LiveNous sommes en train de tester en live Kontakt 7 de Native Instruments !
Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Revv Amplification D20 Lunchbox Amp
Photos
1/50

Test de la tête d'ampli guitare Revv Amplification D20 Lunchbox Amp

test
15 réactions
Ça envoie du Revv
9/10
Partager cet article

Les produits REVV ont très rapidement pris leur place parmi les amplis et pédales de haut vol. En à peine un an leur pédale G3 s’est installée comme une des meilleures distorsions sur le marché, basée sur le canal violet de leur Genarator120, un monstre à lampes qui a redéfini les termes précision et polyvalence pour les guitaristes de métal moderne. Dans cette logique, on ne s’attendait donc pas vraiment à voir débarquer ce petit D20 du Grand Nord canadien… 

Test de la tête d'ampli guitare Revv Amplification D20 Lunchbox Amp : Ça envoie du Revv

Il est compact, il ne change pas de couleur en fonc­tion des canaux, et cela parce qu’il n’en a qu’un. On en serait presque déçu si encore une fois Revv n’avait relevé le niveau dans une toute autre caté­go­rie. Mais ils l’ont fait ! Et cette fois-ci c’est aux amateurs d’am­plis portables qu’ils s’adressent, à ceux qui préfèrent la constance de leurs pédales pour leurs over­drives et autres réver­bé­ra­tions… mais enfin et par-dessus tout, aux guita­ristes qui, en studio et sur scène, aime­raient bien se passer d’un haut-parleur sans pour autant aban­don­ner les lampes !

Lunch­box tout terrain

20190619_161611Elle est vrai­ment classe cette petite tête, avec ses airs de produit high-tech, et son métal brossé sobre qui inspire la soli­dité. Elle annonce 20 watts tout lampes (commu­tables en 4 watts) sélec­tion­nées chez TAD avec deux 6V6 pour la puis­sance et deux 12AX7 pour le préam­pli. Et avant que vous ne posiez la ques­tion : oui c’est assez puis­sant pour du live. Large­ment.

Parce que ces lampes sont au service d’un unique canal clean avec un headroom à la hauteur de ses inspi­ra­tions. Une version moderne et repen­sée des vieux combos Fender ou Marshall Major et autres réfé­rences du genre, c’est-à-dire les amplis très propres qu’il faut pous­ser dans ses retran­che­ments avant d’at­teindre l’over­drive — et cela même en acti­vant le poten­tio­mètre push/pull boost qui vous amènera jusqu’à cette limite. À leur diffé­rence cepen­dant, le D20 reste tout à fait utili­sable à faible volume dans la mesure où il dispose d’un contrôle Master qui vous permet de satu­rer le préam­pli au maxi­mum tout en main­te­nant un volume de sortie raison­nable.

Cela en fait donc une formi­dable plate­forme pour pédales d’ef­fets, et c’est tant mieux, car si vous êtes du genre à navi­guer de concert en concert avec un pedal­board de 20 kg, cette petite boite de 310 × 160 × 190 mm pour 4 kg tien­dra dans votre sac à dos sans risquer la lombal­gie. La poignée montée sur l’am­pli permet un trans­port facile et, à la diffé­rence de certaines, est complè­te­ment repliable si vous souhai­tez utili­ser la tête dans un rack, par exemple.

Beau­coup de posi­tif jusque-là donc, mais le Revv D20 réserve encore de nombreuses surprises.

One chan­nel to rule them all!

Revv a choisi de reprendre le canal clair de son excellent Dyna­mis et de se posi­tion­ner ainsi dans la tendance actuelle de guita­ristes qui confient leurs sons aux pédales d’ef­fets. En paral­lèle, le D20 peut être vu comme une réac­tion au nombre toujours plus impor­tant de guita­ristes qui se lancent dans l’en­re­gis­tre­ment, le home studio, que ce soit pour poster leur musique eux-mêmes, enre­gis­trer des maquettes, etc.

Pour résoudre cela et offrir l’am­pli scène et studio ultime sans faire de compro­mis et conser­ver le vrai son lampes, les ingé­nieurs de Revv s’en sont remis aux spécia­listes made in France des tech­no­lo­gies d’en­re­gis­tre­ment : Two notes Audio Engi­nee­ring !

Commençons par les incon­tour­nables ! Sur le panneau avant, nous avons en plus du gain et l’éga­li­sa­tion, aigus, médiums et basses, un bouton permet­tant de passer de 20 watts à 4 watts pour une utili­sa­tion sur haut-parleur à volume plus raison­nable. Pour permettre encore plus de poly­va­lence, il dispose égale­ment d’un switch « Pre » et « Post » afin de choi­sir si vous voulez utili­ser seule­ment la section de préam­pli ou bien la tête dans son inté­gra­lité, profi­tant ainsi de la chaleur des 6V6.

À l’ar­rière, le D20 propose bien entendu une sortie haut-parleur commu­table entre 4 et 8 ohms à l’aide d’un bouton-pous­soir situé à sa droite. Juste à côté se situent les clas­siques départ et retour de la boucle d’ef­fet pour toutes vos modu­la­tions et autres effets tempo­rels. Jusque-là rien qui ne sorte de l’or­di­naire. La nouveauté est juste à côté :

One amp – Two notes

20190619_161742Le Revv D20 est équipé de la load­box réac­tive ainsi que des I.R. de Two notes (Impluse Reponse ou réponse impul­sion­nelle, en soi la réac­tion natu­relle d’un haut-parleur poussé par votre ampli au travers d’un certain micro) via une sortie D.I symé­trique et un port USB. Tout cela est très promet­teur, mais dans la vraie vie, comment ça marche ?

Grâce à sa load­box réac­tive inté­grée, vous pouvez profi­ter de la chaleur des lampes sans même avoir à bran­cher de haut-parleur et sans aucun risque d’en­dom­ma­ger la tête simple­ment en enga­geant le bouton pous­soir « Inter­nal Load » sur le panneau arrière. Si vous avez oublié de l’en­clen­cher avant de mettre l’am­pli sous tension, pas de danger non plus ! Le D20 recon­nait auto­ma­tique­ment qu’au­cun haut-parleur n’est bran­ché et passera de lui-même sur le mode interne.

La sortie directe permet de bran­cher la tête direc­te­ment dans la table de mixage de votre salle de répé­ti­tion ou concert et de profi­ter d’un son d’am­pli à lampes sans conces­sions, au travers du 4×12 de vos rêves (car vous n’avez pas à le sortir de la voiture) capté avec les meilleurs micros studio possibles. Six confi­gu­ra­tions sont enre­gis­trables direc­te­ment dans la tête d’am­pli et sont inter­chan­geables via le poten­tio­mètre « Virtual Cabi­net » du panneau avant.

Et pour les pratiquants du home studio, yousi­ciens et autres guita­ristes de studio qui doivent rapi­de­ment s’adap­ter à toute session d’en­re­gis­tre­ment, pas de panique, Revv a pensé à tout ! La sortie USB sur le panneau arrière de l’am­pli vous offre tout un monde de possi­bi­li­tés soniques via le logi­ciel éditeur de Two notes, le désor­mais célèbre Torpedo Remote, qui met à votre dispo­si­tion des dizaines d’autres confi­gu­ra­tions d’am­plis de puis­sance, de haut-parleurs, micros et studios.

Une fois le D20 bran­ché et le logi­ciel ouvert voici un aperçu de ce à quoi vous attendre :

screenshot Torpedo Remote.JPGL’in­ter­face est extrê­me­ment intui­tive, avec beau­coup de réglages acces­sibles de manière presque « physique ». Vous pouvez effec­ti­ve­ment gérer la posi­tion du haut-parleur dans la pièce et par rapport au(x) micro(s) choi­sis d’un simple glis­se­ment de souris.

Via les menus propo­sés, vous pour­rez aisé­ment choi­sir le type de pièce (petit ou moyen studio, hall, scène…), d’en­ceinte (1×12, 2×12, 4×12…) et de haut-parleur dans l’en­ceinte, mais égale­ment le nombre et type de micros utili­sés ou les modes mono ou stéréo.

Le Torpedo Remote vous donne égale­ment accès à de nombreux effets au format rack de qualité studio. Vous aurez ainsi la possi­bi­lité d’ajou­ter compres­sion, égali­sa­tion, réver­bé­ra­tion et obte­nir un signal de sortie parfai­te­ment mixé et constant d’une utili­sa­tion à l’autre.

Pour conclure ce curri­cu­lum vitae, vous pour­rez sauve­gar­der jusqu’à 128 confi­gu­ra­tions diffé­rentes dans l’am­pli et les rappe­ler via n’im­porte quel péda­lier de contrôle MIDI via l’en­trée MIDI IN située sur le panneau arrière. A priori donc, ce petit ampli est capable de beau­coup de choses, voyons à présent comment il sonne !

Tous les extraits sonores présen­tés ci-dessous ont été réali­sés via la sortie D.I. du D20, bran­ché via XLR dans une inter­face Mackie Onyx Produ­cer et utili­sant les IR de Two notes inté­grés d’usine dans l’am­pli. Aucun trai­te­ment ou égali­sa­tion n’a été fait après l’en­re­gis­tre­ment.

On commence avec une Fender Stra­to­cas­ter Clas­sic 60’s en son clair, déjà pas mal de gain au réglage pour un jeu dyna­mique, boost désen­gagé, et au travers de l’IR 2×12 closed back de REVV :

revv d20 demo clean
00:0000:42

On est déjà bien. Très bien même. La boucle d’ef­fets de l’am­pli n’at­tend que vos pédales pour ajou­ter une touche de modu­la­tion sans déna­tu­rer le signal du préam­pli. Voici donc le même réglage avec la réverbe Polara de Digi­tech dans la boucle d’ef­fets pour ajou­ter un peu de profon­deur au son :

revv d20 demo clean reverb
00:0000:49

On pousse un petit peu en adap­tant l’éga­li­sa­tion à la guitare et en utili­sant le boost de gain pour arri­ver à ce son bluesy tirant sur l’over­drive mais toujours brillant et défini (même IR) :

revv d20 demo blues
00:0000:33

Toujours pas de pédale en vue, mais on arrive déjà à une palette de couleurs très inté­res­sante. Pour mettre à l’épreuve la trans­pa­rence du D20, on passe sur une Epiphone Custom équi­pée de P90 Gibson et on pousse le volume et gain à fond avec le boost engagé pour aller cher­cher les sons plus crunch :

revv d20 demo crunch
00:0000:39

L’am­pli répond bien aux chan­ge­ments de micros et de niveau de sortie, mais nous sommes arri­vés à la limite du gain qu’il propo­sait. Il est donc temps de nous aven­tu­rer du côté des pédales de distor­sion pour tous ceux d’entre vous qui penchent plutôt côté hard rock et métal. Voilà donc le D20 avec les mêmes réglages, IR et même guitare que sur l’ex­trait précé­dent, avec en façade la distor­sion Revv G4.

revv d20 demo gain g4
00:0000:42

La réponse est impres­sion­nante. Beau­coup de basses car rien n’est filtré, mais la compres­sion de la distor­sion est bien présente et le son reste large, ouvert et dyna­mique… what else ?

Conclu­sion

En somme le D20 ne fait pas tout, loin de là. Si vous recher­chez un ampli poly­va­lent, propo­sant plusieurs canaux, diffé­rents étages de gain ou de la réverbe, celui-ci n’est certai­ne­ment pas pour vous. Mais ce que le D20 fait, il le fait extrê­me­ment bien. Avis aux amateurs de sons clairs, pédales d’ef­fets, de solu­tions compactes pour scènes de toutes tailles et de studios d’en­re­gis­tre­ment : Revv a réussi à mettre tout ce qu’il vous faut, et plus encore, dans cette merveilleuse petite boîte ! Cerise sur le gâteau : vous ache­tez non seule­ment un son clair qui n’a pas son pareil, une load­box Two notes et sa sortie directe ainsi que leur cata­logue des meilleures émula­tions de haut-parleurs, mais le tout juste au-dessus de la barre des 1 000 €. On croit Revver.

  • Revv Amplification D20 Lunchbox Amp : 20190619_161656
  • Revv Amplification D20 Lunchbox Amp : image3d20backfocus
  • Revv Amplification D20 Lunchbox Amp : 20190619_161728
  • Revv Amplification D20 Lunchbox Amp : 20190619_161611
  • Revv Amplification D20 Lunchbox Amp : 20190619_161742
  • Revv Amplification D20 Lunchbox Amp : 20190619_161808
  • Revv Amplification D20 Lunchbox Amp : 20190619_161816
  • Revv Amplification D20 Lunchbox Amp : image2d20back
  • Revv Amplification D20 Lunchbox Amp : image1d20front
  • screenshot Torpedo Remote.JPG
  • screenshot Torpedo Remote 2.JPG

 

9/10
Points forts
  • Tout lampe et ultra compact
  • Formidable son clair et plateforme pour effets
  • L'interface Two notes et les IR inclus
  • Polyvalent peu importe le contexte ou branchement à disposition
Points faibles
  • Un seul canal, ou l'obligation d'utiliser des pédales pour varier les sons

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.