Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Metal Box
10/10
Award Valeur sûre 2020
Partager cet article

PRS est une marque traditionnellement associée à la fabrication de guitares, aux USA dans un premier temps et en Asie sous le label SE dans un second. Son entrée sur le marché des amplis à lampes est assez récent et c'est avec la caution de Mark Tremonti que la tête MT15 au format lunchbox nous est proposée.

Guita­riste d’Al­ter Bridge entre autres acti­vi­tés musi­cales, Mark Tremonti est le musi­cien metal améri­cain s’il en est. Assez peu amou­reux du son anglais de sa propre confes­sion, il a demandé à PRS un ampli sans conces­sion (ce qui ne veut pas dire sans nuances) dont la section puis­sance valide la couleur US de sa musique en la présence de deux lampes 6l6 bien suffi­santes pour mettre en voix les 15 watts « offi­ciels » de la MT15. « Offi­ciels » car après avoir traîné sur quelques forums PRS il semble­rait que la puis­sance réelle tourne autour des 25 watts, les 15 watts affi­chés n’étant en fait mention­nés que pour placer l’am­pli commer­cia­le­ment dans le domaine de la lunch­box… Mais ceci n’est que bruit de couloir, atta­chons-nous à détailler ce que l’on a en main !

L’am­pli pèse 8 kilos, assez léger pour être extrait faci­le­ment de son carton mais suffi­sam­ment lourd pour mettre en confiance en termes de résis­tance maté­rielle. La sensa­tion de qualité est bien présente et l’am­pli est livré avec une housse de trans­port munie d’une poche bien­ve­nue pour y mettre le secteur, le câble HP et le foots­witch four­nis. Pack complet prêt à l’em­ploi et au trans­port donc, un très bon point. Le look est assez sobre et l’in­té­rieur est visible à travers les petits trous de la grille vissée à même le chas­sis. Une rapide mani­pu­la­tion des potards montre une bonne résis­tance à la rota­tion, idéale pour ne pas trop déré­gler son ampli quand on le range dans sa housse à l’in­verse des EVH dont la valeur change dès qu’on souffle dessus. Déci­dé­ment chez Eddie tout est low fric­tion… Hum hum.

20200507_164029Les specs de la MT15 ne trompent personne : avec 6 lampes dans la section préamp, il va y avoir de la satu­ra­tion ! Les deux canaux disposent de leur égali­sa­tion indi­vi­duelle trois bandes (basses, médiums et aigus). Une présence géné­rale adapte la tona­lité de l’am­pli à l’en­ceinte dans laquelle il est bran­ché. Le volume du canal saturé est labe­lisé « master » alors que celui du canal clair reste nommé « volume » sans qu’au­cune inci­dence de l’un à l’autre ne soit consta­tée lors du test. Petite excen­tri­cité sans consé­quence donc. Le poten­tio­mètre de treble du canal clair est un push pull qui active un boost de gain dont nous écou­te­rons la teneur. Les canaux peuvent être bascu­lés via un mini-switch à droite du panneau de commande ou avec le foots­witch dans la prise jack arrière. Atten­tion, la MT15 n’est comme certaines autres réfé­rences pas compa­tibles avec la fonc­tion de contrôle du Line 6 HX Effects, celui-ci libé­rant une minus­cule charge à laquelle certains amplis sont sensibles alors qu’ils néces­sitent un signal tota­le­ment passif.

Le panneau arrière présente un switch d’at­té­nua­tion qui dimi­nue la puis­sance de 15 à 7 watts et qui ne sera pas sans inci­dence sur le grain du rendu. Des ports externes de réglage de bias permettent de réali­ser soi-même la main­te­nance des lampes de puis­sance. En effet, on peut contrô­ler la tension de chaque lampe avec son port dédié et ainsi véri­fier qu’elle fonc­tionne bien à la tension deman­dée (en l’oc­cu­rence une four­chette comprise entre 25 et 30mv). Vous pour­rez aussi chan­ger vous-mêmes vos lampes et pourquoi pas passer la tête en EL34, chan­ge­ment possible relaté par quelques amateurs éclai­rés sur le net. La boucle d’ef­fets et les jacks pour les enceintes ferment la marche du panneau arrière.

Paul rit de Smith

Tentons de résis­ter à l’en­vie d’en­clen­cher immé­dia­te­ment le second canal et attar­dons nous sur le canal clair. Mouais, en géné­ral le clean de ces petits amplis lunch­box ne casse pas trois pattes à un canard sauf que là… C’est la très grosse surprise. Des dires de Paul Reed Smith lui-même, ils ont voulu atteindre le niveau d’un Fender et même si l’on ne se trouve pas devant un Twin Reverb nous sommes face à une grande qualité sonore. En clean pur, les arpèges sonnent merveilleu­se­ment quelle que soit la posi­tion de micro enclen­chée, ajou­tons un chorus et un peu de reverb et à nous les intros des ballades des années 80. Une compres­sion ? Pas de souci, la MT15 s’en sort fantas­tique­ment bien. Testons l’ac­tion du push pull de treble pour entendre le boost, atten­tion aux varia­tions de niveau ! C’est un para­mètre qu’il vaut mieux ne pas régler en plein jeu vu le gap de volume. Les arpèges deviennent plus crous­tillants et un crunch appa­raît, rendant cet ampli parfait pour jouer du AC/DC, qui l’au­rait cru ? En augmen­tant le volume le crunch s’épais­sit, tout en gardant le côté droit et précis des 6L6. Obser­vons de plus une belle tolé­rance de la boucle d’ef­fets pour les spacia­li­sa­tions et modu­la­tions diverses.

clean­pur
00:0001:02
  • clean­pur01:02
  • clean­cho­rus­re­verb00:36
  • clean­comp­funk00:54
  • clean­boos­tet­vo­lume01:18

20200507_164518Le canal saturé nous tend les bras, pourquoi lui résis­ter ? Avec tous les réglages à 50%, c’est déjà l’en­fer. Cette tête a du gain, énor­mé­ment de gain, pas éton­nant avec ces fameuses 6 lampes de préam­pli­fi­ca­tion. La sensa­tion d’avoir affaire à un ampli de 50 watts au moins est sidé­rante. Des basses ? Il y en a. Du sustain ? Il y en a. Tout ce dont vous rêvez à propos d’une distor­sion metal ? C’est là. Le grain est déli­cieux et l’im­pact du premier accord laisse sur le carreau. À la limite il est presque inutile de cher­cher plus avant sur les réglages : tout à moitié et c’est parfait ! Le test de la tota­lité de la course du potard de gain révèle tout de même une assez belle poly­va­lence malgré la droi­ture de la réponse des lampes de puis­sance. Seul un très léger bruit de fond trahit le fort taux de gain mis en œuvre, belle perfor­mance pour un ampli made in China qui ne le laisse pas du tout paraître à moins de le signa­ler. Petit conseil, l’am­pli donne le meilleur de lui même avec le gain à 45%, le grain est présent mais tout reste bien clair et défini sans que l’on ne se sente trop en danger lors du jeu.

L’éga­li­sa­tion n’est pas en reste et se montre effi­cace là où on l’at­tend, à savoir ampli­fier ou dimi­nuer des fréquences sans déna­tu­rer tota­le­ment le son de base de façon cari­ca­tu­rale. En jeu lead c’est l’ex­tase, avec les réglages toujours à 50%… Cette tête est un pousse au crime shred !! À la ques­tion « mais pourquoi tu shreddes ? » une nouvelle réponse est désor­mais dispo­nible : « parce que PRS MT15 !! ». Le test du switch arrière pour passer en 7 watts révèle certes une baisse de volume signi­fi­ca­tive mais aussi un son un peu diffé­rent à volume équi­valent. Les basses sont moins rondes et le grain prend presque des airs anglais ! Cet argu­ment est mis en avant par la commu­ni­ca­tion de PRS en regard du MT15 et il est réel.

distoall50
00:0001:12
  • distoall5001:12
  • disto­gain01:48
  • distoEQ01:24
  • disto15_7watts01:00
  • disto­lead01:36

La pièce finale m’au­to­rise à lâcher les chevaux qui ne demandent qu’à s’ébrouer depuis le début de ce test. Qu’il est diffi­cile de rester sérieux alors que l’en­vie de jouer comme un fou tape à la porte !

Piäce finale
00:0002:10

Tu l’aimes tes quinze ?

Il peut parfois être tentant d’ac­cor­der la note maxi­male à certains produits parce qu’il nous ont charmé l’es­pace d’une semaine, pour ensuite s’aper­ce­voir que l’en­thou­siasme est retombé et a laissé place à un goût amer. Je sais que ces mythiques cinq étoiles ont été accor­dées par notre ami Hush­man il y a peu à la pédale Panama et que cela a inter­loqué quelques-uns d’entre vous en arguant que rien n’est parfait. Et pour­tant, je vais à mon tour accor­der ces mythiques étoiles à cette PRS MT15 et faire quelque chose de peu élégant, je vais m’adres­ser à toi. Toi, lecteur d’Au­dio­fan­zine. Sache que chaque test est pensé jusqu’à la dernière lettre et que dans mon cas je réfle­chis à son contenu quelques jours avant même de toucher mon clavier d’or­di­na­teur. Je mesure la respon­sa­bi­lité qu’a un test lors d’une éven­tuelle déci­sion d’achat, les temps sont durs et ache­ter sur la base du test de quelqu’un est une grande marque de confiance et je t’en remer­cie. Je te prie donc de mon croire : cette tête PRS MT15 mérite cinq étoiles. J’en oubliais même de préci­ser qu’elle ne coûte qu’aux alen­tours des 580 euros… C’est l’am­pli ultime dont on peut rêver dans cette gamme de prix. Testée juste à côté d’une Bogner Uber­schall Rev Blue, elle ne fait pas tâche bien au contraire. Les cleans sont superbes, la satu­ra­tion est une des plus mons­trueuses que j’aie enten­dues, le look est à la fois sobre et classe avec les LED bleues pour le canal clean et rouges pour le canal saturé, la tolé­rance aux effets directs ou dans la boucle est parfaite, l’en­com­bre­ment et le rapport poids/puis­sance est fou, tous amplis confon­dus. Il va sans dire qu’elle enterre sans l’ombre d’un doute TOUTES les réfé­rences de lunch­box dans la même caté­go­rie, c’en est même comique… Mais certains gros amplis légen­daires sont en sueur car la MT15 est un gros upper­cut dans ma vie de testeur et de guita­riste d’une façon globale. Un des tous meilleurs rapports qualité prix, un tour de force de la part de PRS et Tremonti.

Testée en répé­ti­tion et en concert avec ADX au Cler­mont Metal Fest, je peux vous garan­tir que les 15 watts sont les plus gros watts que mes oreilles ont croi­sés. Je n’ai pas honte de dire que je garde cet ampli avec le plus grand plai­sir du monde, car c’est selon moi l’un des meilleurs amplis de metal du monde, rien de moins.

  • 20200507_164020
  • 20200507_164029
  • 20200507_164043
  • 20200507_164103
  • 20200507_164314
  • 20200507_164334
  • 20200507_164349
  • 20200507_164359
  • 20200507_164408
  • 20200507_164413
  • 20200507_164424
  • 20200507_164433
  • 20200507_164457
  • 20200507_164504
  • 20200507_164512
  • 20200507_164518
  • 20200507_164526
  • 20200507_164531
  • 20200507_164336

 

10/10
Award Valeur sûre 2020
Points forts
  • Un son metal à mourir
  • Le rapport qualité prix stupéfiant
  • Le clean superbe
  • Le look à la fois sobre et fun une fois allumé
  • Des égalisations efficaces
  • Une quantité de gain bien au delà des besoins
  • Silence de fonctionnement en regard du niveau de gain
  • Définition quel que soit le taux de saturation
  • Switchable en EL34
  • Ports externes de maintenance des lampes
  • Pratique à transporter
  • Belle housse fournie
  • Jouable à très bas volume
  • Accepte toutes les pédales sans broncher
Points faibles
  • Néant total...

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.