeur du potard. Le delay dispose d’un bouton au pied endos­sant la fonc­tion TAP. 

Plug me In

BlackSpirit200-10Le Black Spirit 200 Floor dispose de nombreuses entrées et sorties et boucles d’ef­fets. De gauche à droite, le panneau arrière se compose de : l’en­trée pour l’ali­men­ta­tion secteur, la Red Box inté­grée avec 2 sorties enceinte sur jack (8 ou 16 ohms) et 2 commu­ta­teurs permet­tant de choi­sir le type d’en­ceinte (Full Range ou Guitar) et la puis­sance de sortie de l’am­pli (2, 20 ou 200 watts). On trouve ensuite le bloc MIDI avec l’en­trée et le port MIDI Thru au-dessous duquel se trouve la boucle d’ef­fets. On dispose même d’une entrée auxi­liaire sur mini-jack. Enfin, une entrée sur XLR permet la connexion d’un système de retour. Cette entrée est direc­te­ment reliée à un petit potard de volume qui ajuste la balance entre le retour et le son de guitare. Sur le côté gauche se trouvent l’en­trée guitare et les 2 boucles bapti­sées Pre-Loop desti­nés à insé­rer des effets avant d’at­taquer l’am­pli (des effets type Over­drive par exemple). Ces 2 boucles sont program­mables et on peut les acti­ver/désac­ti­ver via 2 boutons pous­soirs situés sur le panneau de contrôle. Le côté droit de l’ap­pa­reil accueille le sélec­teur de mode et les entrées pour pédales d’ex­pres­sion au nombre de 2. Une sortie casque sur jack 6,35 mm est égale­ment dispo­nible en façade pour travailler en silence.

BlackSpirit200-9Le péda­lier MIDI inté­gré à l’am­pli peut fonc­tion­ner sous 3 modes d’opé­ra­tion : Preset Mode, Stomp Box Mode et Direct 7 Mode. Le mode Preset donne accès à 32 banques de préré­glages en conte­nant chacune 4 pour un total de 128 préré­glages acces­sibles au pied. Le mode Stomp Box donne accès aux 4 canaux et à l’ac­ti­va­tion/désac­ti­va­tion des effets. Enfin, le mode Direct 7 donne accès à 7 préré­glages parmi les 128 sauve­gar­dés. La créa­tion et la sauve­garde de préré­glages est très aisée, une longue pres­sion sur le bouton Store suffit à en créer un. Avec l’ap­pli­ca­tion iOs/Android, on peut même choi­sir préci­sé­ment où il sera sauve­gardé, sachant que l’ap­pli­ca­tion donne accès à 128 empla­ce­ments supplé­men­taires.

Le péda­lier intègre égale­ment le proto­cole Blue­tooth. Grâce à cet échange d’in­for­ma­tions sans fil, l’am­pli peut être piloté via l’ap­pli­ca­tion Black Spirit 200 dispo­nible pour iOS ou Android. De plus, il est possible d’en­voyer de la musique sur l’am­pli en Blue­tooth.  La musique sera distri­buée en stéréo haute qualité sur la sortie casque ou en mono via la sortie enceinte, si une enceinte est connec­tée.

Le Grand Bleu

En bran­chant une guitare dans le Black Spirit 200 Floor, on est tout de suite très agréa­ble­ment surpris par la simpli­cité d’uti­li­sa­tion. On obtient très vite un son satis­fai­sant et on se fami­lia­rise rapi­de­ment avec le panneau de contrôle. Les entrées et sorties sont rensei­gnées clai­re­ment et la connexion d’ef­fets externes, peu importe leur type, est très aisée. Le bloc dédié aux 2 sorties HP est lui aussi très clair : on sélec­tionne la puis­sance souhai­tée, on connecte une enceinte (Full Range Flat Response ou enceinte guitare) et c’est parti. 

Le son du canal Clean est très droit et pas très typé ce qui est un vrai plus pour l’am­pli. L’éga­li­sa­tion réagit bien, bien qu’elle soit passive, et on peut créer un son clair typé Fender, légè­re­ment creusé dans les médiums ou un son plus typé Vox avec une bosse dans les médiums. Le potard de gain est suffi­sam­ment progres­sif pour le régler avec préci­sion et faire satu­rer légè­re­ment le canal Clean. En utili­sant le boost sur le son clair, on obtient un « pushed clean » très satis­fai­sant et authen­tique. La dyna­mique est là, la chaleur aussi.

BlackSpirit200-16Le grain de la guitare connec­tée à l’am­pli est retrans­crit avec préci­sion et le niveau de sortie du micro influence gran­de­ment le niveau de satu­ra­tion. Les effets sont de bonne facture, parti­cu­liè­re­ment le delay et la réverb. Ils sont tous les 2 très natu­rels et pas du tout enva­his­sant, parfaits pour créer de belles ambiances discrètes ou des textures sonores très riches et aériennes. On tourne le sélec­teur rota­tif et on s’at­taque au son crunch. Le carac­tère du son ne change pas énor­mé­ment par rapport au canal précé­dent. On retrouve le même type de grain avec pas mal de basses et un très bon équi­libre global. Ce canal réagit très bien aux micros simples, doubles et même P-90. Encore une fois, on recon­naît bien l’iden­tité de la guitare qui est bran­chée. La course du potard de gain est bien progres­sive et le canal crunch déve­loppe des sons allant d’un son « pushed clean » à une satu­ra­tion bien épaisse si on ajoute le boost. Encore une fois, l’éga­li­sa­tion répond bien et on peut sculp­ter le son avec préci­sion. Les contrôles de l’am­pli de puis­sance -Presence, Reso­nance et Sagging – sont effi­caces égale­ment et on peut façon­ner la réac­tion du bloc de puis­sance avec préci­sion. Les effets à modu­la­tion sont un peu moins convain­cants que les effets tempo­rels. De plus, le réglage de vitesse n’est acces­sible que depuis l’ap­pli­ca­tion. C’est dommage. En revanche, le contrôle Inten­sity est bien conçu et on peut régler les effets de façon à ce qu’ils soient très discrets ou au contraire très présents.

IMG_0305En posi­tion­nant le commu­ta­teur sur la posi­tion Lead, on entre dans le terri­toire des satu­ra­tions plus épaisses et tran­chantes. Ce canal est égalisé très diffé­rem­ment des 2 premiers avec des médiums très présents et des aigus très clairs. On recon­naît le grain des amplis Hughes & Kett­ner, le TriAmp n’est pas loin. L’éga­li­sa­tion de ce canal rappelle celle des amplis Marshall, notam­ment le JCM800 avec ses médiums bien présents. La satu­ra­tion est sèche sans être trop agres­sive et la fonc­tion Boost resserre les basses pour davan­tage de punch.

Bien que le niveau de satu­ra­tion soit élevé, on peut travailler en silence grâce au noise gate doté de la tech­no­lo­gie IDB (Intel­li­gent Dual Break­point). Ce noise gate est placé juste après la section préam­pli­fi­ca­teur mais avant les effets de façon à ne pas couper les signaux du delay et de la réverb ce qui est bien pensé. Le canal Ultra est conçu pour les grosses satu­ra­tions et les sono­ri­tés métal. Ce canal est natu­rel­le­ment creusé dans les médiums et dispose d’une quan­tité impres­sion­nante de basses fréquences. Une attaque rapide et très précise carac­té­rise égale­ment ce canal taillé pour les styles les plus extrêmes. Les basses ont beau être bien présentes, elles sont natu­rel­le­ment resser­rées ce qui permet un son très sec, notam­ment en jeu de paume. On parvient à un son parfait pour le métal rapi­de­ment, avec ce « chug » si carac­té­ris­tique et une énorme présence.

Clean DI
00:0001:57
  • Clean DI01:57
  • Clean SM5701:57
  • Clean Ambiance DI00:52
  • Clean Ambiance SM5700:52
  • Clean Effects DI01:20
  • Clean Effects SM5701:20
  • Crunch DI01:42
  • Crunch SM5701:42
  • Lead DI01:32
  • Lead SM5701:32
  • Lead +Boost DI00:47
  • Lead +Boost SM5700:47
  • Ultra DI02:36
  • Ultra SM5702:36
  • Lead All IR’s DI04:13

 Lumière bleue

Comme à son habi­tude, la marque alle­mande sort un produit complet et bien réalisé. L’ar­chi­tec­ture à 4 canaux permet une grande poly­va­lence et tous les sons sont bons, voire excel­lents. La simpli­cité d’uti­li­sa­tion est un vrai plus pour l’am­pli, les produits de cette caté­go­rie étant souvent diffi­ciles à appri­voi­ser. Le Black Spirit 200 Floor est pensé pour la scène et incarne une solu­tion idéale dans ce cadre. Avec son poids plume de 4,1 kg et sa puis­sance modu­lable de 2 à 200 watts, il sera un compa­gnon idéal quel que soit le style abordé. Sa sortie casque et sa Red Box inté­grées en font égale­ment un outil de travail et d’en­re­gis­tre­ment assez pratique. Avec l’in­té­gra­tion des proto­coles MIDI et Blue­tooth, l’am­pli ne manque de rien. Tous les potards sont program­mables sauf le Master Volume ce qui permet de sauve­gar­der chaque para­mètre du son, des effets à l’éga­li­sa­tion.

Tarif : à partir de 899 €

  • BlackSpirit200-2
  • BlackSpirit200-3
  • BlackSpirit200-4
  • BlackSpirit200-5
  • BlackSpirit200-6
  • BlackSpirit200-7
  • BlackSpirit200-8
  • BlackSpirit200-9
  • BlackSpirit200-10
  • BlackSpirit200-11
  • BlackSpirit200-12
  • BlackSpirit200-13
  • BlackSpirit200-14
  • BlackSpirit200-15
  • BlackSpirit200-16
  • BlackSpirit200-17
  • BlackSpirit200-18
  • BlackSpirit200-19
  • BlackSpirit200-20
  • BlackSpirit200-21
  • BlackSpirit200-23
  • BlackSpirit200-22
  • BlackSpirit200-24
  • BlackSpirit200-25
  • BlackSpirit200-26
  • BlackSpirit200-27
  • BlackSpirit200-28
  • BlackSpirit200-29
  • BlackSpirit200-30
  • BlackSpirit200-31
  • BlackSpirit200
  • IMG_0305

 

9/10
Points forts
  • Format très compact et pratique
  • Châssis robuste
  • Polyvalence
  • Simplicité d’utilisation
  • Qualité sonore
Points faibles
  • Effets à modulation légèrement en deçà
  • Pas d’accordeur
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.