Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Le petit au coeur de lion
8/10
Partager cet article

C’est une nouvelle série d’amplificateurs de guitare que nous proposent les anglais de chez Laney dans un format particulièrement réduit. La série MINI est destinée au jeu à la maison, en voyage ou en backstage pour se dégourdir les doigts avant d’attaquer les choses sérieuses. Alors est-ce que ce MINI-ST Lion est le compagnon parfait du guitariste rock tout-terrain ?

La série MINI est décli­née en trois modèles permet­tant de couvrir diffé­rentes palettes sonores et propo­sant diffé­rents niveaux de gains : les MINI-Iron, MINI-Superg et le MINI-Lion. Chose parti­cu­liè­re­ment inté­res­sante, ces trois petits ampli­fi­ca­teurs existent en versions mono et stéréo. La version stéréo étant agré­men­tée d’un HP supplé­men­taire de 3 pouces, elle est réfé­ren­cée MINI-ST.

laney_mini_st_lion_faceLe MINI-ST-Lion est donc une version minia­ture s’ins­pi­rant de la série Lion­heart. Au débal­lage on retrouve un combo aux dimen­sions parti­cu­liè­re­ment réduites (142 × 205 × 100 mm), à peine plus lourd qu’une géné­reuse pédale avec un poids de 1,8 kg et repre­nant les codes esthé­tiques de son grand frère. L’am­pli est utili­sable avec six piles AA/LR6 ou une alimen­ta­tion secteur (non four­nie), un câble est dans la boite pour relier son smart­phone et utili­ser l’ap­pli­ca­tion Tone­bridge sur laquelle nous revien­drons, ainsi que des boutons de cour­roie pour empor­ter le petit combo en bandou­lière.

Le combo propose deux canaux, clair et saturé, dispo­sant de réglages communs et assez stan­dards sur les ampli­fi­ca­teurs de cette taille. Nous retrou­vons sur la face haute 5 potards pour régler le son : Gain, Level, Tone, Delay et Volume. Le delay est accom­pa­gné d’un mini-potard supplé­men­taire permet­tant d’en régler le niveau. L’ef­fet est parti­cu­liè­re­ment convain­cant et est indis­pen­sable pour donner un peu de profon­deur au son. S’ajoutent à cela une entrée auxi­liaire très pratique pour vous entraî­ner sur vos morceaux et une sortie casque pour plus d’in­ti­mité, le tout en mini-jack. Cette dernière est parti­cu­lière fidèle au son origi­nal qui sort des haut-parleurs.

La fabri­ca­tion est suffi­sam­ment quali­ta­tive pour ne pas avoir l’im­pres­sion d’avoir affaire à un jouet. Cepen­dant, nous avons constaté une vibra­tion désa­gréable dès lors que l’on pous­sait le volume géné­ral. Après quelques essais, il se trouve que c’est la trappe qui permet de fermer l’em­pla­ce­ment destiné aux six piles qui vibrait. Une fois celle-ci reti­rée, plus aucun problème, vous pouvez monter au maxi­mum du volume. En utili­sant des piles, la vibra­tion dispa­raît.

L’en­trée dans la fosse

La chaîne audio utili­sée pour le test est la suivante : guitare Ibanez RGD2127Z avec des micros doubles SP Custom > Laney Mini-ST-Lion > micro Shure SM57 > Carte son Audient iD22. Nous avons alterné entre diffé­rentes confi­gu­ra­tions de micros notées S pour Simple et H pour Humbu­cker.

Pour commen­cer, jouons avec le canal clair sur diffé­rents niveaux de gain et de tona­lité :

clair_gain2_tone0_H
00:0000:35
  • clair_gain2_tone0_H00:35
  • clair_gain5_tone2_delay5_H00:17
  • clair_gain8_tone5_delay4_S00:29

laney_mini_st_lion_hautLes sensa­tions de jeu sont très bonnes et il est possible d’ob­te­nir des sons plutôt jazzy avec le potard de Tone pas loin du 0, tout comme des choses plus mordantes en montant progres­si­ve­ment celui-ci. Atten­tion cepen­dant, ce potard de tona­lité, une fois passée la moitié, devient parti­cu­liè­re­ment agres­sif sur le haut du spectre et le format natu­rel­le­ment réduit des haut-parleurs n’aide pas à atté­nuer cette sensa­tion. La guitare utili­sée pour le test possède de base une couleur plutôt bas médium et pour­tant le potard nous ramène faci­le­ment un trop plein de brillance si l’on fait preuve de gour­man­dise sur celui-ci. 

Le gain réagit de manière parti­cu­liè­re­ment musi­cale. Au 3/4 de sa course on arrive à avoir une belle compres­sion, agréable sous les doigts, qui crunch presque. Cette large plage dyna­mique est impres­sion­nante pour un aussi petit bolide.

Le rugis­se­ment

Le canal saturé du petit combo est lui aussi parti­cu­liè­re­ment progres­sif et inté­res­sant à exploi­ter sur toute la course du gain. Voici un exemple avec quelques power chords ouverts, le gain à 1/4 et la tona­lité à midi. Il est assez facile d’ob­te­nir des sons hard rock très British :

00:0000:00

Avec le gain à midi et le delay au tiers, on obtient un son bluesy tota­le­ment exploi­table pour phra­ser quelques plans, on gagne en sustain et le delay vient donner un peu d’épais­seur.

00:0000:00

Ce mini Lion­heart n’est clai­re­ment pas un combo typé gros son métal moderne. Néan­moins, en pous­sant le gain dans ses retran­che­ments et avec un riff un peu énervé, on arrive à avoir un rendu plutôt crédible. Il est d’ailleurs inté­res­sant de consta­ter que les accor­dages bas sont assez bien accep­tés par les petits haut-parleurs de 3 pouces. Le gain est suffi­sant pour permettre de belles envo­lées lyriques, les notes accrochent bien et le sustain est là.

over­drive_gain10_tone5_H
00:0000:16
  • over­drive_gain10_tone5_H00:16
  • over­drive_gain10_tone2_delay5_H00:18

Foca­li­sons-nous main­te­nant tout parti­cu­liè­re­ment sur l’ef­fet de delay inté­gré au combo qui va de 100 ms à envi­ron 400 ms. La piste enre­gis­trée ici présente le delay avec le mini-potard de niveau réglé à 10 et le potard Delay à respec­ti­ve­ment 1/4, 1/3, 1/2, 2/3, 3/4 et au maxi­mum de sa course. C’est plus que crédible et l’ef­fet sera parti­cu­liè­re­ment néces­saire dans le cadre d’un jeu solo pour ne pas se retrou­ver avec un son beau­coup trop sec.

00:0000:00

Tone­bridge : oui mais…

laney_mini_st_lion_arriereLaney accom­pagne ses mini-combos d’une appli­ca­tion plutôt origi­nale : Tone­bridge, trou­vable aussi bien sur le Play Store que l’Apple Store. Une fois instal­lée sur votre smart­phone et celui-ci connecté à l’am­pli­fi­ca­teur grâce au câble fourni, il vous est possible de repro­duire le son de groupes et de riffs connus. La biblio­thèque propo­se­rait un bon millier de réfé­rences. Oui mais ! Nous avons utilisé deux smart­phones Android dernière géné­ra­tion de deux marques très popu­laires. Dans les deux cas, au lance­ment, l’ap­pli­ca­tion nous signale que nos télé­phones ne sont pas tota­le­ment compa­tibles et qu’une latence risque d’ac­com­pa­gner nos bons vieux riffs. C’est en effet le cas.

Sur le télé­phone sud-coréen la latence est plus minime que sur son concur­rent chinois, mais dans tous les cas, on se retrouve à jouer avec une belle latence digne d’une mauvaise carte son et impos­sible de trou­ver un menu de réglages pour palier ce problème. Bien que l’ex­pé­rience de jeu ne soit pas concluante avec les smart­phones à notre dispo­si­tion, il faut admettre que le rendu n’est pas mauvais. On se retrouve en effet à avoir un son qui se rapproche, parfois très gros­siè­re­ment, des extraits propo­sés.

L’idée est sympa­thique et devrait surtout inté­res­ser les guita­ristes débu­tants voulant travailler quelques riffs mythiques avec un son proche de l’ori­gi­nal. Cepen­dant, son utilité s’ar­rête là. Le combo sonne bien mieux sans ces arti­fices.

tonebridge_latence

Le coeur y est

Ce MINI-ST-Lion est un outil sérieux. La construc­tion est globa­le­ment bonne et le son est plus que convain­cant pour un aussi petit gaba­rit. Les réglages sont effi­caces et la connec­tique est complète. Dommage que l’ap­pli­ca­tion desti­née à donner une couleur 2.0 à ces mini-combos ne soit pas, à l’heure actuelle en tout cas, plus utili­sable. Ce petit Laney pourra répondre à diffé­rents usages et les débu­tants tout comme les plus confir­més pour­ront y trou­ver leur compte.

Prix public moyen : 64 €

Télé­char­gez les extraits sonores (format FLAC)

  • laney_mini_st_lion_face
  • laney_mini_st_lion_arriere
  • laney_mini_st_lion_haut
  • laney_mini_st_lion_dessous
  • tonebridge_latence

 

8/10
Points forts
  • Deux canaux polyvalents et présentant une belle dynamique
  • Un niveau sonore plus que correct
  • Un effet de delay très musical
  • Alimentation sur piles ou sur secteur (en option)
  • Prises auxiliaire et casque
  • Un packaging complet
Points faibles
  • Vibration de la trappe fermant la cavité destinée à accueillir les piles (à haut volume uniquement)
  • L’application Tonebridge perfectible au moment de la rédaction du test

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.