Audiofanzine
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Editorial du 17 mars 2018 : commentaires

 
AuteursMessages

Los Teignos

offline
Los Teignos
7694 posts au compteur
Admin

Score contributif : 61 416Cet utilisateur possède un compte compos

1 Posté le 17/03/2018 à 01:50:12

A l’heure où ces lignes sont écrites, plus de 75 000 personnes ont signé une pétition pour empêcher le festival Papillon de nuit de programmer un concert de Bertrand Cantat, 75 000 gens de l’ombre expliquant que le mettre en lumière consiste à cautionner les violences faites aux femmes, 75 000 voix ayant finalement poussé le chanteur à annuler ses concerts. Du coup, je m’interroge sur les disques de Noir Désir figurant dans ma discothèque et qu’il m’arrive encore parfois d’écouter, en y trouvant, honte à moi, quelque plaisir : ne serais-je pas moi-même en train de cautionner l’abominable violence dont sont mortes Marie Trintignant et tant d’autres, comme la cautionnent nous dit-on les organisateurs du festival ? La question est si embarrassante que je demanderais bien à nos 75 000 signataires quel artiste il convient d’écouter, de programmer ou d’applaudir pour ne pas cautionner quelque mauvais acte que ce soit ? Et tant qu’on y est, quel livre lire, et quel livre brûler, pour être un vrai gentilhomme de nos jours où il semble de bon ton de mettre dans le box des accusés d’un tribunal populaire un auteur, son œuvre et tous ceux qui peuvent concourir à la liberté de l’un ou la diffusion de l’autre, parce qu’il est intolérable qu’un public puisse jouir du libre arbitre de se rendre ou non, en toute connaissance de cause, à un concert.

Sans avoir le sentiment de cautionner quoi que ce soit, je leur demanderais bien également si, à la fin, ce ne serait pas une bonne chose qu’on enferme définitivement Cantat pour le crime odieux qu’on connait, ceux qu’on suspecte et ceux qu’il ne manquera pas de commettre, ou qu’on lui tranche la langue voire la tête pour que justice soit rendue une fois pour toute, qu’on en parle plus et qu’on respire mieux entre défenseurs des droits de l’homme et de la femme. Il faudrait aussi que l’on reparle de quelques autres artistes qui sont loin d’être irréprochables et qui ne doivent l’intérêt qu’on leur porte qu’au fait que la justice les concernant n’a pas encore été rendue par le peuple anonyme et pétitionnaire, parce que, selon une idée qui semble de plus en plus partagée, la première chose qui définit l’artiste, ce n’est pas sa relation à une œuvre mais la moralité de son existence. Qu’on raye donc de l’histoire de l’art Céline l’antisémite, Lewis Carol le pédophile, Marlon Brando le sadique et William Burroughs ou Phil Spector les meurtriers. On y verra plus clair.

Après tout cela, on pourrait enfin retourner à la musique, pour jouer les notes de musiciens irréprochables jusqu’à preuve du contraire. On le fera avec les cuivres improbables de l’Analog Brass & Winds d’Output sur une interface audio Focusrite, en espérant demeurer sa vie entière loin de toute faute car nul ne nous le pardonnera.

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeam

_______________________________
W W W . L O S T E I C O M . G N O S

Le machin web de Los Teignos

 

bolivar

offline
bolivar
10 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 269

2 Posté le 17/03/2018 à 02:18:53
Vous dépassez les bornes !!!
Ce personnage devrait faire profil bas .
C’est un assassin tout de même !
Et il a eu bien peu de peine car il était du sérail
Voilà c’est ce que je pense

Wills01

offline
Wills01
172 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 1 891

3 Posté le 17/03/2018 à 02:26:48
Oui, le sujet est sensible... en fait, cela pose la question de la difference entre la justice prononcee et le ressenti populaire. Un crime commis denue d’une motivation « acceptable » pour nos concitoyens (vengeance, auto defense...) ne sera en fait jamais pardonne et donc le ressenti populaire est éternel... pour ma part, je pense que BC. A ete juge et qu’il a paye sa dette et qu’il peut donc reprendre son métier mais je n’irai pas le voir car je partage dans mon for interieur ce ressenti.

L'art populaire conjugue l'imagination, la maitrise technique et le travail

dprojekt

offline
dprojekt
171 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 20

4 Posté le 17/03/2018 à 02:56:49
Tout just, tout fin ...

Los Teignos

offline
Los Teignos
7694 posts au compteur
Admin

Score contributif : 61 416Cet utilisateur possède un compte compos

5 Posté le 17/03/2018 à 03:20:27
Personnellement, je n'irai pas le voir car je trouve son dernier disque vraiment pas terrible.

Citation :
Vous dépassez les bornes !!!
Ce personnage devrait faire profil bas .
C’est un assassin tout de même !
Et il a eu bien peu de peine car il était du sérail
Voilà c’est ce que je pense


Je ne crois pas qu'il ait été de quelque sérail que ce soit, bien au contraire vu qu'il y a un bon gros consensus médiatique à son encontre. Mais notez que si je ne le plains pas ni n'éprouve aucune envie de l'amender de quoi que ce soit, si le crime qu'il a commis demeure odieux à mes yeux, il n'est pas un assassin contrairement à ce que vous dites, un assassin étant quelqu'un ayant commis un meurtre avec préméditation.

Et au-delà de ça, je demeure surtout sidéré de voir que tant de gens sont aussi à l'aise avec l'idée de censure au point de faire pression sur des maires ou des organisateurs de spectacles, de les dénoncer comme complices de crimes, complices de toutes les violences faites aux femmes, surtout qu'il ne s'agit pas de censurer Cantat pour ce qu'il dit ou ne dit pas mais pour ce qu'il a fait, ce qu'on le suspecte d'avoir fait et ce qu'on imagine qu'il fera. Bref, ce qu'on lui reproche, c'est d'avoir survécu à son crime et de s'en relever, d'exister et de ne pas rester dans une cage où l'on pourrait à loisir le couvrir de boue jusqu'à la fin de ses jours. Que la famille de sa victime veuille ça, je le comprends car j'aurais probablement la même réaction qu'eux en de pareilles circonstances. Que l'homme ou la femme de la rue veuille ça me semble en revanche parfaitement dénué de bon sens.

_______________________________
W W W . L O S T E I C O M . G N O S

Le machin web de Los Teignos

 

[ Dernière édition du message le 17/03/2018 à 04:03:22 ]

milsabords

offline
milsabords
1190 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 1 089

6 Posté le 17/03/2018 à 03:25:17
il est probable que si bernard cantat avait été tourneur fraiseur il aurait pris une peine bien plus conséquente , et que son retour au turbin n'aurait pas fait toute une histoire .

cela dit , la justice a été rendue et la peine exécutée . visiblement certains n'acceptent pas . mais voila le hic , si de son côté il a évolué depuis tout ce temps passé en détention , c'est tout à son avantage , c'est du moins ce que j'espère pour lui , sinon ça ne sert à rien .
mais d'autre part les "victimes" directes de la famille de la défunte auraient eu fort à faire aupres d'analystes pour qu'un véritable deuil puisse se dessiner et ne se complaisent pas dans un sentiment d'injustice et donc de vengeance car cela les dessert intérieurement et ne fait aucunement avancer le schmilblick. seul le pardon pourra les aider à dépasser ce grand malheur que l'on peut comprendre. se maintenir dans la rancoeur , rien de tel pour souffrir et croire qu'on va résoudre son probleme en attaquant sans relache la vie personnelle et professionnelle de bertrand cantat .

il n ' y a pas vraiment d'excuses , à savoir si c'était prémédité ou accidentel , je n'étais pas témoin de la scène.
Le truc c'est que celui qui ne chemine pas reste à la traine dans l'histoire et visiblement la famille de la défunte n' a pas progressé du tout. comme le dit un texte je ne sais où ; "la douleur vous égare" .

par ailleurs il faudrait connaitre le profil psychologique de bertrand cantat , on a entendu des trucs assez méchants dans les médias , il y aurait anguille sous roche ... tout cela est bien compliqué. Je ne m'aventurerais pas à trancher définitivement de toute maniere ni à condamner.

il y a des gens bien plus dangereux et dont la force financiere leur permet d'éviter la justice , et même de faire voter des lois et des décrets qui les mettent hors de cause et qui ne sont jamais condamnés. de surcroit ils pourrissent nos pauvres vies en france et en europe. quelques messieurs trop tranquilles.

En france on a du pêt drôle , mais on a pas d'idées.

CANIGOU ...C'EST  FOU !!!

un jour ton tour viendra

Los Teignos

offline
Los Teignos
7694 posts au compteur
Admin

Score contributif : 61 416Cet utilisateur possède un compte compos

7 Posté le 17/03/2018 à 03:31:51
Effectivement, je ne crois pas avoir vu de pétition à l'encontre des dirigeants de la BNP concernant le soutien financier apporté au génocide rwandais (800 000 morts dont un certain nombre à la machette). ;)

Mais je le souligne pour être clair, mon édito vise moins à défendre Cantat dont la vie ne m'intéresse pas plus que ça qu'à attaquer la démarche de ses poursuivants.

_______________________________
W W W . L O S T E I C O M . G N O S

Le machin web de Los Teignos

 

[ Dernière édition du message le 17/03/2018 à 03:36:18 ]

VSYQUEM

offline
VSYQUEM
18 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 47

8 Posté le 17/03/2018 à 03:49:14
Eric Dupont Moretti aurait pu ecrire cet editorial que je partage .
J'aime bien cette citation de Sacha Gitry : ce qui probablement fausse tout dans la vie , c'est qu'on est convaincu qu'on dit la verite parce qu'on dit ce qu'on pense .

altor64

offline
altor64
276 posts au compteur
Posteur AFfamé

9 Posté le 17/03/2018 à 04:23:09
Je vous aime beaucoup Los teignos et suis très souvent en harmonie avec vos idées mais je suis d'accord avec Bolivar sur ce coup.

On peut produire un pamphlet mettant ainsi en valeur la terrible vindicte populaire et ce qu'elle peut drainer comme injustices derrière elle mais il y a à mon humble avis quelques extrémismes dans l'autre sens (l'anti-réactionnariat pour dire son nom) dans vos propos qui ne sont pas exempts de malhonnêteté intellectuelle...le mieux étant souvent et ici très clairement l'ennemi du bien.

1 : Il est important de ne pas oublier qu'il y a une autre femme (la sienne) qui a fini par se suicider, et pas uniquement à cause de la pression populaire.

2 : Il a en effet eu une peine extrêmement légère, même en tenant compte du laxisme coutumier de notre justice "moderne" à l'égard des assassins (surtout compte tenu que s'il avait été jugé dans le pays où il a tué Marie trintignant il serait toujours en prison et pas près d'en sortir). Si j'avais pu être le juge de sa sentence je lui aurais bien rajouté 10 ans de plus...j'ai parfois du mal à comprendre comment la rédemption puisse produire au mieux son effet si la peine est trop légère en rapport à un crime.

3 : c'est à partir de là à mon avis que commence l'abus sémantique de votre part :

"Sans avoir le sentiment de cautionner quoi que ce soit, je leur demanderais bien également si, à la fin, ce ne serait pas une bonne chose qu’on enferme définitivement Cantat pour le crime odieux qu’on connait, ceux qu’on suspecte et ceux qu’il ne manquera pas de commettre, ou qu’on lui tranche la langue voire la tête pour que justice soit rendue une fois pour toute, qu’on en parle plus et qu’on respire mieux entre défenseurs des droits de l’homme et de la femme."

Primo, non ce serait surtout une bonne chose que Cantat eût été enfermé plus rigoureusement mais on vient d'en parler (Bolivar et moi) et, même en tant que défenseur de l'arrêt de la peine de mort, en d'autres temps il eût pu recevoir la sentence ultime ou au mieux finir sa vie au bagne...et là, fini les concerts et les engueulades publiques avec la populace.

Deuzio, puisque la sentence "moderne" a été appliquée, il n'y a aucune raison viable de refaire son procès y compris revenir en arrière sur sa grosse remise de peine, donc pourquoi aller jusqu'à l'abus argumentaire proposant De Facto et sans rapport avec la teneur globale de cette fameuse vindicte populaire qui n'a fait qu'exprimer sa volonté de ne plus voir et supporter cet artiste et non pas réclamer qu'il retourne en prison et qu'il y reste voire pire qu'on devrait lui trancher la tête ? ...ça n'est pas une défense honnêtement acceptable de votre part, de faire dire aux "vilains gens de l'ombre" ce qu'ils n'ont pas exprimé !

4 : "Il faudrait aussi que l’on reparle de quelques autres artistes qui sont loin d’être irréprochables et qui ne doivent l’intérêt qu’on leur porte qu’au fait que la justice les concernant n’a pas encore été rendue par le peuple anonyme et pétitionnaire..."

Là aussi il y a de l'abus argumentaire, je m'explique :

"Il faudrait aussi que l’on reparle de quelques autres artistes qui sont loin d’être irréprochables..."

Non, chaque faute mérite une peine et je me refuse de les mettre toutes sur un pied d'égalité, il y a la justice, les lois en cours et les éventuelles jurisprudences pour cela.

"et qui ne doivent l’intérêt qu’on leur porte qu’au fait que la justice les concernant n’a pas encore été rendue par le peuple anonyme et pétitionnaire..."

Objection votre Honneur, on ne peut juger ce qui n'a pas encore été jugé, que ce soit lors d'un procès et donc encore moins par le "peuple anonyme et pétionnaire" d'un rendu de justice qui n'a pas été réalisé ! ...cet argument n'a donc aucunement lieu d'être, il est pour ma part irrecevable.

5 : "...parce que, selon une idée qui semble de plus en plus partagée, la première chose qui définit l’artiste, ce n’est pas sa relation à une œuvre mais la moralité de son existence. Qu’on raye donc de l’histoire de l’art Céline l’antisémite, Lewis Carol le pédophile, Marlon Brando le sadique et William Burroughs ou Phil Spector les meurtriers. On y verra plus clair."

Primo, là aussi je ne crois absolument pas que "la moralité" soit le point pricipal qui définisse un artiste et il n'y a que vous ici qui supputez sur le fait que cet opinion serait "de plus en plus partagée". Cet argument ne repose sur rien de concret mis à part une incrémentation "naturelle" et actuelle de la pensée réactionnaire que ce soit justifié ou pas...mais votre propos est ici éminemment subjectif et ne peut tenir lieu d'évidence !

Deuzio, à part pour Burrough et Spector vos amalgames ici ne sont pas acceptables...déjà là aussi on doit, s'il le faut absolument, juger les gens selon leurs crimes et uniquement sur ces critères, en prenant en compte leur degré ainsi que leurs éventuelles circonstances atténuantes.
Pour Spector, il me semble qu'il purge une peine de 19 ans de prison incompressibles, ce qui me semble déjà beaucoup plus lourd (et acceptable ?) que pour Cantat...ce qui quelque part peut intervenir clairement dans l'esprit du "peuple anonyme et pétitionnaire" comme une meilleure compréhension de la peine purgée en vers la société.

Céline et Lewis caroll n'ont jusqu'à preuve du contraire tué personne, on n'a jamais mis Céline en prison pour ses idées quand à Caroll il n'y a que des présomptions, des supputations et strictement aucune preuve n'a été produite d'un éventuel passage à l'acte pédophile, bien qu'il puisse transparaître qu'il eût pu l'être...il y a donc selon moi un nouvel abus d'amalgames variés de votre part !

De même que je n'ai pas envie de juger Jimmy Paige pour son (plus que supposé) satanisme et ses rapports sado-masochistes, cela ne me concerne pas plus que ça, ni même Iggy Pop pour ses quelques égorgements de poulets sur scène !

Conclusion : Chacun est en droit de penser et d'agir selon ses idées et ses avis sur ce qui est juste ou injuste. Concernant Cantat, je n'aurais pas fait partie des pétitionnaires sans aucun doute, malgré tout mon boycott aurait été (et il l'est) total et tout personnel le concernant, CAD que je n'ai pas envie de donner le moindre kopeck pour le voir sur scène ou écouter ses éventuelles nouvelles oeuvres. Quand à Noir désir, je suis désolé pour eux mais je pense qu'il y a des milliers d'autres artistes bourrés de talent à écouter, découvrir et redécouvrir et que je n'aurais même pas assez de 12 vies pour les écouter tous...ce sont ceux-là qui auront mes faveurs.

Quand à votre pamphlet, ne doutez pas qu'il est à double tranchant, si il pourrait (aurait pu) faire une belle plaidoirie à l'issue d'un quelconque procès, il est très possible que vos abus argumentaires puissent être contre-productifs en provoquant une réaction de rejet bien méritée...en tout cas si j'eusse été au banc des accusés j'aurais à coup sûr eu quelques sueurs froides voire même un gros sentiment de panique à l'écoute de mon supposé avocat s'il se fut mis à pratiquer ce genre de facilités argumentaires !



[ Dernière édition du message le 17/03/2018 à 05:56:12 ]

ejln1492

offline
ejln1492
8 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 64

10 Posté le 17/03/2018 à 05:06:38
Au fond, ce qui trouble beaucoup, c'est que BC a purgé une peine judiciaire de 4 années de prison je crois. Et quoi qu'on dise sur le fait qu'il ait purgé sa peine, qu'elle était proportionné à son crime ou au moins aux circonstances, qu'il n'ait pas à subir une 2ème peine, etc ... une petite voix au fond de notre conscience nous dit que ce n'est pas cher payé pour la vie d'un être humain, homme femme, du sérail ou non et que BC devrait en prendre conscience et consacrer le reste de ses jours à expier sa faute, ce qu'il fait d'ailleurs peut-être. Monter sur scène et recevoir des applaudissements ne devrait pas être proscrit mais la décence voudrait que par lui même, il y renonce.
Maintenant, il faut bien vivre et BC ne sait peut-être pas faire autre chose que de donner un spectacle.
Revenir en haut de la page