Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Aston Microphones Halo
Photos
1/44

Test Aston Microphones Halo

HALO HA!
8/10
Partager cet article

Créé ces dernières années pour répondre aux contraintes des home studistes ne bénéficiant pas toujours d'une acoustique idéale pour leurs prises, le marché des filtres anti-réflexion a vu se succéder des produits plus ou moins pertinents. Au vu de la qualité des micros qu'elle produit, le modèle de la société anglaise Aston Microphones méritait toutefois qu'on y regarde de plus près.

Note de Los Teignos : ce mini-test était à la base prévu pour être un enca­dré dans le banc d’es­sai que nous avons consa­cré au micro Origin d’As­ton Micro­phones. Seule­ment voilà : il y avait un peu trop de chose à dire sur ce produit pour n’en faire qu’un enca­dré, d’au­tant que cet acces­soire n’est pas loin de valoir le prix du micro. D’où ce test très bref, que nous n’hé­si­te­rons pas à complé­ter si l’oc­ca­sion se présente.

Halo ?

Aston Microphones Halo : Halo 1

Le Halo est un filtre anti-réflexions entiè­re­ment déve­loppé, conçu et breveté par Aston Micro­phones. La marque britan­nique utilise une base en feutre de poly­es­ter – appe­lée en anglais PET felt pour « Feutre en Poly­éthy­lène Tereph­ta­late » appa­rem­ment réputé pour ses quali­tés d’ab­sorp­tion acous­tique. Aston Micro­phones conti­nue donc sa démarche « durable » dans la confec­tion de ses acces­soires, puisque ce maté­riau provient à 70% d’élé­ments recy­clés. On appré­cie le geste.

Comme vous pouvez le voir, le Halo est très … violet et impo­sant égale­ment ! Le condi­tion­ne­ment est impres­sion­nant (gros carton) et le filtre l’est tout autant. En effet, il s’agit pratique­ment d’une demi sphère de bonne taille mais qui, contrai­re­ment aux appa­rences, reste très légère et facile à mani­pu­ler. Le filtre vient avec un système de fixa­tion sur pied de micro stan­dard (améri­cain avec bague d’adap­ta­tion euro­péenne) et une tige rece­vant une mini tige pouvant suppor­ter un micro.

L’en­semble est pensé pour être « prêt à l’em­ploi » et s’avère simple à instal­ler, bien plus que ce que j’avais connu jusqu’alors. Une fois en place sur un pied, il reste stable et accueille n’im­porte quel micro sans problè­me… Atten­tion toute­fois si vous possé­dez un C12 : les micro­phones aux corps longs peuvent se retrou­ver légè­re­ment au-dessus du centre du filtre et ce, malgré la tige d’ac­cueil réglable.

Non mais Halo quoi !

On peut voir dans cet extrait les bien­faits du Halo devant une voix enre­gis­trée dans le lounge du Studio Caverne, un espace possé­dant une reverb notable :

VOIX sans HALO
00:0000:39
  • VOIX sans HALO 00:39
  • VOIX avec HALO 00:40
 
Aston Microphones Halo : Halo 2

Pour des réverbes un peu courtes sur des voix pas très fortes, l’ef­fet du Halo est remarquable. Pour des espaces un peu plus réver­bé­rants, il ne faut pas rêver : l’ac­ces­soire d’As­ton Micro­phones ne permet pas d’ef­fa­cer toute trace de réflexion, surtout si la source enre­gis­trée « projette » un peu. En revanche, il permet d’at­té­nuer gran­de­ment les premières réflexions et réalise une sorte de « focus » sur le son qui n’est pas négli­geable. Il est donc forte­ment recom­mandé à tous ceux qui souhaitent obte­nir une prise de son légè­re­ment plus « mate », dissi­pant ainsi les réflexions envi­ron­nantes. (Note de Los Teignos : ce focus est d’ailleurs percep­tible pour le chan­teur rien qu’en chan­tant ou parlant devant le filtre). Cela implique égale­ment l’at­té­nua­tion de rumeurs, des bruits de circu­la­tions loin­tains, etc. qui ne manquent jamais de pour­rir la vie du home studiste lambda, même s’il ne faut certai­ne­ment pas y voir un acces­soire d’iso­le­ment.

Du point de vue des chan­teurs, il faut recon­naître que le Halo est très impo­sant et coupe quelque peu l’in­ter­prète de son champ visuel habi­tuel. Néan­moins, il s’agit d’un outil destiné aux home studios: on aurait donc tort de faire la fine bouche… Ce galop d’es­sai m’a en tout cas donné envie de l’es­sayer en d’autres occa­sions, comme en séance de prises de son avec plusieurs instru­ments dans une même pièce, afin d’ap­por­ter une sépa­ra­tion un peu plus nette entre les micros. Aussi ne manque­rons-nous pas de complé­ter ce mini-test à l’oc­ca­sion.

8/10
Points forts
  • Efficace dans les limites du raisonnable, soit dans des environnements peu réverbérants
  • Simplicité d'installation
  • Esthétique 70's en diable !
  • Conception écologique : ça fait plaisir
Points faibles
  • La taille du Halo tend à couper le chanteur de son environnement
  • Pas de miracle : vous ne materez pas la réverb d'une cathédrale avec ça ni ne pourrez faire de prises sur une bande d'arrêt d'urgence d'une autoroute un 15 août. Mais vous ne pensiez pas faire ça, non ?

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.