Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Thrilltone The Great Escape
Photos
1/24

Test de la pédale de trémolo Thrilltone The Great Escape

test
12 réactions
Par monts et par vaux
9/10
Award Innovation 2017
Partager cet article

Ce n’est un secret pour personne, le monde de la pédale pour guitare a la fâcheuse habitude de tourner en rond. En effet, la reproduction de vieux circuits légendaires ou non est de mise, et l’innovation se fait rare, particulièrement lorsqu’on parle de matériel analogique. Heureusement, certains fabricants ont l’audace chevillée au corps. C’est notamment le cas de Thrilltone dont nous avons testé le dernier produit : un trémolo présenté comme « expressif ».

Test de la pédale de trémolo Thrilltone The Great Escape : Par monts et par vaux

C’est fort d’une expé­rience d’une dizaine d’an­nées dans l’in­dus­trie élec­tro­nique que Pierre-Benoît s’est lancé dans l’aven­ture Thril­l­tone. Seul homme à bord de ce navire français, il s’ins­pire des évolu­tions tech­no­lo­giques et indus­trielles de ces 50 dernières années pour renou­ve­ler l’ap­proche des effets pour instru­ments. Ainsi, tous les produits de la marque intègrent une tech­no­lo­gie conçue par Pierre-Benoît : le Cellu­lar Clip­ping. Il s’agit en fait d’un système d’écrê­te­ment complexe et inédit se repo­sant sur une multi­tude de cellules d’écrê­te­ment partiel qui s’ad­di­tionnent progres­si­ve­ment en fonc­tion de la dyna­mique du jeu, jusqu’à l’ob­ten­tion de l’écrê­te­ment total. Ainsi, l’écrê­te­ment est plus subtil et s’adapte à l’at­taque plus ou moins forte du musi­cien, ce qui offre un niveau d’ex­pres­si­vité plus impor­tant.

Jusque là, Thril­l­tone utili­sait la tech­no­lo­gie Cellu­lar Clip­ping unique­ment pour créer des satu­ra­tions. Mais, en juin dernier, le fabri­cant nous étonna avec la sortie de The Great Escape, un trémolo s’ins­cri­vant dans la philo­so­phie de la marque, et donc sensé appor­ter plus d’ex­pres­si­vité que les autres produits de ce type.

Je n’ai qu’une philo­so­phie

Thrilltone The Great Escape : 2

The Great Escape prend la forme d’un boîtier rectan­gu­laire de 20 × 94 × 34 mm. Le châs­sis est en alumi­nium ther­mo­laqué blanc brillant, ce qui est censé offrir une grande résis­tance aux chocs. De jolies illus­tra­tions sont séri­gra­phiées sur la face avant de la bête, et le tout est assez élégant. De plus, les nombreux potards paraissent solides, tout comme le foots­witch. Bref, c’est du sérieux.

En interne, la machine se démarque de la concur­rence en mêlant une section trémolo inté­gra­le­ment analo­gique et une section de détec­tion d’en­ve­loppe. La présence de cette dernière est très inha­bi­tuelle sur ce type de pédale et fait la diffé­rence : l’ef­fet trémolo généré par The Great Escape réagit à votre attaque ! Vous pour­rez ainsi faire augmen­ter ou bais­ser la profon­deur et la vitesse de l’ef­fet à la volée, en fonc­tion de la puis­sance de votre coup de média­tor.

La section de trémolo n’est pas en reste niveau origi­na­lité, puisqu’elle repose sur la tech­no­lo­gie Cellu­lar Clip­ping précé­dem­ment évoquée. Pierre-Benoît s’est en effet rendu compte que le gain des amplis de type Cellu­lar Clip­ping n’était pas constant et variait en fonc­tion de la tension de pola­ri­sa­tion appliquée. Avec les bons réglages et en faisant varier la tension de pola­ri­sa­tion, il est donc possible de faire varier le volume de sortie et donc d’ob­te­nir un trémolo. Ce prin­cipe de fonc­tion­ne­ment est assez simi­laire à celui des trémo­los des vieux amplis à lampes, et l’on retrouve notam­ment un aspect non linéaire permet­tant d’évi­ter une modu­la­tion trop clinique et froide.

Noir et blanc

Deux rangées de quatre boutons permettent de modi­fier les réglages des deux sections. La rangée de potards noirs est dédiée à la détec­tion d’en­ve­loppe, et la rangée de potards blancs au trémolo.

Le réglage du trémolo commence avec un sélec­teur trois posi­tions permet­tant d’al­ter­ner entre une forme d’onde trian­gu­laire, sinu­soï­dale, et carrée. L’on peut aussi évidem­ment modi­fier la vitesse et la profon­deur de l’ef­fet, ainsi que le volume pour compen­ser l’éven­tuel perte de niveau lié à l’am­pli­tude de la modu­la­tion (+/- 12dB). Enfin, un réglage Symme­try offre la possi­bi­lité de modi­fier le LFO. En mode Triangle et Sinus il agit sur les temps de montée et de descente du LFO de façon a avoir un effet plus percus­sif ou, inver­se­ment, un effet reverse. En mode carré, le bouton défi­nit le rapport cyclique du LFO.

Thrilltone The Great Escape : THE GREAT ESCAPE SYMMETRY KNOB
Thrilltone The Great Escape : 6

Les réglages de la section de détec­tion d’en­ve­loppe sont assez clas­siques, mais c’est leur inter­ac­tion avec la section de trémolo qui fait tout le sel de The Great Escape. En pous­sant le premier potard Pola­rity vers la gauche, la vitesse du trémolo bais­sera après une attaque forte, alors qu’elle augmen­tera en allant vers la droite. Le second réglage Pola­rity agit de la même façon, mais pour l’in­ten­sité du trémolo. Le bouton Release, lui, modi­fie le relâ­che­ment, soit le temps que met le signal à reve­nir à la normale après avoir fran­chi le seuil et avoir été modi­fié. C’est rapide vers la gauche, lent vers la droite. Enfin, le bouton Thre­shold déter­mine la sensi­bi­lité à l’at­taque du détec­teur d’en­ve­loppe. Il est parti­cu­liè­re­ment utile pour s’adap­ter à diffé­rents types de micros.

Pour termi­ner ce tour d’ho­ri­zon de la pédale, indiquons que deux petites LED permettent de consta­ter visuel­le­ment la vitesse du trémolo et le déclen­che­ment de la détec­tion d’en­ve­loppe.

Ques­tion de rythme

Il est temps d’écou­ter The Great Escape. Nous vous avons concocté quelques extraits sonores enre­gis­trés via un un Kemper Profi­ler confi­guré pour déli­vrer le son d’un Twin Reverb. Il passe par une carte son Stein­berg UR22. La guitare, quant à elle, est une Ibanez RG Pres­tige dotée de deux humbu­ckers et d’un micro simple. Nous navi­guons régu­liè­re­ment entre les micros dans les extraits.

Inté­res­sons-nous d’abord à la section trémolo seule ! Les trois premiers extraits présentent les trois formes d’onde : trian­gu­laire, puis sinu­soï­dale, et enfin carré. Les deux exemples sonores suivants permettent d’en­tendre l’im­pact du bouton Symme­try.

1 Mode Triangle Réglages Speed et Depth
00:0002:00
  • 1 Mode Triangle Réglages Speed et Depth 02:00
  • 2 Mode Sinu­soï­dale Réglages Speed et Depth 01:50
  • 3 Mode Carré Réglages Speed et Depth 01:58
  • 4 Mode Trian­gu­laire Symme­try à midi, puis à gauche, puis à droite 00:52
  • 5 Mode Carré Symme­try à gauche, puis petit à petit à droite 01:30

La section trémolo de The Great Escape s’avère extrê­me­ment convain­cante. Elle s’ins­crit clai­re­ment dans un esprit vintage et analo­gique, et elle n’a pas à rougir face au trémolo inté­gré de notre Fender Twin Reverb. Les diffé­rentes formes d’ondes couplées au bouton Symme­try apportent énor­mé­ment de poly­va­lence. Ce dernier est d’ailleurs assez origi­nal et permet de sculp­ter avec finesse des sono­ri­tés peu conven­tion­nelles. Notons qu’une petite encoche permet de retrou­ver natu­rel­le­ment la posi­tion centrale. C’est très pratique, et les réglages Pola­rity et Volume en sont égale­ment dotés. Enfin, il est impor­tant de signi­fier que l’en­tend de manière assez audible le « coeur » de la pédale battre avec l’onde carrée. Ce n’est pas pour autant gênant, et c’est même logique avec cette forme d’onde plus radi­cale. 

À présent, enclen­chons la section de détec­tion d’en­ve­loppe. Dans les extraits qui suivent, nous utili­sons les boutons Pola­rity Speed et Pola­rity Depth pour obte­nir un effet trémolo plus ou moins rapide et plus ou moins intense en fonc­tion de l’at­taque. Nous alter­nons aussi entre un temps de relâ­che­ment rapide et un temps de relâ­che­ment plus lent.

6 Deux boutons Pola­rity vers la droite, Release long
00:0001:16
  • 6 Deux boutons Pola­rity vers la droite, Release long 01:16
  • 7 Deux bouton Pola­rity vers la gauche, Release court 01:08
  • 8 Pola­rity Speed à midi donc inac­tif, Pola­rity Depth vers la droite, Depth à 0, Release à midi 00:36

La pédale prend évidem­ment une nouvelle ampleur avec la détec­tion d’en­ve­loppe. Le Thre­shold permet de régler assez fine­ment la sensi­bi­lité de la détec­tion et donc le déclen­che­ment de la varia­tion du trémolo. C’est très réac­tif et, pour peu que l’on prenne le temps de décou­vrir la pédale, on trouve rapi­de­ment diffé­rentes manières d’uti­li­ser The Great Escape de manière créa­tive. L’on peut par exemple partir d’une profon­deur d’ef­fet très faible ne lais­sant pas entre­voir la modu­la­tion, puis la faire appa­raître lorsqu’on attaque plus fran­che­ment les cordes. L’on peut aussi partir d’un son avec des oscil­la­tions très pronon­cées qui s’aèrent en fonc­tion de l’in­ten­sité. La promesse d’un trémolo plus expres­sif est donc plei­ne­ment tenue. C’est une approche diffé­rente qui rompt avec la mono­to­nie habi­tuelle de cette modu­la­tion, et donne envie de s’em­pa­rer de l’ef­fet plus souvent. 

Conclu­sion

The Great Escape est une pédale effi­cace aux sono­ri­tés flat­teuses et poly­va­lentes. L’ajout d’une section de détec­tion d’en­ve­loppe renou­velle vrai­ment l’ex­pé­rience du trémolo, et l’on arrive assez rapi­de­ment à ses fins grâce à des réglages fina­le­ment simples. De plus, la construc­tion est sérieuse, et l’on peut se réjouir qu’une marque française tente d’in­no­ver.

Bien sûr, d’autres pédales de ce type existent. On pensera notam­ment à la Night Wire d’Ear­thqua­ker Devices, ou au Dyna­Trem de Keeley. Mais en géné­ral, ces pédales réagissent à l’at­taque d’une seule manière : plus on frotte fort les cordes, plus la vitesse ou la profon­deur du trémolo augmente. La Great Escape est plus confi­gu­rable et offre donc plus de liberté.

Nos seules réserves concernent le foots­witch dont l’ac­ti­va­tion est audible, sans pour autant provoquer un énorme « ploc ». L’on pour­rait aussi chipo­ter et regret­ter l’ab­sence d’un tap tempo par exemple, mais l’on s’éloi­gne­rait alors de l’es­prit plutôt vintage de l’ef­fet. Enfin, une entrée pour pédale d’ex­pres­sion aurait été inté­res­sante pour modi­fier des valeurs à la volée tout en conser­vant l’as­pect expres­sif de The Great Escape.

En conclu­sion, The Great Escape est une réus­site quasi totale, vendue au tarif très correct pour un effet boutique de 259€. Vous aimez le trémolo, mais le trou­vez bien souvent ennuyeux ? Essayez le dernier né de Thril­l­tone, il se pour­rait que vous repar­tiez avec une nouvelle pédale.

  • Thrilltone The Great Escape : 1
  • Thrilltone The Great Escape : 2
  • Thrilltone The Great Escape : 3
  • Thrilltone The Great Escape : 4
  • Thrilltone The Great Escape : 5
  • Thrilltone The Great Escape : 6
  • Thrilltone The Great Escape : 7
  • Thrilltone The Great Escape : 8

 

9/10
Award Innovation 2017
Points forts
  • Section de trémolo technologiquement innovante
  • Trois formes d’ondes
  • Le bouton Symmetry pour façonner l’onde
  • Section de détection d’enveloppe très paramétrable qui renouvelle l’approche du trémolo
  • Fabrication sérieuse
  • Joli look
  • Prix très correct pour un effet boutique fabriqué en France
Points faibles
  • Footswitch légèrement bruyant
  • Un Tap Tempo et/ou une entrée pour pédale d’expression auraient pu être intéressants

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.